Jouke Hospes, 16 ans, manifestant néerlandais, a essuyé des tirs à balles réelles sur son tracteur

Jouke, le  manifestant néerlandais de 16 ans  : « J’ai de la chance d’avoir survécu ».

Jouke, 16 ans, dont le tracteur a été la cible de la police lors d’une manifestation à Heerenveen, ne sera plus poursuivi. Le garçon a d’abord été arrêté, soupçonné de tentative d’homicide involontaire. Il a depuis été relâché et les accusations ont été levées.

Deux autres hommes, âgés de 46 et 34 ans, ont également été arrêtés lors de la manifestation. Eux aussi ont été libérés hier après que les procureurs ont abandonné les soupçons de tentative d’homicide involontaire.

Les photos montrent que le tir n’a été arrêté que par une étroite barre métallique au milieu de la cabine du conducteur.

 

Jouke, 16 ans, a révélé qu’il venait de contourner la police: « Je veux savoir pourquoi ils m’ont tiré dessus! » Je pourrais être mort. »

Jusqu’à présent, la police néerlandaise est restée silencieuse sur les allégations portées contre elle.

 

L’incident s’est produit mardi soir dans la ville de Heerenveen, dans le nord du pays, lorsque Jouke Hospes a essuyé des tirs à balles réelles sur son tracteur pendant la manifestation.

Les autorités ont immédiatement affirmé que Jouke Hospes avait délibérément tenté de percuter les policiers avec son véhicule, mais les images vidéo de la confrontation montrent que ce n’est pas le cas.

Jouke a décrit comment l’incident a commencé, disant que les agriculteurs commençaient déjà à quitter la zone quand ils ont été confrontés à la police armée.

« Derrière moi, la voie était libre, alors j’ai décidé de la contourner. J’ai calmement traversé le trottoir et j’ai conduit très calmement. Je suis allé voir si le trafic approchait et si je pouvais traverser la route. Je conduisais [lentement], et soudain j’ai entendu un PANG dans mon oreille droite. J’ai pensé qu’il y en aurait bientôt un deuxième ».

« Je n’avais aucun dommage, alors j’ai pensé que c’était une balle en caoutchouc… Cependant, je me suis arrêté un moment à Oudehaske, et en faisant le tour du tracteur, j’ai vu un trou dans le fer. Toutes sortes de pensées me sont passées par la tête ».

Illustrant la colère suscitée par l’incident, l’officier qui a tiré sur Jouke a été évacué de son domicile et se cache désormais.

Jouke avait été arrêté et détenu en prison, ce qui avait incité une foule immense à se présenter devant l’établissement pour exprimer son soutien.

Ici le lien : Jouke (16) sur schietincident politie : Zit vol vraagtekens (ad.nl)

Interview ici

 876 total views,  3 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. C’est incontestable, la gâchette les démange. Ils n’attendent plus que le feu vert de Bruxelles pour éliminer les blancs d’Europe.
    Quand ils atteignaient un GJ, il sautaient de joie en criant « touché ». De préférence au visage, comme dans le cas ci-dessus, au niveau de la tête, c’est pour tuer.
    C’est un jeu vidéo vécu dans le monde réel. Les robocops sont prêts.

  2. des enculés de flics comme ici contre les gilets jaunes. Quand ils se feront rouler dessus par des poids lourds ils joueront moins les terreurs. La Police sensée protéger la population est carrément la milice du Pouvoir dictatorial.

  3. Avec sa tête d’Aryen parfait d’affiche de propagande des années 40 (anciennement, le Prince Charmant des contres de fées archétypaux) et sa jeunesse synonyme d’avenir de l’Europe et de ses peuples, il ne faut pas s’étonner qu’il se soit fait tirer dessus. je donnerais assez cher pour voir la sale tête de la vermine qui lui a tiré dessus. Quelque chose me dit que je ne serais pas surpris…

    • Hé bien ne le dites pas trop vite !
      Une connaissance de ma ville, musicien très talentueux, vient de m’apprendre qu’un membre de sa famille était chef de la police à Lyon et avait rallier l’armée des Waffens SS au moment du débarquement allié. On peut vite tomber de sa chaise. Les miens en Auvergne pendant ce temps se faisaient vilipender par les cocos locaux, de vraies racailles, qui lui avaient volé sa voiture pour des besognes que seuls eux pourraient assurer avoir faites…
      Même dans la guerre contre l’islam je ne serai pas étonné que les grands attaquants de l’islam donnent l’impression d’être leurs alliés (je l’espère parfois), par schizophrénie + frousse pathologique.

  4. Salopards de flics et certains ici en France croit qu’une partie la police sera du coté du peuple lorsque celui-ci tentera de destituer ce sinistre gouvernement ? Vu les événements aux Pays bas ou des ordures de flics tire sur un jeune paysan quittant la manif , il en sera de même ici chez nous .Pour rappel souvenez-vous les méfaits de la police politique contre la manif pour tous , contre les Gilets jaunes etc .etc. Nombres de con-citoyens ont de la merde dans leurs yeux et dans leurs oreilles!

  5. Cela s’appelle « tentative de meurtre ». Et dans un pays normal, l’auteur de ce coup de feu serait arrêté et emprisonné en attente de son jugement. Mais reste -t- il un pays normal en Europe de l’Ouest ?

1 Rétrolien / Ping

  1. Aux Pays-Bas, les autorités sont devenues folles : Jouke Hospes, 16 ans, manifestant néerlandais, a essuyé des tirs à balles réelles sur son tracteur | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.