Bill Gates finance un « vaccin qui se propage comme un virus »

 

Un groupe de scientifiques liés au fondateur de Microsoft, Bill Gates, affirme être en train de mettre au point un « vaccin sans aiguille ». Au lieu d’être injecté avec une seringue, le vaccin se propage comme un virus, d’une personne vaccinée à une autre.

Les critiques mettent en garde contre les risques.

Essais sur des lapins et des porcs.

Cette approche, qui consiste à diffuser un vaccin de la même manière qu’un virus, a déjà fait ses preuves auprès des scientifiques. En 2000, des scientifiques espagnols ont réussi à stopper une épidémie d’un virus mortel chez les lapins en injectant à 70 animaux un vaccin transmissible. Les lapins vaccinés ont ensuite été relâchés dans la nature, où ils ont rapidement transmis le vaccin à des centaines d’autres lapins, stoppant ainsi l’infection.

Des techniques similaires sont actuellement testées sur des porcs dans certaines régions d’Europe, dans le but d’arrêter la propagation de la peste porcine africaine, rapporte le Daily Mail.

Les recherches en cours visent à mettre au point un « vaccin expérimental à  propagation automatique«  . Ces travaux sont cofinancés par le très réputé U.S. National Institutes of Health (NIH) des États-Unis, qui entretient des liens financiers de longue date avec la Fondation Bill et Melinda Gates.

Le document a calculé que pour « protéger » la population d’un pays, seuls environ 5% devraient être infectés par un vaccin transmissible.

 

La volonté de développer des vaccins transmissibles n’est toutefois pas sans susciter des controverses.  Newspunch  cite un rapport du ministère britannique de la santé et des soins sociaux (DHSC), qui indique, entre autres, ce qui suit :

« Les vaccins à propagation automatique  sont moins létaux mais pas non létaux : ils peuvent encore tuer », ainsi que « Certaines personnes mourront qui auraient  vécu autrement, même si moins de personnes meurent globalement. » En outre, il est mentionné que : « Un autre problème est qu’il n’y a pas de consentement (pour la vaccination) de la part de la majorité des patients.

 

MacronCastexVeran.jpg

Nul besoin de consentement individuel : l’aubaine pour des vaccinateurs fous.

Confrontés à la gestion des doses « anti-Covid » et aux résistances dans la population, les politiques seront très intéressés par la possibilité d’administrer collectivement et à grande échelle une substance sur un modèle qui ne nécessite aucun consentement.

 

 

Dans le même temps, certains experts en éthique n’y voient aucun inconvénient et affirment qu’il existe des parallèles avec des problèmes de santé publique passés où le « traitement » a été effectué sans le consentement de l’individu. Un exemple est l’ajout de fluor à l’eau potable pour prévenir les caries dentaires. 

– Il n’est demandé à personne de donner son consentement, pas même à ceux qui ne veulent pas de fluor dans leur eau potable. Nous comptons plutôt sur nos représentants élus pour étudier les avantages probables pour la santé et prendre des décisions sur la base des preuves. Je ne vois pas de différences significatives en ce qui concerne l’idée de vaccins auto-propagés », déclare le professeur Dominic Wilkinson, spécialiste de l’éthique médicale à l’université d’Oxford.

Risque de mutation et de guerre biologique

Cependant, d’autres scientifiques sont très préoccupés par le risque que des virus affaiblis puissent muter en des formes plus puissantes lorsqu’ils sont libérés dans la population.

Le Dr Filippa Lentzos, maître de conférences en sciences et sécurité internationale au King’s College de Londres, met en garde contre le fait que la science qui sous-tend les vaccins à auto-propagation pourrait être détournée pour produire des armes biologiques.

– Une telle arme à propagation automatique pourrait s’avérer incontrôlable et irréversible, souligne-t-elle.

 1,354 total views,  2 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. Les banquiers sont d’accord à condition que la dose soit facturée au moins 300€ pour qu’en vaccinant 5% des Français (3 350 000) le bénéfice soit aussi juteux qu’en vaccinant 67 000 000 de personnes à 15€ l’injection. Après, que des  » vaccino contaminés  » meurent comme des mouches, si ils ont eu la politesse de payer AVANT de casser leur pipe, tout le monde s’en tape. Enfin, quand je dis  » tout le monde  » je parle du monde des finances…

  2. Mais est-ce que ce vaccin n’aura pas pour but de « ne pas » stopper quelque infection que ce soit, mais de détruire le système immunitaire tout comme l’injection actuelle chez les récalcitrants ? Qui pourra stopper cette clique de fous furieux de Davos ? Poutine ?….

  3. Ils ne savent plus quoi inventer ces bougres de m…e !
    Gates ferait mieux de s’occuper de la faim dans le monde !

  4. Bill GATES, pas recommandable, dangereux, et à éliminer du circuit !

  5. Il est tellement riche le Bill , celui qui vola les bases de widows a certains de ses soit disant collègues , ce qu’il fit dans le passé a certains de ses pseudos amis aurait mérité la MORT justifiée dans certains autres pays .
    Il est tellement , mais tellement gros con ce type que le poids des dollars lui a écrasé ce qui lui sert de cerveaux , c’est peu dire , sa moelle épiniere , oui c’est un requin et un malin , mais qu’il fasse attention cette crapule , car il ne s’est même pas rendu compte que le virus qui se balade c’est LUI MÊME et ce qu’il risque de lui arriver comme a ces pauvres requins innocents , c’est que lui un de ces jours Saint Michel envoyé par  » LA MOUVANCE DES CHOSES  » ne vienne pas définitivement lui couper ses ailerons , en faisant un petit detours chez Scwab dit  » supra-ordure  » ………gare !!!!

  6. Ci je comprends bien quand tu es riche tu as le droit de vie ou de mort sur la population, il est temps de se lever et de dire à tous ces connards de billes Gates que les citoyens du monde ne veulent plus de vous et qu’il est temps de se débarrasser de ces gens-là.

  7. Là on est chez les apprentis sorciers, c’est de la pure folie que des vaccins auto propagés, cette technologie fait appel à des virus dont personne ne peut garantir la stabilité génétique. C’est de la pure folie!!!

  8. jusqu’où va aller ce mondialiste pour soumettre les populations, surtout celles qui seront rétives à « l’ordre mondial »

    • Après Buffalo Bill, le tueur d’Indiens, Gates Bill, le tueur de Blancs. Au moins le premier prenait-il des risques.

    • Si ces monstres avaient en face d’eux des groupes dit  » Groupes de Justice  » et que certains de ses voyous soit retrouvés dans des coins de rue , a l’inverse de certaines brigades d’ordures italiennes , mais là ,des Gens qui soient prêts a éradiquer la vermine prise au hasard PARTOUT DANS LE MONDE , même dans les endroits les plus reculés de la planète et la , ces groupes se transmettant le pouvoir de JUSTICE de générations en générations , mondialisme ??? FINI , terminé , basta …la paix ……….existent ‘ils ou existeront ‘ils , c’est maintenant ou jamais ???? DIEU seul le sait …. pour le moment on peut toujours rêver …

  9. C’est un vrai film catastrophe ou l’humanité disparaît au profit de quelques centaines de privilégiés ultra bien planqués du désastre qui se déroule et qui se partageront une fois l’humanité décimée les meilleurs endroits de la planète. Là on est en plein tournage !!!

  10. Puis-je informer M. Gates que ce produit miracle existe déjà?

    _____

    L’idée de Bill Gates est absolument géniale : une fois la technique au point, rien n’empêchera les gouvernants de menacer leur population d’un « vaccin » tueur

    En clair cela s’appelle une arme biologique.

    Je vais faire un point Godwin (du nom du crétin qui a inventé cet énième procédé pour faire taire, empêcher de penser le monde qui vient et de dire les vérités dessus en faisant les comparaisons qui s’imposent): cela me fait furieusement penser au projet nazi d’éliminer les malades mentaux, « dégénérés » des dégénérés dans leur classification.

    Et tiens, un autre Godwin: Bill Gates ne serait-il pas le fils caché de ce bon Doktor Mengele? A tout le moins adoptif.

    • Il est évident qu’il s’agit en effet en réalité d’une arme biologique, puisque ce soi-disant vaccin répond aux critères d’une telle arme. Il peut tuer et il est administré ou plutôt on le fait subir – aux populations sans les avertir et sans leur consentement.
      Bill Gates, Mengele, même combat. Bill Gates sera même encore plus dangereux, avec davantage de victimes que ce sinistre Mengele.-

  11. Je suis impatient d’entendre les justifications des Sachants Omniscients Tamponnés, (frappés du tampon officiel) les détenteurs de la vérité et donc d’une carte de presse qui leur confère cette intelligence supérieure à celle du vulgum pecus.

    Pour nous expliquer que nous sommes décidément de plus en plus dans une Démocratie de plus en plus parfaite, et pas du tout en dictature.

    D’ailleurs ceux qui emploieront ce mot seront poursuivis pour propos haineux, complotisme et diffusion de « fake news » (* malpensance et propos contraires à la propagande officielle).

  12. Le « savant fou » n’est pas un mythe ! A présent, ils avancent en roue libre. Les êtres humains ne sont pour eux que cobayes pour tester leurs trouvailles, à leur insu et sans leur consentement … Ils n’y voient aucun problème.

  13. Librairie privée de Mercola.com, effet du fluor dans l’eau potable:
    – Cette étude historique a révélé qu’une concentration de fluorure dans l’urine maternelle de 0,2 mg/L, qui est dépassée quatre à cinq fois chez les femmes enceintes vivant dans des communautés fluorées, était suffisante pour abaisser le QI des enfants d’un point.

    – Une étude suédoise publiée en avril 2021 a révélé que les taux de fractures de la hanche chez les femmes ménopausées étaient plus élevés dans les régions où les niveaux de fluorure dans l’eau potable étaient plus élevés

    – Le niveau de preuve que le fluorure est neurotoxique dépasse maintenant de loin les preuves qui étaient en place lorsque le plomb a été interdit dans l’essence

    • Merci Mauve pour tous ces renseignements. J’ignorais les résultats de cette étude suédoise. J’ai consulté les résultats d’analyse de l’eau potable dans ma ville, mais il n’y a aucun résultat concernant le taux de fluorure. Y a t’il obligation de le mentionner ou non ?
      Quant à Gates, il est comparable à AH, mais nos dirigeants cautionneront sa stratégie « géniale » pour éliminer le trop plein d’habitants sur terre. Mais comment feront-ils pour éviter d’être eux-aussi contaminés ? c’est un jeu dangereux. Monde de fous :((

  14. Et allez les fous , les apprentis sorciers continuaient de jouer avec l’infiniment plus petit bande d’idiots, un de ces quatre matins le monde entier va se retrouver face à un virus hyper contagieux et létale et sans que rien ne pourra pas contrer et grâce à vos conneries de jeux d’apprentis sorciers la totalité de la population disparaîtra !

  15. Ces dégénérés vont finir par nous tuer. Tous des psychopathes fous. Mengelés n’est pas mort.

  16. Bizarre n un BRAVE comme J.F Kennedy , a l’epoque plus puissant president du monde , est sorti du jeu parce que gênant , et bill GATEUX est laissé libre de détruire l’humanité ??? pas normal , il va falloir que l’on envoie vers chez la pourriture Gate quelques un de nos psychopathes muslims qui savent si bien crier HALA !!bordage !! avant de trucider leur victime choisie , direction le predateur gate – eu qui il faut le reconnaitre en tant que predateur indigne n’a plus lieu de résider sur la planète terre , lui et beaucoup d’autres….que lucifer l’emporte !!!!

1 Rétrolien / Ping

  1. Le mafieux mondialiste Bill Gates finance un « vaccin qui se propage comme un virus » | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.