Réfugiés ukrainiens : charité bien ordonnée devrait commencer par soi-même

UKRAINE – Le nombre a triplé en une semaine. En marge d’une réunion du centre interministériel de crise au ministère de l’Intérieur, lundi 14 mars, Gérald Darmanin a annoncé que 13.500 personnes fuyant la guerre en Ukraine sont arrivées en France depuis le début de l’invasion de la Russie.

“Nous pouvons aujourd’hui accueillir jusqu’à 100.000 personnes réfugiées sur le territoire national et nous continuons de travailler sur des scénarios où nous pourrions en accueillir davantage”, a prévenu Gérald Darmanin

https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-nombre-de-refugies-ukrainiens-en-france-multiplie-par-trois-en-une-semaine_fr_622f068ee4b0317d0a331c08

Dédié à Résistance Républicaine dans son ensemble. Avec toute mon amitié.

Je dois utiliser mon ordinateur raisonnablement, suite à mes problèmes de vue; c’est- à -dire une petite heure par jour, voire une demi-heure. Mais des évènements récents m’incitent  à sortir de ma très sombre retraite : l’accueil fait aux réfugiés ukrainiens, et l’attitude des médias. Je vais sûrement me faire traiter de tous les noms d’oiseaux possibles pour les quelques remarques qui vont suivre. Je n’en ai cure; j’ai toujours pensé que dire la vérité n’avait pas de prix. La vérité avec un grand V. Le reste n’est que collection d’opinions. Il n’y a pas des vérités individuelles, mais une vérité. Le tout est de bien la cerner et de n’y pas déroger.
J’ai remarqué que depuis l’arrivée des déplacés ukrainiens dans notre pays, un concours de générosité sans précédent a vu le jour. Ici des logements vacants offerts par  les collectivités, des vêtements, de la nourriture, des hébergements chez l’habitant, des  convois de toutes sortes en direction de l’Ukraine. De l’argent aussi, alors que bon nombre de nos concitoyens sont confrontés à des difficultés dans leur quotidien.
Ce qui me met en colère, c’est qu’habituellement il n’y a pas autant d’élan du cœur pour nos compatriotes qui dorment dans la rue, dans leurs véhicules, qui mangent les invendus des supermarchés, qu’ils récupèrent dans les poubelles de ces établissements ou qu’ils vont retirer  auprès d’épiceries dites solidaires. Nos SDF meurent de froid dans la rue sans que personne ne s’en émeuve. Surtout chez  les bien-pensants. D’autres n’ont pas accès aux soins, ne peuvent  acquitter leurs factures diverses, certains sont expulsés de leurs  logements une fois la belle saison arrivée. Je ne compte pas parmi ces personnes ceux qui sont venus s’installer chez nous par commodité, attirés par le système social français. Ceux-là ont fait un choix, qu’ils doivent assumer. Et ils ont toujours la possibilité de repartir. Nos compatriotes n’ont pas ce choix. Ils sont prisonniers dans leur propre pays.
Mon deuxième sujet de mécontentement, c’est l’attitude des médias français. Depuis les événements d’Ukraine, ils n’arrêtent pas de se gargariser de la liberté qui règne dans notre beau pays, de la désinformation émanant selon eux  des supports d’information russes. D’après eux, en France, on aurait  le droit de tout dire sans tabou aucun.  J’en rirais bien, si ce n’était pas aussi dramatique. Qu’ils balaient d’abord devant leurs propres portes avant de gloser. Pour critiquer, il faut être soi-même irréprochable.  Pendant la crise dite du COVID, quid des effets secondaires du pseudo-vaccin dans les divers médias?   Du nombre des personnes décédées, handicapées — certains à vie— , suite à ces injections? Le pass sanitaire, puis vaccinal pour nous obliger tous à courir vers les vaccinodromes, au risque d’y perdre sa vie, c’est ça la liberté?  La liberté, quand les non-vaccinés étaient interdits de tout? Virés des hôpitaux s’ils ne s’étaient pas fait tester à leurs frais.  Où étaient ces fringants journalistes, véritables caisses de résonance de l’Élysée et autres lieux du pouvoir? Même Macron, interpellé aujourd’hui par une personne dont le mari était décédé   suite au vaccin, n’a su que répondre.
Liberté aussi, quand les Gilets Jaunes se faisaient éborgner, mutiler par les forces de l’ordre lors des manifestations?  Évoquons aussi le cas de Jean-Pierre Pernaut, qui, dans son journal télévisé,  avait affirmé que les migrants étaient mieux traités que nos SDF. Scandale dans la maison France Télé. Il s’était  fait remonter les bretelles par le CSA. C’est cela la liberté?  Pour tester le niveau de liberté en France, allez crier devant la porte d’entrée du palais présidentiel que Macron est un ce que vous voudrez ; je pense que vous iriez à la rencontre de sérieux problèmes. Ainsi la personne qui avait apostrophé le couple Macron lors de la visite de ce dernier à Lourdes. Je n’ai jamais su ce que cet homme était devenu après un placage au sol quelque peu brutal. Il ne fait pas bon aborder sa majesté.
Quand je vois ce tombereau d’hypocrisies, et cette camarilla de faux-culs, j’éprouve un profond dégoût. Quand je vois des gens fermer leurs cœurs, et accessoirement leurs porte-monnaie à leurs propres compatriotes et ouvrir les deux aux réfugiés, l’État refuser de reloger nos SDF et se contenter d’ouvrir des lits dans des gymnases ou autres lieux peu accueillants pour nos malheureux compatriotes, tout en trouvant des sommes faramineuses sorties par magie du chapeau de notre glorieux illusionniste de président pour aider l’Ukraine, alors que des années durant il a refusé de revaloriser décemment les retraites ou le SMIC, par exemple, je suis écœuré.
Ce qui me réconforte, c’est que si d’aventure il était réélu, son quinquennat ne serait pas une promenade de santé, un long fleuve tranquille; nous saurons solliciter nous aussi sa générosité le moment venu. 
Bon, pour ceux qui en auraient envie, vous pouvez toujours me traiter de sans-cœur, j’assume. Pour la presse, je conclurai par une   citation de Barbey d’Aurevilly : «Les journaux sont les chemins de fer du mensonge
Je vous prie d’excuser par avance les fautes d’orthographe ou de syntaxe que j’aurais pu commettre. Je tape un peu à l’aveuglette en ce moment. Demain, je vais me priver d’ordinateur, ayant largement dépassé l’heure quotidienne qui m’est autorisée. Amitiés à tous!

 1,227 total views,  6 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. Certes, nous ne sommes pas insensibles au sort des réfugiés, mais comme d’habitude la misère à nos portes mobilise moins de monde, surtout quand il s’agit de FDS …

  2. Juste une petite remarque puisque tout a déjà été dit. A propos des SDF qui couchent dans la rue, il faut dénoncer l’irresponsabilité de nos députés et sénateurs qui ont interdit les logements insuffisamment équipés (qualifiés de taudis) sans prévoir de substituts. si j’étais SDF, je préférerais passer la nuit dans un taudis plutôt que dehors … A remarquer aussi ce qu’on entend par aider son prochain: il ne s’agit pas de proximité géographique mais de celui ou de ceux qui ont les mêmes façons de vivre que nous et avec qui on peut s’entendre sans risquer de se faire voler ou assassiner. Charité bien comprise commence par soi-même et ses proches.

    • Il y a eu une loi, particulièrement perverse, qui a interdit le logement à l’année dans les campings, dans des mobil-homes ou caravanes.
      De nombreuses personnes sans ressources se sont vues expulsées, pas beaucoup de bruit chez les journaputes.
      De même, interdiction pour un particulier d’héberger quelqu’un dans son jardin.

  3. Méluche qui pleurniche sur les réfugiés ukrainiens….
    Il a changé de penchants à moins que ce soit le part de NON UKRAINIENS qui le fasse vibrer.

  4. Sans vouloir jouer à l’ avocat du diable. Mieux vaut trop d ‘ ukrainiens que de musulmans avec les désastres que nous apportent leur secte immonde cancéreuse islamique. À la diff3 de colons mohamétans qui envahissent l ‘ Europe pour répandre la peste islamique ,les ukrainiens ne comptent pas rester et repartiront chez eux une fois le conflit terminé.
    Par contre les ukrainiens qui auront décidé de rester s’ intégreront sans problème .

  5. « Ce qui me réconforte, c’est que si d’aventure il était réélu, son quinquennat ne serait pas une promenade de santé »
    Ca n’est pas un reproche personnel tant c’est répandu dans nos milieux impuissants, mais je ne suis ps du tout « réconforté » par l’idée de me noyer pendant que les responsables sont juste un peu mouillés.
    De grâce, auteurs d’articles qui se laissent aller à cette schaden freude, évitez de nous plomber encore plus le moral avec ces formules.

  6. Mon 2eme commentaire, en fait la suite du 1er, n’apparait pas , merci de voir pourquoi

  7. Merci pour votre coup de gueule, il est sain, sinon nous pourrions devenir fous !!
    Pour tout dire, j’ai contribué pendant deux jours, en ce qui me concerne,(faut pas pousser, cela a duré 10 jours !) , à mettre en carton des denrées alimentaires et couvertures, en partance pour la Pologne ! 15 camions, voir plus sont partis du hangar !…je pense que quand les bombes tombent, il faut aider un pays à garder ses voisins, comme dit Zemmour ! Mais comme à l’accoutumée, pas de logistique, le COEUR, seulement le coeur ! alors il y a eu des pertes !
    Ce que je peux vous dire? Argo c’est que j’ai entendu, dans ce hangar, les mêmes réflexions que celles que vous développez, cet élan ne devrait pas nous faire oublier les nôtres ! Alors vous avez raison, mais comment mettre en oeuvre ?

    • JE VAIS DONC CONTINUER MON COMMENTAIRE, car j’avais fait un long commentaire et « il n’est pas passé  » ! ( une erreur s’est glissée …),
      Accessoirement je fais des maraudes et j’ai su, par des sans abris, que dès que des afghans sont arrivés, ces sans abris ont dû laisser la place dans les structures temporaires !il y a aussi des structures qui délivrent un repas/jour
      J’AI PRIS CONSCIENCE, même si je ne m’y fais pas, QUE NOTRE PEUPLE NE MARCHE QU’A LA MORALINE !! Rappelez vous du petit Aylan et d’autres photos montages..
      Zemmour a raison, ce peuple s’est  » féminisé  » ,ramolli à cause du mouvement gauchiste de notre société !

      • Et pour continuer …J’ai écouté, hier mardi, la commission d’enquête sur le fonctionnement des Ehpads, avec l’interview du journaliste qui avait écrit le livre… Ce fonctionnement de notre société est à vomir ! car derrière l’argent public ( La sécu ), qui est dilapidé par manque de contrôle, il y a LA MALTRAITANCE DE NOS AINES !!!
        Et ce matin j’écoutais sur RCF, l’interview de trois magistrats pendant plus de deux heures, qui faisait le constat de l’état de notre justice, c’est aussi à vomir !!!On se prépare de beaux jours.
        Alors vous me direz qu’il n’y a pas de rapport ! SI ,tout est lié , cet argent dilapidé qui « clochardise  » tous les services, toute notre société ! Ecoutez cette émission, vous serez édifiés !!

        • Comme d’habitude c’est l’arbre qui cache la forêt. Le problème des ehpad n’existe que parce qu’une loi de finance permet de substantielles économies aux riches qui investissent dans ces structures. La publicité pour investir dans ces établissements promet plus de 7% de rentabilité nette d’impôts. Et ce sont bien de bons français qui investissent dans ces structures, pas des martiens !!

  8. Malheureusement, en france magrébine, celui qui dit la vérité doit être censuré, exclu, débiné, excommunié, éradiqué, tué égorgé. Ce que vous venez fort justement de décrire et d’expliquer sera donc considéré comme politiquement incorrect et diffamatoire. Sans compter que par là même, vous devenez blackophobe, musulmophobe, extrèmophobe, uktainophobe, socialophobe et j’en passe. Alors vos état d’âme envers ces fainéants de français sont d’une époque révolue…..
    J’arrête là ces infâmes réflexions humanistes pour saluer bien bas votre saine réaction et votre excellent article. MERCI ARGO de nous donner du bon sens en pleine figure.

  9. Bravo , et d’accord à 100%!
    Rassurez-vous :zéro faute d’orthographe et de syntaxe (rare sur le net!)

  10. Ce n’est que la vérité, juste ouvrir les yeux sur ce qui est en train de se passer en ce moment ! E Z président, vite !

  11. Bravo Argo ! Tu m’épates ! Tu m’épates ! Tu m’épates ! Tes yeux du cœur et de la raison y voient clair, eux. Les Zafricains ont une phrase que j’ai de suite aimé. « On est ensemble ! »
    On est ensemble, Poto Argo !

  12. Bravo Argo, pour ce rappel de « la solidarité » à deux vitesses de la bien-pensance. Vous ne me choquez en aucun cas, je serais encore beaucoup plus « incisif » que vous, mais je ne veux pas que mon commentaire passe à la trappe, ou cause préjudice à RR. Soignez bien vos yeux, vous en aurez besoin le 10 avril 2022 : je prévois une ENORME surprise !

  13. Ce qui est sûr, c’est que les Ukrainiens n’auront pas à aller dans les associations caritatives genre restos du cœur, et comme disait ma grand-mère ils auront les couteaux et le cul chauffé.

  14. Je connais deux jeunes… deux frères paysans, à peu près mon âge…

    Ces jeunes n’ont jamais eu le choix du métier : ils sont nés dedans.
    En moins de DEUX ANS, à peine adultes – n’ayant pas même fini de grandir, ils se sont retrouvés orphelins… ayant perdu les TROIS membres de leurs familles LES PLUS PROCHES…
    …Ils pourraient se plaindre… ils ne le font pas.
    Ils ont toujours été travailleurs, honnêtes, gentils, polis… toujours aider quand ils le pouvaient (à sortir les véhicules coincés dans la neige, par exemple), et sans jamais rien demander en retour… Et bien sûr, en bons Français : ils ne se sont jamais servi de leur situation – malheureuse qu’elle est – pour se plaindre et « faire les c*ns », voler, agresser…

    (…Je pourrais en raconter d’autres, des cas comme celui-ci…
    Nos « bonnes âmes » s’en foutent, des gens comme ces jeunes – qui auraient pourtant bien besoin d’aide… ça m’écoeure…!)

    • @ Emilie , les deux jeunes paysans dont vous parlez sont la preuve vivante qu’il faut aussi se sortir les doigts du cul , ils auraient pu se laisser aller comme plusieurs branleurs que je connais qui n’ont pas connu le même drame . Je ne plains pas la plupart ( 40%au moins chez moi ) de ceux qui se fournissent a l’épicerie sociale ou autre qui s’habillent chez Emmaüs et qui ne paient pas de loyer bien sûr , je vous garanti que le dernier qui les a vu travailler n’est pas jeune car ils ont passé leur vie a se pochtronner et a faire des histoires dans le quartier . Il faut aider les gens dans la difficulté et nos compatriotes en priorité mais il y a aussi un sacré ménage a effectuer chez nous , une personne qui se roule dans la fosse a purin volontairement je ne lui donne rien ..désolé !

  15. Bonjour, Argo.

    Vous êtes loin d’être sans coeur : vous avez su garder une humanité authentique et sincère en estimant qu’on ne devrait pas nourrir et loger « les autres » en VOLANT nos compatriotes – et NOUS avec techniquement – du fruit de leurs labeurs.
    (Je n’aurai pas dit mieux que vous.)

    Merci pour ce texte!!

1 Rétrolien / Ping

  1. Réfugiés ukrainiens : charité bien ordonnée devrait commencer par soi-même | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.