Survivre : et si vous alimentiez une rubrique « jardinage » sur RR ?

Appel à tous les jardiniers qui hantent Résistance républicaine (je pense par exemple à Daniel Faguet qui a peu de temps notamment parce qu’il passe sa vie dans son potager, il nous faut donc plusieurs jardiniers).

J’aimerais créer sur RR une nouvelle rubrique « jardinage », « potager », « chroniques du jardinage », « Le coin du jardinier »  ou tout autre titre que vous pourriez suggérer.

Nous publierions chaque jour, chaque semaine ?  En tout cas régulièrement quelques lignes envoyées par les uns et par les autres, pour dire ce qu’il faut faire au jardin à chaque saison, chaque mois… et comment le faire. Bref, j’aimerais non pas un cours de jardinage niveau supérieur mais un B-A-BA destiné à ceux qui n’ont jamais jardiné, et qui, sentant le vent tourner, voudraient se lancer, modestement, pour limiter la casse terrible que nous allons vivre avec une crise économique mondiale. Rubrique destinée aussi à ceux qui n’ont pas de jardin mais voudraient/pourraient, sur leur balcon, mettre quelques bacs et faire pousser quelques légumes, herbes etc.

En gros, l’idée serait de répondre pour commencer à une question du genre : voilà, j’ai 10 (ou 100, peu importe) mètres carrés de pelouse que je veux transformer en potager. Je n’y connais rien. Que dois-je faire, aujourd’hui, comment le faire ? Et à partir de là on alimente la suite…

Ces « chroniques du jardinier » seraient courtes, ça pourrait aussi être de courtes videos, juste pour aider les neo-jardiniers à se lancer et à persévérer. Les commentaires permettraient d’échanger, d’approfondir, d’expliciter, de compléter…

Je pense à cette chronique car nous sommes dans une situation dramatique ils nous jettent dans une crise terrible, ce n’est pas un hasard si Bill Gates est devenu le plus gros propriétaire de terres cultivables des USA et que les Chinois achètent nos terres…

Cette idée m’est venue en lisant l’article de Jack sur la crise et la famine qui menacent aux Etats-Unis et donc, partant, en Europe, est très clair. Ils détruisent tout ce qui pourrait nous permettre de survivre. Pourquoi tous ces incendies d’entreprises alimentaires ?

https://resistancerepublicaine.com/2022/06/19/les-etats-unis-en-faillite-non-au-dela-de-la-faillite-nous-allons-crever-de-faim/

Merci d’envoyer à contact@resistancerepublicaine.com… vos idées, chroniques, conseils…et de nous dire en commentaire ce que vous pensez de l’idée. Cette chronique va de pair, évidemment avec celle intitulée « Système D »… et complète le travail sur  le terrain pour unir les patriotes par l’entraide et la Résistance. D’où l’idée d’échanger entre adhérents de RR du même coin des échanges de bons procédés.

 858 total views,  3 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


24 Commentaires

  1. Très très intéressant, mais vous oubliez une chose, et ce n’est pas une critique, loin de là :

    Prévoyez de quoi pouvoir défendre votre potager, et votre famille aussi, parce que quand ça va s’effondrer, surtout si vous êtes dans une région genre Ile-de-France, les hordes de racailles, les « quivoussavez », ainsi que les clandos, ne vont surement rester à attendre que ça tombe du ciel …

    Pour ma part, la survie passe par la défense, parce que ça ne durera pas des années, pour une raison très simple : cela ne pourra plus du tout être caché, encore moins minoré en tant qu’évènement isolé, puisque ça va concerner TOUT le pays France !!!

  2. consultez

    Les jardins de la grelinette | St-Armand, QC

    lagrelinette.com
    Les jardins de la grelinette. est une micro-ferme biologique de renommée internationale situé à St-Armand au sud du Québec …

  3. C’est pas trop tôt…
    En même temps créez une rubriqué « autonomie énergétique », car ça va de paire…réduire sa dépendance tout en étant intelligent.

    Il y a moultes chaînes potager sur YOUTUBE
    https://www.youtube.com/c/AntoinelePotagiste Antoine le potagiste
    https://www.youtube.com/watch?v=pziR517z-sA 115 kg de légumes sur 50 m2
    https://www.youtube.com/c/LepotagerdOlivier/videos Le potager d’Olivier
    https://www.youtube.com/watch?v=Kei6o8jE7BY Démarrer son potager

    Chez moi : courgettes, salades, tomates, potimarrons, poivrons, butternuts, framboises, fraises, fraises des bois, thym, romarin, artichauts , fleurs sur 50m2

    Conseil : commencez petit sur 15 m2
    Achetez du compost, des plants déjà prêts, au début
    Ensuite amusez vous à faire des semis sur terreau adapté
    Exigence : surveillez le besoin en arrosage chaque matin
    etc…

  4. Merci à tous pour tous ces conseils… en vrac ! Et que devront relire nos apprentis jardiniers quand ils auront commencé leur jardin. Pour le moment j’attends des articles didactiques disant à ceux qui ne savent pas par quoi commencer, sauf à vouloir apprendre à lire et écrire un enfant de 5 ans en le mettant devant « Vol au-dessus d’un nid de coucou ».

    • (Partie 1)

      Ok… d’autres auront de meilleurs conseils que moi, mais pour ce que ça vaut (et ça ne vaut probablement pas un ARTICLE)… :

      • Mais si chère Emilie ça vaut un article,il faut beaucoup de courts articles, le but n’est pas de faire une encyclopédie mais d’aider ceux qui commencent ( et j’avoue que je préfère qu’on me les envoie plutôt que de devoir parcourir les commentaires pour trouver ce qui pourrait servir d’article ;-)).Je confisque cela pour l’utiliser prochainement ! Merci
        Bien sûr il existe des revues et encyclopédie de jardinage mais ouvrir cette rubrique peut permettre une aide pour le néophyte et même des découvertes pour le spécialisé comme Daniel qui a appris hier l’utilisation que fait Emilie du Thym pour éloigner certains prédateurs.

  5. J’ai oublié : « Merveilles du jardin ». Ou un truc du genre…?
    …Un titre qui donnerait envie de « cliquer » sur la rubrique MÊME pour ceux qui ne sont pas intéressés par le jardinage, et qui permettrait – en plus – d’écrire des articles non seulement sur le potager, mais aussi sur le verger ET sur les insectes utiles au jardin, ainsi que sur les maladies des plantes.

    …Autant chercher à attirer CEUX qui ne sont pas (encore?) intéressés par le jardinage…? (C’est la curiosité qui mène à l’intérêt…)

  6. Pour ceux qui veulent des poules, je recommande de choisir un poulailler de la marque « OMLET ».
    Site : https://www.omlet.fr/
    (C’est CHER, mais sur le long terme, vous y serez gagnants question fric!)

    Les deux plus gros avantages de ces poulaillers sont leur durée dans le temps, ainsi que l’hygiène.
    En cas d’infestation de poux rouges, bon courage pour essayer de sauver le poulailler en bois! Mais les poulaillers Omlet? Un coup de jet d’eau et de savon noir, et vous êtes tranquille.

    L’Eglu Classic est bien pour les débutants, mais il ne se vend plus en France pour le moment.
    Vous avez donc le choix entre l’Eglu Go (ou Eglu Go Up : en hauteur) et l’Eglu Cube.
    (L’Eglu Cube est plus grand, et a l’avantage d’être plus costaud et plus facile à nettoyer! C’est celui que je recommanderais. Eglu Go – au sol, sans échelle – serait bien pour l’infirmerie ou qu’importe…)

    (2 mètres carré par poule, ce sont des bêtises. La poule coure beaucoup, a besoin d’espace, d’herbes fraiches, de GRATTER la terre.
    Si elle n’a pas d’espace herbeux suffisamment grand, votre poule sera stressée, pondra donc moins, sera malheureuse, susceptible aux maladies.)

  7. Ne manquez pas « Survivre à l’effondrement économique » de Piero San Giorgio, et « Survivre en ville ».

    • Survivre en ville ? Ah ah !
      Ceux qui sont encore en ville n’ont pas compris ce qui va arriver et sot déjà morts.

  8. Avant de parler potager (et la canicule nous le rappelle avec force) il faut d’abord penser à une bonne réserve d’eau .Pour ceux qui ont un  »bout de terrain » l’installation d’une ou plusieurs cuves sur les descentes d’eau pluviale est une solution relativement facile .
    Pour ce qui est des cultures sur Balcon il faut IMPÉRATIVEMENT se renseigner si votre balcon peut supporter des lourdes charges .On voit des toits terrasses se transformer en potager ,j’aimerais bien savoir ce qu’en disent les architectes ou les organismes de sécurité (comme socotec!!) avec des tonnes de terres en  »surcharge » .

    • Oui, c’est vrai!
      Aussi penser à faire de L’OMBRE – BEAUCOUP d’ombre : rien de mieux pour garder l’humidité.
      Pour ça, planter des arbres bien haut et touffus, même des plantes vivaces et persistances également (romarin, lin vivace bleu, thym, etc…), faire une marre si possible…
      (Pour attirer l’eau, il faut lui fournir un coin où RESTER!)
      Penser à faire des haies pour couper le vent face SUD pour couper le vent et faire de l’ombre…

      Pour les balcons, il y a une marque qui fait des pots spécial fruits/légumes : « GUSTA GARDEN ».
      (Vois commentaires de début de journée.)
      Les pots sont relativement petits ET en plastiques – donc légers. Parfaits pour les balcons ou pour les petits jardins!!

        • Bonsoir.

          Non : AVEC le romarin.
          (Relisez mon commentaire.)

          Je plante du romarin pour servir de coupe-vent à mes volailles, et une fois qu’il devient suffisamment gros, il devient un bon coin d’ombre.
          (Pratique pour garder une partie de la pelouse VERTE pendant les périodes de sècheresse.)

          Le thym en parterre sert de couvre-sol et garde l’humidité.
          Et si le thym semé/planté est d’une variété suffisamment haute, alors les parterres gardent le pied des plantes (fruitiers, par exemple) à l’ombre.
          (Je me sers des parterre de thym pour « boire le trop plein d’eau » en hiver, et garder tant que possible l’humidité de mes plantes en été. Par ailleurs, le thym supporte très bien l’ombre. Le thym s’acclimatant à à peu près tout…)

  9. Je rajoute : attention à la MENTHE.
    La menthe peut être très, très envahissante!

    Si vous avez un PETIT jardin et que voulez de la menthe chez vous, privilégiez la menthe EN POT. (A moins de vouloir risquer d’envahir fleurs, fruitiers, légumes…)

    Dans mon terrain, j’ai de la menthe verte ET de la menthe poivrée (menthe chocolat, pour être spécifique).
    La menthe poivrée est une menthe montagneuse : elle est très rustique, ce qui… lui donne pour désavantage d’être particulièrement envahissante…
    La menthe verte, quant à elle, résiste moins bien au froid que la menthe poivrée… mais un hiver rigoureux ne vous la tuera pas : le parterre de menthe verte risque juste de devenir plus petit que l’année précédente. Le grand avantage de la menthe verte est qu’elle reste « localisée », contrairement à la menthe poivrée!

    (La menthe chocolat est la menthe des pâtissiers, parait-il? J’en mets dans mes plats de salades fraiches – « féculents + fruits/légumes ». Ca rafraichit quelque chose, et est en plus un vrai délice!)

  10. Cette proposition n’est pas seulement une bonne idée mais une nécessité pour les mois a venir , sachez aussi qu’il ne faut pas des surfaces importantes pour débuter mais débuter sur des petites surfaces avec deux a trois légumes en commençant par les salades , des tomates et des courgettes plus un coin condiments . Il faut s’arranger pour avoir le temps de culture le plus long possible ,prenez les salades elles oscillent entre le printemps et la fin de l’automne de 1,20 a 2,60 euros en province et lorsque l’ont a qu’a se baisser pour les cueillir c’est bon a prendre et l’économie du carburant pour ne plus aller aux marchands c’est la prime en plus . Dans la pratique après avoir préparé un peu votre terrain repiquez 4 a 5 salades par semaine suivant la disponibilité de votre jardinerie .Avec ce système vous ne manquerez jamais de verdure et vous pourrez même de temps a autres faire plaisir a un voisin , gardez votre sol frais a humide , une salade qui a soif monte en graines et variez les sortes en fonction des saisons .

  11. Pour les légumes : pas de légumes sans fleurs.
    Attirer les butineuses : ce sont elles qui font l’essentiel du travail. Et pour ça, il faut les attirer avec des fleurs.

    Pour LA période de floraison des légumes, je conseille de planter à proximité : sauge officinale, oeillets, lupin vivace, certains rosiers, thym, lysimaque, lavande, etc…

    Pensez aussi aux ASSOCIATIONS de plantes.
    Il y a des légumes qu’il faut éviter de planter côte à côté…

    Pour enrichir ET nettoyer la terre, prendre des poules. Je ne le dirai jamais assez.
    Laissez les poules gratter bien comme il faut le potager AVANT de planter, et elles vous débarrasseront d’une partie des nuisibles – dont les DORYPHORES.
    Les canards, eux, vous mangeront les limaces que les poules ne peuvent pas avaler; et l’eau du bassin à canards est en plus de l’or pour les fruits et légumes.
    (Je recommande la race de canard « COUREUR INDIEN » : ça ne vole pas, est suffisamment léger pour ne pas abîmer les semis, est très rustique, et est rigolo…!)
    (…Les soucis attirent aussi les limaces… ça vous sauvera quelques plantes?)

  12. Pour les fruitiers : ne PAS planter de THYM au pied de fruitiers en pots, ou aux pieds de jeunes/petits fruitiers en pleine terre!

    Le thym peut certes soigner des maladies : si votre olivier en pot, par exemple, n’est pas au top de sa forme, vous pouvez semer du thym à son pied et laisser l’année passer… mais l’année suivante? Vous vous retrouverez probablement sans fleurs.

    J’ai fait l’expérience de ça. Cette année est une année à fruits, et je n’en manque QUE là où les fruitiers (petits fruitiers et fruitiers en pots) ont du thym à leurs pied.
    Oliviers? Pas de fleurs. Myrtilles? J’ai pleins de fruits, SAUF sur les buissons qui ont du thym à leurs pieds!
    Ca doit passer pour les arbustes fruitiers, je pense; mais laisser grandir quand même avant de mettre du thym. Sait-on jamais.

    Par contre, mettre du thym avec les VIGNES : j’ai PLEIN de raisin alors que mes vignes se trouvent entre des parterres de thym!
    (Si vous avez des fruitiers/arbres en pot, mettez plutôt fleurs, aromatiques, ou fraisiers au pied.
    Pour ne pas arroser les pots trop souvent et décorer (bonne humeur même en hiver), mettre statues + pas japonais + cailloux.)

  13. On connait la marque « GUSTA GARDEN »?
    Ils vendent pots ET tuteurs à légumes.

    Expérience de cette année : j’ai planté 9 pieds de tomate en pleine terre, MAIS j’ai AUSSI planté 3 pieds de tomates EN POTS « Tom Tomato » de marque « GUSTA GARDEN ».
    (Les pots « Tom Tomato » sont fournis avec des tuteurs à tomates en ALUMINIUM.)

    Je constate que mes plus beaux pieds de tomates sont, POUR L’INSTANT, ceux que j’ai planté dans les pots « Tom Tomato »!
    Donc, pour ceux qui n’ont pas beaucoup de place, c’est LE pot à tomates que JE recommande : il est livré avec tuteur, dispose d’une réserve d’eau (arroser par le dessus pendant 2 semaines, mais après, on peut mettre de l’eau directement dans la réserve), peut être rentré en cas de gelée ou de grêle (ce qui fait qu’on peut planter AVANT les Saints de glace)… il est PRATIQUE.

    Il y a aussi les pots à patates « Paul Potato ».
    Je ne sais pour les patates, par contre : j’y ai mis autre chose.

    Ils vendent aussi d’autres pots (pas acheté).
    Ce qui est intéressant, c’est leurs tuteurs à tomates en ALUMINIUM : « Tomato Buddy ». (Penser à acheter des piquets de sol si plantation EN PLEINE TERRE!)

    • J’ai planté dans mon potager de 3 mètres sur 8, soixante pieds de tomate (une forte densité) !
      Plantées profonds pour aller chercher l’eau, par dessus la terre je place le produit de ma tonte, j’arrose peu et utilise mes eaux en grande partie usagées (douches récupérées, donc coût moindre et le tout sans engrais)…
      Dans ce potager, des haricots entre les pieds de tomates, sur les bordures des radis…
      Pour faire bonne mesure, des citrouilles (chaque année, tant que je peux, pour mes soupes, voire mes confitures mélangées avec d’autres fruits), des melons d’Espagne eux aussi pour mes confitures… Je fais des cadeaux à mes amis, j’en ai plus que nécessaire…
      J’ai pourtant un très mauvais sol, ma maison est construite sur du remblais, j’ai du éliminer pas mal de cailloux, la terre très légère…

      • Pareil. Mon sol était pourri (terre non végétal + caillous/gravier)… jusqu’à que je l’enrichisse avec fleurs et aromatiques (plus fientes de mes volailles)!
        Le sol le plus pauvre peut devenir le plus riche SI on fait en sorte de lui donner « à manger » (soit des plantes et/ou du « caca »).

        Mes tomates, pour avoir de beaux pieds : j’enlève toutes les feuilles du bas, et je plante le pied profondément – avec la tige (car la tige enterrée FAIT des racines, ce qui renforce le pied) -, et bien sûr suffisamment penché (le pied se relève tout seul après).
        Si je prévois une sécheresse, je plante les tomates à mi-ombre pour éviter d’arroser (car pas le droit si restriction d’eau)… ça n’empêche pas mes pieds de tomates d’être productifs.
        Par contre, j’ai remarqué que les pieds de tomates les PLUS productifs sont les pieds de tomates cerises ORANGE! (Et en plus, elles sont délicieuses.)

        Il faut penser à planter serrer pour garder l’humidité, notamment… Ce que vous avez fait est très bien! Vous avez bien raison! (Doit être un beau potager. Bravo! En plus, les « écolos » devraient en prendre de la graine, tiens…!!!)