Clermont-Ferrand : des Africains font la chasse à l’étudiant noctambule

Clermont-Ferrand Invasion-migratoire-3-200-envahisseurs-import25C325A9s-en-5-jours-par-les-tra25C325AEtres-italiens.jpg

Des jeunes hommes suivis dans les rues de Clermont-Ferrand la nuit, puis menacés au couteau avant d’être détroussés

 Le mode opératoire est identique à chaque fois, les victimes similaires et suivies dans les rues de Clermont-Ferrand, en pleine nuit.

Depuis trois semaines, les enquêteurs du commissariat central de la capitale auvergnate ont déjà recensé six cas.
Ils sont survenus vers 2 heures du matin, au moment de la fermeture des bars de la ville, lorsque les noctambules rentrent chez eux.
Deux hommes, de type africain, portant des survêtements, des capuches et des masques chirurgicaux leur dissimulant le visage, suivent leur cible. Il s’agit presque systématiquement d’étudiants, âgés d’une vingtaine d’années.
À partir du centre-ville, la plupart du temps de la place de la Victoire, sur le plateau central, ils prennent en filature un jeune homme sur de longues distances, jusqu’à ce qu’il arrive au pied de son immeuble.

, ils le menacent en plaçant un couteau sous sa gorge et exigent qu’il leur remette ce qu’ils ont sur eux. Téléphones portables, cartes bancaires dont ils extorquent le code, etc.
Durant la nuit de vendredi à samedi, deux nouveaux jeunes hommes ont été victimes de ce mode opératoire. L’un a été suivi jusqu’au secteur des Salins, l’autre boulevard Aristide-Briand.

Un couteau placé sous la gorge

Pour ce dernier, le duo, visiblement agacé de tomber sur un smartphone déchargé, l’a obligé à le faire entrer dans son appartement. La victime raconte avoir eu un couteau sous la gorge durant de longues minutes.
Les deux voleurs se sont emparés d’un ordinateur et d’une console de jeux avant de prendre la fuite.
La police demande à faire preuve de la plus grande prudence si des jeunes gens venaient à être confrontés à deux personnes correspondant au signalement et, surtout, d’appeler le 17.

 

 

Merci aux policiers et au journal « la Montagne » de ne pas pratiquer la langue de bois : le profil des victimes comme celui des agresseurs « de type africain » sont connus, de même que l’heure de l’agression (la nuit) et le mode opératoire (filature, couteau).

Le masque anti-covid devient un accessoire du crime… c’était prévisible. Burqa, niqab, masque chirurgical permettent de dissimuler le visage pour rendre plus difficile l’identification des coupables.

Au moins, les Auvergnats savent à quelle sauce certains veulent les manger et comment adapter leur attitude. Couvre-feu obligatoire, finie la liberté de sortir le soir pour se changer les idées après une semaine de labeur… C’est « l’enrichissement culturel », la chance pour la France…

Enfin, c’est drôle cette histoire de « type africain ». Comme la bien-pensance ne veut pas qu’on dise « Noir » (le « N word » comme diraient les anglosaxons), pour être politiquement correct, on renvoie à l’origine continentale de l’agresseur.

Et cette formule sous-entend que les Européens devraient être blancs, les Africains noirs…

L’antiracisme aboutit à une formule finalement plus identitaire que toute la classe politique !

Ce langage exprime en tout cas que la France n’est pas une « Terre d’asile » pour l’Afrique, que l’immigration africaine ne fait pas partie du paradigme français mais correspond à un processus délibéré avec la caution de tout un troupeau d’électeurs qui se bercent d’illusions…

 770 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Il faut des troupes de choc se faisant passer pour des étudiants et taser ces déchets. Retour au pays immédiat par avion militaire et basta. À quand le retour des brigades du Tigre.

  2. J habite Clermont en 3 ans nous avons été ENVAHI après 21h clermont c est un vrai COUPE GORGES …J en profites pour remercier les CONNARDS qui ont voté pour ce TARE…

    • Partout où je me déplace en France, c’est devenu invivable à cause de l’immigration, Strasbourg, Rennes, Nice, Besançon et tant d’autres, même ma petite ville natale en Bretagne est maintenant envahie, bravo à tous les traitres en France qui sont principalement responsables de ce désastre, surtout pas de vague mais la vague viendra plus tard et elle sera terrible.

    • Bonjour Christiane,
      Bravo, quelqu’un qui signe de son nom, pas de pseudo, moi aussi, tu verras ma signature en bas de page.
      Je regrète, seulement, que je n’ai jamais réussi à réunir suffisamment de monde lors de mes nombreuses tentatives, place de jaude à Clermont.
      Les manifestants préférant faire les guignols, en lieu et place de la Politique, Politique avec un grand P, comme dirait Florian.
      Je vais cesser mes activités stériles en politique pour me consacrer à autre chose, …
      Serais-je plus écouté ?
      L’avenir le dira.

      Gérard Oddou (référent 63 du mouvement Les Patriotes)

  3. On ne peut espérer qu’une chose maintenant, que ce soit de pire en pire et rapidement de manière à ouvrir les yeux aux gens ?

  4. ce n’est pas QUE la chasse au étudiants, même si ça commence comme ça, non, c’est la chasse aux blancs et la chasse est ouverte et le gibier c’est nous.
    Méééééééé allez y faites en venir d’autres, puisque apparemment vous n’avez pas compris. Réveillez vous ce sont vos enfants qui vont mourir et faut être complètement con et ne pas aimer ses enfants pour veauter un macronescu ou un merluchon, tous les deux complètement dégénérés.

  5. Des jeunes sont détroussés et d’autres meurent !
    Etienne a été éventré dans la nuit du 15 au 16 Juin !
    Etudiant en Ecole d’ Architecture ; il a été sauvagement assassiné pour avoir refusé des bières à une bande de racailles qui passaient à proximité !
    Aucun entrefilet dans la presse locale !
    A Clermont- Ferrand ! qui l’eut cru ?

    • C’est odieux ! les journaux commencent à cacher ces assassinats, car il y en a trop et ça commence à se voir.

      De tout temps, chaque fois qu’il y a eu un meurtre commis par un immigré, ça faisait une petite ligne en fin de page, vers les dernières feuilles du quotidien.
      Ils devaient déjà avoir des consignes, jamais de première page, jamais de gros titre, jamais d’indignation pourtant bien justifiée.
      On devrait faire un tableau de toutes les victimes avec leur photo, leur âge et le NOM de leur ASSASSIN.
      Cela représenterait des pages et des pages, puis les envoyer aux journaux pourris qui ne nous informent pas.

  6. J ai lu sur ce site où sur un site ami cette idée : la nature a bien fait les choses et il faut respecter la nature :chacun à sa place =Blancs dans l’hémisphère nord et les « autres »….

  7. Ben voilà mettez vous à genoux le poing en l’air. Vous avez accueilli vos bourreaux, soyez heureux, ils sont là.
    Ah oui Eric Zemmour est un raciste, c’est pourquoi beaucoup ont veauté merluchon et remis le dictateur sur le trône. Pleurez maintenant.

Les commentaires sont fermés.