Ras-le-bol des escrologistes qui nous ont mis dans la précarité énergétique !

Dédié à Résistance Républicaine, son éminente et courageuse présidente, aux administrateurs, aux auteurs, aux commentateurs.

Ras le bol des écolos! Oui, et bien ras le bol! La coupe est pleine.

À cause de ces ahuris de l’éolienne, de ces obsédés  du panneau solaire, de ces adorateurs  du miroir aux alouettes  (centrales solaires), on en est à procéder à des coupures de courant.

Je n’ai jamais vu ça, sauf en cas de phénomènes météorologiques majeurs  comme les tempêtes .  Ils ont réussi à obtenir la fermeture de la centrale de Fessenheim,  et à empêcher la construction de nouvelles unités. Déjà que certains réacteurs sont à l’arrêt.  Le gaz est prohibé, interdit dans les nouvelles constructions. La production électrique photovoltaïque ou générée par les moulins à vent qui enlaidissent notre paysage ne pourra jamais produire assez d’énergie pour nous chauffer, nous éclairer, propulser nos véhicules de transport, voitures, bus, camions. Quand j’entends un décérébré me dire qu’il s’inscrit dans une démarche environnementale, ou autres âneries que cette secte profère à longueur de temps, j’ai comme des envies de lui faire bouffer sa chemise, chemise sûrement en coton bio-équitable.  En plus, nous nous coupons d’un producteur de gaz important, la Russie en l’occurrence. Comble de la bêtise, nous avons relié l’Ukraine au réseau électrique européen. Déjà que l’Allemagne nous pille une partie de notre électricité parce qu’elle a renoncé au nucléaire…

.
Faire marcher sa machine à laver aux heures creuses, cuisiner le matin de bonne heure, voilà ce que l’on nous propose. Sympa la lessive à deux heures du matin en appartement, quand le lave-linge essore, pas sûr que les voisins apprécient. Et mijoter une daube à 7heures du matin  pendant que tu bois ton café et que tu manges un croissant, personnellement je ne pourrais pas.

.

Et ce n’est sûrement pas fini

Les coupures de gaz lors de la prochaine saison d’hiver vont être monnaie courante. Que vont-ils trouver comme slogan?  Grelottez pour l’Ukraine ?

Nous, les pégus de base, nous allons nous chauffer en dansant devant le buffet. On nous demande de baisser le thermostat d’un ou deux degrés. Quand j’aperçois les journaleux  télé presque en bras de chemise,   je doute fortement qu’il n’y ait que dix-neuf ou dix-huit degrés dans leurs studios en plein hiver. Je pense que le thermomètre doit frôler les vingt-quatre degrés, voire plus. Idem à l’Élysée et autres lieux du pouvoir.

Ça me scandalise de voir que l’on nous prend pour des crétins. Je serais plus jeune et friqué, comment que je te ficherais le camp à l’Île Moustique, aux Grenadines et autres lieux bien  chauffés naturellement. Hawaï, pas mal non plus. Je ne comprends même pas les Maghrébins et les Africains qui viennent se geler chez nous. Ils auront toujours la possibilité de repartir au bled, mais nous, nous resterons, la goutte au nez et les engelures aux pieds.

.

Merci les écologistes d’abord, et merci les moralistes de tous poils qui préfèrent que le peuple se transforme en sucettes glacées durant les longs mois d’hiver pour donner une leçon à Poutine, leçon dont il se fiche éperdument. Les Chinois vont s’approvisionner à notre place, et vu le nombre, ça ne changera rien pour la Russie. Pour nous, oui.  Pour ces gens-là, écolos, députés, ministres,  je ne me fais pas de souci, ils ont les moyens de se payer du chauffage hors de prix. Peut-être même qu’ils useront  de passe-droit pour obtenir de l’énergie en priorité.

 Ajoutons à ça l’inflation exponentielle sur les produits alimentaires, et nous avons là toutes les conditions réunies pour une jolie petite révolution.Pas d’inquiétudes pour ceux qui se ravitaillent chez Fauchon, ou autres boutiques de luxe.

Il faut que Zemmour soit élu  pour nous sortir  de cette Europe, véritable vampire de notre pauvre pays, pour revenir sur le boycott de la Russie en matière énergétique, et pour quitter   l’OTAN, qui est en fait aux mains des USA en général et  de Biden en particulier. Zemmour lui seul saura  endiguer la déliquescence de notre pauvre nation. Les autres candidats, à part les trotskystes et autres collectivistes, aussi dangereux sinon plus que Macron et sa clique,  se proposent de continuer sur la lancée de Minus, ni plus, ni moins. Bon, j’ai fini mon coup de gueule. Peut-être qu’à Noël les cadeaux se résumeront à une bouteille de butane ou à un jerrican de super sans plomb ou de diesel si le père Trogneux repasse. Passez quand même un bel été. La chaleur y  est gratuite!

 843 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. il faut vraiment « renverser » la table et les abrutis qui s’y trouvent si l’on ne veut pas revenir au moyen âge

  2. J’ai la chance d’habiter à Saint-Martin, aux Antilles, 31° aujourd’hui, je ne suis pas prêt de quitter cette île ! 🌴🌴

    • Je vis aux isles Canaries c’est à dire en Europe le diesel est aujourd’hui à 1,369 le litre moins 4% avec la carte fidélité, ceci est bien la preuve que les politiciens jouent avec les peuples pour les réduire à leur plus simple expression.

  3. «baisser le thermostat d’un ou deux degrés»

    Mettre le thermostat à 18 n’est pas une solution, quand la zone de confort pour un organisme n’est pas atteinte (par exemple 17 quand on écrit un article) alors on a froid et on arrête d’écrire, dans ce cas on va immanquablement se poser la question: J’ai froid mais je dois payer le chauffage ? si vous vous habillez vos mains resterons froide pour écrire donc ca ne règle rien, la solution couper complètement le chauffage ou mettre sur 23.

Les commentaires sont fermés.