Charles Gave : l’économie européenne va sortir brisée de son alliance avec les Américains

L’économie européenne va ressortir brisée de son alliance avec le projet américain d’une transformation de l’OTAN en alliance globale dirigée contre la Russie et la Chine. Et puis une partie du monde ne suivra pas les Américains, à commencer par la Turquie, le Brésil et l’Inde. Du point de vue français, l’annonce du chancelier allemand d’un réarmement massif de son pays est le signe de la fin du pacte européen de 1950 dans lequel l’Allemagne, ayant tiré les leçons du nazisme, se mettait au service de la paix.
Aujourd’hui, l’Allemagne est à nouveau une puissance militaire. La France devra en tirer les conséquences, à commencer par la fin du traité d’Aix-la-Chapelle et le renoncement à la “défense européenne”, principale chimère de Macron….

 

Une guerre entre l’Ukraine et la Russie sur le terrain, et un affrontement stratégique entre l’Occident et la Russie. La “mondialisation heureuse” aura débouché sur un conflit global où l’Occident emploie tous les moyens pour essayer de sauver une suprématie de plus en plus contestée. La guerre menée contre la Russie consiste à tenter de l’asphyxier financièrement et imposer une censure de l’information mais l’économie européenne va ressortir brisée de son alliance avec le projet américain d’une transformation de l’OTAN en alliance globale dirigée contre la Russie et la Chine. Et puis une partie du monde ne suivra pas les Américains, à commencer par la Turquie, le Brésil et l’Inde. Du point de vue français, l’annonce du chancelier allemand d’un réarmement massif de son pays est le signe de la fin du pacte européen de 1950 dans lequel l’Allemagne, ayant tiré les leçons du nazisme, se mettait au service de la paix.
Aujourd’hui, l’Allemagne est à nouveau une puissance militaire. La France devra en tirer les conséquences, à commencer par la fin du traité d’Aix-la-Chapelle et le renoncement à la “défense européenne”, principale chimère de Macron.

Depuis l’annexion de la Crimée en 2014 et le train de sanctions qui a suivi, la Russie a amassé des réserves. Un véritable trésor de guerre dont la progression s’est accélérée depuis la flambée des cours du pétrole et du gaz. Ces réserves sont celles de la banque centrale russe, 630 milliards de dollars. Des réserves constituées de devises étrangères, d’or, d’emprunts d’Etat étrangers et de placements dans des banques. Plus de 40% de ces réserves sont placées en Europe et aux Etats-Unis. Et ces 40% sont désormais gelés.

L’arrêt des paiements Swift est une politique aventureuse qui peut provoquer un krach, car les Occidentaux n’ont pas compris ce qu’était le réseau Swift, technique de produits dérivés et d’assurance mutuelle. Il s’agit de faire de la Russie « un paria économique et financier mondial », selon les mots d’un haut responsable américain, auquel Bruno Le Maire a emboité le pas avant de se faire remettre en place par Macron. Et plus concrètement, paralyser les actifs de la Banque centrale russe et exclure un certain nombre de banques russes du système Swift, canal incontournable pour les transactions financières internationales, est une politique qui va se retourner contre l’Europe. En clair, dès lors qu’une banque est « dé-swiftée », elle ne peut plus payer ou recevoir des fonds d’un autre Etat pour le compte de ses clients. Mais la Russie a déjà mis en place avec la Chine un système indépendant de SWIFT nommé SFS et on peut penser que les transactions vont désormais contribuer à renforcer encore la puissance chinoise. Il est probable que quelques banques choisies conservent leur accès à Swift, ne serait-ce que pour permettre le négoce de gaz avec des Etats qui en sont dépendants, comme l’Allemagne ou l’Italie.
Dans ce contexte, Macron joue les pères de la nation après avoir complètement échoué à freiner les ambitions de Poutine. Discrédité sur la scène internationale, au plan national, le président français poursuit une politique qui a échoué depuis 5 ans et la perspective d’un second mandat est, pour Charles Gave, un scénario funeste qui devrait être évité. Les Français, écœurés par la politique, sont dans l’abstention mais au deuxième tour, il apparait qu’une majorité « tout sauf macron » pourrait se dessiner.

https://www.tvlibertes.com/politique-eco-n334-avec-charles-gave-poutine-a-declare-la-guerre-a-davos#1541253155482-34173ec3-596c

 1,165 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. J’ai toujours pensé que Charles GAVE ferait un excellent président.
    Il a une bonne longueur d’avance sur les petits polichinelles qui gouvernent.

  2. Il est clair qu’il faudra un jour ou l’autre nous débarrasser des Etats-Unis qui exercent une bien mauvaise influence sur notre continent européen, c’est à ce prix que nous aurons une vraie indépendance mais il faudra bien sûr réorganiser l’Europe pour que cette Europe soit réellement démocratique et non plus autocratique et technocratique.

  3. Grâce à l’UE supranationaliste l’économie européenne est déjà en déclin et l’affaire Covid-19 l’a bien aidée à s’enfoncer.

  4. Merci pour cet article « Marcher sur des oeufs » !
    Vous pouvez aussi, vous référez à cette interview de 2015 par laquelle, est ouvertement affichée l’objectif des zaméricains concernant, la Russie et l’Europe.
    Lisez toute la retranscription de cet interview par ce lien à reprendre en recherche sur le net car la fin donne l’objectif final.
    Vous y verrez la situation actuelle.
    Stratfor: les Etats-Unis veulent empêcher l’alliance germano-russe.

  5. Je me demande si le but de cette guerre qu’ils ont sciemment déclenchée contre un géant comme la Russie n’a pas pour but de foutre en l’air l’économie de notre pays, pour des raisons qui m’échappent?

  6. XAVIER MOREAU (Stratpol.com)
    ” la Russie a pensé à tous les problèmes que l’occident pouvait lui occasionner “. La leçon a été donné en 2014, l’apprentissage a été rapide, la parade experte préparée. En “faisant la guerre économique totale” à la Russie, l’OTAN, l’UE se sont tiré des balles dans le pied. Monseur LeMaire qui est à l’origine de la déclaration publique de guerre a complètement oublié qu’il a ruiné la France sans lui faire la guerre….
    ►Bulletin N°71. Russie vs guerre nucléaire, bactériologique et épuration ethnique. 09.03.2022.
    https://www.youtube.com/watch?v=6g4nnKDY7A4
    ►Bulletin N°72. Mâchoire russe, sanctions et contre-sanctions, sauvons le lycée français!13.03.2022
    https://www.youtube.com/watch?v=lqaA4BlPSQc

  7. Si Dieu veuille que Zemmour passe , il faut immediatement , je dis bien immédiatement supprimer la LOI de 1973 ou un gouape spécialiste des diamants a vendu l’économie francaise aux rotechildts en donnant notre liberté a leurs banques et ainsi supprimé la prédominance UNIQUE de la banque de France sur l’économie française.Bien entendu suppression de la dette artificielle de la France , dette de 2800 a 3000 milliards d’euros fictive et artificielle , ce pauvre pays ayant largement , depuis plus de 50 ans, rapporté de fric aux parasites qui le sucent..
    Rendre a la Banque de France sa prédominance unique et mettre au pas les banques parasites qui se trouvent sur le sol Francais , les surtaxant si elles veulent résider ou en les nationalisant sous certaines conditions entre autre avec leurs masses financieres or et en recuperant les 800 tonnes d’or

  8. Les russes ont déjà trouvé la parade: rembourser leurs dettes en roubles. Même et surtout chez les banques étrangères. Les lois internationales le permettent et aucune banque ne peut refuser, sous peine de voir le remboursement disparaître. De plus cela va faire remonter le cours du rouble.
    Bref, l’Europe et les USA sont toujours aussi idiots

Les commentaires sont fermés.