Espagne : Mohamed C., un Gambien de 24 ans, jugé pour avoir violé une femme âgée de 94 ans

Espagne – Le viol qu’elle a subi à l’âge de 94 ans alors qu’elle dormait paisiblement dans une maison de la ville de Tamarite de Litera, à Huesca, a marqué un avant et un après dans sa vie.

Cela s’est passé dans la nuit du 16 janvier 2021 et depuis, elle a cessé d’être une femme indépendante et a maintenant besoin d’aide pour s’habiller, avoir une bonne hygiène et même faire ses propres tâches ménagères. En fait, elle a dû être admise dans un centre de soins. Le délinquant sexuel risque une peine maximale de 19 ans de prison.

Mohamed C., un Gambien de 24 ans, sera dans le box des accusés de l’Audiencia de Huesca pour viol, blessures, vol et effraction.

La femme vivait seule. Il était 23h00 lorsque, selon l’enquête menée par la Guardia Civil, il a arraché les barreaux protégeant l’une des fenêtres, a brisé le verre (ce qui lui a causé plusieurs coupures à la main, indispensables pour l’identifier et l’arrêter car il était résident de la commune) et est entré dans la maison.

(…) Dans sa chambre, “il s’est allongé à côté de la vieille dame, elle s’est réveillée et a commencé à crier”. À ce moment-là, l’agresseur lui a recouvert la bouche, l’a tirée du lit et l’a traînée sur le sol. Là, il lui a arraché ses vêtements, a mis sa main sur la bouche de la victime, et l’a violée. Il ne s’est même pas soucié du fait que la femme portait une couche. Tout ça pendant qu’il la battait. Un récit des faits pour lesquels le ministère public demande près de 17 ans de prison.

El Periodico de Aragon

Imaginez, votre grand-mère de 94 ans se fait violer par un migrant gambien de 24 ans. Comment peut-on laisser faire ça à nos anciens, au crépuscule de leur vie ? (Damien Rieu).

Oui, comment peut-on laisser faire cela ?

Et par quoi commencer ?

Mais l’Europe de 2022 n’est pas un jeu vidéo.

Et l’invasion continue et s’intensifie. 

Avalanche de migrants clandestins aux îles Canaries : près de 900 sont arrivés au cours de la dernière semaine

L’archipel compte 8000  arrivées depuis le début de l’année.

Par Rubén Pulido, spécialiste des questions migratoires

17 mai 2022

Des migrants clandestins font la queue au quai d’Arguineguín à Gran Canaria. 

 

La semaine dernière, les îles Canaries ont une nouvelle fois subi les conséquences de l’actuel « effet d’appel » en matière d’immigration. Une fois de plus, l’indolence de ce gouvernement et le manque de contrôle des autorités marocaines ont fait que près de 900 (880) clandestins  sont arrivés sur les îles depuis le lundi 9 mai.

Depuis le début de la semaine dernière, l’arrivée de clandestins a augmenté, avec plus de 250 migrants arrivés lundi et mardi. Dans les premiers jours de la semaine, les flux d’immigration se sont dispersés dans les différentes îles de l’archipel. Bien que Gran Canaria ait reçu le plus grand nombre de migrants entre lundi et mardi (78), certains sont également entrés sur les îles de Tenerife (59), Lanzarote (59) et Fuerteventura (61).

Mercredi, un nouveau bateau – transportant un total de 37 clandestins – a été intercepté alors qu’il se rendait à Lanzarote. Il était parti de la côte près de la ville de Tarfaya (Maroc), une zone contrôlée par les autorités marocaines dans laquelle de nombreuses opérations ont été menées par le passé pour contrôler l’immigration clandestine.

Le jeudi, quant à lui, a été le pire jour de la semaine. Plus de 300 migrants  (321) sont arrivés aux îles Canaries dans huit bateaux différents – 162 sur l’île de Gran Canaria et 159 sur l’île de Lanzarote. A l’exception d’un des bateaux (de Mauritanie), tous étaient partis de territoires administrativement contrôlés par le Maroc (Cap Boujdour) ou de villes marocaines telles que Tarfaya ou Tan-Tan, un fait qui démontre une fois de plus le manque de contrôle des autorités du régime alaouite.

Au cours du week-end, les arrivées illégales ont continué à augmenter, avec plus de 50 clandestins arrivés sur l’île de Lanzarote vendredi, et plus de 200 arrivant à la fois sur Gran Canaria et Lanzarote samedi et dimanche.

Ainsi, le flux des entrées illégales a atteint près de 8 000 (7 743) depuis le début de l’année, soit une augmentation de plus de 50 % (jusqu’au 15 mai) par rapport aux statistiques publiées par le ministère de l’intérieur l’année dernière.

 

 

 

 

 

 1,185 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. J’aimerais bien me positionner à la frontière, avec un de ces engins distribués à l’Ukraine, et pouvoir enfin stopper tous ces bateaux d’envahisseurs musulmans.
    Après quelques bateaux coulés, les candidats se feraient rares.

  2. A vaporiser , on peut rien faire d’autre avec ce genre de merde !

  3. Il existe un moyen très simple de stopper cette invasion, et nous en avons amplement les moyens.
    Mais Bruxelles et l’OTAN préfèrent se mêler des affaires de Poutine et ferment les yeux sur la population européenne qui subit de plein fouet cette horreur quotidienne.
    Toutes ces armes gâchées en Ukraine, alors qu’elles seraient si utiles chez nous !

  4. Et il y a eu ce fait divers. Et pendant ce temps, Macron, Darmanin et sa clique ignorent superbement les problèmes d’insécurité qui s’aggravent de jour en jour avec l’immigration toujours croissante. Mais où allons nous ? A quoi servent toutes ces discussions sur les plateaux télé et notamment sur CNews ( les autres chaînes occultent ce genre d’événements) « Le dernier exemple en date est celui d’une jeune femme, âgée de 20 ans et enceinte de sept mois, qui a été violemment frappée à coups de pieds dans le ventre par deux migrants. Les faits se sont produits dans le tramway de Montpellier, samedi en soirée, alors que la victime tentait d’intervenir entre trois adolescentes et les deux migrants agresseurs qui les importunaient.
    https://www.valeursactuelles.com/regions/occitanie/herault/montpellier/faits-divers/une-jeune-femme-enceinte-agressee-par-deux-migrants-dans-le-tram-a-montpellier

  5. Qu’attendons-nous pour rétablir la peine de mort et fusiller de tels sauvages envahisseurs étrangers?

  6. L’Islam est un système totalitaire où règne tabou sur le sexe (naturel) et peur des femmes. Je pense que les femmes, et les vieilles femmes, elles-mêmes violentées, tripotent les petits garçons et font naître ces comportements totalement aberrants (pour nous). Monsieur Edmond Le Tigre, si vous me lisez, avez-vous un avis de psychothérapeute là-dessus ?

    • Jean-Charles vous affirmez sans fondement et sans raison que les vieilles femmes tripoteraient les petits garçons il faut des sources quand on affirme ce genre de choses.

      • C’est juste une hypothèse de non-psychologue de ma part. C’est bien pour ça que je voudrais leur avis. Cette explosion de viols gérontophiles depuis l’arrivée massive des « rapefugees » en Allemagne par du tiers-monde musulman doit avoir une explication. la gêne sur la question du sexe typique du Moyen-Orient est passée dans le Christianisme européen, et s’exprime de façon tristement caricaturale dans l’Islam. En l’absence de meilleure hypothèse, j’aimerais en avoir de la part de professionnels de la psyché.

  7. Pour stopper tous ces bateaux je sais se qu’il faut faire, mééééé je ne peux pas le dire ici.

    • Entièrement d’accord, Joël, viol d’enfants, castration physique et basta. Il y a des gens qu’on ne peut pas soigner.

      • Castration à la serpe, c’est vite fait et c’est efficace.

    • Ou une promenade nocturne au fond d’un bois. Ah oui, les témoins. Les témoins…

    • On imagine les petits anges blonds, quintessence de l’innocence européenne. Le Viol d’Europe. Les crapauds qui rêvent de violer des fées (C° Father Mc Kenzie).

  8. dire que dans son pays d’origine pour un crime bien moindre la police n’aurait pas le temps d’intervenir que la justice populaire l’aurait déjà jugé condamné et exécuté, mais ici c’est le paradis pour ces sauvages sans aucune éducation !!!!

  9. La question est, combien de temps encore devrons-nous subir cette invasion malsaine? La prison, non, la peine de mort, oui! J’opte pour le bûcher, seul moyen de purifier les lieux.

Les commentaires sont fermés.