Mobilisons-nous pour Grégory Pamart, médecin résistant attaqué pour avoir soigné un patient

Le Dr Pamart Gregory, médecin suspendu (refus de se faire vaxxiner)  maintenant attaqué  par l’Ordre sur dénonciation :

…pour avoir soigné gratuitement un patient atteint de Covid que son médecin refusait de soigner !!!

« Je suis attaqué par l’Ordre pour avoir soigné gratuitement un patient atteint de la Covid que son médecin refusait de soigner ».
Ubuesque. Tyrannique. Ce n’est plus de la médecine, c’est de l’idéologie. On nous expliquera après qu’il faut faire venir des médecins algériens faute d’effectifs ! Ecoutez son dernier témoignage…

Voir aussi : Les habitants de Jenlain (59) n’ont plus de médecin, il ne peut plus exercer faute de pass sanitaire

Aujourd’hui un témoignage et une demande. Un témoignage, qui date de mi décembre.

Un vendredi soir alors que je rêvais de me poser avec un bouquin devant la cheminée je reçois l’appel d’une amie infirmière. Un de ses patients, fragiles, a la covid depuis 8 jours. Il est mal en point, essoufflé. Il n’a plus confiance dans les hôpitaux, son médecin est passé et lui dit qu’il lui fallait de l’oxygène, mais qu’il ne lui donnerai pas parce que c’est… Trop de paperasse. Personne ne peut venir le voir ce soir là. Il refuse d’aller aux urgences. Après un échange téléphonique, j’accepte de me rendre auprès de ce patient, je prends la voiture, fait 45 min pour aller le voir. Sur place je fais ce qu’il faut, ce que j’ai appris à faire pendant des mois auprès de mes propres patients avant d’être suspendu le 15 septembre. Tout cela je le fais gratuitement, avec le sentiment d’avoir fait mon devoir. Avec la joie de servir mon frère souffrant. Tout se passe correctement pour ce patient, 3 jours plus tard il accepte même de se rendre à l’hôpital à ma demande pour faire un examen. Lui qui n’avait plus confiance reprend confiance dans la médecine. Aujourd’hui il va très bien. Sauf que… Un signalement anonyme arrive au conseil de l’ordre, avec mon ordonnance. Je suis reçu par deux confrères à qui j’explique toute cette histoire, à qui j’explique que je n’ai rien fait d’autre que mon devoir, que porter assistance à une personne en danger. Et aujourd’hui, je reçois un recommandé m’informant que le conseil départemental de l’ordre des médecin du nord me défère devant la chambre disciplinaire.

Je ne regrette rien de ce que j’ai fait. J’ai soigné, j’ai servi, j’ai fait ce que j’ai choisi de faire en devenant médecin. Je sais cependant qu’ils ne s’arrêteront pas, qu’ils n’acceptent pas qu’on puisse être libre, in-suborné. Peut-être qu’il réussiront à me radier. Peut être que je ne pourrai plus exercer en tant que médecin. Je suis même déjà un peu résigné. Mais je suis toujours révolté par cette injustice. J’ai soigné un homme que son médecin refusait de soigner. J’ai rendu à cet homme confiance dans le système médical. Mon action lui a peut-être sauvé la vie… Et on me le compte comme une faute!

J’en arrive à ma demande. J’ai besoin qu’un maximum de gens relaient mon message, si vous êtes révoltés comme moi, transmettez cette vidéo, j’ai besoin de vos contacts presse, adressez mon message à vos amis, vos proches, aux influenceurs que vous connaissez. J’ai besoin de faire un maximum de bruit. J’ai besoin que les gens sachent que l’ordre des médecins du nord reproche à un médecin suspendu d’avoir soigné gratuitement un patient covid. J’ai besoin que l’opinion publique rappelle à l’ordre des médecins qu’on ne peut pas opprimer indéfiniment la justice.

Merci

Vidéo témoignage sur youtube : lien à faire circuler https://youtu.be/NnIbIEFd37Y

 

Je suis joignable sur : DrPamart@laposte.net

www.linkedin.com/in/gregory-pamart

https://twitter.com/GregoryPamart

 

Note de Christine Tasin

Je vous invite à mettre le paquet sur tous les réseaux sociaux, faites circuler cet article, la video de Grégory Pamart, écrivez à tous les journaux, et, surtout, écrivez, téléphonez… en masse au conseil de l’Ordre.

Conseil de l’Ordre du 59 :

 861 total views,  4 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Honteux ! C’est le médecin qui a refusé de donner de l’oxygène et de soigner son patient qui devrait ce retrouver devant l’ordre des médecins.

  2. Pour info : A l’automne, 15000 soignants ont été suspendus de leur fonction pour avoir refusé L OBLIGATION VACCINALE .
    Certains ont porté plainte contre X, une cinquantaine en Franche Comté . Les procédures engagées devant le tribunal administratif et les prud’hommes avaient échoué .
    Me Grimberg, l’un des avocats, évoque l’INCONSTITUTIONNALITE DE LA lOI DU 5 Aoùt 2021, ayant conduit aux suspensions, avec les doutes sur les vaccins, le non respect de la procédure de leur mise sur le marché, les effets indésirables, le harcèlement .
    Les procureurs de la République de Besançon, Vesoul et Lons Le Saunier saisis, devront se prononcer dans un délai de 3 mois .
    Quelle que soit la décision, Me Grimberg envisage la possibilité de déposer de nouvelles palintes auprès d’un juge d’instruction, pour rétablir les responsabilités .
    Les 20 000 plaintes déposées en 2021, contre le gouvernement, avaient toutes été classées sans suite .
    Bd Voltaire du 27 Avril 2022

  3. Laissez les gens vivre en paix et faire ce qu’ils veulent, ça suffit cette dictature depuis 2 ans 1/2 de nous imposer des choses aberrantes : le dr Pamart a soigné une personne malade, il me semble qu’il a fait des études de médecine pour soigner et pas pour laisser mourrir les gens ?

  4. Peut on être soigné dignement ? Honte au conseil de l ordre!!! Honte à ce gouvernement qui nous interdit d être soigné !!! Vive les non vaccinés !!!

  5. Bonjour ,je suis extrêmement déçu de cette décision du conseil de l ordre contre un homme médecin attaché à son travail et a des valeurs ,on rentre dans un système de tatalitarisme Et de dictature ,où sont les symboles pour lesquels nos anciens se sont battus , malheureusement ,il y en a plus

  6. Encore un exemple parmi tant d’autres ce médecin est quelqu’un de bien qui fait son boulot et voila comment on le traite ,dans quel monde vit t’on INADMISSIBLE ET REVOLTANT ,et ceux qui l’ont dénoncé à l’ordre des médecins me dégoûtent au plus haut point .

  7. Un nouvel et énième exemple que les salauds sont désormais au pouvoir.

    QUI devrait être envoyé en conseil disciplinaire, QUI devrait être poursuivi ? Ne serait-ce pas plutôt ce médecin qui n’a rien fait et a refusé de soigner son patient par paresse, prêt à le laisser crever?

    Au lieu de ça on poursuit le docteur Pamart, celui qui a fait son devoir et s’est comporté en être humain digne de ce nom.

    Aujourd’hui, on persécute les gentils, les gens biens, et on récompense les ordures. Mais attention, nous vivons dans une démocratie, un Etat de Droit, pas du tout dans un régime fasciste (là aussi les ordures tenaient le haut du pavé).

    D’ailleurs Macrotte a été réélu…

    Ce genre d’événement est le signe d’une société gravement malade, en pleine déliquescence, En Marche vers le chaos.

  8. Il faut soutenir Grégory Pamart mais il faut surtout LE FAIRE SAVOIR au conseil de l’ordre covidiste.
    Pour ce faire, IMPRIMER L’ARTICLE ET LE LEUR ENVOYER PAR LA POSTE.
    L’adresse postale publique du conseil de l’ordre est à la fin de l’article.
    Pour imprimer, c’est facile avec Print Friendly : https://www.printfriendly.com/p/g/V39fVp
    Choisir taille de texte 130% et taille d’images 100%
    Cliquer au bas du graphique « parasite » en fin d’article afin de l’effacer et à la suite sur les chiffres du nombre de vues, et sur l’icône « fichier pdf », pour les effacer de même.
    Télécharger la version PDF en 4 pages et l’imprimer en deux feuilles recto-verso, 1-2 et 3-4.
    Signer de votre prénom et ville dans l’espace blanc de la dernière page.
    Pour envoyer, mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.
    Soutenir Grégory Pamart contre les covidistes ça ne coûte qu’un timbre.
    Ceux qui veulent en faire PLUS peuvent aussi en envoyer une copie à leur journal local.

  9. Où l’on s’aperçoit que le but de la médecine officielle n’est pas de sauver des vies mais de laisser crever les patients selon les règles de l’Académie de médecine.

Les commentaires sont fermés.