Sont tellement focalisés sur l’Ukraine qu’ils voient pas quand on est menacés par une tempête solaire

Je viens de prendre connaissance de cette information-là, qui me semble, à vrai dire, quelque peu inquiétante :

Une tempête solaire surprise a frappé la Terre à plus de 2 500 000 km/h

Ce phénomène à l’intensité modérée n’était pas menaçant, mais le fait qu’il soit passé complètement inaperçu a perturbé les chercheurs.

Récemment, les amateurs d’astronomie ont pu se délecter d’un spectacle rarissime avec l’alignement de Mercure, Venus, Mars, Jupiter et Saturne qui se sont toutes mises en rang d’oignon dans leur ordre de proximité avec le Soleil — un événement qui n’était plus survenu depuis 1864. Mais dans l’hémisphère Nord, le spectacle a parfois été « photobombé » par un phénomène lui aussi magnifique, mais tout à fait inattendu à ce moment : des aurores.

Ces magnifiques lumières célestes sont relativement fréquentes ; en revanche, c’est beaucoup plus rare qu’elles surviennent sans prévenir. C’est parce qu’elles sont directement associées à un phénomène cosmologique que les astronomes surveillent avec une attention toute particulière : les éruptions solaires et les tempêtes géomagnétiques qui en résultent.

Très sommairement, une éruption solaire n’est ni plus ni moins qu’une grosse émission de lumière particulièrement intense. Elles surviennent suite à un bouleversement dans le champ magnétique du Soleil. Mais elles peuvent aussi être associées à ce qu’on appelle des éjections de masse coronale, ou CME.

Les astronomes veillent au grain…

Lors de ces événements, une bulle de particules chargées surchauffée (on parle de plasma) est catapultée à grande vitesse dans une direction précise. Parfois, ces éruptions peuvent filer droit vers la Terre. Les particules se heurtent alors au champ magnétique terrestre, qui nous sert de bouclier contre ces phénomènes. Ce flux de plasma solaire s’écrase alors au niveau de la haute atmosphère, ce qui peut parfois donner lieu à des aurores.

Mais les plus puissantes d’entre elles peuvent traverser ce bouclier et avoir des effets perceptibles. Non pas directement sur les humains, mais sur les installations électriques et équipements électroniques. C’est par exemple ce qui s’est passé autour du week-end de Pâques, quand des éruptions solaires modérées ont provoqué quelques black-out radio sur Terre (voir notre article).

Et c’est précisément pour cette raison que la NASA surveille assidûment la dynamique des solaires. Car dans certains cas rares, des EMC exceptionnellement intenses sont tout à fait capables de griller la moitié de l’infrastructure électronique mondiale en quelques instants, avec toutes les conséquences catastrophiques que cela implique.

https://www.journaldugeek.com/2022/07/02/une-tempete-solaire-surprise-a-frappe-la-terre-a-plus-de-2%E2%80%89500%E2%80%89000-km-h/

Parce que, comme le dit l’article, le fait de n’avoir pas du tout détecté le phénomène, signifie que d’autres, d’une ampleur bien plus importante, pouvant potentiellement avoir des conséquences autrement plus graves, pourraient survenir sans que quiconque puisse diffuser l’information avant sa venue sur terre, et permettre de limiter les dégâts, tant humains que matériels !!!

A nouveau, je pense au livre de Immanuel VELIKOVSKY ” Mondes en collision ” paru en 1950 …

Je sais, je cite ce livre régulièrement

https://www.journaldugeek.com/2022/07/02/une-tempete-solaire-surprise-a-frappe-la-terre-a-plus-de-2%E2%80%89500%E2%80%89000-km-h/

 668 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. @ BobbyFR94
    Peut-être que le phénomène que nous avons pu observer dans le Vaucluse fin juin de cette année, appelé lune des Treize, est-il lié à votre description. En effet, la lune dispensait cette nuit-là une lumière tellement intense et immense que l’on aurait cru qu’elle a énormement grossi. Je n’ai, malheureusement, pas pu voir en entier ce phénomène, la majeure partie de la lune ayant été cachée par l’immeuble haut placé devant ma vue, seulement une part de son très lumineux et très grand halo emplissant un espace conséquent. En revanche, des connaissances, plus chanceuses, ont pu observer ce phénomène dans dans toute sa plénitude.

    • Probable que la lune était au plus près de la terre en son orbite qui fluctue…

  2. « Car dans certains cas rares, des EMC exceptionnellement intenses sont tout à fait capables de griller la moitié de l’infrastructure électronique mondiale en quelques instants, avec toutes les conséquences catastrophiques que cela implique. » C’est ce que le très informé Christian Combaz fait régulièrement annoncer depuis un an par un des ses personnages semi-fictifs, Léon le Voyant (dont on comprend à la longue qu’il est probablement un petit peu plus que ça). Combaz en tire des conclusions pour l’avenir des Etats-Unis, de la Russie, et partant, du reste du monde. A vos jardins potagers et votre système D ! https://www.youtube.com/watch?v=bxXXMX05pQ8

  3. Oui, BobbyFR94, tu as fait un copier-coller de l’article du journal du Geek dont tu donnes les références. Tous les astronomes amateurs ont lu cet article. Les chiffres sont impressionnants à l’échelle humaine. Mais au niveau astronomique, ils ne le sont pas, même s’ils sont importants.
    Le soleil a un cycle de 11 années qui présente, à un certain moment, une activité plus importante. Rien d’inconnu là-dedans.
    Comme le savaient les amateurs d’astronomie, et comme le confirme l’article, l’intensité de cette tempête magnétique est restée très modérée et n’a fait aucun dégât.
    On est dans le même esprit des astéroïdes colossaux qui frôlent la Terre et donc pour le moment aucun ne la percutée.
    L’astronomie n’a pas pour objectif de faire des drames des événements qui se passent dans le cosmos, mais de les observer, s’émerveiller, et les expliquer.
    Cette tempête magnétique mérite l’attention, mais aucunement des titres de fin du monde qu’elle n’a pas provoqué évidemment.

    • Bonjour Cachou, au delà de l’émerveillement et de la curiosité que peuvent générer ces phénomènes, il y a pourtant bien une menace réelle. Si une EMC comparable à celle survenue en 1859 et connue « l’évènement de Carrington » nous frappait aujourd’hui, les conséquences pourraient être dramatiques. Un rapport de la NASA datant de quelques années donnaient des précisions à ce niveau et évaluait les risques que cela survienne dans les 20 prochaines années à 10%. C’est bien au delà du risque d’un gros astéroïde.
      De plus cela s’est déjà produit plusieurs fois dans un passé relativement récent (1859 donc, mais aussi, vers 774, on pense qu’une tempête solaire puissante a frappé la terre comme en 993 et bien d’autres encore. Si cela survenait plus ou moins tous les 150 ans, statistiquement, on devrait s’en prendre une un de ces 4, ça risque de faire mal…

      • Dans ce type de sujet il y a plusieurs aspects. Il y a l’aspect purement astronomique qui, comme dit dans mon post précédent, ce « contente » d’observer, expliquer, et s’émerveiller devant tout ce que l’on découvre et ce qui se passe. À titre personnel, il n’y a que cela qui m’intéresse.
        Puis il y a le sensationnel, car le grand public a toujours besoin de sensationnel. Et cela permet à certains scientifiques, en mal de reconnaissance, de se donner leurs quarts d’heure de gloire. Il y a les grandes annonces de ce qui s’est passé dont nous ne sommes pas toujours très sûr, et il y a surtout les grandes annonces de ce qui pourrait arriver.
        J’ai 69 ans, j’ai une formation scientifique et j’ai toujours été passionné par les sciences. Et Dieu sait si j’ai vu des prévisions catastrophiques, dont aucune ne s’est réalisée pour le moment !
        Merci de l’intérêt que tu portes à ces sujets.

    • Ami Patriote Cachou, ce qui m’inquiète, comme le dit clairement l’article, est que le phénomène n’a pas pu être détecté AVANT son arrivée sur terre …

      Ce qui signifie que le jour ou une tempête solaire arrive par un « chemin » qui n’est pas « surveillé », ses conséquences, comme je l’écris, pourraient être bien plus graves que si le phénomène en question est détecté, et que des mesures sont prises AVANT qu’il ne se produise sur terre …permettant de limiter les dégâts, tant sur le plan humain, que matériel …

      Je n’ai pas ta formation scientifique, tout ce que j’ai appris, en sciences, en français, en anglais, je ne le dois qu’à moi, et à mon BEPC que j’ai eu en 1979 …

      Au fait, as-tu pu regarder la vidéo de Pierre JOVANOVIC, parlant de la réédition du livre de Immanuel VELIKOVSKY  » Mondes en collision » ?

      • Ami, BobbyFR94,tu as tout à fait raison. Il vaut mieux prévenir que guérir. C’est d’ailleurs ce dont s’occupe la NASA pour une de ses branches.
        Je t’admire par ton caractère autodidacte et volontaire. Et tu sais beaucoup de choses j’en suis persuadé et je t’en félicite.
        Pour répondre à ta question et en toute honnêteté, non, je n’ai pas encore pris le temps de regarder la vidéo de Pierre JOVANOVIC. Je te prie de bien vouloir m’en excuser.
        Mais je croule sous les vidéos que l’on m’envoie (une dizaine par jour) à propos de l’astronomie et de notre combat pour défendre nos libertés.
        Je suis donc obligé de faire une très sévère sélection sur le temps que je passe à regarder les vidéos. J’espère prendre le temps un jour de la regarder, et en tout cas je te remercie profondément de m’en avoir donné l’adresse que je garde de côté.
        Peut-être un résumé de ta part de cette vidéo en quelques lignes ?
        Merci également de l’intérêt que tu portes à mes modestes articles.

  4. En gros, les boucles coronales. Relativise anagramme revitalise le rayonnement, l’inclinaison. L’Obliquité, la lune. Sous-entendus de la NASA. Instructif. Mammatus, arcus, noctule’scent, iridescent, lenticulaire… Vu/Uv, magnétisme, l’index ! Nuages ! https://youtu.be/zUOqJCHZkGY

    • Ami patriote Patrick, de deux choses l’une relativement à ton post :
      • n’ayant rien compris à ce que tu as dit, mes neurones commencent à vieillir, ce qui arrivera forcément un jour évidemment
      • peut-être aurais-tu des efforts à faire pour être mieux compris
      Bon week-end

Les commentaires sont fermés.