L’enfumage économique à l’occasion de la guerre d’Ukraine

.

Le sujet est immense, je me contente de traiter un seul exemple qui touche tout le monde ou presque, celui du pétrole et des carburants !
.

Depuis 2000, le prix du pétrole a connu plusieurs pics du cours du baril de Brent dépassant les 100$.
En 2008, le sommet est à 134,3$ en juillet.
En 2012, le sommet est à 124,5$ en mars.
En 2022, le sommet est à 117,2$ en mars.
Ces sommets sont lissés, des moyennes mensuelles… Ainsi en mars 2022, le 7 mars le baril est monté à près de 129$ avec des minimas à 98$ (https://prixdubaril.com/).
En mai, la moyenne est revenue à 113,1$ (minimum à 102, maximum à 129, cours moins irrégulier qu’en mars).
Source INSEE.

Regardons les prix des carburants à la pompe aujourd’hui (attention, au jour le jour), les 0,18€ (18 cents) de ristourne pris en compte, ainsi que les 10 cents de certains raffineurs.
Sans plomb 98 (E5) : 2,116€/l – Sans plomb 98 (E10) : 1,897 €/l – Sans plomb 95 (E5) : 2,066 €/l – Sans plomb 95 (E10) : 2,004 €/l – Gazole B7 : 2,033 €/l. Ces prix sont en baisse sur 1 mois…
E 10: 10% d’éthanol, a replacé entre autre raison, le composant au plomb pour éviter l’autoallumage…

Comparons avec les chiffres de 2012, donnés par le figaro (extrait) :
Mars et avril, mois des records
Il faut attendre le 14 mars 2012 pour qu’un nouveau record soit à nouveau battu. Dans une station parisienne, le litre de sans-plomb 95 dépasse les 2 euros. Fin mars, les prix s’envolent de plus belle. Le gazole vaut, en moyenne nationale, 1,481 euro par litre tandis que l’essence sans plomb bat son record le 9 avril 2012 avec un prix de 1,698 euro pour l’essence sans-plomb 95 et 1,703 euro pour le SP95 (E10). Le sans-plomb 98 battait son record le 17 avril avec un prix de 1,723 euro.

Prix au litre au maximum en avril , un mois après mars 2012, logique…

Sur un produit, le gazole :
En tenant compte du cours Euro-dollar…
Mars 2012 : 1€ = 1,326$
Au 31 mai 2022 : 1€ = 1,0733$
Remarque : L’Euro, et donc l’UE, est en chute de plus de 19% sur 10 ans (1,0733/1,326 = 0,809) !
En 2012 le gazole au maximum de 1,481€/l pour un cours de 124,5$ (ou 94,65€) le baril.
En 2022 le gazole à 2,033€/l en juin-juillet pour un cours en mai de 113,1$ (ou 105,38€) le baril.
– Evolution des prix gazole et brut.
Le coût en € du pétrole a augmenté pour les européens de 11,4%.
Par contre le coût du litre de gazole a augmenté pour les français de 37,3%.
==> 25,9% de surcoût !
– Calcul par le coefficient transformateur Prix du Gazole par litre / cours du baril :
En 2012 : 1,481/94,65 = 0,01565 (En €/l//€/baril)
En 2022 : 2,033/105,38 = 0,01929 (En €/l//€/baril)
==> Le renchérissement du gazole : 0,01929/0,01565 = 1,233 ==> 23,3% !
Par les deux méthodes, on obtient pratiquement la même augmentation du coût.

Sur un deuxième produit, le SP95 (E10) :
Le gazole, accusé d’être plus polluant, a été particulièrement visé par le gouvernement pour satisfaire les écolos, qu’en est-il pour le SP95 (E10) ?
– Evolution du prix du SP95 (E10) par rapport au brut.
Entre 2012 et 2022, le SP95 (E10) est passé de 1,703 à 2,004€/l, soit 17,7% après les ristournes, soit 6,3% (17,7 – 11,4) de surcoût.
– Calcul par le coefficient transformateur Prix du SP95 (E10) par litre / cours du baril :
En 2012 : 1,703/94,65 = 0,01799 (En €/l//€/baril)
En 2022 : 2,004/105,38 = 0,01902 (En €/l//€/baril)
==> Le renchérissement du SP95 (E10) : 0,01902/0,01799= 1,057 ==> 5,7% !

Ces surcoûts malgré les ristournes de certains industriels des carburants et de l’Etat*.
* : Gracieusement certains raffineurs accordent 10 cents par litre, et le gouvernement 18 cents de ristourne dans sa grande bonté…
– 23,3% sur 2,033 = 0,473€ de surcoût sur le litre de gazole entre 2012 et 2022 malgré de généreuses aumônes, sans ce serait jusqu’à 28 cents de plus, soit 75 cents en gros, le litre de gazole atteignant 2,213€ !
– 5,7% sur 2,004 = 0,114€ de surcoût sur le litre de SP95. Sans les ristournes, le SP95 (E10) aurait pu atteindre les 2,284€/l.
Loin du compte les dames patronnesse !!! 

Et de se poser la question sur le renchérissement des autres produits de consommation courante. La guerre en Ukraine aurait-elle bon dos ?

A chercher les surcoûts sur les marges et  les taxes, en particulier pour la transition écolo…

Cela rappelle le bluff de Macron promettant la suppression de la taxe d’habitation.
Comme je l’avais expliqué, l’olibrius McKinsey (ce que j’ignorais alors, je supputais une astuce suggérée par les fonctionnaires de Bercy, finalement peut-être par les deux) comptait couvrir la charge de la compensation de la taxe d’habitation aux communes par le détournement des taxes sur la transition écologique appliquées, un tour passe-passe pour sa fable de la réduction des impôts !!!

Dans tous les cas, certes plus pour le gazole particulièrement sanctionné, Le Maire nous joue la comédie de la compassion pour les pauvres. En réalité, il les détrousse en même temps que les « riches », c’est à dire les pékins moyens…

Et où va cet argent si massivement confisqué aux con-sommateurs ?
.

 750 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Bonne question : où va cet argent ??
    Déjà à l’époque, les GJ posaient la question. En guise de réponse, ils ont été énucléés, gazés, tabassés, emprisonnés et ponctionnés d’injustes PV pour leur clouer le bec.
    Et personne en France, n’a voulu voir là, l’expression d’un pouvoir totalitaire, aveugle et sourd, à la limite des régimes communistes.
    Les Français couards et apeurés ont revoté pour leur despote.

  2. « … Il faudrait ramener le litre de gasoil à 1,30€. Aaaaaaaaaaaaaah !!! Impossible ! Ça coûterait 8 milliards à l’État ! Ah bon. Parce que TOTAL, en 2021, a réalisé un bénéfice (pas un chiffre d’affaires, hein un bénef, ce qui reste quand on a tout payé et qu’on peut distribuer aux actionnaires) de QUATORZE MILLIARDS ! Il me semble que l’État pourrait ramener le bénef de TOTAL à 6 milliards et tout le monde y trouverait son compte. Si en plus, l’État ne nous fait pas payer 20% de TVA sur une autre taxe, la TICPE, le citoyen gagne encore 13 centimes et met le litre de GO à 1,17€. Mais ça découragerait d’acheter leurs merdes de voitures électriques à la con !

  3. Je pense que les caisses sont vides et ils ont besoin de trouver de l’argent partout où c’est possible. Cf aussi les amendes innommables pendant la fameuse crise soit-disant « covid », que tout le monde certainement n’a pas dû payer….

    • Amende à une petite vieille venu dire bonjour à son mari en HEPAD et atteint par Alzheimer !

      Une autre déprimant, se promenant sur une jetée pour prendre l’air !

      Les féroces soldats n’ont pas chômé !

  4. Tout est prétexte pour nous prendre du fric. Ils inventent n’importe quoi, pour faire chier Poutine, alors que cette guerre ne nous concerne pas. De plus elle aurait très bien pu être évitée, mais il fallait faire ce que le sénile et les salopards mondialistes et l’UE voulaient. On est dirigé par des débiles, des médiocres, et un psychopathe et nôtre pays coule comme le veulent tous ces salopars.

1 Rétrolien / Ping

  1. L’enfumage économique à l’occasion de la guerre d’Ukraine | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.