En mai fais ce qu’il te plaît : les racailles ont compris le message

– A l’attention de messieurs les ministres de la Justice – Garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » au cours de ces mois d’Avril et Mai 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Semaine 18 : du 30 avril au 06 Mai. 

30/04 – Garges-les-Gonesse (95) : Il « fréquentait » une jeune fille d’origine algérienne, Brandon, d’origine indo-ivoirienne, a été poignardé à mort par le frère pour l’unique raison qu’il était « Noir ». Et ils nous traitent de « racistes » !

Aurillac (Cantal)) : En plein centre-ville, rues Duclaux et de la bride, des bandes de jeunes se sont affrontées. Les passants se sont réfugiés dans les magasins. Les habitants se plaignent de l’insécurité grandissante et affirment que leur ville « se ghettoïse ».

Toulouse (31) : Des employés de la ligne de bus « Tisséo » ont été agressés par des jeunes voyous en scooter et armés de couteaux et de machettes. Deux jeunes de 18 ans ont été interpellés.

01/05 – Grenoble (Isère) : Un étudiant grenoblois, de nationalité et d’origine égyptienne, a été mis en examen et placé en détention provisoire pour avoir violé une étudiante lors d’une soirée

Saint-Hilaire-du-Harcouët (50) : En pleine rue, suite à une altercation avec 5 jeunes, à la fermeture du bar « Le Pearl », un homme de 29 ans a été poignardé à mort. Trois de ses agresseurs sont actuellement en garde à vue.

Bordeaux (Gironde) : Un gardien de la paix bordelais d’une cinquantaine d’années, qui se promenait avec son épouse et ses enfants, a été sauvagement agressé par un individu « quand il lui a montré sa carte de policier ». L’individu a vu rouge et lui a cassé une bouteille sur la tête, avant de le rouer de coups lorsqu’il était à terre. Il a été appréhendé.

**Selon le Ministère de la Justice, au 31 mars 2022, 25,54% des détenus dans nos prisons sont des étrangers, alors qu’ile ne représentent que 7,7% de la population française, soit 5,2 millions de personnes (Clandestins non comptabilisés !)

02/05 – Dans le quotidien « Le Monde », 176 élus, de la gauche à la droite, « appellent l’Etat à assumer ses responsabilités régaliennes dans le département de l’Essonne » : 25% de tous les « faits divers » recensés en France ont lieu dans ce département : agressions à l’arme blanche, rixes, affrontements entre bandes, morts tragiques, adolescents poignardés ou tabassés à mort, etc. « Trop c’est trop » !

Lyon (69) : Avec un couteau sous la gorge, trois individus étrangers, d’origine roumaine, enlèvent une femme en pleine ville, le forçant à monter dans une voiture, à Confluence, dans le quartier de la Presqu’île. Les policiers municipaux parviennent à les intercepter sur le cours Charlemagne.

Toujours à Lyon, dans le quartier de la Duchère, un « barbecue » sauvage s’est terminé en fusillade à la Kalachnikov. Une dizaine de coups de feu ont été entendus et trois individus ont été blessés par balles, dont l’un entre la vie et la mort.

Nantes (Loire Atlantique) : Un individu âgé de 40 ans, dont on ignore l’identité et l’origine, a tenté de violer une jeune femme en pleine rue, place Foch : « il venait de sortir de garde à vue ».

03/05 – Le parquet de Grenoble a désigné « l’ultra-gauche » comme responsable de l’incendie criminel du pont de Brignoud, entre Grenoble et Chambery : une catastrophe pour les commerçants de Crolles (Isère), ville de 8000 habitants.

Juan-les-Pins (06) : Un migrant roumain, âgé de 46 ans et en situation irrégulière, a violé, en pleine rue Maréchal-Joffre, près de la gare, une jeune femme de 24 ans, après l’avoir frappée. Il a été appréhendé et placé en garde à vue.

Bayonne (64) : Surpris en pleine tentative de viol, un migrant, mineur non accompagné en situation irrégulière, a été roué de coups et reçu trois points de suture, avant d’être placé en garde à vue. Plusieurs objets volés ont été retrouvés sur lui.

Encore à Nantes, refusant d’être contrôlé, alors qu’il conduisait sans permis, un chauffard, âgé de 21 ans, a pris la fuite entraînant un policier sur une cinquantaine de mètres. Le drame a été évité de justesse. Le conducteur s’est présenté au commissariat quelques heures plus tard.

04/05 – Avignon (Vaucluse) : En plein centre-ville, rue des Teinturiers et à proximité d’un point de drogues, Eric Masson, policier de 36 ans, a été abattu par un individu qui a fait feu à plusieurs reprises sur les forces de l’ordre. Trois suspects ont été appréhendés dont l’auteur de l’assassinat.

Paris (75) : Porte de Clignancourt, dans le 18e arrondissement, plusieurs policiers ont été violemment agressés par des migrants clandestins en situation irrégulière. Une policière a été blessée au visage et trois des agresseurs ont été interpellés et placés en garde à vue.

Marseille (13) : Alors qu’il se promenait dans le parc de la Moline, dans le 12e arrondissement, un homme de 54 ans a osé demander à un individu « de baisser le son de sa musique ». Il a été poignardé dans le dos et blessé gravement, bien que son pronostic vital ne soit pas engagé. L’auteur de l’agression à pris la fuite.

Toujours à Marseille, une soixantaine d’habitants ont quitté leur logement, une résidence privée dans la barre G de la cité Kalliste, située dans le 15e arrondissement, terrorisés par des squatteurs, migrants clandestins nigérians en situation irrégulière. Sur fond de prostitution, de trafic de drogues et d’affrontements entre bandes à coups de machette dans les parties communes, leur quotidien est devenu un enfer.

Rennes (35) : « Parce qu’il l’avait mal regardé », le dénommé Anli Deza, 20 ans, a agressé un homme dans le métro, à la sortie d’un spectacle, puis lui a volé sa sacoche sous la menace d’un couteau. Il a été condamné à un an de prison ferme.

05/05 – Abeilhan (34) : Un individu âgé de 26 ans a assassiné d’une quarantaine de coups de couteau, après lui avoir attaché les mains et conduit dans les vignes, un homme de 34 ans « pour une dette concernant un trafic de stupéfiants. Il a été mis en examen, ainsi qu’un complice.

Coignières (Yvelines) : C’est l’effroi, l’horreur absolue « On s’aimera jusqu’à la mort, inchallah » avait écrit Liza, 31 ans, sur son profil Facebook : Elle était amoureuse d’un migrant algérien de 27 ans « qui l’a tabassée jusqu’à que mort s’ensuive ». Ce drame s’est produit dans la résidence sociale Adef « où des faits de harcèlement envers les femmes avaient été signalés au procureur de la République. L’assassin a été interpellé.

Nancy (Meurthe-et-Moselle) : Il y a huit jours il avait violé une jeune femme de 22 ans en pleine rue. Arrêté, il s’agit d’un individu qui avait été condamné, en 2010, à vingt ans de prison « pour avoir tué une grand-mère de 79 ans, de 82 coups de couteau, alors qu’elle était alitée et qu’il cambriolait sa résidence à Bourgbourg, près de Dunkerque ». 

06/05 – Cahors (Lot): Expulsé de Suède et sa demande d’asile rejetée en France, un pédophile Afghan, âgé de 22 ans, hébergé dans le parc social, agresse un petit garçon de 9 ans « lui imposant une masturbation et possédant 71 fichiers pédopornographiques mettant en scène des enfants ». Il est condamné à 30 mois de prison ferme. Sera-t-il expulsé ?

Strasbourg (67) : Une douzaine de mineurs agressent un homme de 26 ans dans un tram de la ligne A en plein centre-ville et peu après minuit. Il est gazé, tabassé et dépouillé de sa carte bancaire, son portable et 200 euros. Ils ont été interpellés et placés en garde à vue.

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : En octobre 2016, alors qu’il avait 17 ans, Philippe Sow, né en Guinée, migrant et fils d’un ministre guinéen, avait violé une étudiante dans un buisson, à quelques mètres de l’entrée de son immeuble : « Il voulait lui faire mal, et même la tuer ». Aujourd’hui, à 26 ans, Il vient (enfin) d’être condamné à dix ans de réclusion criminelle.

Marseille (13) : Parti avec un ami de Cergy, dans le Val d’Oise, à Marseille, dans les quartiers nord, pour dealer et se faire de l’argent, Jacques, 18 ans aujourd’hui, avait poignardé à mort justement « ce même ami », âgé de 24 ans, le 17 novembre à Marseille. Il est actuellement jugé par la cour d’Assises du Val d’Oise.

Castres (81) : Un migrant clandestin de 29 ans, sous le coup d’une OQTF notifiée en 2020, terrorise les riverains de la rue Georges Layrac et blesse 5 policiers « Allah Akhbar, je vais tuer les mécréants et vous saigner comme des porcs », hurlait-il. Il avait « une mission » : s’en prendre à des policiers !

Guyane – Trois individus ont pénétré dans l’église, ouverts le feu et tué le pasteur âgé de 44 ans, blessant sept autres membres de sa famille, qui ont été évacués vers le Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais. L’église a ensuite été incendiée.

Espagne – Des ONG, complices des passeurs illégaux, notamment la CGT de Ceuta, ont dénoncé les arrestations et les expulsions immédiates de migrants clandestins marocains en situation irrégulière dans plusieurs villes du pays « aussi bien par voie aérienne que maritime » vers des zones plus éloignées des frontières.

 

Belgique – Bouillon : Choisi au hasard, en pleine rue, un passant a été poignardé de 4 coups de couteau par un réfugié afghan du centre Fedasil qui, bien entendu, aurait des troubles psychologiques. Il a été placé en détention.

Toujours en Belgique, mais à Liège, la jeune Ahlam Younan, 28 ans et d’origine syrienne, a été retrouvée ligotée et exécutée d’une balle dans la tête par son propre frère, Gerges, domicilié en Suède mais arrêté en Syrie, où il s’était réfugié. Il reprochait à sa sœur son style de vie européen et ses fréquentations.

3351 migrants « mineurs clandestins non accompagnés » sont arrivés en Belgique en 2021. 69% d’entre eux ont été « déclarés majeurs », après que des tests d’âge aient été effectués 

https://ripostelaique.com/en-mai-fais-ce-quil-te-plait-les-racailles-ont-compris-le-message.html

Manuel Gomez

 645 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Bref cette liste non exhaustive n’encourage pas les femmes et les personnes agées a se promener dans leur propre pays ,c’est du jamais vu et ça empire !La& france est devenu un pays de non droit il va falloir comme au texas autoriser le port d’armes aux citoyens au casier judiciaire vierge!Ils se sentent tout permis je plains nos forces de l’ordre !

  2. La France devient un coupe-gorge mais minus est heureux, que voulez-vous de plus ?

  3. Oui si il n’y a pas eu triche ,que tous les c…qui ont voté macron ou qui se sonts abstenus ne viennent pas pleurer ,Zemmour c’était l’espoir du changement ,ces connards ont raté le coche ,bien fait ,hélas pour tous les autres on va encore en baver et ce sera de pire en pire car on va encore voir arriver des racailles étrangères plus celles qui sonts déjà ici qui vont continuer d’agresser, violer,tuer .

  4. Il fallait voter Zemmour et on n’en parlerait plus mais les mougeons ont revoté pour le poudré !!
    Alors ne pleurez pas si un jour vous connaissez le même sort
    Depuis le 10 avril dernier j’engage devant tant de lâcheté de la part des français
    Et attendez les législatives ça va être beau

  5. Mééééé les français en veulent encore puisqu’ils ont remis macronescu sur le trône. Le seul homme capable de renvoyer tous ces parasites n’a fait que 7%, car la majorité des français ont eu peur de se faire traiter de racistes. Merci les cons, faut pas pleurer maintenant, vous l’avez voulu votre dictateur, réjouissez vous, vous l’avez.

Les commentaires sont fermés.