Macron à Fouras : pas un seul Fourasin dans le bain de foule ???

Nous avons reçu ce témoignage d’Alain,  l’un de nos lecteurs, habitant de Fouras (Charente Maritime) où l’usurpateur de l’Elysée a pratiqué un étrange bain de foule la semaine dernière.

Oui, tout est manipulation, tout est mensonge. Et c’est ce gars-là qui vous dit qu’il faut réformer la France et en même temps qu’il faut la prendre comme elle est, avec ses immigrés et terroristes !

Christine Tasin

.

Vous vous doutez bien que, même si je ne suis pas masochiste, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller voir quels étaient les crétins qui applaudiraient Foutriquet lors de sa visite à Fouras.
D’abord, c’était fort Chabrol à Fouras ce jour-là, il fallait être très fort pour parvenir près de l’actuel Président de la République !
Les entrées vers la rue piétonnière où il devait se déplacer étaient toutes gardées par des gendarmes qui fouillaient les passants comme moi. Les rues du centre-ville à proximité de la Mairie étaient bouclées aussi. Et on voyait de nombreuses voitures banalisées occupées par des gendarmes.
Je n’avais pas l’intention de le voir. Je voulais juste voir quels Fourasins étaient assez crétins pour s’approcher de lui. Et je ne l’ai pas vu, lui !  Ce que j’ai vu, c’est la forêt de perches des photographes/cinéastes portant autour du cou le logo « AVEC VOUS » qui l’entouraient !
A un moment donné, j’ai pu voir des miliciens expulser avec une brutalité extrême deux femmes qui venaient de crier un truc comme « manoeuvre politique, trahison écologique« . Ils les ont poussées brutalement, en deux secondes, dans une petite rue au croisement de la rue commerçante…
Puis il s’est mis à tomber des cordes et je suis parti, le cortège entourant le « pas fini » s’est dirigé vers le marché où il a fait son discours. Je suis passé derrière le marché où il y avait une ambulance du SMUR.
Bref, on peut être contre l’auto-défense quand on a autant de gendarmes, de miliciens, pour vous protéger dès qu’on met le nez dehors ….
J’ai croisé des militants de l’Union Populaire avec leurs bannières et panneaux, apparemment ils s’étaient fait refouler, les gendarmes leur auraient interdit l’accès à la rue piétonnière…
Par contre, le long de l’église, il y avait 3 énormes bus blancs… Bus remplis par des adhérents venus de toute la France et payés par le candidat semble-t-il.
Ceci explique pourquoi je n’avais vu et identifié que 3 ou 4 Fourasins dans la foule autour de Macron…Et cela m’a été confirmé quand j’ai regardé les videos de la journée à la télé… Pas d’autochtones de Fouras, et les « jeunes » qui parlaient devant les caméras étaient bien trop « élégants » pour être du coin.
Quant aux deux vieilles personnes qui pleuraient en embrassant Macron, ce sont 2 des Ukrainiens  qui ont débarqué à Fouras et sont logés aux frais des habitants…
Comme dit un certain VictorSinclair du fil twitter AuBonTouiteFrançais, : »Nous sommes tel jour, M.a.C.r.O.n. part dans x dodos »…
L’espoir aide à vivre !

 737 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Et tout ce cirque organisé sous les conseils de McKinsey.
    Bigre, il n’est pas aimé le bougre !!

  2. Il fallait l’emmener faire un petit tour de bateau et au large, plouf ! Les crabes auraient été ravis et nous aussi !

    • Non, il n’y a pas de crabe au large. Et puis pourquoi risquer de les féminiser en le mangeant les pauvres. Mais ça aurait aidé la France de lui apprendre à nager là où il n’a pas pieds ……

  3. Il n’y avait que le père Fouras de Fort-Boyard! Même Passe-Partout s’est barré en courant quand il a vu Macron!

  4. Oui , mais combien de baltringues vont gober toute cette manipulation merdiatique ?

1 Rétrolien / Ping

  1. Macron à Fouras : pas un seul Fourasin dans le bain de foule ??? | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.