S’il doit sa victoire à l’achat du vote musulman, Macron sera-t-il légitime ?

Article destiné à la journée du 23 avril, mis en ligne le 22 au soir pour respecter la « trêve électorale ».

J’ai évoqué récemment la libanisation de notre pays.
https://ripostelaique.com/la-france-de-macron-vers-la-libanisation.html

Il semble bien que le phénomène entre dans une phase encore plus active que prévue si l’on retient les dernières déclarations d’allogènes de banlieues qui promettent de prendre le maquis si Marine Le Pen était élue :

https://www.fdesouche.com/2022/04/22/en-cas-de-victoire-de-marine-le-pen-de-notre-point-de-vue-cest-la-guerre-on-passe-vraiment-a-la-vitesse-superieure-et-on-sorganise-pour-entrer-en-resistance-faudra-prendre-le-maquis/
Résumons : les musulmans, après avoir voté Mélanchon, appellent à voter Macron, les rabbins appellent à voter Macron, et une grande partie de l’électorat catholique s’est plutôt portée vers Marine et Zemmour.
Chaque communauté va avoir ses champions avec les aides et subventions qui vont avec puisque l’élu devient leur obligé, précision étant ici apportée que l’électorat catholique est l’électorat historique naturel de ce pays qui l’a fait fructifier au cours des siècles, tandis le nouvel électorat d’importation n’est manifestement là que pour la razzia desdites richesses : ainsi les courbes de la croissance de la dette française et des prélèvements obligatoires semble bien épouser au plus près, curieusement, la croissance de la submersion migratoire depuis 50 ans, or si l’immigration était réellement une richesse, les français aujourd’hui devraient être exonérés d’impôts compte tenu de l’importance des bigarrures de banlieues par rapport à la population historique du pays.

Dans 5 ans la France sera en passe d’arriver au stade actuel du Liban, guerre civile et faillite bancaire.
Ce hiatus population historique/population d’importation se double du hiatus campagnes vs banlieues. Normal me direz-vous, les populations d’importation ont en majorité été installées à l’orée des grandes villes comme autant de réservoirs de main d’œuvre à bas coût pour le patronat, du moins pour ceux qui acceptent de travailler car beaucoup s’y refusent, les aides sociales, subventions abyssales, vols, tabassages et trafics suffisant la plupart du temps à assurer le viatique.

En effet, le Président Macron vient de déclarer, manière d’acheter les voix, qu’il va démultiplier les aides dans les quartiers où depuis trente ans on a déversé des centaines de milliards déjà qui sont soit partis dans la fumée des écoles, médiathèques, automobiles brûlées toutes les semaines sans que la police n’y fasse rien, soit partis dans des pays étrangers, d’Afrique le plus souvent.

https://www.fdesouche.com/2022/04/21/emmanuel-macron-a-saint-denis-93-mon-ambition-cest-la-demultiplication-des-moyens-que-lon-met-dans-les-quartiers/

Tandis que des centaines de milliards sont ainsi jetés par les fenêtres des banlieues alors que les campagnes se meurent, il va bien falloir finir par poser la question : jusqu’à quand les gens des campagnes vont-ils accepter de payer des impôts pour financer les racailles ?

Le Président Macron achète des voix contre le versement de dizaines de milliards d’argent public par an, notre pays n’est donc plus une vraie démocratie, mais bel et bien une république bananière où pour se faire réélire il faut payer l’électorat : c’est du clientélisme, aussi éloigné du bien commun que le népotisme.
Alors que veulent ces allogènes arabo-musulmanisés africano-moyen-orientaux ou venus d’autres horizons imperméables aux codes civilisationnels occidentaux qui se déclarent prêts à prendre les armes si Marine Le Pen était élue ?

Tout simplement l’argent du pillage de la Nation industrieuse blanche de France que se propose d’organiser à grande échelle le sieur Macron et ses ralliés de première ou de dernière minute.
On voit ici que la France de 2022 s’est largement éloignée des règles de la démocratie : tant que jouait la classique opposition droite-Gauche, on risquait tout au plus l’alternance ou la cohabitation, et les opposants d’un cycle prenaient leur mal en patience en attendant que le balancier revienne de l’autre côté.
Mais la submersion migratoire a fait voler en éclat le jeu de patience démocratique dans notre pays : comme les français blancs de souche se méfiaient de plus en plus de leur classe politique, lesdits politiques, conscients du désamour qu’ils suscitaient, n’ont rien trouvé de mieux, pour se faire élire puis réélire, que de faire venir en masse des populations allogènes, d’Afrique ou du Moyen-Orient par exemple, en tous les cas d’autres tribus que la tribu européenne.

Tout le monde devrait même crier à l’ingérence étrangère quand on apprend que Larcher a contacté les autorités algériennes pour qu’elles invitent leur communauté à voter Macron :
« Dans un article sur l’élection présidentielle en France, intitulé « L’Algérie a choisi son camp », le quotidien algérien El Watan estime que « les deux candidats en lice pour le second tour sont conscients que, quoique minoritaires, les Français d’origine algérienne peuvent faire basculer le résultat de l’élection. » Le président Macron avait besoin de signaux d’Alger pour la communauté algérienne en France. En trois jours, il a eu deux signaux envoyés par Alger. Le premier est venu du président du Conseil de la nation (Sénat) Salah Goudjil. Mercredi, il a eu un entretien téléphonique avec son homologue français Gérard Larcher ».
https://www.fdesouche.com/2022/04/17/apres-un-contact-telephonique-entre-gerard-larcher-et-son-homologue-algerien-et-lappel-de-la-grande-mosquee-de-paris-a-voter-macron-le-quotidien-el-watan-estime-que-les-francais-dori/
On voit ici un effet de la submersion migratoire : ce sont désormais les populations d’importation qui sont en mesure d’imposer leurs choix électoraux aux français de souche seuls héritiers légaux du pays de Jeanne d’Arc, et on ne peut que rigoler quand les macronistes, républicains, socialistes et autres guignols prétendent dans tous les médias que Marine Le Pen menacerait la Démocratie.

Ici une malintentionné comme moi posera la question subsidiaire : quelle repentance a encore été promise à Alger contre l’obtention de ces voix susceptibles de faire basculer l’élection présidentielle française ?
Si ces populations n’ont pas les mêmes codes de la démocratie que les européens, elles ont toutefois l’habitude humaine de savoir monétiser leurs voix : les centaines de milliards d’argent frais, qu’ils proviennent de l’impôt ou de la dette faramineuse du pays, n’ont d’autres utilités que d’acheter des voix. En effet, si cet argent avait réellement servi au bien public, les banlieues devraient toutes aujourd’hui ressembler à Neuilly sur Seine ou à Paris 16 ° avec tout ce qui y a été déversé.

Alors est-ce donc encore de la démocratie que d’acheter des suffrages de communautés avec l’argent public ???
Or c’est exactement le même phénomène qui a conduit le Liban à la faillite : pour arroser les communautés haineuses, notamment issues d’une religion réputée d’amour et de paix, les autorités de ce pays ont fini par négliger le bien commun pour dépenser tout l’argent public dans le seul but de se maintenir au pouvoir et continuer de vivre des revenus occultes tirés des autorisations accordées aux entreprises lors d’opérations de lobbying afin que soient votées les « bonnes lois ».

Alors on pose également la question concernant la France : n’est-il par curieux que le Medef, comme un seul homme, appelle à voter Macron, sauf si on retient comme « intérêt à agir » ainsi pour le patronat le fait que ce dernier leur a promis les « bonnes lois » ?
Autre problème démocratique qu’il est impératif de soulever : les français, lors du premier tour, ou à l’occasion de primaires de partis, ont évincé du jeu politique pour au moins 5 ans les écolos, les socialistes, les mélanchonistes, les centristes et les communistes.
Or que voit-on ?

Les socialistes, les écologistes et les républicains qui ont quitté leur navire en perdition se sont pour la plupart ralliés au Président Macron dans l’espoir de décrocher un maroquin ( en non un marocain, quoique vu l’importance de la submersion migratoire il va y en avoir bientôt pour tous…), ou une rente de situation grassement rémunérée.
Ainsi la classe politique française nous montre qu’elle n’est pas habitée par une vision de la société française vers laquelle elle aimerait entrainer la Nation pour son bien du lendemain quitte à labourer les esprits 5 ans de plus jusqu’au prochain scrutin, mais qu’elle n’est habitée que par son intérêt égoïste immédiat, ce qui donne ici encore bien raison au français blanc de souche de ce pays de s’en méfier jusqu’à peut-être d’avoir envie de s’en débarrasser un jour ou l’autre par tout moyen, y compris par les moyens qui ont pu prévaloir sous la Terreur Robespierriste puisque leur manière de revenir par la fenêtre alors qu’on les a jetés par la porte montre qu’il faudra arriver impérativement à mettre en place des mesures définitives pour les empêcher de nuire davantage.

Les Français ont répudié Jadot mais il risque d’avoir un ministère.
Les Français ont répudié Mélanchon, mais ce dernier exige d’avoir son influence sur les affaires du pays faire profiter de la manne publique sa troupe créolisée.
Les Français ont répudié Valérie Pécresse, mais les républicains se sont mis à genoux devant Macon avec la Philippe du Havre pour avoir un emploi bien payé pendant 5 ans.
Les Français ont répudié Fabien Roussel, mais il va avoir son réseau d’influence via la Seine Saint Denis qui va être submergée d’argent public levé sur l’impôt des campagnes asséchées d’aides.

Dison le tout net avec une once d’envie sans aller toutefois jusqu’à la conversion : le musulman a plus de facilité pour répudier sa régulière que le peuple français blanc de souche pour répudier sa merde politique.
Ainsi l’électorat d’importation qui plébiscite la clique politique française qui détourne l’argent du gilet jaune, du retraité ou du petit patron blanc de souche refuse-t-il l’alternance ou l’avènement à la tête du pays d’un parti politique qui les priverait de distribution financière et du laisser-aller, voire de l’impunité actuelle en matière pénale.

C’est d’ailleurs l’autre rémunération en nature dont bénéficie cet électorat d’importation : l’impunité totale que leur accorde la magistrature gauchiste pour la plupart des agressions commises sur des français blancs de souche, on l’a vu avec la récente affaire Cohen où c’est la famille qui a dû mener l’enquête, et l’intervention d’Éric Zemmour obligé les juges à ouvrir une information judiciaire.

Communauté et intérêts de communauté, rémunération en nature ou en subventions et aides en contrepartie de l’obtention des suffrages, dépouillement des campagnes pour l’enrichissement indu des racailles de banlieue qui refusent le vote démocratique qui mettrait au pouvoir des gens qui stopperaient enfin la gabegie budgétaire, multiplication des zones de non droit et impunité totale pour la crapule, voilà la France de 2022 et ses ferments de guerre civile posés : nombreux sont ceux qui voyaient venir la chose depuis longtemps, mais la clique politique française n’avait en tête que sa réélection.
Va-t-il y avoir un réveil en France comme la Thulé-Suède semble prendre conscience de l’impossible vivre-ensemble avec les haineux extra-européens ?

Voici ce qui est rapporté dans les colonnes du Figaro au sujet des coraniques qui se rendent de plus en plus insupportables et insupportés dans le Nord Européen :
« (…) À Rosengård à Malmö, une école a brûlé. À Örebro, ville moyenne à 170 km de Stockholm, les émeutiers ont chassé les policiers, en blessant une dizaine d’entre eux, avant de brûler quatre camionnettes de policier et de s’emparer de l’un de ces véhicules imposants pour faire un tour en ville ! Le tout a été filmé et richement diffusé via les réseaux sociaux, souvent par les émeutiers eux-mêmes. À Norrköping et à Linköping, deux autres villes moyennes, des bandes de jeunes se sont rendus maîtres de plusieurs quartiers en faisant littéralement fuir les forces de l’ordre et en terrorisant les autres habitants. Selon un bilan provisoire, 26 policiers et une dizaine de passants ont été blessés, des dizaines de voitures ont été brûlées et la destruction de biens collectifs s’évalue à au moins un million d’euros. À l’échelle de la Suède, c’est beaucoup.
Aux yeux de beaucoup, ce chaos révèle que les forces de l’ordre ne sont plus capables de faire respecter l’État de droit dans certains quartiers.

Ces violences folles ont bien davantage choqué la société suédoise, les médias, et, bien sûr, les élus, y compris le gouvernement social-démocrate, que le fait qu’un politicien marginal d’extrême droite vient brûler le Coran, ce qui est un acte légal en Suède. Aux yeux de beaucoup, ce chaos révèle que les forces de l’ordre ne sont plus capables de faire respecter l’État de droit dans certains quartiers. Par ailleurs, il n’a échappé à personne que l’ensemble des troubles a eu lieu dans des quartiers massivement peuplés de personnes d’origine étrangère et de culture musulmane. Les émeutes ont ainsi mis en lumière une partie de la population qui ne semble pas vouloir obéir totalement aux lois suédoises, mais à un autre système de «valeurs».

Habitants terrorisés, policiers incapables d’assurer l’ordre public, voitures brûlées, troubles issus de quartiers coraniques, destruction de biens collectifs pourtant financés par l’argent des gens qui travaillent : on a l’impression d’un reportage sur ce qu’il se passe tous les jours dans les banlieues de France, pourtant c’est en Suède.

L’auteur de l’article de conclure qu’une partie de la population « semble vouloir obéir à un autre système de valeurs », un peu crétins tout de même les suédois puisqu’il avaient sous les yeux depuis 30 ans la faillite et la déliquescence du bien-vivre ensemble français qu’ils se sont mis en tête de copier croyant qu’ils allaient faire mieux.
Aucun non musulman ne peut faire mieux avec les islamiques dont le seul crédo est la soumission des autres, les pauvres d’esprit suédois n’avaient pas compris que la seule chose qu’un sarrasin puisse comprendre reste le coup de sabre du Templier.

https://www.fdesouche.com/2022/04/22/emeutes-en-suede-ces-violences-folles-ont-choque-le-pays-une-partie-de-la-population-semble-vouloir-obeir-a-un-autre-systeme-de-valeurs-la-suede-fut-longtemps-une-societe/

Faut-il une preuve de plus pour conclure que l’islamique n’a jamais, n’est pas et ne sera jamais soluble dans l’Europe, et que le mieux pour tout le monde est que chacun vive chez soi, le musulman dans un des pays musulmans de la planète, l’Européen sur son continent enfin en paix après l’interdiction du Coran et le rasage de toutes les mosquées ?

Jean d’Acre

https://ripostelaique.com/sil-doit-sa-victoire-a-lachat-du-vote-musulman-macron-sera-t-il-legitime.html

 1,042 total views,  3 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. « St Jean d’Acre » ! tiens, ça rappelle les Croisades ! pour les prochaines, on n’aura pas besoin d’aller bien loin : juste dans la banlieue de la ville voisine ! GODEFROY DE BOUILLON AU SECOURS !!!

  2. L’interdiction de l’islam est une nécessité absolue si on veut sauver l’Europe et notre civilisation.
    Encore une énorme mosquée cathédrale est en construction à Metz.
    Dans peu de temps il y aura plus de mosquées en France que d’églises, qui sont en ruine, en vente, ou détruites petit à petit, pour le plus grand bonheur des musulmans et des gauchiasses bornés.

  3. Les musulmans doivent vivre dans un pays musulman, mais c’est bien sûr la France est devenu un pays musulman alors de quoi vous plaignez vous, vous êtes chez eux.

  4. Je viens de regarder la vidéo de Lalanne. Ce garçon, souvent critiqué parce qu’il se démarque du système, a parlé vrai, lui.
    Rien à voir avec les glapissements haineux du mélenchon qui de la gauche n’a plus que l’étiquette.
    Avec un mélenchon et un macron les Français auront assurément droit, dans la continuité des cinq terribles années qu’ils viennent de vivre avec macron et sa clique, non pas à la Maison du Bonheur (Cf chanson de F. Lalanne) mais au pays de l’horreur.

  5. Nous voyons bien avec le temps que la nationalité Française est de plus en plus incompatible avec l’islam, elle est si incompatible que cela remet en question la légitimité du vote musulman, le vote musulman n’est pas du tout tourné vers la France mais vers la charia et stratégiquement vers le communisme car l’islam se sert de l’extrême gauche comme d’un idiot utile.

Les commentaires sont fermés.