Choc des civilisations (1) : le corrompu Biden et la gauche mondialiste ont mis notre Europe dans la m…

 

« On reconnaît un arbre à ses fruits, un homme à ses actes.

Une bonne action n’est jamais perdue ;

celui qui sème la courtoisie récolte l’amitié,

et celui qui plante la bonté récolte l’amour. «

Basile de Césarée (329-379)

 

Et à entendre combien d’argent la famille Biden s’est déjà fait avec la Chine, après que leur fils se fut enrichi en Ukraine du temps d’Obama, ce n’est que le début de nouveaux conflits intercivilisationnels.

Pourquoi l’UE, nos élus et nos médias de masse ne le comprennent-ils pas? Parce que ce sont des ignorants qui ne lisent pas les classiques et qui méprisent le peuple souverain. Parce que ce sont des élus  comme Draghi qui prononce un long discours pour expliquer comment l’Italie soumise à Biden et les troupes italiennes incorporées dans l’OTAN vont combattre les Russes, cela en s’applaudissant lui-même toutes les quelques phrases de son long exposé.

Après avoir ignoré les enseignements de géopolitique    de l’excellent et visionnaire juriste et diplomate suisse Emmerich ou Emer de Vattel (1714-1767) ils n’ont pas lu le traité que le visionnaire américain Samuel Huntington avait publié déjà en 1996: The Clash of Civilizations and the Remaking of World Order. Voici pour nous ouvrir les yeux et donner des arguments à ceux qui, comme Christine Tasin et Eric Zemmour ont déjà compris et ne croient plus les médias de masse ni la dite culture de Davos, quelques extraits pertinents, quelques réflexions et quelques prises de position que j’ai traduits librement de cet excellent livre.

Les questions sont de moi. J’espère que nombreux seront motivés à lire ce livre de Huntington et croiront encore moins les médias de masse et le gouvernement français.

 

Le choc des civilisations est la plus grande menace pour la paix mondiale; un ordre international fondé sur les civilisations est la plus sûre garantie contre  une guerre mondiale.

 

Les civilisations étant les tribus humaines par excellence, le choc entre  civilisations est un conflit tribal à l’échelle mondiale. Les dangereux affrontements et conflits de l’avenir résulteront probablement des interactions de l’arrogance occidentale des Etats-Unis et de l’UE, de l’intolérance belliqueuse musulmane et de l’affirmation de soi chinoise et orthodoxe.

Dans les guerres entre cultures, c’est la culture qui perd.

Paix froide actuelle, guerre froide, guerre commerciale, quasi guerre, paix précaire, relations troubles, rivalité intense, coexistence compétitive, course aux armements, etc, toutes ces expressions sont les descriptions les plus probables des relations entre entités de civilisations différentes. La confiance et l’amitié sont rares entre tribus et civilisations différentes.

Dans la mesure où des non-Occidentaux croient  les Occidentaux et voient un monde globalisé comme un tout, ces non-Occidentaux le voient comme une menace.

 

Gagner le monde pour toujours et que les musulmans, les Chinois, les Orthodoxes, les Indiens et les autres se précipitent pour adopter le libéralisme occidental comme la seule alternative n’empêcheront pas que les divisions fondamentales de l’humanité en termes d’ethnies, de religions et de civilisations persistent et engendrent de nouveaux conflits.

 

Les sociétés qui supposent ou qui se comportent comme si leur histoire est terminée sont généralement des sociétés dont l’histoire est sur le point de décliner. Normalement on estime la puissance d’un État ou d’un groupe en mesurant les ressources dont il dispose par rapport à celles des autres États ou groupes qu’il tente d’influencer. La France est-elle donc une grande puissance?

 

 La puissance militaire dune nation comporte quatre dimensions:

  1. quantitative: le nombre d’hommes, d’armes, d’équipements et de ressources
  2. technologique: l’efficacité et la sophistication des armes et des équipements
  3. organisationnelle: la cohérence, la discipline, l’entraînement et le moral des troupes, l’efficacité des relations de commandement et de contrôle
  4. sociétale: la capacité et la volonté de la société d’appliquer efficacement la force militaire.

 

La diminution de la puissance tant économique que militaire dune nation entraîne un doute sur soi, des crises d’identité et des efforts pour trouver dans d’autres cultures les clés du succès économique, militaire et politique. N’est-ce pas la situation de plusieurs pays européens?

 

Les Chinois et les Asiatiques de l’Est attribuent leur développement économique spectaculaire et donc leurs ressources non pas à leur importation de notre culture occidentale mais plutôt à leur adhésion à leur propre culture confucéenne. Ils réussissent, affirment-ils, parce qu’eux sont différents de nous les Occidentaux. Prenons exemple sur eux, incorporons dans notre civilisation occidentale et enrichissons-nous de certaines de leurs valeurs et encourageons les autres civilisations à en faire de même. Presque toutes les civilisations non occidentales du monde existent depuis fort longtemps; la musulmane depuis plus de mille ans et la chinoise depuis plusieurs millénaires. Toutes les civilisations ont emprunté à d’autres civilisations pour améliorer leur propre survie.

 

L’Occident, et en particulier les États-Unis qui ont toujours été une nation missionnaire et guerrière, pensent que les peuples non occidentaux devraient s’engager à respecter les valeurs occidentales de la démocratie, des libres marchés, d’un gouvernement limité, des droits de l’homme, de l’individualisme, de l’État de droit, et devraient incarner ces valeurs dans toutes leurs institutions. Des minorités dans d’autres civilisations embrassent et promeuvent ces valeurs occidentales, mais les attitudes dominantes à notre égard d’Occidentaux, dans les cultures non occidentales, vont du scepticisme généralisé en Asie et en Russie à une opposition intense en régions musulmanes. Ce qui est un universalisme pour la civilisation occidentale n’est qu’un impérialisme pour les autres civilisations. L’Occident tente et continuera à chercher à maintenir sa position prééminente et à défendre ses intérêts en définissant ces intérêts comme  si ils étaient ceux de la communauté mondiale; cette expression  communauté mondiale est devenue le terme euphémique remplaçant l’expression le monde libre de la guerre froide pour donner une légitimité mondiale aux actions reflétant les intérêts des encore puissants États-Unis, de la faible UE et d’autres puissances occidentales.

 

Seule une arrogance naïve peut conduire les Occidentaux à présumer que les non-Occidentaux deviendront occidentaux en acquérant des biens occidentaux et en se soumettant. En effet, que dit le monde sur l’Occident lorsque les Occidentaux identifient leur civilisation avec des boissons gazeuses, des pantalons délavés, une culture de l’exhibitionnisme, des minorités prenant le pouvoir et des aliments genre fast food ?

 

L’Occident a conquis puis dominé le monde non pas par la supériorité de ses idées, de ses valeurs ou de sa religion, religion à laquelle du reste peu de ressortissants des autres civilisations se sont convertis, mais bien par sa supériorité dans l’application de la violence orchestrée en Amériques, en Asie, en Afrique, etc. Les Occidentaux oublient souvent ce fait; les non-Occidentaux eux ne l’oublient jamais. L’Occident se distingue évidemment de toutes les autres civilisations qui ont existé en ce sens qu’il a eu un impact écrasant sur toutes les autres civilisations qui ont existé depuis 1500. Au début du XX ème, le monde était plus uni politiquement et économiquement qu’à n’importe quelle autre époque de l’histoire humaine. Le commerce international en tant que proportion du produit mondial brut était plus élevé que jamais auparavant et il faudra attendre les années 1970 et 1980 pour qu’il se rapproche à nouveau de ce niveau. L’investissement international en pourcentage de l’investissement total était alors plus élevé qu’à toute autre époque.  Depuis, preuve n’a-t-elle pas été faite que l’UE est inutile, dispendieuse et néfaste pour l’Europe? Par civilisation, on entendait la civilisation occidentale. Les historiens et les médias ne parlaient que de l’extension de l’Occident alors que la révolte contre l’Occident commençait. Pourtant des savants insistaient sur la nécessité de s’efforcer d’adopter une perspective plus large et de comprendre les grands conflits culturels dans le monde et la multiplicité des diverses civilisations. Les illusions et les préjugés contre lesquels ces savants ont mis en garde perdurent cependant et, à la fin du XX ème siècle, ils se sont épanouis dans l’idée très répandue et égoïste des Etats-Unis et de l’UE que la civilisation européenne de l’Occident est la civilisation universelle du monde. Cet universalisme est devenu l’idéologie de confrontation de l’Occident face aux  civilisations et cultures non-occidentales. Suite aux accords Reagan-Gorbatchev l’OTAN, tout comme le disparu Pacte de Varsovie, aurait du disparaître. La Turquie musulmanes devait-elle pas être exclue de l’OTAN dès la fin de la guerre froide?  Pourquoi l’UE a laissé les USA dépenser un milliard pour faire un coup d’état en Ukraine et maintenant laisser l’Euro-atlantisme installer l’OTAN dans un pays de civilisation orthodoxe pour en réalité le diviser, menacer la Russie et faire de la Russie, état central de la civilisation orthodoxe, un ennemi de l’Europe?

 

La pensée américaine en matière de politique étrangère a beaucoup souffert d’une réticence à abandonner, modifier ou parfois même reconsidérer les politiques adoptées pour répondre aux besoins de la guerre froide. Pendant la guerre froide, les démocrates américains, soit la gauche américaine comprenaient les communistes de l’URSS, aujourd’hui ils ne comprennent pas les gouvernants de droite de la Russie. Pour certains, cela s’est traduit par le fait qu’ils considéraient toujours que l’Union soviétique ressuscitait comme une menace potentielle. Bien trop d’Américains et d’Européens soumis à ces derniers ont eu tendance à sacraliser les alliances de la guerre froide et les accords de contrôle des armements. Ils ont maintenu l’OTAN  tel qu’il était  pendant la guerre froide puis l’ont même renforcé.

Suite demain avec la seconde partie, pour parler du concept de civilisation universelle face à l’islam

 

 986 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Zemmour l’a bien compris… certains trouvent qu’il les gave avec ses leçons d’Histoire
    .. mais il a raison !

  2. Pas forcément de rapport mais je voulais faire remarquer une incohérence.
    Avez-vous vu tous ces drapeaux ukrainiens affichés en soutien sur les chaînes de télé, sur l’empire state bulding, la tour eiffel? D’ailleurs, celle-ci est devenue depuis quelques temps une colonne maurice pour tout et n’importe quoi ? Chacun se sent l’âme d’un résistant patriote bleu et jaune….hé les gars! Il y a encore 2 semaines, les forces de l’ordre arrachaient et pietinaient votre propre drapeau ! On n’a entendu personne s’indigner pour la liberté et la résistance…sauf sur des sites tels que celui-ci. Entendons-nous bien, je ne dis pas que le sort des ukrainiens ( ainsi que des pro-russes) n’est pas tragique, mais il se passe des choses ici et c’est tellement plus facile de condamner la russie, la Corée du nord ou l’empire de l’étoile noire, pour éviter d’afficher indignation contre NOS propres problèmes… Les gens me dégoûtent.

    • Tiens c’est vrai, pour le convoi de la liberté, la police sur ordre a piétiné les drapeaux Français, et personne ne s’est offusqué.
      Pour l’Ukraine, on met des drapeaux partout. Ca montre à quel point les élites détestent le peuple.

  3. Les Russes sont amis avec les états arabes. Logiquement les amis de nos ennemis sont nos ennemis.

  4. Bonjour,

    Merci pour cette analyse.

    Ce que je reprocherais à Huntington, c’est de faire – dans son texte et dans sa carte- une distinction justement entre une « civilisation orthodoxe » et une « civilisation occidentale ».

    C’est une vision très américaine dont nous payons justement les conséquences aujourd’hui …

    • Les thèses de Huntington datent d’avant 1996. Moi aussi je regrette beaucoup, que dès après la chute du mur de Berlin, les nations européennes ne se soient pas rapprochées de la Russie et ne se soient enrichies de la culture bizantine. La France, etc, était éprise d’Eurasie et on choisi l’islamisation et la soumission aux USA plutôt que l’alliance avec la Russie en faisant que la Russie et la civilisation byzantine se rapprochent de l’Occident, ce qui était le souhait de la Russie. Il n’est pas trop tard pour le faire mais les médias et beaucoup de nos élus n’en veulent rien.

Les commentaires sont fermés.