Elon Musk se fâche ! Il demande une enquête sur les groupes qui veulent sanctionner Twitter si…

 

Toujours intrigué sur ce que compte faire Elon Musk avec Twitter quand on sait que dans le financement de son opération d’achat interviennent le Qatar, l’Arabie Saoudite…

En attendant, il réagit aux menaces de 26 organisations militantes et ONG qui ont adressé une lettre aux entreprises qui font de la publicité sur Twitter. Elles les avertissent qu’elles devront reconsidérer leurs investissements publicitaires si Elon Musk apporte des changements dans la politique de censure de Twitter.

Sur Daily mail on line.

Traduction web révisée.

RÉVÉLATION : George Soros, les employés de Clinton et d’Obama, les gouvernements européens sont derrière la campagne anti-Musk pour forcer les grandes entreprises à boycotter Twitter – Elon a demandé à savoir « qui finance ces organisations ? »

  • Un groupe de 26 organisations militantes et ONG ont signé une lettre aux entreprises qui font de la publicité sur Twitter, les avertissant de reconsidérer leurs publicité si Elon Musk apporte des changements
  • Musk s’est engagé à lever la « censure » de Twitter : les critiques craignent qu’il ne laisse libre cours à ceux qui pratiquent des discours de haine et des théories scientifiques dangereuses
  • Les auteurs de la lettre ont déclaré que Musk « intoxiquera davantage notre écosystème de l’information et constituera une menace directe pour la sécurité publique »
  • Ils ont écrit: « Twitter risque de devenir un cloaque de désinformation, en usant de votre marque »
  • Musk a répondu, il veut savoir qui est derrière les 26 groupes signant la lettre en commentant: « La lumière du soleil est le meilleur désintoxiquant » 

Certaines des personnalités libérales les plus en vue se sont unies pour encourager les annonceurs à boycotter Twitter si Elon Musk applique sa politique promise de « liberté d’expression » sans entraves.

Vingt-six ONG et groupes de défense ont signé une lettre exprimant leur inquiétude face au plan de l’homme le plus riche du monde.

Musk lui-même a répondu à la lettre demandant qui les a financés : la réponse étant un assortiment de « groupes d’argent noir » comme l’Open Society Foundation de George Soros ; des ONG fondées par d’anciens membres du personnel de l’administration Clinton et Obama ; de riches donateurs démocrates et leurs fondations familiales ; des syndicats ; et les gouvernements des nations européennes. 

« La prise de contrôle de Twitter par Elon Musk va encore intoxiquer notre écosystème de l’information et constituer une menace directe pour la sécurité publique, en particulier parmi les personnes déjà les plus vulnérables et marginalisées » , ont-ils écrit.

Ils ont averti que la publicité sur Twitter verrait leur entreprise « risquer d’être associée à une plate-forme amplifiant la haine, l’extrémisme, la désinformation sur la santé et les théories du complot » .

Les auteurs ont poursuivi : «Sous la direction de Musk, Twitter risque de devenir un cloaque de désinformation, à laquelle votre marque sera rattachée, polluant notre écosystème d’information à une époque où la confiance dans les institutions et les médias d’information est déjà au plus bas.

«Vos dollars publicitaires peuvent soit financer le projet vaniteux de Musk, soit lui demander des comptes. Nous vous demandons d’exiger que Musk respecte ces normes de base de confiance et de sécurité de la communauté, et de retirer vos dépenses publicitaires de Twitter si ce n’est pas le cas. »

Voir la lettre sur le site, la liste des 26 organisations en page 2.

Musk, en réponse à la lettre, a tweeté : « Qui finance ces organisations qui veulent contrôler votre accès à l’information ? Enquêtons… »

Piquée par la critique, il a ajouté: « La lumière du soleil est le meilleur désinfectant. »

La lettre signée par les 26 groupes a été envoyée sur du papier à en-tête portant les logos de Accountable Tech, Media Matters for America et Ultraviolet.

L’article se poursuit par une présentation de ces organisations.

Dans les critiques subies par Elon Musk : avoir rompu son accord de rachat de Twitter pour avoir critiqué les responsables de Twitter, notamment pour avoir supprimé les tweets sur l’affaire de l’ordinateur portable de Hunter Biden en 2020.
On comprend la colère des prétendus progressistes…

 846 total views,  3 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Pour l’instant, Elon Musk est ligoté, car je n’ai remarqué aucun changement sur twitter.
    D’autant que l’UE avait prévu de serrer d’un tour supplémentaire la vis de la censure.
    ça sera comme pour TRUMP, les autres sont trop forts et ne reculent devant rien, n’ont aucun scrupule, ni aucune retenue.

Les commentaires sont fermés.