Italie : des migrants  violent un adolescent, le forcent à les emmener chez lui, où ils violent également sa mère

migrants-couteau.jpg

N’oublions pas, la conquête du territoire et de ses habitants, c’est le djihad. 

Vocabulaire.

Le mot « ASSASSIN ! » en parlant de Macron, de Draghi, ou de Scholz  est un cri de colère populaire contre le laxisme judiciaire et migratoire QUI TUE NOS ENFANTS.

Stop ou encore ?

Récit d’une nuit cauchemardesque à Rome.

Violence à Rome, un garçon de 17 ans est kidnappé et violé : ‘sa mère est également violée’.

Deux Tunisiens arrêtés.

Les vidéos des viols et violences sur  la mère et le garçon se retrouvent en direct sur les réseaux sociaux

Menaces et coups pendant la nuit de terreur qui a impliqué une mère et son fils de 17 ans près de San Basilio. Deux mineurs d’origine tunisienne ont contraint la femme à un rapport sexuel après avoir abusé de son fils de 17 ans dans la rue à Centocelle.

« Ils ont menacé mon fils avec un couteau sur la gorge, que pouvais-je faire d’autre ? Ils nous ont dit qu’ils nous tueraient tous les deux si je ne leur donnais pas l’argent. Après le viol, j’ai pensé les distraire en leur préparant des sandwichs. Deux filles de 13 ans dormaient dans la chambre voisine, j’avais peur qu’ils s’en prennent à elles. Et au bout d’un moment, ils sont partis avec mon fils ».

Une nuit de terreur selon les mots d’une femme de 54 ans contrainte à un rapport sexuel par l’un des deux voyous mineurs qui sont entrés chez elle à Casal Monastero, près de San Basilio, après avoir abusé de son fils de 17 ans dans la rue à Centocelle et l’avoir ensuite forcé à les emmener chez lui à bord d’une micro-voiture. Toujours avec le couteau pointé sur la gorge.

« Vous voyez ce couteau est taché de sang car nous l’avons utilisé pour tuer un policier ce soir, nous n’avons pas peur de vous tuer aussi ». Ils parlent comme des criminels expérimentés, mais ce ne sont que deux mineurs, les garçons tunisiens – l’un aura 18 ans en juin prochain et l’autre 17 ans le même mois – qui, dans la nuit de samedi à dimanche, ont d’abord volé puis violé un garçon de leur âge et ont également abusé sexuellement de sa mère.

C’est le récit des victimes recueilli par la police, qui mène actuellement des investigations pour comprendre si le duo de bandits, deux Tunisiens sans domicile fixe, est responsable d’autres attaques similaires et s’il y a des complices à rechercher. Le parquet des mineurs coordonne les enquêtes dans l’attente de la certification de l’arrestation des deux jeunes, qui ont été arrêtés par des agents sur la via dell’Amba Aradam à San Giovanni dans la nuit de samedi à dimanche après que l’alarme eut été donnée à 1h13 par la mère et après que le père, qui était au travail, avait géolocalisé le smartphone volé à son fils et qui était en possession des malfaiteurs.

Mais les enquêteurs ont également saisi les téléphones portables des deux mineurs, qui ont été utilisés pour filmer les scènes  de violence, qui ont même été diffusées en direct sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi, en plus des vidéos contenues dans les mémoires des appareils, la police postale pourrait mener d’autres investigations pour comprendre à qui s’adressaient ces terribles images. En pratique, le jeune homme de 17 ans a raconté aux agents qu’il avait été abordé par derrière par les deux jeunes alors qu’il allait ramener la voiture à Centocelle où il avait passé une soirée avec ses amis. Dans un premier temps, sous la menace du couteau, les deux jeunes lui ont demandé les quelques euros qu’il avait dans son portefeuille, puis ont exigé une relation sexuelle près de la micro-voiture. « Mais ils voulaient plus d’argent et m’ont forcé à les emmener chez moi », a rapporté le jeune homme de 17 ans.

Une fois arrivés à Casal Monastero, les bandits ont affronté la mère du garçon, qui a également été forcée d’avoir un rapport sexuel dans la chambre à coucher tandis que son fils était menacé par l’un des deux bandits qui a également reçu une autre somme d’argent, il semblerait que ce soit 200 euros. A la fin de cette nuit cauchemardesque, les deux sont partis, prenant en otage celui du même âge, qui a été obligé de descendre de la micro-voiture à Garbatella. Entre-temps, cependant, la police, grâce au GPS de son téléphone portable, a suivi les mouvements de la voiture jusqu’à l’intervention décisive à San Giovanni. Maintenant les deux sont dans un centre de détention pour mineurs, accusés de complicité de violence sexuelle, vol aggravé, kidnapping, menaces aggravées. Le couteau utilisé lors de l’attaque a été saisi.

Corriere

Les deux violeurs tunisiens de la mère et du fils  étaient arrivés à Lampedusa par bateau et avaient été accueillis à l’hôtel.

Les deux mineurs tunisiens restent en détention samedi dernier qui sont devenus les protagonistes du double braquage brutal avec viol contre un Romain de 17 ans et sa mère de 50 ans.

Selon les informations du Corriere, le juge d’instruction du tribunal de la jeunesse a validé l’interpellation des deux immigrés, sans abri après s’être évadés d’un centre d’accueil pour mineurs, soulignant la dangerosité sociale et le risque concret d’évasion. Devant le juge ils auraient reconnu le vol, alors qu’en ce qui concerne les viols, leurs déclarations deviennent vagues et incohérentes. Pourtant, les vidéos de violences sexuelles tournées cette nuit-là et retrouvées sur les téléphones portables des tortionnaires ne sont pas vagues et incohérentes, immédiatement enlevées par la police avec le couteau utilisé pour menacer mère et fils.

Sous la loupe des enquêteurs, il y a maintenant des braquages ​​que les deux Tunisiens auraient commis une dizaine de jours avant les terribles événements de Casal Monastero. Ils auraient été commis contre une prostituée et un habitant du quartier San Giovanni. Le couple de braqueurs a pris pour cible des personnes volontairement exposées et faibles, isolées, incapables de réagir. La zone d’action serait San Giovanni, celle-là même où les deux Tunisiens ont été arrêtés dimanche au sortir de la nuit de l’horreur au nom du vol, du viol et du sadisme. Pour l’instant, ils sont accusés d’agression sexuelle et de vol aggravé.

Les deux mineurs tunisiens sont arrivés en Italie à des moments différents, il y a environ un an. L’un d’eux avait débarqué sur les côtes italiennes  à bord d’un bateau, il y a encore confusion sur les modalités de l’autre. Ils se sont rencontrés lors de leur séjour dans un foyer pour mineurs, d’où ils se sont enfuis.

En ce moment, les ONG complices continuent leur sale besogne.

Stop ou encore ?

Une ONG française  vient  de déverser 200 clandestins afro-islamiques en Italie avec pour mot d’ordre :

« Débarquons immédiatement ! »

Lundi 28 mars, vœu exaucé, le navire accostait à San Augusto avec sa nouvelle cargaison de nos remplaçants…

Méditerranée : l’Ocean Viking débarque 247 migrants en Sicile, le Sea Watch 4 secourt 129 personnes (février) 

https://www.infomigrants.net/fr/post/38667/mediterranee–locean-viking-debarque-247-migrants-en-sicile-le-sea-watch-4-secourt-129-personnes

 

 

 1,002 total views,  2 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Toute la FRANCE était autrement plus paisible avant l’arrivée de cette masse de barbares incultes et primitifs … Nozélites ont poussé la trahison jusqu’à obliger les français à payer pour se faire envahir ! Arrêtons donc cet ethnomasochisme grâce à Zemmour !

  2. J’aime beaucoup toutes ces racailles qui veulent être débarquées en lieu sûr, et qui racontent les horreurs dont ils sont victimes dans leur pays, en oubliant que les horreurs, ce sont eux qui les commettent.
    On les accueille à l’hôtel comme des personnalités de haut rang, ils sont logés gratuitement, simplement parce qu’ils sont étrangers.
    Mais surtout parce qu’ils sont destinés à nous remplacer.
    L’UE a signé notre arrêt de mort, il faut en sortir au plus vite.
    FREXIT

  3. Quand je pense que l’islmo-gauchiste Melenchon criait avec fierté en 2017 lors de s campagne présidentielle «  La France n’a aucun avenir sans les Arabes et les Africains… », c’est pas son bras droit Africano- Musulmnano- Française, Mme D. Obono, qui dira le contraire…

  4. La couardise et la lâcheté est omniprésente partout en Europe, les représailles se traduisent par les bougies, fleurs, petits dessins… les mahométans doivent bien rigoler et se dire mais qu’est-ce qu’ils sont cons ces infidèles ! Depuis plus de 20 ans qu’il y a des tueries en tous genres par les adeptes de la « religion » de paix et d’amour, aucune réaction des peuples, pas de milices, avec représailles musclées, les bien-pensants même s’ils ont perdu des membres de leur famille dans l’un des innombrables attentats disent qu’il ne faut pas répondre à la violence par la violence ! Avec ça on va aller loin. Z va passer haut la main.
    L’Italie est aussi gangrenée que la France.

    • @ Aline , parfaite description de la situation ! tout le monde ou presque offre son cul dans tous les sens du terme !

    • @ Aline; Avec tovarich Poutine, ces deux petites ordures seraient appelées à crever très vite ! Mais les Français sont devenus tellement lâches que la moindre goutte de sang, même du plus terrible de leurs ennemis leur fait tourner de l’œil…les pauvres chochottes!
      Lorsque les flics lassés de se « faire mettre » par les racailles avec la bénédiction informelle du Foutriquet Élyséen qui s’est fait pour partie financer sa campagne de 2017 par Alger,dégoutés ils se prendront de très longues vacances, et alors on va bien rigoler !
      Cette Démocratie tyrannise tous les peuples d’Europe car elle est devenue une escroquerie intellectuelle et morale totale !

  5. C’est pas de leur faute, ce sont eux les victimes! On ne les a pas prit en charge à leur arrivée ! Il aurait fallu un service d’accueil pédagogique, une mamie bretonne quimperoise en mal de compagnie et islamogaucho sur les bords pour les prendre sous son aile, une formation, un logement et tout le reste… normal qu’ils soient déstabilisés et aient des pulsions malsaines et dévastatrices ( surtout pour leurs souffre douleur)…. non? C’est à cause d’autre chose peut-être?

  6. C’est le camarade pape François qui va être content ! Des chances pour l’Italie s’expriment dans un style qui leur est personnel !
    Gageons qu’il leur lavera les …. pieds !

  7. Ces sacs à merde nous font une guerre et notre dictateur et son gouvernement de baltringues ne bougent pas le petit doigt. Si Eric Zemmour ne passe pas il faudra faire le nettoyage nous même et ce jour là pas de quartiers.

    • Êtes vous prêt ?

      Avez-vous confiance en votre préparation physique et psychologique ?

      Avez-vous conscience que de tuer des individus, quels qu’ils soient, n’a absolument rien d’anodin.

  8. Et à ces violeurs en Italie, qu’est-ce qu’on leur a fait ?… on les a exécutés ???…

    • Exécutés ?… Que nenni ..et BENVENUTI A ROMA ! Viva la Dolce vita a la tunisienne !…..Bref Il faut couler ces bateaux chargés de merde avant qu’ils n’accostent !

    • Non on leur a seulement lu leurs droits (ils s’en battent les couilles) et on leur a expliqué que ce n’était pas bien et qu’il ne fallait pas recommencer, sinon la prochaine fois on leur ferait caresser des hamsters.

1 Rétrolien / Ping

  1. Invasion migratoire et Djihad – Italie : des migrants  violent un adolescent, le forcent à les emmener chez lui, où ils violent également sa mère | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.