A force de vouloir incarner « le camp du Bien », le trotskyste Plenel crache sur… Trotsky ! !

Tellement obnubilés par la volonté d’incarner le camp du Bien, Plenel et Médiapart  en arrivent  à des incohérences complètes. Plenel ne sait plus où il habite…

Episode n°1 : Plenel dans les années  70 est un militant trotskyste convaincu.

Episode n°2 : Sans rien renier de son passé, Plenel passe avec armes et bagages au journal « bourgeois » « Le Monde ».

Il prétend, alors,  toujours être trotskyste et même incarner le « trotskysme culturel » dont personne, sauf lui, ne sait ce que c’est …

Episode n°3 : C’est aujourd’hui !

Affolé, comme toujours, par l’idée d’incarner le camp du Bien dans la guerre d’Ukraine, comme il prétend incarner le camp du Bien dans toutes les circonstances de la vie politique, Edwy   relaie  ce tweet extravagant si on suit  le bonhomme :

Il faut remonter, pour l’Armée Rouge jusqu’à Lénine …

Un petit, même un gros, détail que le camarade Plenel oublie c’est que, certes l’Armée Rouge remonte à Lénine, mais que son célèbre fondateur, sous Lénine,  est… Trotsky.

Par ce tweet, Plenel signe l’effondrement de décennies d’impostures qui lui ont fait défendre les causes les plus hostiles à notre  civilisation commune  : du soutien des crimes de Munich (1972) à celle de l’islamisation de la France  en passant par la défense de  l’agression contre la Yougoslavie (1992), la défense acharnée  de l’ UE  ou la haine anti-russe.

Toute cette imposture n’aurait pas beaucoup d’importance si Plenel n’était que le petit bonhomme qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être.

Le drame c’est qu’il a été et qu’il reste l’incarnation du journaliste pour une majorité des beaux-parleurs des médias …

De ces médias « politiquement corrects »  qui dictent de fait la politique de la France  en constituant  le « Premier Pouvoir » pour reprendre un titre d’Elisabeth Lévy.

 841 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Ho ! Fi ! Rejeter Trotsky ! L’homme au mot magique, celui grâce auquel on peut tout obtenir : fusillez !

  2. Ce matin sur mon trottoir, j’a bien failli marcher dans un plenel ! Ils pourraient faire gaffe avec leurs clébards !

  3. Elle est bien bonne celle-là ! Et Plenel qui se pique de connaître l’histoire !

Les commentaires sont fermés.