Macron s’exprime en anglais sur le twitter de l’Elysée, avec le seul drapeau européen

Ci-dessus  la capture d’écran faite ce jour du compte twitter de « notre » président de la « République ».

Dits et non dits de la souveraineté sous le gouvernement « Bor(g)ne »

-L’Elysée aux couleurs de la seule Union Européenne.

-Un « président » qui s’exprime en anglais malgré la Constitution qui oblige les institutions à utiliser le français, « langue de la République ».

C’est, au sein du titre premier « De la souveraineté » que c’est affirmé. Et c’est dire le caractère primordial de la souveraineté dans la Constitution française.

 

Article 2

La langue de la République est le français.

 

Et c’est ce traître qui, contre Marine le Pen, se prévalait d’une Constitution interprétée dans le sens qui l’arrange pour prétendre que le voile ne pourrait être interdit dans l’espace public.

Lui qui urine quotidiennement sur notre texte fondamental, au demeurant défiguré par des révisions multiples et inadéquates telle une belle femme qui se livrerait à de mauvais choix de chirurgie esthétique.

Macron compte aussi interdire au peuple de décider en cours de mandat, là encore la Constitution a bon dos… Quand Marine se prévalait de son intention de recourir au référendum de l’article 11, ce sinistre individu prétextait des obstacles constitutionnels, alors pourtant que la souveraineté y est attribuée au peuple qui peut l’exercer par cette voie y compris quand il a désigné ses députés et élu le président.

 

 

Article 3

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. (…)

Et voilà pourtant, bien curieusement, que le sous le gouvernement Bor(g)ne, où les aveugles sont rois, apparaît un ministère dédié notamment à la « souveraineté numérique et industrielle ».

L’inénarrable Bruno Le Maire (il n’a effectivement pas l’étoffe d’une plus haute fonction que celle de maire d’un village…) devient ainsi « ministre chargé de l’Economie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique ».

 

Emmanuel Macron n’a pas créé de ministère du Numérique de plein exercice, mais la « souveraineté numérique » entre dans le maroquin de Bruno Le Maire, qui reste à Bercy en tant que ministre chargé « de l’Economie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique ». Du côté de l’écosystème tech et des défenseurs de la souveraineté numérique, la déception de n’avoir pas obtenu un maroquin est atténuée par la prise en compte inédite de cet enjeu crucial. Mais au vu des insuffisances du premier quinquennat en matière de souveraineté numérique, la méfiance reste de mise. Décryptage.
 

Voilà qui, finalement, en dit long.

Car, a contrario, cela signifie que dans tous les autres domaines, Macron nous dénie le droit à la souveraineté.

En vérité, le mot n’est utilisé que de manière emphatique, pour souligner l’importance que ce gouvernement prétend accorder aux matières industrielles et numériques.

L’industrie numérique, on la connaît bien, ce sont notamment les « GAFA » :

 

Acronyme de Google, Apple, Facebook et Amazon, auquel est parfois adjoint Microsoft, les GAFA(M), entreprises stars de la Silicon Valley californienne, ont envahi notre quotidien. Elles ont même fait des petits avec les NATU pour Netflix, Airbnb, Tesla et Uber.

 

Autrement dit, de puissants outils utiles notamment pour maîtriser la population.

Cette grandiloquence sortie tout droit de Macron, dont Bor(g)ne n’est qu’une marionnette, signifie bien le peu de cas qu’il fait de la souveraineté.

C’est un de ces grands mots dont cet ancien bon élève se sert pour épater la galerie et essayer d’obtenir la meilleure note électorale possible (car ainsi fonctionne mentalement le « mari de la prof », qui a passé sa vie à se lancer des défis fous par simple goût du défi).

Macron n’a que faire de la souveraineté française, sinon pourquoi n’aurait-il pas nommé de la même façon d’autres ministères…

Par exemple,

  • Ministre de l’Économie, des Finances => ministère de la souveraineté économique et financière ?
  • Ministre de l’Intérieur => ministère de la souveraineté sécuritaire ?
  • Garde des Sceaux, ministre de la Justice => ministère de la justice souveraine ?
  • Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires => ministère de la souveraineté écologique ?
  • Ministre des Armées => ministère de la souveraineté militaire ?
  • Ministre de la Santé et de la Prévention => ministère de la souveraineté sanitaire ?

C’est sans doute parce que nous ne sommes plus souverains dans tous ces domaines !

Il est vrai que le ministère de l’Agriculture se voit adjoindre « la Souveraineté alimentaire », mais elle est bien bonne celle-là ! Puisque les difficultés que nous allons rencontrer prochainement à ce sujet découlent de la politique internationale anti-Russe de Macron, calquée sur celle de ses maîtres américains de l’OTAN.

 

Bref, le « Gérard Majax » de la souveraineté sort de son chapeau des grands mots pour impressionner, comme d’habitude, mais l’usage qu’il en fait révèle ses intentions autocrates.

Avec Macron, une fois que le peuple a voté, il voit sa souveraineté amputée pendant 5 ans.

Il en allait d’ailleurs de même de ses prédécesseurs : depuis le « non » à la « Constitution européenne » en 2005, il n’y a plus jamais eu de référendum !!

On est punis !!!

 880 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. « la « souveraineté numérique » entre dans le maroquin de Bruno Le Maire, qui reste à Bercy »
    Ça doit être pour mieux traquer le contribuable vu qu’on ne fabrique plus de numérique en France. Ou alors, c’est dans l’escarcelle de groupes étrangers.

  2. je préfèrerai le drapeau à fleurs de lys associé au drapeau national qu’ à celui de l’europe

  3. Son prochain coup sera l’apprentissage de la langue Arabe comme 1ere langue dès le primaire par des enseignants étrangers musulmans, on pari ?

  4. Allez lui rendre visite sur son Twitter et dites votre façon de penser…
    Opposez par exemple au dernier affichage sur les USA la mort d’Alban Gervaise !

  5. il doit se souvenir de ses cours d ‘anglais au collège de la Providence d ‘Amiens 80 (Jésuites ) …. 1 établissement tout confort pour les riches .

  6. Il est honnete il fait enfin son Coming out européen bien sûr.

  7. C’est ça quand les cons remettent sur le trône un faux-Français un traître avec tel culot que seul un autiste peu avoir !!!

  8. Macron est un pantin qui fait ce qu’on lui souffle attaché qu’il est à son image. Il ne connait vraisemblablement rien concernant le Droit français. Mais comme pour lui la France est européenne donc sans autre importance, sans la nuance qu’il faut donc (sa souveraineté et son indépendance), il suit sans sourciller.

  9. Y-a-t-il un tweet en anglais du Conducator concernant les Chrétiens récemment massacrés au Nigeria?
    Suggestion:
    « It’s a genocide that the world continues to ignore. In 72 hours, Islamic State jihadists slaughtered over 70 people. We share the rage of those fighting islamic violence to the end »

  10. Il est trop fort celui-là. D’ailleurs c’est marisol qui lui a dit qu’il pouvait faire ce qu’il voulait. Bah que voulez-vous, il s’éclate le gamin ! Des ailes lui ont poussées, il va pouvoir faire la boum tous les soirs pendant cinq de plus

  11. Rien de surprenant, Macron est président d’un pays qui, pour lui, n’existe déjà plus. Il ne va pas se gêner, il a été plébiscité par 58% de français que voulez vous? Il va tout se permettre même les pires actes de trahison puisque la majorité des français ont été asses imbéciles pour le remettre sur son trône. De plus il doit e^prouver une jouissance extrême a cracher et chier sur les 42% de gens lucides qui avaient compris a quel point ce type est un psychopathe dangereux. Le fossoyeur Macron est désormais totalement débridé!!

  12. Merci Maxime, excellent article très bien documenté. Et tous ces scandales doivent être dénoncés.
    Mais le français, comme je le dis depuis 40 ans, veut la disparition de son pays. On me rigolait au nez et me traitait de débile. On connaît la suite.
    40 ans plus tard, nous avons 12 millions de musulmans, une charia qui s’installe et s’impose régulièrement, une délinquance et des agressions qui ont explosé.
    Nous avons aussi 80 % ne nos lois qui ne s’appliquent plus étant remplacé par les lois européenne.
    Nous avons ouvert nos frontières, vendu notre patrimoine industrielle, et tellement d’autres…
    Oui, le français veut la disparition de son pays, elle est bien en route. Quand il comprendra, si cela est possible, il y aura beaucoup de pleurs et de grincements de dents.
    Macron veut détruire puis noyer la France dans la masse européenne, dans laquelle il sera nettement plus facile d’instaurer une dictature à la chinoise, ultime désir des mondialistes.

    • « Macron veut détruire puis noyer la France  »
      Avec la complicité passive & active des intéressés – 80% au second tour pour le dictateur dans ma commune!

      • Absolument. Einstein disait : « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire ».
        En France, non seulement on ne fait rien, mais on remet les mêmes en place depuis 40 ans. On participe. On est pire que la citation d’Einstein.

    • Le chiffre est faible, il faut compter 25 millions depuis 1975;
      le nombre des entrants (non comptés, gosses etc) est faussé, il y a les statistiques autorisées, et tout le reste: ceux qui font des gosses à minima 6 par femmes depuis cette date; ça en fait du monde, s’ajoutent les résidents éternels et les clandestins,…

  13. Macron, ce nabot-parasite, dont il conviendrait de se débarrasser le plus vite possible. Macron is a trash!

2 Rétroliens / Pings

  1. La langue de la nouvelle ministre des Sports Oudéa-Castéra, c’est l’anglais – Riposte Laique
  2. La langue de la nouvelle ministre des Sports Oudéa-Castéra, c’est l’anglais !! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.