Deux modèles d’intégration accusés en Suède : ils voulaient rejoindre Daesh

Les deux frères entraîneurs de foot Nagmi Barka et Ali Barka rêvaient de rejoindre Daesh

 

Deux frères de Göteborg, connus pour leurs efforts en tant qu’entraîneurs de football, sont accusés d’avoir tenté de se rendre au Moyen-Orient pour rejoindre Daesh. Le couple a été arrêté à l’aéroport de Landvetter en février de cette année alors qu’il embarquait dans un avion à destination de la Turquie.

Une assignation a été déposée mercredi 4 mai  au tribunal de district de Göteborg contre Nagmi Barka, 44 ans, et son  frère Ali Barka, 40 ans. Les hommes sont accusés de violations de la loi sur les peines pour incitation publique, recrutement et entraînement pour des infractions terroristes et autres crimes particulièrement graves.

Les deux frères ont été arrêtés le 19 février de cette année à l’aéroport de Landvetter, à Göteborg, alors qu’ils se rendaient en Turquie. L’arrestation avait été effectuée par le Service de sécurité suédois et la Task Force nationale.

Les frères à Landvetter avant l’arrestation. Photo : Police

Le procureur écrit dans sa convocation que les frères avaient l’intention de se rendre via la Turquie en Syrie, en Irak ou en Libye pour rejoindre Daesh. .

Les preuves comprennent un grand nombre de discussions où les frères étaient en contact avec d’autres islamistes. Cependant, l’un des groupes a été infiltré par un service de sécurité inconnu, et c’est ainsi que le service de sécurité suédois a découvert les plans terroristes des frères.

Lors de l’arrestation, des fichiers audio de conférences et de sermons islamistes sur le martyre ont également été saisis.

Ali a  déjà été combattant dans des guerres islamistes
Le plus jeune des frères, Ali Barka, est soupçonné d’avoir précédemment combattu pour un groupe islamiste armé en Syrie, en 2013.

Ali Barka a déclaré lors d’entretiens avec la police qu’ils avaient « rêvé » de rejoindre l’État islamique. Le grand frère Nagmi Barka dit également qu’il sympathise avec le groupe terroriste parce qu’il se bat contre le président syrien Bachar al-Assad.

– Si je devais rejoindre l’État islamique, ce serait pour lutter contre Bachar. Et je pense qu’ils sont la seule force puissante en Syrie pour y parvenir, dit-il, ajoutant qu’il ne pense pas qu’ils soient des terroristes :

– Quand on dit Daesh, on dit tout le temps terrorisme et je ne pense pas que ce soit vrai.

Entraîneurs de football pour les jeunes

Nagmi et Ali Barka ont déjà travaillé comme entraîneurs de football pour les jeunes à Göteborg.

En 2019, le frère et la sœur ont été interviewés par le Göteborgs-Posten pour leur engagement dans le football. Ils ont été présentés comme un exemple d’intégration réussie qui a résisté à la criminalité des gangs et à la « sombre réalité socio-économique de leur quartier ».

– Au lieu de devenir de mauvaises personnes, nous avons le football comme loisir, dit Ali dans un article.

Nés en Suède
Nagmi et Ali sont tous deux nés en Suède et sont citoyens suédois. Ils ont une mère suédoise et un père qui est venu de Libye en Suède dans les années 1970. La mère a déjà été enregistrée comme ayant émigré en Libye.

Les deux frères nient avoir commis un quelconque crime. Selon eux, le but du voyage en février était de se rendre en Libye, le pays d’origine de leur père, pour s’y installer. Ils ont tous deux fait une notification à l’Agence suédoise des impôts avant leur départ.

– Vous vous installez dans un pays au nom de l’islam. Vous devenez un meilleur musulman en pratiquant davantage ce que dit la religion et moins ce qu’elle rejette. La Suède est l’un des meilleurs endroits au monde pour être un musulman avec la liberté de religion ici, mais en même temps, la Suède est un pays avec beaucoup de péchés par rapport à un pays là-bas, explique Nagmi Barka à la police.

Samnytt

 

 1,101 total views,  3 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Ils sont là pour corriger nos péchés .
    Qu’est-ce qu’on deviendrait sans eux et leur dogme putride ?
    Ils ont bien l’intention de nous changer et de nous mettre sur leur chemin, celui de l’islam.

  2. le foot est gangréné par ces individus à commencer par le coup de tête de l’idole de mon c

  3. fallait les laisser partir justement comme sa ils aurait pris une bombe sur la tronche et ne serait pas revenu et on n en serait débarrassé

  4. Et ben voilà, même quand on pense qu’ils sont intégrés, ils ne le sont pas et encore moins assimilés, encore une preuve que l’islam et l’islamisme c’est la même chose, il n’y a pas de différence car c’est exactement la même idéologie coranique. Pour moi, le meilleur des musulmans (si on le perçoit comme ça) est et restera toujours un potentiel danger, ces gens portent en eux une incompatibilité très forte même s’ils sont nés dans un pays d’Europe, cela ne change absolument pas les choses à cause de leur éducation, celle de l’islam.

  5. Mais qu’est-ce qu’on attend pour foutre toute cette smala à la porte de l’Europe?

2 Rétroliens / Pings

  1. Zwei Integrationsvorbilder in Schweden angeklagt: Sie wollten sich dem Daesh anschließen – Jihad Watch Deutschland
  2. Two integration role models charged in Sweden: they wanted to join Daesh – Allah's Willing Executioners

Les commentaires sont fermés.