Fake-démocratie ? Mon cul !

democratie

 

Quelque remarques préalables: On m’a reproché parfois d’être grossier et vulgaire (voir le titre) Sachez chers amis que c’est absolument intentionnel. Figurez-vous que cela fait partie de mon combat contre le „politiquement correct“ qui n’est qu’une méthode entre mille pour nous faire taire!

Vulgaire: Se dit de la forme d’une langue qui est employée par l’ensemble de la population (par opposition à une autre forme, écrite ou littéraire: langage châtié, choisi, élégant).

Nous voyons donc, déjà au niveau de la définition, une opposition entre le langage courant utilisé par les „peu instruits“ et le langage „des gens bien“, langage des gens aisés, instruits, élégants…

Qui croyez-vous qu’il sera écouté?

« La dictature, c’est « ferme ta gueule » et la démocratie c’est « cause toujours ». (Woody Allen)

Petite question sans prétention: Pourquoi chaque corps de métier a-t-il son langage propre? Pourquoi les prescriptions médicales sont-elles toujours quasiment illisibles pour le commun des mortels?

Il ferait beau voir que vous compreniez ce qu’il y a dessus et que vous ne soyez pas forcément d’accord! Nous avons là le début de ce que j’avais nommé „Fake-Democratie“

Une Fake-Democratie est un régime qui conserve les apparences de la démocratie tout en prenant soin d’écarter, par tous les moyens, le bon peuple des centres de décision !

Le Peuple est exalté dans la Démocratie pourvu qu’il y reste (c’est-à-dire qu’il n’intervienne pas sur la scène politique et sociale) ; de même on reconnaît aux consommateurs la souveraineté, pourvu qu’ils ne cherchent pas à jouer comme tels sur la scène sociale. Le Peuple, ce sont les travailleurs, pourvus qu’ils soient inorganisés. Le Public, l’Opinion Publique, ce sont les consommateurs, pourvu qu’ils se contentent de consommer. »
Jean Baudrillard – 1929-2007 – La Société de consommation, Ed. Denoël, 1970, page 122

 

Et quand par hasard le peuple ne reste pas en dehors de de la scène politique et sociale mais décide de faire le contraire du rôle qui lui a été alloué (référendum de 2005 où le „non“ à Maastricht l’emporta contre toute attente), et bien on n’en tient pas compte.

« On a voté NON au référendum sur la constitution en 2005. Eh bien, Sarkozy nous l’a ratifié en douce en 2008 ! (Article 123 du Traité de Lisbonne). Quand il s’agit de l’intérêt des banques, c’est terminé la démocratie. ».  Georges Abolin – né en 1969 –

Et nos élites de déplorer, avec des larmes de crocodiles, l’absentéisme.

Mais c’est Coluche qui a raison: Si voter changeait quelque chose il y a longtemps que ça serait interdit.”

Et ce n’est pas une blague!

 

Vous commencez à comprendre pourquoi le titre de cet article est „Fake-démocratie“?

 

Prenons un autre exemple: En démocratie le principe est „Une personne, une voix“

C’est bien gentil mais je ne possède pas, moi, de journaux ou de stations de télévision qui atteignent des millions d’électeurs et influent sur leurs votes.

90% de l’ensemble des médias francais sont possédés par une dizaine de milliardaires (j’ai les noms si cela vous interesse). Que disions-nous à propos de une personne-une voix?

Et à propos c’est bien gentil de me raconter la fable d’une personne-une voix , base même de la démocratie, quand Black Rock gère des avoirs de 9,6 Trilliard de dollars (9.600 milliards de dollars, soit 54 fois le budget de l’Union Européenne), quand Vangard gère 7.500 milliards de dollars, soit « seulement » 42 fois le budget de l’ Éurope qui compte 27 pays), quand Bill Gates subventionne vos médias et l’OMS, quand l’OMS est dirigée par Tedros Adhanom Ghebreyesus, lequel, selon des sources de la presse éthiopienne, aurait profité du financement du Front de libération du peuple du Tigray pour prendre la tête de l’OMS qui nous dicte notre vaccination quasi-forcée…Une personne-une voix???

Bref quand le chef de l’OMS est un allié d’un groupe terroriste et de la Chine et prétend nous dicter notre politique de santé, quand Fauci le corrompu se prend pour le dieu de la science, quand Zuckerberg interdit Facebook au Président des USA, Donald Trump, quand bien d’autres comme Klaus Schwab se mêlent de nous façonner un monde dont nous ne voulons pas…Où est la base de la démocratie „Une personne-une voix“???

Et quand Macron avec 27,85% au 1er tour est élu Président (Abstentions 28,2%) avec des pouvoirs supérieurs à ceux du Roi-Soleil, je dis: Fake-démocratie,mon cul!

– „La Democratie est un mot inventé pour les peuples afin de donner l’illusion que c’est eux qui gouvernent“ (Joezaza, philosophe)

„Mettez 11 imbéciles d’un côté , 10 philosophes de l’autre. Les imbéciles l’emporteront . C’est cela la démocratie“ (Jacques Brel)

„En démocratie vous dites ce que vous voulez et vous faites ce qu’on vous dit“ (Gerard Barry)

Démocratie ou autocratie, je ne vois pas de différence quand les brebis votent pour les bouchers“ (Hicham Barmaki, chercheur en education)

La démocratie c’est du pipeau, ils ne laisseront jamais le pouvoir au peuple(Franck Ntsamara, internaute)

NON je ne suis pas fasciste.

NON je ne suis pas contre la démocratie

OUI je suis contre le simulacre de démocratie qui nous détruit depuis 40 ans

OUI je suis contre l’hypocrisie, le bêlement des moutons, l’arrogance et la dictature des imposteurs…

OUI je le répète: FAKE-DÉMOCRATIE, MON CUL!

 654 total views,  2 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. La démocratie esten si un leurre, le peuple est, au mieux une entité statistique, il ne peut avoir une volonté, et encore moins l’exercer. On a inventé les « représentants, mais une seule personne ne peut en représenter plusieurs, on est donc conduit à la dictature du nombre et à la « dichotomisation de tous les problèmes !, Et finalement au règne de ceux qui manipulent l' »opinion publiJe » donc à une oligarchie. La démocratie n’existe pas plus que l’égalité dans le monde réel.

  2. Votre voix sur 48 millions d’électeurs en France, c’est comme si vous déplaciez votre voiture de un millimètre sur un trajet de 48 kilomètres… Chers compatriotes, vous êtes vraiment des bénêts !

  3. Ben oui, la Boulé n’existe plus depuis longtemps. Ce n’est pas Sarisse qui me contredira.

  4. C’est ce que j’appelle la DEMOCRATURE !
    Je l’ai déjà formulé à plusieurs reprises.
    Le spectacle d’une démocratie mais tous les moyens de pression idéologique, tous les pouvoirs de décisions captés par une nomenklatura (des élites, une technocratie, etc).
    J’explique que l’avènement officiel de de la DEMOCRATURE s’est fait en 2 temps :
    – 4 et 8 février 2008, Sarko fait voter le parlement sur le traité de Lisbonne contournant le référendum de 2005 ;
    – le 23 juillet 2008, l’institution du RIP (Référendum d’Initiative Partagée) qui impose l’appui de 10% des électeurs, ce qui est pratiquement impossible.
    Les cons de LR héritiers de Sarko ont tenté un référendum contre la privatisation d’ADP (Certes cons, mais en l’occurrence ont eu raison, Mackinsey a reculé), ils ont eu 1,1 millions de signatures, soit 2,31% du corps électoral d’alors.
    Voilà un petit résumé qui montre que j’ai potassé le sujet !

    Quand on lit les propositions (en l’air pour faire croire qu’ils sont prêts à rendre le pouvoir au peuple dans des référendums), cela varie de 1 million de signatures (Mackinsey lui-même) à 5% des signatures (toujours impossible).

Les commentaires sont fermés.