Pierre Cassen, soutien de Pierre Couëdelo à Concarneau : merci à Eric Zemmour d’exister

Enregistrement et montage video, Christine Tasin.

Pour le coup de gueule du jour, je passe la parole à Pierre Cassen, qui a tout dit de l’importance pour nous, islamophobes et amoureux de la France, de l’arrivée de Eric Zemmour dans le champ politique.

 687 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Quel bonheur d’avoir des personnes d’exception comme Eric Zemmour, Pierre Cassen et Christine Tasin pour nous défendre.

  2. Pour ma part, je suis fier d’avoir été représenté par Marine au second tour des élections, j’ai été souvent ému pendant le débat présidentiel tant elle a su avoir de la répartie sur les thèmes choisis… et pourtant, j’étais assez réservé à son égard pendant la campagne. L’ensauvagement crève tellement les yeux qu’il n’y avait pas davantage à en dire que ce qu’elle a dit.
    Je ne comprends pas que vous ayez pu lutter autant contre l’union des droites à l’époque voulue par Ménard à Béziers pour finalement vous y rallier sous la bannière de Zemmour, ce qui ne m’empêche pas de rester fidèle à Résistance républicaine.
    L’union des droites fera perdre notre camp, en rendant aux bourgeois le fantasme d’une politique nationaliste où les classes populaires l’auraient dans le cul. Les pauvres, les classes moyennes, les gens du Nord veulent autre chose.

    • Les choses sont très simples, mon cher Maxime. Je considère moi aussi que l’union des droites est une sottise, je ne suis pas d’accord sur tout avec Zemmour notamment avec les sujets sociétaux mais tout cela est accessoire face à ce qui est en train de se passer. IL est le seul à dire la réalité de l’islam (compatible avec la France pour cette conne de Marine qui en plus n’a ni la culture, ni les couilles de tenir bon sur des sujets essentiels, de peur d’être diabolisée) et de l’immigration et à avoir un programme qui tient la route pour retrouver notre souveraineté. Le reste… de la roupie de sansonnet.

      • J’ajoute que l’union des droites ne peut pas faire perdre notre camp puisqu’elle ne peut exister, il aurait dû parler d’union des patriotes au lieu de se referer à l’époque de l’UMP. Une erreur. Qui ne change rien au reste. Nombreux sont les auteurs, commentateurs, adhérents de Résistance républicainequi ont le même parcours que moi, venus de la gauche républicaine et votant Zemmour.

Les commentaires sont fermés.