Allemagne : un fabricant de vêtements de randonnée fait de la publicité avec un mannequin en niqab

Junge Freiheit

Le foulard musulman n’est  pas un morceau de tissu inoffensif, il est la carte de visite de la charia inhumaine et le symbole de l’oppression des femmes.

La chaîne de vêtements Jack Wolfskin n’a probablement jamais entendu parler de la lutte des femmes musulmanes pour la liberté et l’autodétermination. L’entreprise fait actuellement de la publicité avec un modèle entièrement voilé.

Un clip vidéo sponsorisé a été diffusé sur les réseaux sociaux, mettant en scène « Amira », une musulmane britannique amateur de randonnée portant un niqab.

Jack Wolfskin vante la dissimulation, qui ne laisse que les yeux, comme une diversité souhaitable avec le slogan suivant : « Amira est la fondatrice des « Wanderlust Women », une communauté qui prône plus de diversité dans le domaine de l’outdoor ! »

« Amira », une musulmane britannique amatrice de randonnée portant un niqab.

https://twitter.com/amiraaaa_p?lang=bn

La dissimulation est la fin du libre choix
Bravo aux experts en marketing qui ont réussi la quadrature du cercle en vendant un signe d’inégalité comme un symbole de liberté. Le foulard est la fin de toute diversité, c’est l’uniforme d’une religion misogyne. Dans des pays comme l’Arabie saoudite et l’Iran, les femmes sont emprisonnées et punies physiquement si elles ne se couvrent pas correctement. Sous le régime des talibans en Afghanistan, cela leur coûte parfois même la vie. Quel message Jack Wolfskin veut-il faire passer aux femmes et aux jeunes filles du monde islamique ?

Le port du voile par les femmes est la fin de l’autodétermination et du développement individuel. Les « influenceurs » musulmans et les photos romantiques de la nature ne peuvent rien y changer. Il reste à espérer que les clients pénaliseront l’entreprise en conséquence pour cette campagne publicitaire infructueuse.

Le nombre d’amateurs de randonnée portant un niqab en Allemagne et ailleurs est probablement très faible. En fait, ils sont peut-être tous représentés dans cette vidéo de Jack Wolfskin. Mais Jack Wolfskin ne cherche pas vraiment à inciter les porteuses de niqab à acheter des vêtements de plein air. Il faut voir sa démarche comme un signal de vertu à l’intention des gauchistes allemands qui achèteront des produits Jack Wolfskin tout en se félicitant de ne pas être comme ces méchants droitards qui s’opposent à la migration musulmane massive en Allemagne et à l’ islamisation de la société allemande.

L’autre jour,  c’était la journée internationale de la femme. À Berlin, c’est même un jour férié depuis 2019. Qu’il faille fermer les écoles et paralyser l’économie, je laisse de côté pour l’instant. Cependant, au vu des violations flagrantes des droits des femmes dans de nombreux pays, majoritairement islamiques, il est important et nécessaire de se rappeler le long chemin vers l’égalité.

D’autant plus que l’érosion de la sécurité des femmes et des filles ne cesse de progresser depuis des années. Même en Allemagne, la réalité de leur vie est de plus en plus marquée par les agressions sexuelles, les viols, les atteintes physiques et les meurtres. On n’a pas oublié le réveillon du Nouvel An à Cologne en 2015, où des centaines de femmes ont été victimes d’agressions sexuelles.

Ce soir-là, les femmes ont compris la leçon : elles ne sont plus maîtresses de leur liberté et de leur sécurité personnelles. Toute personne qui sort doit se demander quels vêtements sont « appropriés ». Car montrer trop de peau ou porter des cheveux lâches peut même être compris par les hommes de culture musulmane comme une « invitation » à franchir les frontières.

Pas de foulard, pas de sécurité
Dans l’islam, l’honneur de la famille dépend dans une large mesure du comportement et de la réputation des membres féminins de la famille. Le port du foulard est une obligation religieuse pour les femmes et les jeunes filles à partir de la puberté en islam. Le Coran leur ordonne, dans les sourates 33 et 59, de « se couvrir de leur manteau », car de cette manière, elles ont « plus de chances d’être reconnues » et « ne seraient pas blessées ».

Une femme qui est visuellement reconnaissable comme musulmane grâce au foulard est pratiquement à l’abri des attaques. Une femme « non croyante » ne l’est donc pas.

 753 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. 💥 Voilà exactement où nous mène la soumission de nos élites Européennes! Une soumission au multiculturalisme à outrance, à la haine de soi et à la préférence étrangère! Le Hijab comme la Burqa où le tchador sont des symboles très puissants de la prise de contrôle de notre espace publique par les musulmans radicaux! Ce sont des étendards de leur conquête tendus bien haut. Stoppons l’islamisation de l’Europe! 🇫🇷

    • Ces propos donnent envie de gerber !! « Vive la France » … Oui, mais … Quelle France ? …

  2. Belphégor chez Fanny Truchelut, Belphégor à la crèche Babylou, Belphégor à la plage et maintenant Belphégor à la montagne. La pollution s’étend. Il n’y a pas de déchetterie à la montagne ?

    • Cté qui me rassure c’est que cette société a fait faillite en France en 2021 «  radiation du Registre du Commerce »

  3. Les allemands sont devenus très cons, un peu comme les français avec cette tolérance idiote qui n’est plus de la tolérance mais de la stupidité avérée. On est en train de préparer notre propre disparition civilisationnelle, une médaille en plus pour l’Allemagne qui jadis prônait la sélection d’une race arienne, aujourd’hui l’Allemagne est devenue un gros merdier, où il ne fait plus bon aller, cela ressemble de plus en plus à une nouvelle Turquie, quelle destruction infâme, c’est à pleurer.

  4. L’article source en allemand du Junge Freiheit https://jungefreiheit.de/debatte/kommentar/2022/unfreiheit-jack-wolfskin/ se termine par « Il reste à espérer que les clients pénaliseront l’entreprise en conséquence pour cette campagne publicitaire infructueuse . »
    L’adresse postale publique de la chaîne de vêtements Jack Wolfskin est
    https://www.jack-wolfskin.fr/impressum/Impressum.html
    IMPRIMER cet ARTICLE en Allemand ET LE LEUR ENVOYER PAR LA POSTE afin de leur faire savoir que vous en approuvez la conclusion.
    Pour imprimer, c’est facile avec Print Friendly : https://www.printfriendly.com/p/g/z2wfWz
    Choisir taille de texte 100% et taille d’images 75%
    Télécharger la version PDF en 2 pages et l’imprimer, au choix, en une feuille recto-verso ou deux feuilles recto seulement.
    Pour envoyer, mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer (Allemagne = 2 timbres) et poster.
    Blâmer des collabos Allemands, ça ne coûte que deux timbres.

    • Évidemment on l’a choisie !!!Et si ça se trouve ce n est pas une musul…

  5. Une randonnée habillé en belphégor, putain çà va pas sentir bon la dessous, vu que c’est pas aéré.
    Bref de puteries en saloperies on est islamiser tous les jours un peu plus. Merci les enfoirés de collabos.

  6. Mais non vous ne comprenez rien! Une femme couverte ainsi n’a plus à s’occuper de la vacuité des effets de mode et de sa garde robe (vu que ce sont des adeptes de la ptite lingerie de luxe en dessous, soit dit en passant). Et de ce fait, a plus de temps pour ouvrir son esprit avec des pensées plus spirituelles, plus épanouissantes, la rendant ainsi liiiiibre. La belle femme moderne que voilà !

  7. ne pas oublier les accointances de l’allemagne avec l’islamisme qui remonte à des décennies : se rappeler de leur grand ami le grand mufti de jerusalem prompt à leur donner des conseils durant la dernière guerre

  8. Encore des cons qui n’ont jamais fait de randonnée autrement que sur internet. Quand çà monte dur et longtemps, il faut de l’oxygène. Le masque chirurgical COVID montre les limites de l’exercice même à plat, sans parler du FFP2 qui asphyxie en rien de temps.

Les commentaires sont fermés.