Comment gouverner l’ingouvernable Assemblée Nationale ?

Comment gouverner l’ingouvernable ? C’est le titre d’un article du Figaro assez intéressant (mais réservé aux abonnés).

L’état des lieux est clair et net. Le drapeau noir/rouge des extrêmes, pour cette fois, n’a pas marché. Incroyable ! Ça fait plus de 20 ans que l’on conserve les Français dans le formol ( traduisez UE, UMPS, mondialisation…) en leur faisant croire que hors du centre (gauche ou droit, qu’importe), il n’y aurait pas de salut ! Ils avaient même ajouté cette fois le drapeau ukrainien et grandi l’ours russe pour terroriser le Français déjà bien téténisé par covid, variole simiesque et compagnie… ça avait marché pour les Présidentielles. La gueule dans le cul, les Français perdus s’étaient raccrochés au connu, Macron et Marine… sans enthousiasme, c’est le moins qu’on puisse dire.

Rien n’y aura fait. Ni les appels tardifs au «sursaut républicain» lancés par le président de la République, ni son escapade ukrainienne cousue de fil blanc. Et ne parlons pas de ces étranges tirades d’Élisabeth Borne contre l’«extrême droite», alors que l’extrême gauche était aux portes! Cette fois, la stratégie du «vote utile» n’a pas fonctionné. Les stratèges macronistes avaient fait le pari que le rejet de Jean-Luc Mélenchon et de son projet politique délirant serait plus fort que tout ; grave erreur! Miroir inversé de l’élection présidentielle, ce second tour des législatives ressemble furieusement à un référendum anti-Macron. Rançon du «en même temps»: il s’était fait fort d’assécher les extrêmes ; ils n’ont jamais été aussi puissants: la Nupes, bien sûr, mais aussi le RN, dont la percée historique constitue l’autre surprise. Quant à la droite, quoiqu’en recul, elle parvient à limiter la casse mieux qu’elle ne pouvait l’espérer.

https://www.lefigaro.fr/vox/politique/l-editorial-du-figaro-macron-le-spectre-d-un-quinquennat-mort-ne-20220619

« Pour le chef de l’État, la leçon est cruelle: la litanie des responsables macronistes de premier plan sanctionnés dans les urnes (plus de président de l’Assembléeplus de président de groupe!) dit bien l’ampleur du rejet dont son camp fait l’objet. Premier président depuis trente ans à ne pas bénéficier du fameux «effet d’amplification» dont il s’était persuadé qu’il lui garantirait de triompher sans coup férir, il essuie une humiliante défaite. »

.

Le Figaro analyse fort bien certaines raisons de cet échec, dues, malgré l’apparence, à Macron lui-même. Oui, tout au long de cette non-campagne, voulue, on a vu Macron embarrassé, hésitant, approximatif, aveugle aux évidences -pourquoi les électeurs lui auraient-ils donné une majorité dès lors qu’il ne leur a jamais dit ce qu’il en ferait? 

En lisant cela, on se demande ce que le Méphisto de l’Elysée a dans le crâne, qu’a-t-il voulu ? Que nous prépare-t-il comme immonde saloperie qui le déstabiliserait, même lui ?

La conséquence de ce désordre, un chef ne sachant pas être chef, ne le voulant peut-être plus au fond de lui... « La France,  elle, fait un saut dans l’inconnu politique », avec des hordes barbares élues à l’Assemblée, des combats de coq et de poules bruyants, mal élevés, prêts à tout et voulant à leur tour  imposer aux Français leur vision de la France, de la femme, de l’histoire, ayant décidé que l’identité français n’existe plus ; et, face à eux, des députés conscients des enjeux, connaissant sinon les risques de l’islam que Marine se plaît à louanger, du moins ceux de l’immigration. Les 2 groupes réunis par leur refus de l’UE et de Macron… Que peut-il en advenir ?

« Comment gouverner l’ingouvernable? Tel est le défi – crucial et peut-être insoluble – auquel Emmanuel Macron se trouve désormais confronté. »

On a vu que les possibilités de gouverner avec les LR sont et minimes et compliquées…

Alors, le Figaro demande « Emmanuel Macron peut-il encore convaincre ? « .

Et la conclusion vaut son pesant de cacahuètes quand on sait que, il y a 2 mois, Macron entamait triomphalement un second quinquennat :

Alors que sa succession est déjà dans les esprits, le risque n’a jamais été si grand pour lui de rester dans l’histoire comme le spectateur impuissant d’un quinquennat mort avant d’avoir commencé.

 1,152 total views,  11 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


19 Commentaires

  1. Rassurez vous ils vont tous bien s’entendre en réalité tout ça n’est que comédie et le fric des contribuables sera bien partagé entre ces messieurs en distribuant les places où il n’y a même pas de passe besoin sanitaire mais ils seront bien l’imposer au peuple c’est tout dire de leur mentalité .

  2. Son seul grand chantier jusqu’à présent : déconstruire la France en ouvrant ses frontières en grand. A ce jour nul ne sait combien de belliqueux nouveaux allocataires en puissance s’y sont installés depuis 2017…et ce n’est pas prêt de s’arrêter!… Quelle pétaudière! Enfin, réjouissons-nous, MLP a d’ores et déjà annoncé qu’elle ne ferait pas de l’obstruction…

  3. Perso, si ça pouvait être le bordel, ça m’amuserait beaucoup car Monsieur le Poudré commençait à me gaver et il aurait pu faire ce qu’il voulait ( comme lui avait soufflé une connasse dont je ne me souviens plus le nom ).

  4. Au moins, ça va changer et cela sera moins soporifique. Il voulait détruire la France, ben là au moins, il y a déjà la merde mais pas comme il le croyait.

  5. Le soi-disant Jupiter, maître des horloges, va devoir redescendre de son Olympe et remettre sa pendule à l’heure.

  6. N’oublions jamais que lorsque nous parlons de « Macron », nous ne faisons qu’évoquer un leurre. « Macron » n’est rien en soi. C’est de toute évidence MacKinsey qui lui fournit en permanence sa feuille de route, lui écrit ses discours et le contenu de la moindre de ses pseudo-interventions ou allocutions, de la moindre de ses décisions ou actions. Et bien sûr, en ce moment-même, la marche à suivre de « Macron » et de ses sbires est en train de se mettre en place de ce côté-là.
    Ne nous trompons pas sur la nature de l’ennemi des peuples, dont « Macron » n’est qu’un pion sordide.

    • je suis tout à fait d’accord, il était très calme, je pense qu’ il nous prépare quelque chose .. en même temps je comprends que ce gouvernement ne semble pas s’affoler puisque ce sont les cabinets de conseils qui ..conseillent ! cela permet aux membres du gouvernement et à Macron , d’être sereins , ils ne se sentent pas impliqués pas concernés ! cela se voit, cette distance affichée qui en agaçait plus d’un ..

  7. Il faut tout simplement dégager tous les gouvernants merdiques et autres politiques connus depuis longtemps qui nous pourrissent la vie !!!

  8. France-Soir, dans un article d’hier dit ceci : Et si, finalement, l’impossibilité d’avoir un gouvernement validé par l’Assemblée nationale, était la meilleure façon pour Emmanuel Macron d’obtenir les pleins pouvoirs ?
    – L’article 16 de la Constitution le prévoit expressément : …/… [ https://tinyurl.com/jpc8nkxy ]

    – Personnellement, depuis cette denière année je ne cesse de penser aux mamours contre nature de Macron/Mélenchon et la soudaine création de ce mouvement politique, NUPES, qui a tout rafflé aux dernières élections. Macron et Mélenchon, qui se ressemblent s’assemblent et inversement ; ils sont des mêmes chapelles, des mêmes credos. Macron ne lâchera rien, ce n’est pas dans sa psychologie ; ce ne sera jamais lui qui pliera mais bien tout ce qui le gêne. Il ira au bout de ce qu’il s’est proposé à moins que… en passant par l’obtention des pleins pouvoirs de n’importe quelle manière.

      • Bonjour @Madame Tasin ; Vaillante, intelligente et aimable ; merci à vous pour vous être intéressée à mon commentaire. Difficile de garder foi et courage.

        Je n’oublie pas tous ces regards énamourés de Mélenchon à l’endroit de Macron ces deux dernières années au moins. J’ai ressenti comme une diabolique, une machiavélique connivence entre les deux. La soudaine apparition de ce mouvement NUPES salvateur du système sans en avoir l’air ne fait qu’accroître le sentiment que j’ai d’un vaste traquenard. N’oublions pas que Macron est un commédien et une marionnette qui a continué de prendre des cours de « comédie : Agent spécial boulanger entrainé au maniement du pétrin ».

        Ayons bien le regard posé sur ceux, des siens (importants), qui ont été limogés (ce qu’ils deviennent, leurs finances) mais surtout SUR LEURS REMPLAÇANTS ; et ce qui se passe dans le groupe Renew U€ropéen. Idem en ce qui concerne Mélenchon.

        Des surprises on va en avoir, toutes pleines de traîtrises. Vont ps s’arrêter comme çà en chemin.

      • Ca c’est bien vrai,allez allez,c’est la fete de la musique,et a l’elysée il va y avoir de la musique techno(vu la culture de l’olibrius en place on ne pouvait pas s’attendre a Schubert,Haydn,ou plus simplement de nos vedettes Francaises)alors la musique adoucit les moeurs dit on,a voir!il ne manque plus que carlito et son accolyte,avec des plumes dans le…..!

    • merci pour le lien, dommage que vous donniez des idées à Macron car il ne les’avaient pas !
      Trêve de plaisanterie , la politique n’est plus que calcul, calcul du pouvoir sur des sujets inopérants
      …car ce qui nous est dit dans cet article 16 c’est que le peuple et le vote ne servent finalement à rien ou pas grand chose ! Alors il ne reste que la rue, si jamais..
       » Quand la fourberie est élevée au rang d’art, on ne peut être qu’admiratif  » dit Machiavel ( France Soir ) , d’accord pour Machiavel mais avec du recul, personnellement je n’admire pas du tout, car le « calcul » bien sûr, prend toute la place sur l’humanisme, mais ça on le savait !

  9. Le chef d l’orchestre mondial en a vu d’autres. En attendant l’aide de la commission européenne et de la BCE, ce soir à l’Élysée dans les effluves musquées il nous invite à oublier nos soucis et à accueillir joyeusement et sans arrières pensées de sa part l’Afrique et toute la musique du monde qu’il aime. Quelque part un saint homme dirons certains.

3 Rétroliens / Pings

  1. Bien pire qu’une débâcle, c’est la fin du mythe de Jupiter… | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation
  2. Comment gouverner l’ingouvernable Assemblée nationale ? – Riposte Laique
  3. Comment gouverner l’ingouvernable Assemblée nationale ? – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie