On ne harcèle pas impunément l’ours russe : l’Ukraine a perdu

Les Russes, mais pas qu’eux, adorent ce genre de montage à la gloire de leur tsar Poutine, qui a redonné tout son lustre à la Russie éternelle.

 

Dans ce bras de fer qui oppose Poutine à l’Occident, il y a deux gagnants et deux perdants.

Le grand gagnant c’est le maître du Kremlin, qui siffle la fin de la récré après des années d’hypocrisie et d’arrogance occidentales.

L’autre gagnant c’est Washington, qui a réussi à relancer la guerre froide pour affaiblir l’Europe et l’asservir militairement.

Le grand perdant c’est l’Ukraine, qui sera amputée de la Crimée et du Donbass. Car aucun soldat occidental ne mourra pour Donetsk ou Lougansk.

L’autre perdant c’est l’Europe, qui va subir durement les effets des sanctions contre Moscou. Macron a voulu jouer dans la cour des grands avec 3000 milliards de dettes, sans la moindre ressource minière et avec une armée squelettique. C’est pathétique.

Il faut être bien naïf pour vouloir rouler le rusé Poutine dans la farine. La Russie de 2022 n’est plus celle de Boris Eltsine. 

Il faut être bien naïf pour croire que l’Amérique protège les intérêts de l’Europe. Elle agite la peur de l’ogre russe pour diviser.

La presse occidentale a beau titrer que Poutine torpille les accords de Minsk, c’est un mensonge. C’est en réalité Kiev qui a toujours refusé de les appliquer pour ne pas accorder l’autonomie aux populations pro-russes du Donbass.

L’agressivité de l’Otan, de l’UE et de Kiev envers Moscou ont conduit au dépeçage de l’Ukraine. Beau résultat !

L’annexion de la Crimée et la reconnaissance des républiques de Donetsk et de Lougansk sont l’aboutissement de trente années d’arrogance occidentale envers la Russie. La réponse de Poutine, ce n’est que de la légitime défense.

À la dissolution du Pacte de Varsovie en 1991 et à la volonté de Gorbatchev d’un rapprochement avec l’Occident, les Américains ont répondu par un élargissent colossal de l’Otan en intégrant 14 pays de l’ex-bloc soviétique !

Les Américains n’ont jamais recherché la paix avec Moscou. Ils ont au contraire tout fait pour ressusciter la guerre froide, effrayés par la possible construction de cette puissante Europe de l’Atlantique à l’Oural, dont rêvait  le général de Gaulle.

Aujourd’hui, les Américains jubilent et leur indignation n’est qu’hypocrisie. Ils savent que l’Europe restera ce continent faible, divisé, sans diplomatie forte et sans armée digne de ce nom. Affaiblir l’UE et en éloigner la Russie a toujours été leur objectif depuis l’éclatement de l’URSS.

Car pour les Américains, le respect des droits de l’homme et du droit international, c’est un principe à géométrie variable. Eux n’hésitent pas à les violer quand ils exigent que les autres les respectent.

Que ce soit pour la Crimée ou le Donbass, tous les Occidentaux dénoncent une violation du droit international en oubliant le dépeçage de la Serbie, alliée de Moscou, après l’ignoble déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo, en violation totale du droit international.

Rappelons que la Serbie a été agressée par l’Otan sans l’aval de l’ONU, en alignant  une armada de 1000 avions sous commandement américain. Quel pays de l’Otan la petite Serbie avait-elle donc attaqué pour mériter ce déluge de feu et se voir dépossédée de son berceau historique  ?

Il faut être un Américain ignare et brutal pour agir ainsi.

À l’époque, la Russie était encore trop affaiblie. Les Américains ont ri au nez de Poutine qui protestait contre cette ignominie. Mais les temps ont changé et on ne rit plus.

Au nom de la loi du plus fort, les Américains ont créé au sein de l’Europe un État mafieux qui aspire à intégrer l’UE. Et ils ne trouvent rien à redire au fait que la Turquie, membre de l’Otan, occupe illégalement la partie Nord de Chypre depuis 1974.

Tout ce qui peut affaiblir l’Europe est une aubaine pour Washington, comme détruire son industrie d’armement par exemple…

Les Américains ne seront jamais nos amis. De Gaulle le savait bien mais Macron se couche misérablement et avale les couleuvres, se faisant voler un contrat de 53 milliards sans réagir. Quelle larve !

Par conséquent le coup de force de Poutine au Donbass n’est que la légitime réponse aux agressions de Kiev, qui mène depuis des années une offensive permanente contre les populations russophones qui veulent leur autonomie. Kiev n’a jamais respecté les accords de Minsk de 2015.

Une incursion des troupes russes au Donbass n’est une légitime mission de rétablissement de la paix, dans une zone où vivent des millions de Russes perpétuellement menacés et qu’il faut protéger.

Il y a la propagande occidentale, hypocrite et à la tête du client, et il y a la réalité exprimée par Poutine :

« La Russie a le droit de prendre toute les décisions pour garantir sa sécurité. Le gouvernement de Kiev ne veut pas mettre en œuvre les accords de Minsk et ne privilégie aucune solution pacifique. Ils veulent refaire dans le Donbass un Blitzkrieg comme en 2014. Aujourd’hui nous voyons l’utilisation de drones et de lance-roquettes. On a des tirs envers les populations civiles. Le soi-disant « monde civilisé », que fait-il ? »

« Les Occidentaux préfèrent fermer les yeux sur le génocide en cours contre 4 millions de personnes, uniquement parce qu’elles n’ont pas accepté le coup d’État ukrainien de 2014. On voit ce mouvement vers le nationalisme agressif. Combien de temps pourrait-on encore supporter cette stratégie ?«

« Le régime de Kiev est issu d’un coup d’État. Il n’y a pas d’autre issue que la violence dans le Donbass. On ne peut pas faire autrement que de reconnaître l’indépendance des républiques de Donetsk et de Lougansk. »

Voilà où mènent trente années de politique antirusse : au dépeçage de l’Ukraine et au retour de la guerre froide. C’est cela l’Otan, une alliance soi-disant défensive, qui n’a cessé de provoquer la Russie au lieu de l’arrimer à l’Europe dès 1990. Les Européens, serviles valets de Washington, sont en fait les gros dindons de la farce.

S’ils n’ont plus de gaz russe, ils pourront toujours acheter le gaz de schiste américain. Beau résultat !

Quant à Poutine, il se rapprochera un peu plus de Pékin, trouvera d’autres débouchés en Asie, et pourra compter sur ses richesses pétrolières et minières pour affronter les sanctions économiques.

80 % des Russes soutiennent sa politique de fermeté envers l’Occident.

C’est un désastre et un énorme gâchis pour l’UE. En 1990, une chance historique de bâtir une Europe de la paix, riche et puissante, a été saccagée.

Seuls les Américains s’en réjouissent. L’Europe restant affaiblie et militairement dépendante de l’Otan, ils peuvent ainsi consacrer tous leurs efforts à contenir la Chine, ou du moins à essayer…

Jamais de Gaulle n’aurait accepté une telle soumission à Washington.

https://ripostelaique.com/on-ne-harcele-pas-impunement-lours-russe-lukraine-a-perdu.html

 931 total views,  2 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Il est grand temps de faire fermer sa gueule à la saloperie de bhl , cette ordure de philosophe de mes deux provoque des conflits ou il n’y en a pas besoin . A quand cette merde devant les tribunaux pour crimes de guerre ?

    • @ durandurand , bien de votre avis ! qui c’est cette fiente ? qui est-il réellement pour se mêler de politique mondiale qui lui a demandé son avis ? qu’il ferme son claque merde et aille s’occuper de sa Barbie défraichie !

  2. Bravo a lui les europeens vont s’ecraser s’ils osaient quoi que ce soit comme action militaire offensive ils se feraient broyer.MACRON A LA NICHE.

  3. Cncernant l’Ukraine Je rappelle que l’occident ( Américanisé ) a fait tout le contraire concernant le Kosovo même notre petit fayot de service de l’époque a été jusqu’a bombarder la capitale Serbe , comme bal des faux culs en ce moment nous sommes encore très bien servis .

  4. Dans les faits actuels, nous avons donc la Russie qui reconnait l’indépendance des deux républiques ukrainiennes unilatéralement. Diplomatiquement c’est interdit, et c’est normalement à l’Ukraine qu’il revient de déclarer l’indépendance des deux républiques et puis, suite à cela, Moscou annonce son approbation, ainsi que ce fut fait par l’Allemagne pour la Slovénie et la Croatie en son temps. Mais c’est donc « normalement » car suite à l’affaire de la Serbie, l’affaire de Chypre avec Ankara qui occupe illégalement une partie de l’Ile membre de l’UE, on n’a jamais Ursula de Bruxelles qui s’émeut ou la moindre agitation à la Maison Blanche ou à l’Autant en emporte le vent.
    Et puis de toute façon, maintenant, tout se fait à l’envers, certains peuvent tout faire comme par exemple en France le scandale des parrainages,l’inversion entre démocratie et totalitarisme, on en arrive à avoir besoin de l' »extrême droite » pour défendre la démocratie contre des gens qui n’ont que ce mot en bouche (avec sépavrai, facho, séfau) pour assumer leur démocrature.

  5. Quand on est gouverné par des cons on voit le résultat
    Que risque t on , que Poutine nous coupe le gaz ! Bel diplomacie !
    Bravo Biden et son homologue Macrone!

    • Malheureusement pour pour nous ils ne sont pas seulement et uniquement cons ce sont aussi des supers salauds très très inféodés aux Américains , la crise du covid nous a montré a qui ces gens de nos gouvernants obéissaient , hélas quantité de nos concitoyens n’ont pas encore compris , ce qui est fort regrettable .

Les commentaires sont fermés.