Taille des bites noires : oh my God(e) !

 

Madame Rossignol,

Vous avez un nom qui chante ! Bon, trêve de plaisanterie ; à l’heure où je dois régler mon deuxième tiers provisionnel, je tiens à vous remercier pour le travail que vous faites. C’est vrai, comme beaucoup de mes con-citoyens, j’ai toujours eu des doutes sur l’utilité des sénateurs.trices. Donc je sais que l’argent de mes impôts qui sert à vous payer grassement n’est pas versé en pure perte. L’appauvrissement des Français, le vaxxin tueur, la guerre en Ukraine, l’islamisation à outrance de notre pays, billevesées que tout cela ! Non, vous avez mis la main sur un sujet qui empêche 67 millions de Français de dormir : la taille des bites noires. Là je dois reconnaître que vous êtes vraiment une femme de parties parti et que vous ne faites pas bande à part. Permettez-moi de vous apporter quelques éclaircissements. En Guadeloupe, près de la pointe des Châteaux, se trouve une plage naturiste à l’anse Tarare. Elle est de plus en plus fréquentée par des homosexuels de tous poils et de toutes les couleurs.  J’ai donc pu observer en détail l’anatomie de ces messieurs et je n’ai pas constaté que les blacks avaient des bites particulièrement longues. Je dirais même que chez certains, ça tient plus d’une excroissance que d’un sexe. J’ai noté que chez les blacks, comme pour les Blancs, la taille de l’engin était inversement proportionnelle à l’arrondi de leur ventre. Je suis en train de mettre au point une formule mathématique qui permettra, en fonction de la taille du bide, une estimation de la taille de leur (petite) bite. Quelque part cela m’a rassuré, constatant que moi-même je n’avais pas à rougir de mes attributs. Je vous assure, madame Rossignol, que mon travail d’observation est des plus sérieux, il sera digne de rester dans les anales annales. Bref, tout cela ne manquera pas de fondement…

Cependant je me souviens d’un black aperçu sur la plage du club Orient avec quelque chose qui tenait plus de la trompe d’éléphant que d’une bite « normale ». Une Américaine, totalement fascinée par la chose, s’est mise à hurler « No, no, oh my God(e) ! », elle s’y voyait déjà…en haut de l’affiche !

C’est le président Kennedy qui avait déclaré « Ne vous demandez pas ce que le pays peut faire pour vous mais ce que vous pouvez faire pour votre pays ». Alors je suis prêt à donner de ma personne pour mon pays en général et pour votre étude en particulier. Faites-moi parvenir une adresse électronique et je vous enverrai des photos de mon propre service, de profil et de face (oui je suis on ne plus sérieux !). Vous aurez tout loisir d’étudier la taille et la morphologie d’une bite blanche en position basse (au repos) et en position haute, que j’appelle la « position du scout », parce que dans ce cas : toujours prêt ! Ainsi vous pourrez juger sur pièces.

N’hésitez pas à me contacter, en tant que patriote, je vous dois bien ça !

Avant de terminer, permettez-moi de vous présenter cet extrait d’un film de Mel Brooks. La créature du docteur Frankenstein semble aussi être bien pourvue, est-ce du racisme ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 511 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Bel article, bien écrit, et avec beaucoup d’humour !
    Grand merci Filoxe !

  2. Les singes femelles choisissent le mâle avec le plus gros attribut génital. Je pensais bêtement que l’homme était un poil plus évolué que les singes. Evidemment, avec l’arrivée massive d’anthropopithèques à bas QI, faut pas s’étonner de régresser ainsi.

    • C’est toujours la même chose chez le humains, ils votent pour celui qu’ils considère comme plus puissant comme guide, ( lâ on ne parle pas de sexe mais c’est la même chose, l’humain ayant rejeté Dieu et son Messi Jésus, ils demande un chef humain, comme les femelles animales choisissent le plus puissant pour s’accoupler et comme chef. C’est la décadence totale chez ces humains qui pourtant se croient évolués.

  3. L’être humain s’emmerde-t-il tellement qu’il en arrivé à se préoccuper de ce genre de problème ? La mère Rossignol se trimballe peut-être avec un mètre pliant pour mesurer la chose de ses collègues au sénat? La mère Rossignol mesurant le petit oiseau des sénateurs, ça reste dans l’ornithologie.

Les commentaires sont fermés.