Jadot : le candidat analphabète des écolo-dingos

Peu de temps aujourd’hui pour écrire sur l’actualité…

Pourtant, suite à la réception d’une info hilarante, je consacre néanmoins quelques instants à cet exercice pour attirer l’attention des citoyens sur l’énorme fossé séparant les « stars de la politique » (vu leur suffisance pour la plupart, c’est sûrement ainsi qu’ils se voient !)  dans le domaine de la culture et l’érudition.

Le plus comique (ou désespérant selon l’humeur du moment…) c’est que ce sont souvent ceux qui en sont le moins bien lotis, qui se permettent de donner des leçons au Peuple qu’ils aiment prendre pour des benêts.

Le 27 mars sur la chaine C8 l’émission produite par Mélissa Theuriau « Au Tableau » où des personnalités sont confrontées à des élèves leur posant les questions de leur choix, ciblait particulièrement quatre des candidats à l’élection présidentielle… dont deux m’ont immédiatement donné envie de les confronter.

« C’est toujours avantageux pour chacun d’oser, d’avoir le courage de venir se prêter à l’exercice. Parce qu’ils peuvent être déstabilisés. Il y a toujours des moments très touchants et très révélateurs. »

« Il me semble découvrir une facette de leur personnalité que les autres plateaux télé, les débats, ne nous avaient pas montré jusque-là. On les voit s’adapter à l’enfant, devenir pédagogues. Et puis il y a parfois un silence, un bégaiement, Qu’est-ce que je vais répondre ?, puis ce moment d’authenticité. Quand Valérie Pécresse répond à la question : ‘Pourquoi il n’y a jamais eu de femme présidente ?’ et qu’elle lâche ‘Parce qu’on n’a pas été assez bonnes‘, c’est intéressant d’entendre ça », commente Mélissa Theuriau.

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/info-medias/presidentielle-2022-au-tableau-fait-son-retour-sur-c8_4994463.html

Faute de temps, je ne commenterai pas les prestations de  Fabien Roussel et Valérie Pécresse, que je n’ai pas eu le temps de visionner… celles des deux autres m’ayant autrement interpellée.

Tout d’abord, le big chef des Ecolos pastèque (vert dehors, rouge à l’intérieur… je ne me lasse jamais de cette comparaison) Yannick Jadot s’est montré dans cet exercice sans filet, bien moins à l’aise que lorsqu’il fustige les Français (enfin ceux qui ne sont pas de son bord !), ou lorsqu’il peaufine les « obligations ou interdits » de demain pour « sauver la planète », qui seront à n’en pas douter, de la même veine que ceux accouchés par nos « élites pour » prétendument gérer la crise sanitaire !

Manifestement nul en géographie… européenne, il patauge lamentablement dans le semoule devant des écoliers sans concession, l’obligeant à répondre en lui interdisant de botter en touche… et le clou de l’affaire c’est qu’après que le candidat s’est lamentablement vautré, sur les questions que ses tortionnaires connaissaient sur le bout des doigts… l’un d’entre eux lui lance goguenard : « en plus vous êtes député européen !»

Bon sang ce que ça fait du bien de rire un bon coup !

Vidéo visible sur le lien suivant.

https://www.lactucitoyenne.fr/actualites/politique/yannick-jadot-ridiculise-par-des-eleves-de-8-12-ans

Inutile de tirer sur une ambulance en soulignant l’immense culture d’Eric Zemmour qui n’aurait sans doute pas trébuché sur les mêmes questions…

En revanche, le choix des questions qui lui étaient destinées, tout comme le parti pris des commentaires du journal « Parents », laissent supposer qu’ici aussi la déontologie du métier est grossièrement piétinée…

Dans une salle de classe, le candidat d’extrême droite a répondu aux questions des enfants, l’objectif étant aussi de savoir adapter son discours face à un si jeune auditoire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le journaliste n’a pas brillé. C’est en tout cas ce qu’ont estimé les internautes, qui ont trouvé Eric Zemmour peu empathique avec les enfants. Surtout, le candidat s’est montré peu convaincant sur différents points, notamment sur les questions d’écologie et les langues étrangères.

Rien d’étonnant quand on sait que pour lui, le « sauvetage de l’humain » (des griffes du mal)  passe avant celui de la nature, et que pour celle-ci ce ne sont pas toujours les donneurs de leçons qui la respectent le plus (Nicolas Hulot si tu nous lis…).

Quand aux langues étrangères, ici l’anglais qu’il avoue ne pas parler… il est bon de rappeler que pour sa génération, il était primordial de savoir lire et écrire dans sa propre langue, avant de se mêler d’en pratiquer d’autres… tout comme notre Histoire et celle de nos grands hommes… que certains enfants actuels confondent parfois avec… des stars de foot ou de cinéma !

Vidéo visible ici : https://www.parents.fr/actualites/enfant/eric-zemmour-face-aux-enfants-dans-au-tableau-la-video-devenue-virale-916003

En se penchant sur les fiches du programme de Zemmour pour l’Ecole, Jadot retirerait bien des bénéfices, étant donné qu’il s’inscrit apparemment dans un bilan de connaissances en culture générale, bien plus modeste que son adversaire.

https://programme.zemmour2022.fr/ecole?utm_campaign=0330ytb_2_tableau&utm_medium=email&utm_source=ez

En même temps… comme il est coutume de dire de nos jours… un certain Emmanuel Macron, ayant confirmé à plusieurs reprises qu’il est archi nul en géographie, a néanmoins réussi à se faire élire « président de la République »… tout espoir n’est donc peut-être pas perdu pour le candidat Jadot.

Quant à moi, je n’aurai aucune hésitation, ni de difficulté, à mettre dans l’urne mon bulletin au nom de Z, supputant justement que ce président saura exiger des nouveaux arrivés (légalement) qu’ils maitrisent obligatoirement notre langue… au lieu de leur payer des interprètes à tour de bras, comme c’est le cas en Macronie, où les autres passent toujours avant les nôtres… sauf quand il s’agit de payer la note, où là les choses sont carrément inversées !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://ripostelaique.com/jadot-le-candidat-analphabete-des-ecolo-dingos.html

 862 total views,  2 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Dans les avis donnés sur parents par des internautes n’en doutons pas qu’ils sont anti Z , même les questions posés par ces petites têtes blondes qui ont été certainement été dîtes et orienter par l’instituteur ou institutrice ,donc rien ne venant de leurs réflexions , comme on dit c’est du copier/coller. en bref toute la splendeur de l’inéducation antinationale !

Les commentaires sont fermés.