Pfizer a embauché 1 800 employés à temps plein pour suivre les effets secondaires des «vaccins» Covid !!!

Autant d’employés pour analyser les effets secondaires d’un médicament/traitement/vaccin… c’est du jamais vu !
Dominique Schwander
La société pharmaceutique avait expurgé ces informations dans un document publié, mais doit maintenant les publier dans leur intégralité.

Environ 10 000 pages des soi-disant « Pfizerfiles » sont désormais publiées chaque mois. C’est grâce à une demande de l’organisation Santé publique et professionnels de la santé pour la transparence (PHMPT) . Pfizer avait demandé que les documents ne soient pas publics  avant 2076 ( nous avons signalé ). Pas moins de 166 fichiers sont désormais disponibles en téléchargement sur le site de l’association.

L’examen des données produit en permanence de nouvelles informations. Par exemple, 23 % des personnes vaccinées souffraient de maladies systémiques ( nous l’avons signalé ). Et au cours des 90 premiers jours seulement après l’approbation d’urgence, la société a enregistré 1 223 décès et 158 ​​000 événements indésirables ( nous l’avons signalé ).

Le portail d’information italien Byoblu attire maintenant l’attention sur un autre document explosif. Il a déjà été publié en novembre 2021, mais partiellement expurgé. L’avocat Aaron Siri a maintenant réussi à obtenir une copie non expurgée du document .

Il montre que Pfizer a embauché plus de 1800 employés pour faire face aux nombreux rapports d’effets indésirables. Au 28 février 2021, date à laquelle le dossier a été ouvert, Pfizer avait embauché environ 600 employés à temps plein – et prévoyait d’en embaucher 1 800 d’ici fin juin 2021. Byoblusouligne que ces employés ont été embauchés uniquement pour étudier les effets indésirables du « vaccin » Covid fabriqué par Pfizer et BioNTech.

On pourrait bien sûr interpréter cela positivement et l’attribuer au grand soin avec lequel l’entreprise se consacre aux effets secondaires. Mais le grand nombre d’employés montre clairement que Pfizer était bien conscient du nombre énorme d’effets secondaires à prévoir. Et le fait que l’entreprise ait voulu cacher le nombre d’employés qu’elle a embauchés ne reflète pas non plus la question.

Traduction google depuis l’allemand.



La source:

Byoblu : Pfizer a supposé 1 800 dipendenti a tempo pieno per seguire effetti avversi e voleva nasconderlo – 5 avril 2022

 981 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Bref tous les vaccinés ont servi de cobayes avec l’aval de nos dirigeants ,elus et consor Van der Layen l’Europe ,les ricains avec bigpharma et tous ces financiers véreux préts a faire du dollar sur une institution de santé quitte a vendre du poison Fitzer djé condamné a 40 milliards de dollars ,mais voyez vous mème condamnés ils recommencent avec l’aval de qui ?
    Du capital et des fonds de pension tout est bon pour faire du blé mème la vie ,Nuremberg 2 en toute légalité grace a tous les véreux mis en place avec le pognon on achète tout enfin presque!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Quatre décès en France dus aux fameux vaccin pour un employé de Pfizer. C’est une petite ville de province qui est partie à la fosse. Évidemment avec le grand remplacement, les vides sont vite comblés.

  3. on se demande quand ce labo et ses complices comme l’UE et Mc. KENSY seront trainés devant les tribunaux pour mise en danger de la vie d’autrui

    • Non assassinés en toute légalité avec des effets secondaires graves a vie ,Oui cela ressemble au grand remplacement!

  4. Tout ce « beau monde  » devrait être pendu haut et court aux lampadaires!

Les commentaires sont fermés.