Connaissez vous le « mijeur », nouvelle invention du Gauchisme culturel ?

 

Ils sont très forts les Gauchistes culturels, eux, qui dominent toute la sphère intellectuelle française, du journalisme à la magistrature …

Ils multiplient les créations sémantiques les plus délirantes et hop, en un rien  de temps, la dite création sémantique se retrouve, imposée au bon peuple,  dans les médias les plus généraux.

Ainsi nous avons connu les « sans-papiers », les « exilés », le « droit au logement », les « LGBTQ+AZERTYUIOP », les « racisés », les « écoféministes »  etc etc etc

La liste est sans fin.

Notre Eric national cite souvent, à ce propos, le grand humaniste Lénine : « Faites leur avaler le mot, ils avaleront la chose !« .

Dans cet univers totalement  foldingue, il était un mot qui m’avait totalement échappé et que j’ai découvert, il y a deux jours, dans le laïus d’une Gauchiste sur Arte, le mot « mijeur ».

Revenons à Lénine, le mot, la création gauchiste, c’est donc « mijeur »…

Quelle est à la chose qu’ils veulent nous faire avaler ?

Nous la trouvons dans un document, d’il y a cinq ans déjà, d’un site immigrationniste :

Date : 6 juillet 2017

« Des jeunes migrants isolés venus en France sans papiers et sans possibilité de prouver leur âge se retrouvent souvent dans de grandes difficultés.

« Le jeune n’est ni majeur, ni mineur. C’est un mineur isolé étranger qui est venu se réfugier en France. Il arrive ici et doit prouver sa minorité, son isolement mais il n’a pas les moyens, tant de papiers d’identité, de naissance ou physiquement, de le prouver et il est donc refusé « , explique une jeune femme la situation des migrants appelés « mijeurs ».

85% de refus à Paris

Mohamed, 16 ans, sans-abri est hébergé dans un hôtel. Sa minorité n’a pas été reconnue. Il n’a plus de droits ni de protection. « C’est des jeunes qui arrivent et qui sont perdus en France », explique une femme.

« Ils ne parlent pas la langue parfois, débarquent dans des administrations qu’ils ne comprennent pas, dans des systèmes juridiques qu’ils ne comprennent pas et il n’y a aucune solution d’hébergement, d’alimentation et de soins de santé », confie-t-elle. La reconnaissance de minorité se décide lors d’un entretien. A Paris, il y a 85% de refus. »

NDLR: On se demande bien sur quelles bases, le texte pose cette affirmation.

Sur les dires d’un gars qui a la dissimulation islamique, la takkya, pour règle de communication avec les kouffars (mécréants) ?

Je traduis …

Les pays musulmans sont tous hautement dysfonctionnels.

On ne prend pas pour « beau modèle », à l’échelle de pays entiers,  un psychopathe  comme Mahomet, sans conséquences graves.

Donc, ces pays musulmans, Maroc en tête, incapables d’éduquer correctement leurs jeunes, les exportent, comme ils exportent leur drogue.

Joli cadeau : des jeunes, concentrés de haine et de violence.

Qui coûtent au passage 60 000 euros/ an/ tête au contribuable ….

Mais, comme nous sommes un pays  systémiquement raciste, notre Etat les prend, quand même, avec générosité en charge.

Mais ils ne sont pas tous mineurs…

Et c’est là qu’intervient le malfaisant gauchiste culturel et son « mijeur » : beaucoup de ces clandestins  ont parfois 25, 30, 40, 45 ans …

Et là, le Gauchiste tient sa solution !!

Abolissons la distinction maJEUR/MIneur et créons le « mijeur »  !

Comme ça, que le gars ait 12 ans ou 45 ans, il bénéficiera des droits exclusifs des mineurs.

Magiques, ces Gauchos, non ?

Comme dans la chanson, j’aurais voulu être  un mijeur.

Comme cela je continuerai à bénéficier de la carte réduction SNCF famille nombreuse de ma jeunesse, de réduction à l’entrée des musées, des cinémas   et plein de petits cadeaux  choux de la sorte.

Et puis le reste je dirai que je suis majeur…

Pile je gagne, face tu perds…

Comme la chauve-souris de la fable:

Je suis oiseau voyez mes ailes, je suis souris vivent les rats !

 

 

 710 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Bel article
    J’adore la femme qui dit.  » c’est des jeunes qui arrivent…  » 🤣🤣
    Puissante, la dame…
    Des mijeurs vous dites !! Pourquoi pas des  » MANEURS » plus proche de ce su’ ils sont : des. MAGOUILLEURS
    plutôt que MIJEURS qui riment avec mineurs
    Oui ils minent la France
    Au final on reçoit les résidus les non avortés de l’Afrique…

  2. A croire qu’être gauchiste est un symptôme psychologique entre la Névrose et la Psychose, une sorte de Chose-Rose…

  3. Dès que vous aurez entendu le mot 3 ou 3 fois dans un journal télévisé, vous saurez qu’on a perdu, l’emploi aura été validé et la suite avec !

  4. A partir du moment où ces prétendus mineurs sans papier refusent de passer le test osseux radiographique qui est assez précis en matière d’âge, retour dans leurs pays de merde, en ne mollissant pas du genoux pour ce faire par air, par mer ou en colonnes entravées par les chemins menant aux lieux d’embarquement, ce qui donnerait matière à inspiration à un nouveau Victor Hugo LFIste ou votant « PNEUS »…
    Voilà ce que l’on est en droit d’exiger d’un gouvernement en place qui doit protection régalienne au peuple qui pourrait bien devenir très désobéissant, voire enragé à force que les politiques aux manettes se foutent de sa gueule !

  5. Oui ils sont pitoyables de bêtises si ils ne prenaient pas autant le pouvoir sur certains cerveaux (de moins en moins nombeux il faut le reconnaitre) avec ces néologismes sans fin.

    Ce qui m’étonne dans ces « mijeurs » (Google me met une faute même lui sait que ce n’est pas Français… ) c’est qu’ils sont archi-démunis selon l’article, mais pour arriver d’où ils viennent à Paris ils ont su se débrouiller. Pas simple pourtant !

    Qu’ils sont ridicules ces donneurs de leçons qui veulent changer les autres pétris qu’ils sont dans leurs manoeuvres manipulatrices perverses. Ils sont naïfs aussi !

  6. « C’est des jeunes qui arrivent et qui sont perdus en France  »
    Ils arrivent comment en France, puisqu’ils sont « perdus »? Par le souffle d’une tornade peut-être, comme dans le magicien d’Oz, ou le miracle d’une lampe à huile magique abritant un génie?
    Eric Zemmour avait osé dire la vérité à ce sujet et cela n’avait pas plu au pouvoir.

  7. Il me vient quelques synonymes à l’esprit : parasites, nuisibles, pique-assiettes. Par contre pour les gauchistes, connards, traîtres, collabos, vendus, pourris, me semblent tout indiqués. Mijeurs, il fallait y penser. Alors pour les gauchos, connarbos, c’est pas mal?

Les commentaires sont fermés.