La tenue d’un sommet de l’OTAN le jour de l’anniversaire de l’attaque de Belgrade n’a rien d’anodin

« Ce n’est pas une coïncidence : nos « partenaires » de l’OTAN se souviennent parfaitement de quel jour on est. Un tel choix de date est un indice pour Moscou, une menace pure et simple », a déclaré le publiciste Armen Gasparyan au journal VZGLYAD. Jeudi, alors que le sommet de l’OTAN s’est réuni à Bruxelles, la Serbie a commémoré les victimes des bombardements de l’OTAN de 1999.

« Je me souviens bien de la rhétorique des dirigeants de l’Alliance de l’Atlantique Nord, qui a retenti en mars 1999, au moment où le bombardement de la Yougoslavie a commencé. C’était ma première année à la radio et je commentais en direct. Les dirigeants de l’OTAN s’exprimaient alors, comme aujourd’hui, sur un ton agressif et ultimatum. Ils ont essentiellement exigé de diviser le pays, d’arracher cette région à la Serbie », a déclaré l’animateur de radio et publiciste Armen Gasparyan. – (EN) Mais l’opinion publique russe réfléchie a toujours dit que le Kosovo, c’était la Serbie. Et les Serbes, bien sûr, sont nos frères.

Gasparyan ne croit pas que l’OTAN ait accidentellement programmé sa réunion au sommet le jour anniversaire du début du bombardement de la Serbie. « Ce n’est pas une coïncidence. Nos « partenaires » se souviennent parfaitement de quel jour on est. Ce choix de date est un indice pour Moscou, une menace manifeste. Mais Bruxelles doit savoir que des leçons très sérieuses ont été tirées à Moscou des événements de 1999. Juste à cette époque, après la stagnation des années 90, le réveil de l’esprit national-patriotique a commencé. Le bombardement de Belgrade a largement servi de catalyseur à ce processus », estime Gasparyan.

Mais la publiciste voit une coïncidence, et significative, dans le fait qu’à la veille du triste anniversaire, à la 85e année de sa vie, l’ancienne secrétaire d’État américaine Madeleine Albright est décédée. « C’est cette dame qui était le plus directement responsable de l’attaque contre les Serbes. » Regardez les nécrologies à ce sujet dans la presse occidentale. Nulle part il n’y a le moindre remords pour le fait que, sur la suggestion de Madeleine Albright, l’OTAN ait commencé à bombarder Belgrade. Contrairement au droit international, contraire aux principes du système d’après-guerre », a rappelé l’interlocuteur.

«Cela fait 23 ans, mais le sommet de l’OTAN prétend toujours que tout a été fait correctement, que c’était nécessaire – ils ont juste essayé de détruire les Serbes en masse, en fait, de soumettre ce peuple au génocide. Mais ils n’ont pas réussi », a souligné Gasparyan.

Quant à la critique de Moscou, qui sort de la bouche des participants à l’actuel sommet de l’Alliance de l’Atlantique Nord, le journaliste a noté : « Notre réponse à de telles attaques peut être exprimée avec la plus grande précision avec la phrase traditionnelle pour la Russie : « Faites ce que vous devez et advienne que pourra. Sans aucun doute, nous mettrons fin à l’opération spéciale en Ukraine. Nous avons lancé la construction d’un système fondamentalement nouveau de relations internationales, et c’est bien. Ces gens font-ils partie de l’OTAN ? Qu’ils critiquent. »

Rappelons qu’en Serbie, jeudi, ils célèbrent le tragique anniversaire du début des bombardements par les forces de l’OTAN sur le territoire de la Serbie. Les raids aériens se sont poursuivis du 24 mars au 10 juin 1999. L’ambassadeur de Russie à Belgrade Alexander Botsan-Kharchenko, des représentants de Rossotrudnichestvo et des anciens combattants serbes ont rendu hommage aux victimes des bombardements de l’OTAN. Selon RIA Novosti , Botsan-Kharchenko a participé au dépôt de fleurs sur le monument à Milica Rakich, trois ans, décédée lors de l’attentat à la bombe dans le parc Tashmaydan.

L’opération militaire a été entreprise sans l’approbation du Conseil de sécurité de l’ONU. La seule raison en était les affirmations des dirigeants occidentaux selon lesquelles les autorités serbes procédaient à un nettoyage ethnique dans la province du Kosovo. Selon l’OTAN, la guerre aérienne était censée arrêter la « catastrophe humanitaire » qui s’est produite dans la région. Les frappes aériennes ont fait plus de 2 500 morts, dont 87 enfants, et 100 milliards de dollars de dégâts.

https://vz-ru.translate.goog/news/2022/3/16/1148812.html?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

 1,104 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. «Ils essaient de nous mettre dans la catégorie des nations voyous ou des pays voyous. Si nous parlons d’étymologie, je pense que Reagan a inventé ce terme. Pour une raison quelconque, nous traduisons cela pour une raison quelconque uniquement par un « État voyou ». Mais en fait, le terme voyou est connu pour être traduit par « voleur ». Ainsi, les États-Unis d’Amérique sont une telle « nation voyou ». Non pas parce que nous n’aimons pas les Américains, mais parce que les Américains mènent constamment des guerres de conquête sur le territoire du globe entier. Donc, ils sont un État voyou et un État voleur », rapporte RIA Novosti les propos de Medvedev. -> https://tinyurl.com/27uhapju

  2. ◘ Antonov a expliqué la différence entre les actions de la Russie et les interventions armées américaines | 26 mars 2022 ◙ https://tinyurl.com/5n7k4rk2
    -► Commentant les accusations de la sous-secrétaire d’État américaine Victoria Nuland concernant l’implication présumée des dirigeants russes dans la mort de milliers d’Ukrainiens et de militaires russes, Antonov a déclaré qu' »une telle rhétorique cynique d’un représentant du Département d’État est inacceptable ».
    →« Washington devrait être tenu responsable des villes détruites et des dizaines de milliers de vies humaines perdues en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Libye et en Syrie. Les innombrables atrocités qui ont marqué le chemin des interventions armées des États-Unis et de l’OTAN ne se limitent pas à l’histoire récente », a souligné l’ambassadeur de Russie.←

  3. Biden s’est déplacé en personne et se rend dans les capitales européennes, ce n’est pas pour rien.
    Les USA ont provoqué cette guerre, et ils comptent s’enfiler un très gros morceau, un morceau de choix.
    Avant tout, ils tiennent à s’assurer de l’allégeance des autres Européens.
    Que nous garde et protège la Sainte Russie !
    Ce qui se passe est particulièrement ignoble et les premiers à en souffrir sont les Ukrainiens, qui ne voient pas la manigance dont ils sont victimes.
    Biden a déjà réussi à caser son GAZ DE SCHISTE, et pour cela, des milliers d’hommes , de femmes et d’enfants vont mourir, et d’autres seront déracinés.

  4. Borrell a parlé de l’IMPORTANCE d’ÉVITER L’UNON DE LA RUSSIE et de la CHINE
    Le haut représentant de l’UE, Josep Borrell, a déclaré que la formation d’une alliance entre la Russie et la Chine devrait être évitée afin que la pression des sanctions sur Moscou soit plus efficace.YANDEX.ru : https://tinyurl.com/24wy588u
    _____________________________________________
    Les USA ne veulent ni l’union de l’U€ à la Russie ni l’union de la Russie à la Chine ; ni l’union de la Chine à l’Inde. NOUS C’EST NOUS ET RIEN QUE NOUS ; à part nous : rien !
    BON ! Ça ressemble à quoi çà ?! À la battaille des USA pour leur suprématie mondiale ; ni plus ni moins et tout ce qui se passe à l’Est est une manigance des zélites démocrates mondialistes auto-proclammées pour leur gouvernance mondiale.

  5. D’après certaine source ( reusinfo) , l’OTAN déclenchera une guerre tout comme il l’a fait avec Saddam Hussein … En effet tout comme ce dernier l’avait fait pour son Pays , la Russie demande maintenant d’être payée en roubles ou en or pour ses livraisons de gaz et de pétrole , ce qui a un double effet ; le premier de soutenir le cours du rouble , le second détrôner le  » saint dollar » ce que les Americains n’accepteront jamais . La guerre se profile et tous les prétextes sournois ou non seront bons . Le candidat Macron participe à cette fumisterie !

Les commentaires sont fermés.