Jean Pierre Pernault nous a quittés, il m’avait permis de rattraper le temps perdu

JP Pernault est décédé.
Mon Jean Pierre Pernault à moi,  c’était le Jean Pierre Pernault  avec son émission  » Aimer vivre en France  » diffusée la nuit…
J’étais étudiant et vivais seul dans une chambre d’étudiant. J’adorais regarder cette émission en rentrant alcoolisé  de mes soirées étudiantes sur ma TV en noir et blanc avec une antenne râteau. Des fois il y avait même plusieurs épisodes à la suite jusqu’à 3 ou 4h du matin au début des années 1990.Il m’arrivait même de quitter certaines soirées étudiantes vers minuit  dans l’optique de ne pas rater le programme de la nuit. Au début des années 90 , comme tout le monde je consultais télé Z, il n’y avait pas Internet, la TV était le messager…
J’étais encore loin des  Résistance républicaine et autres Riposte laïque…
La musique du générique est grandiose , je vous la joins.
Aimer vivre en France :
J’aime la France depuis mon kidnapping à l’âge de 3 ans,  je n’ai plus vu ma mère durant 11 ans. Je suis rentré en France à l’âge de 15 ans en 1990. A 18 ans j’ai eu mon bac et je me suis retrouvé seul en chambre d’étudiant. Les émissions de Jean Pierre Pernault la nuit c’était comme remonter le temps du kidnapping pour m’imprégner de mon pays et rattraper le temps perdu.
Une belle chemise, un beau sourire , un pull sur le dos avec les manches croisées sur le poitrail … c’était Jean Pierre Pernault ! Il m’a nourri dans une période difficile. Il a valorisé l’authentique, l’humain, la tradition, la pierre, le pays, les gens….
C’était bien plus profond la nuit ses émissions…
Paix à son âme.

 997 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Le journal de TF1 a perdu toute saveur. Bon voyage Jean Pierre!

  2. Merci pour ce témoignage très touchant il reste de belles personnes comme Jean Pierre Pernault et d’autres heureusement , des personnes qui font partie de notre vie et a un certain moment jouent un rôle dans celle ci parfois des gens que l’on ne voit que rarement ou même une seule fois . Repose en paix Jean Pierre nous nous reverrons .

  3. Les médias nous bassinent depuis hier avec le décès de Jean-Pierre Pernault, c’est insupportable ! Je n’ai rien contre lui, il était certainement bon journaliste, honnête et droit. Mais comme j’aurais apprécié que l’on parle de la même façon du professeur Montagnier ! Une intelligence au-dessus, un savoir remarquable, un scientifique hors pair dont la disparition n’a ému personne dans les médias, encore moins dans les instances politiques et médicales, et des obsèques dans l’indifférence absolue de nos « chers » gouvernants !

  4. J’ai vécu en quasi ermite pendant des années, face océan, suite à rupture avec monde professionnel et vie de couple. Pas d’alcool ni drogue, juste la quête de la vérité comme aiguillon : où aller, proprement, dans ce monde ?
    Je peux bien témoigner que, pour moi, n’y avait que les journaux de JPP qui montraient le positif de la vie. Que Houellebecq célèbre le JT de JPP m’a un jour fait sourire : je n’étais pas le seul !
    N’oublions pas de célébrer les petites gens qui sont, en fait , les véritables grandes gens. JPP l’avait compris.
    Comme ce départ est tout à fait convenable !

  5. Un des rares vrais journalistes qui n’avait pas peur de dire à l’antenne des vérités qui ne plaisaient pas aux pourris de politicards bienpensants qui nous gouvernent, nous a quitté.
    Paix à son âme

  6. Merci Philippe de ton témoignage simple et émouvant. Jean Pierre Pernaud, vivra tant que l’on parlera de lui !

Les commentaires sont fermés.