« L’autonomie de la Corse » pète à la gueule de Macron !

Ce n’est pas moi qui le dis mais un marcheur, en pétard contre le gros boeuf Darmanin qui n’en rate pas une :

« Pourquoi a-t-il dévoilé ses cartes d’entrée de jeu, en prononçant le mot magique qui aurait dû arriver à la toute fin, s’étrangle un stratège. Je ne vois pas comment on atterrit maintenant. »

Le mot magique, bien sûr, c’est « autonomie », les 4 as pour Macron et Darmanin, mais fallait pas le dire haut et fort !

Voilà une crise dont se serait bien passé le candidat Macron — d’autant que le FLNC a même menacé ce mercredi de reprendre les armes. Elle risque de polluer sa conférence de presse consacrée au programme, ce jeudi après-mid« Le sujet Corse n’a jamais été politiquement traité jusqu’à présent et là, ça nous pète à la gueule, fulmine un marcheur de la première heure. Il y a un gros risque politique à donner le sentiment que le président chercherait à céder à l’appel de la rue et au chantage des nationalistes ». Avant d’ajouter : « S’il n’y avait pas le conflit en Ukraine, la situation en Corse ferait 20 minutes dans tous les JT ! »

https://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/comment-le-dossier-corse-a-percute-la-campagne-presidentielle-16-03-2022-PHLRPPPG45C6NI2WPWWD7MONHQ.php

Et Darmanin d’essayer de s’en sortir « j’ai dit autonomie comme j’aurais dit autre chose, c’est juste un statut à inventer ». Un statut à inventer, avec chaque territoire non métropolitain, en fonction de la dangerosité, de l’électorat, du projet mondialiste… Ben voyons !

L’idée est de se mettre d’accord sur une méthode d’ici à vendredi, avant le début de la période de réserve liée à la présidentielle, et de se revoir à Paris avant le premier tour. Ma responsabilité comme ministre de l’Intérieur est qu’il n’y ait aucun mort. Le travail commence, conformément à ce que m’a demandé le président. La confiance ne se décrète pas. Elle se vit. L’autonomie, il faut la définir. Cela peut être à la polynésienne. Ou autre chose. »

Parce qu’il croit que les Corses ne savent pas que, sans la métropole ça peut devenir très difficile sur l’île de Beauté, sauf à faire comme à Mayotte, qui ne produit rien et ne vit que des subsides métropolitains ? Les Corses sont trop fiers pour accepter cela non ?

Quelle bande d’enfoirés, de menteurs, de manipulateurs…

Parce que l‘on a appris en passant ces derniers jours  (merci le Canard Enchaîné) que depuis des mois Macron était en discussion ultra-secrète avec les nationalistes corses pour… troquer l’autonomie de la Corse contre leur soutien à sa réélection ! Tu m’étonnes que le plouc Darmanin ait mis le paquet, croyant acheter la reconnaissance éternelle de Macron !

https://www.lesalonbeige.fr/emmanuel-macron-negocie-lautonomie-de-la-corse-et-le-retour-dyvan-colonna-sur-lile-contre-le-soutien-des-nationalistes-a-la-presidentielle/

Pour le coup, le dépeçage de la France que Macron appelle de ses voeux, ça se voit comme le nez au milieu de la figure !

https://resistancerepublicaine.com/2022/03/16/erignac-est-mort-pour-rien-macron-achete-le-vote-des-corses-contre-lautonomie/

On apprend aussi dans le Parisien que, dans le projet de réforme constitutionnelle qu’il préparait et n’a pu mener à bien (aïe, aïe, aïe) il voulait mentionner la Corse comme un cas à part….

Je suis persuadée quant à moi que Yvan Colonna est en fait mort mais qu’ils ne l’annoncent pas, craignant, juste avant les présidentielles, que la Corse ne soit mise à feu et à sang :

Yvan Colonna demeure, lui, dans un état critique. « Le jour où il meurt, il devient un martyr, anticipe, fébrile, un pilier de la majorité. Vous imaginez la scène avec 20 000 Corses en train de porter son cercueil ? ».

Et comme le FLNC menace même de reprendre les armes, alors qu’en sommeil depuis 2014, ils font pipi dans leur culotte !

« Si l’Etat français demeurait encore sourd, alors (…) rapidement les combats de la rue d’aujourd’hui seront ceux du maquis de la nuit de demain »,

https://www.bfmtv.com/politique/corse-le-flnc-menace-de-reprendre-la-lutte_AD-202203160450.html

.

Les concurrents de Macron de dénoncer évidemment ce chantage des nationalistes/cette volonté de Macron de faire exploser la République.

On donnera en passant à Valérie Pécresse la palme du faux-cul d’accord avec un statut spécial pour la Corse… qui ne conduirait pas au démantèlement de la République. Quand le vide sidéral est accompagné de fourberie, vous avez Pécresse, le double de Macron.

Des « manœuvres politiciennes », pour Éric Zemmour (Reconquête !). Les mots d’un gouvernement et d’un président « aux abois, qui cède à la violence, comme il l’a fait à Notre-Dame-des-Landes », selon Valérie Pécresse. « Emmanuel Macron paie cash son mépris des territoires. Il faut ramener l’ordre en Corse avant d’entamer les négociations (…) Il faudra un donnant-donnant », a assuré la candidate Les Républicains sur France Inter ce mardi matin. Sans s’opposer à l’autonomie : « Oui bien sûr, mais avec des indicateurs de performances, des résultats pour les Corses ». Le changement de statut ne doit pas « conduire au démantèlement de la République », a-t-elle averti.

 

A comparer utilement à la réponse d’Eric Zemmour

Aux antipodes d’un Macron… Oui l’essentiel c’est une France forte qui rendra fortes toutes ses régions, ses provinces et fier le plus humble de ses ressortissants, fier d’être ET Corse et Français … Fier mais surtout rassuré de ne plus avoir à risquer dès qu’il met le nez dehors (ou en prison) de se faire détrousser, voler, violer, étrangler, décapiter !

 862 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Oh… trèd déçue par les Corses « indépendantistes » qui se soumettent au fric et mettent où je pense leur fierté.

  2. =============================
    Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Bon ! Alors c’est clair maintenant pour ceux qui croyaient encore que valérie pécresse avait viré sa cuti politique ?! Même si c’est un semblant de promesse c’est l’officialisation que péresse et une marcheuse, une coureuse même. Par ailleurs l’annonce est stratégique probablement. Macron est un vicieux.

    Emmanuel Macron « n’exclut pas » l’idée que Valérie Pécresse soit ministre dans son prochain gouvernement s’il est réélu
    https://www.fdesouche.com/2022/03/17/emmanuel-macron-nexclut-pas-lidee-que-valerie-pecresse-soit-ministre-dans-son-prochain-gouvernement-sil-est-reelu/

  3. Je suis d’accord avec Zemmour, il n’est pas nécessaire de brader l’empire de France à cause de notre faiblesse envers l’islam et d’autres minorités, il faut revenir à une France forte de l’ordre et de la loi. La France n’a pas besoin d’être dure, elle doit juste appliquer le droit républicain.

  4. « Je suis persuadée quant à moi que Yvan Colonna est en fait mort »
    Soyons précis : Je suis persuadée quant à moi que Yvan Colonna est en état de mort cérébrale.
    On maintien son corps en « vie » mais en fait il n’est qu’un pré-cadavre, animé par les seules machines auxquelles il est branché. Ca va faire comme avec Yasser Arafat : il va rester dans un état « stable » qui ne « s’aggrave pas ».
    https://www.lalibre.be/international/2004/11/05/le-rais-dans-un-etat-stable-OWHW332D3ZD7THG5NDBAWO3QLM/
    La vérité c’est : cerveau bousillé définitivement par manque d’oxygène durant plus de trois minutes.
    Yvan Colonna va rester branché, dans son comma irréversible, jusqu’à ce que les conditions politiques permettent de le débrancher sans conséquences (trop) néfastes pour le gouvernement qui autorisera la famille à faire cela.

  5. E Z président et la France gardera momo le traître en prison pour ses futurs multiples convocations au tribunal de la vérité !!

  6. macron dit foutriquet ,salopard de traître assassin du peuple de France continue ses basses œuvres contre la Nation et son peuple avec la complicité des deputailles larem et autres soutiens , oh réveil toi peuple de France vas-tu te laisser une nouvelle fois te la faire mettre profond ? N en as -tu pas marre de te faire sodomiser depuis 5 ans par des baltringues assassins immigrationnistes fous ? Et qui maintenant cherche la confrontation armée contre les Russes

Les commentaires sont fermés.