Les médias ne disent RIEN sur l’énorme mobilisation contre les mondialistes aux Pays-Bas !

Rien dans les médias français subventionnés. Cela  risquerait de donner des idées aux gens !

Très bonne émission de Bercoff sur le sujet :

Libération sur le sujet « Pays-Bas » au 6 juillet  : ils ont tout simplement choisi d’éviter le sujet ! 

Sujets abordés en lien avec les pays-Bas : une tornade et la fin de vie assistée. 

 

La grande expropriation a commencé ? Mais  les paysans hollandais n’en veulent pas !
Le gouvernement hollandais veut le Great Reset : mais les paysans courageux protestent contre l’expropriation

-Réduction de l’azote d’ici 2030
-Fin de l’élevage 
-Sanctions pour le lisier en provenance de l’UE
-Réduction des animaux et des hommes

Les manifestations d’agriculteurs aux Pays-Bas ne s’arrêtent pas. Depuis des semaines, des milliers d’agriculteurs néerlandais descendent dans la rue. Ils bloquent les routes, paralysent les accès et les centres de distribution. En bref : ils luttent pour leur survie – contre une expropriation. La raison de ces protestations est le projet du gouvernement néerlandais de réduire massivement l’azote, jusqu’à 95 pour cent. Cela signifierait la fin de près de 30 pour cent des agriculteurs.

Ce sont des protestations de paysans d’une ampleur insoupçonnée. L’année dernière déjà, Christianne van der Wal avait été chargée, en tant que ministre de la nature et de l’azote, de réduire les émissions d’azote de 50 pour cent d’ici la fin 2030. Avec ses plans, elle veut apparemment assurer la fin de nombreux agriculteurs néerlandais. Les plans prévoient que les agriculteurs abandonnent volontairement leurs exploitations en échange d’une compensation, à condition qu’ils garantissent qu’ils ne reprendront plus jamais d’activité agricole. S’ils ne sont pas d’accord, l’État veut leur reprendre leur exploitation. La grande expropriation a donc commencé.

Réduction de l’azote d’ici 2030
Aux Pays-Bas, le gouvernement semble s’être donné pour mission de ruiner les agriculteurs. Avec ses plans de réduction des émissions d’azote présentés le 10 juin, environ 30 pour cent des agriculteurs devront fermer leurs exploitations. D’ici l’année magique 2030, les Pays-Bas veulent réduire les émissions d’azote nationales de 50 pour cent, en de nombreux endroits jusqu’à 70 pour cent et dans les réserves naturelles même jusqu’à 95 pour cent.

La fin de l’élevage

Cela signifie la fin de l’élevage pour de nombreux paysans. La folie climatique hollandaise visant à satisfaire aux prescriptions de l’UE signifie la mort pour de nombreux animaux. Car c’est la seule manière d’atteindre les prescriptions climatiques. Le fait que la réduction du nombre d’agriculteurs et de leurs élevages entraînera une situation d’urgence en matière d’approvisionnement semble indifférent aux gouvernants, voire même qu’ils s’en accommodent sciemment. Aux Pays-Bas, l’expropriation des agriculteurs a déjà commencé et ce n’est plus qu’une question de temps avant que ces plans ne soient également mis en œuvre chez nous.

Sanctions pour le lisier en provenance de l’UE
La politique désastreuse des Pays-Bas en matière d’azote n’est toutefois pas la seule attaque contre les agriculteurs. De nombreuses fermes doivent être fermées dans le cadre du Green Deal (le plan vert) et des directives de l’UE. De nouvelles sanctions pour le lisier doivent venir de Bruxelles. Comme le rapporte « De Telegraaf », l’épandage de lisier devrait être réduit. Cela entraînerait à son tour des factures élevées pour les éleveurs – ils devraient réduire leur cheptel.

Les protestations des agriculteurs tiennent toute la Hollande en haleine.

Le hashtag #boerenprotest permet de trouver d’innombrables photos et vidéos :

Les gens se solidarisent avec les agriculteurs et descendent en nombre dans la rue :

Il n’y a apparemment pas de base de négociation. L’armée est appelée à la rescousse avec des chars :

La police, faible avec les racailles mais  forte avec les citoyens (pourtant les piliers de l’économie) : 

Un tracteur a été touché par les balles des policiers  et les trois « suspects » ont été arrêtés, sans qu’il y ait eu de blessés.

La vidéo de l’incident ne montre absolument  pas le tracteur tentant de « foncer sur les agents » comme le prétendent les autorités :

L’un des « suspects » sur lesquels la police a tiré était un garçon de 16 ans :

Les pêcheurs se joignent aussi aux agriculteurs et bloquent les ports

Réduction aussi des animaux et des hommes
Le Great Reset est inévitable. Les plans de transformation des Verts après le Great Reset ne prévoient donc pas seulement une réduction des émissions de CO2 par l’industrie automobile – ce sont les animaux qui doivent également être réduits. Ce n’est donc qu’une question de temps avant que des lois soient adoptées pour réduire les humains.

Les mondialistes veulent imposer l’expropriation brutale des agriculteurs à l’échelle européenne : le cas de l’Irlande pour comprendre le processus.

L’agriculture de l’île doit être « plumée » pour la folie climatique

Ils nous prennent tout : l’Irlande du Nord doit détruire son bétail « pour le climat ».

La grande famine de la pomme de terre en Irlande


Irlande : démantèlement d’une industrie clé s
ur la base de vagues prévisions…

Alors que certaines parties du monde sont confrontées à une crise alimentaire dans le sillage de la guerre en Ukraine, qui pourrait entraîner des famines, l’Irlande du Nord a adopté en mars une loi prévoyant l’élimination de millions de têtes de bétail afin de respecter les objectifs en matière d’émissions. La protection du climat devient ainsi plus importante que la production alimentaire.

Les nouvelles dispositions obligent la région britannique située au nord de l’Irlande à ne plus émettre de carbone d’ici 2050 et à réduire ses émissions de méthane de 46 pour cent sur la même période. Selon une analyse commandée par l’industrie, il sera toutefois impératif, pour respecter ces objectifs, de renoncer à pas moins de 700.000 moutons et 500.000 bovins – puisqu’ils représentent à eux seuls environ 27 pour cent des émissions incriminées.

Démantèlement d’une industrie clé
Les conseillers climatiques du gouvernement britannique ont également profité de l’occasion pour proposer de réduire le nombre de poulets de cinq millions d’ici 2035. Ces calculs ne tiennent d’ailleurs pas compte du fait qu’il s’agisse d’un élevage biologique et durable ou d’une production industrielle de masse. Le fait que la population soit ainsi non seulement privée de sa propre agriculture « régionale », mais aussi, paradoxalement, rendue dépendante de la viande importée, qui est peut-être produite ailleurs dans le monde de manière encore plus « nuisible au climat », ne joue bien sûr aucun rôle pour les planificateurs verts.

En effet, l’industrie de la viande d’Irlande du Nord n’approvisionne pas seulement ses propres marchés et ceux de la Grande-Bretagne, mais elle exporte également vers la Chine et les États-Unis. La société Moy Park, qui appartient au géant brésilien de la viande JBS, est la plus grande entreprise d’Irlande du Nord. Selon les estimations, si la nouvelle loi est appliquée, jusqu’à 100.000 emplois seront menacés et la performance économique du pays pourrait diminuer d’au moins 11 milliards de livres (environ 13 milliards d’euros). Apparemment, ce n’est pas un prix trop élevé pour les partisans de cette loi sur le changement climatique.

Sur la base de vagues prévisions
Une fois de plus, il s’avère que ce n’est pas un « privilège » français de détruire son propre pays et sa plus grande industrie (et donc les principales sources de sa propre prospérité) au nom du sacro-saint climat, ou même de mettre des centaines de milliers de personnes au chômage, afin d’atteindre des « objectifs climatiques » fictifs prévus pour des décennies. Même le fait que les modélisations utilisées reposent sur des chiffres et des prévisions extrêmement douteux, qui ne peuvent de toute façon guère être établis sérieusement sur des périodes aussi longues, ne joue plus aucun rôle dans cette politique extrémiste.

Si des circonstances graves devaient survenir un jour (ce qui pourrait être le cas à tout moment en raison d’une situation d’urgence, certes imprévisible à l’heure actuelle, mais envisageable à tout moment !), qui nécessiteraient une augmentation de la production de viande ou la relance d’autres industries, après que celles-ci se soient obstinément et aveuglément dévitalisées pour le bien du climat : l’Irlande du Nord serait alors confrontée à une catastrophe existentielle, comme beaucoup d’autres pays qui se sont engagés sans condition dans l’autoflagellation climatique. Le réchauffement climatique serait alors le cadet des soucis de la population.

 710 total views,  3 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Les agriculteurs sont ceux qui nourrissent la population. Nous leur sommes redevables.
    Et la police, qu’est-ce que c’est ?

  2. C’est ce qui arrive lorsqu’on confie les clés de la maison aux bureaucrates et technocrates, vivant de papelards, hors sol, et surtout hors réflexion à long terme.

  3. Aux Pays-Bas comme en France ou ailleurs, la « Police » n’est qu’une bande armée au service des escrocs, des assassins du peuple. Il faudra bien les écraser sans scrupule ou que cette « police » choisisse son camp, et vite!

  4. Chez nos agriculteurs il y a beaucoup de chasseurs, macron le traître n’a pas envi de les voirs débarquer à la capitale avec des fusils dans les tracteurs alors, MOTUS chez les merdias collabos…

  5. L’azote est le composant principal de l’air. On croit souvent que c’est l’oxygène, mais non, c’est l’azote. Les tyrans planétaires doivent être neutralisés par tous les moyens. Ils se livrent à un crime contre l’humanité qui font ressembler les nazis et les soviétiques à des tâcherons artisanaux.

  6. Bien sûr, bien sûr… Mais à chaque scrutin, les électeurs reconduisent les mêmes autant que faire se peut. Et quand l’abruti a eu son compte de mandat, on vote pour son alter ego. Une fois le crétin nuisible élu, l’électeur pleure parce que le crétin se comporte comme un crétin. Comprenne qui pourra.

    • Sans compter que les élections sont probablement truquées à la marge. Une vidéo détaillée circule, faite vraisemblablement par des statisticiens rebelles du Système. On la trouve sur Profession Gendarme, entre autres. Dans les commentaires, les m^mes trolls-Système qu’ici : Circulez y-a-rien à voir…

  7. Pour rire, il faut que savoir, l’espèce humaine est responsable d’une énorme émission de méthane et de déchets azotés… il faudrait d’abord restreindre la population hollandaise qui dépasse les 450 hab. au km2 avant celle des élevages !
    ==> les occidentaux ont une démographie plutôt stable si ce n’est en diminution, d’où la stupidité de l’immigration massive qui encourage la démographie AILLEURS, mais aussi en Europe pour les immigrés !

    Pour les lisiers et autres déchets, puisqu’on manque de gaz, les Pays Bas n’ont qu’à les traiter en méthanerie, cela produit du méthane et du compost pouvant remplacer les engrais azotés et l’industrie chimique associée !
    Le méthane est un gaz bien plus calorifère que le CO2, il se dégage lors de toute fermentation de déchets verts !
    Intéressant pour les CAMPAGNES, le méthane peut être stocké pour servir à la production d’électricité locale, ou envoyé dans les circuits d’alimentation en gaz.
    Cela rend indépendant l’habitat isolé et de fait moins sensible aux accidents sur le réseau électrique.
    La chaleur produite lors de la fermentation peut servir au chauffage de bâtiments l’hiver (toujours local).
    Le lisier et autres déchets verts peuvent être séchés et stockés pour l’hiver.
    Difficile à quantifier de façon nationale, mais le revenu agricole peut être sensiblement amélioré.

  8. Bonjour. L’écologie a vraiment bon dos.et oui, pas un mot, comme pour les camionneurs canadiens vous vous souvenez ?
    Je m’interroge sur les critères d’expropriation, les connaissez-vous?
    Le gouvernement hollandais met un coup de collier dans sa detruction nationale lui aussi, au profit de la grande globalisation e.u…
    Bah oui, c’est qu’il va en falloir du terrain pour consrtruire des logements pour les cpf de france, à qui la hollande a fait un appel du pied il y a quelques semaines…ah ah…
    Qui seront les prochains sur la liste de ce plan génial?

  9. Tout ce qui se passe est la mise en oeuvre des obligations exprimées dans l’Agenda 2030. C’est concerté et ne tombe pas du ciel … Ce n’est même pas un complot, c’est en route depuis 2015 (voir ONU et acolytes).

  10. Ceux qui polluent la planète se sont les musulmans et les africains avec une démographie irresponsable que ces pays n’arrivent pas a gérer , même à nourrir leurs peuples .

  11. Les chars peints en bleu, ce sont les chars de l’OTAN ?
    L’usage des blindés, la police qui tire sur les manifestants – qui sont innombrables – , c’est mal parti !Ce sont tous les Pays-Bas qui se révoltent contre les décisions «  » » absurdes «  » », vu qu’au niveau climat, c’est la reprise des centrales au charbon !

    Les  » sanctions  » contre les Ukrainiens russes et les Russes ukrainiens se retournent d’une manière exponentielle contre le monde entier.
    Ce n’est pas  » notre guerre  » mais celle des Ricains.
    Pour info, la dette américaines, c’est trente mille millions de milliards de $$$.
    Les Russes, eux, c’est un petit quatre-vingt millions de milliards de .$$$, 375 fois mouins, y a pas photo, le $$$, ne vaut pas plus que le PQ !

  12. Depuis le temps que l’ont préconisent l’annihilation des escrolos dingos dictateurs et de leurs affidés et de cette U.E. mortifère et destructrice ainsi que tous ces députailles européens qui cautionnent ces lois liberticides sous couvert d’écologie et de réchauffement climatique qui a bon dos !

3 Rétroliens / Pings

  1. Veulent-ils à présent nous affamer ? L’agro-alimentaire brûle, agriculture interdite aux Pays-Bas… – Résistance Républicaine
  2. Mais qu’est-donc devenu notre monde ? un monde de débiles mentaux, les mondialistes ! Ils veulent nous affamer ! L’agro-alimentaire brûle, agriculture interdite aux Pays-Bas… | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinforma
  3. Bien sûr, les médias ne disent RIEN sur l’énorme mobilisation contre les mondialistes aux Pays-Bas! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.