Agressions sexuelles dans la rue : Schiappa invite les femmes à se réfugier au Monoprix le plus proche

Marlène Schiappa (avec son air de poule qui a trouvé un couteau), ministre de la Citoyenneté et ex-ministre à l’Egalité femmes-hommes, le 23 novembre dans un commissariat de police parisien. 

Agressions sexuelles dans la rue : Schiappa annonce une application avec l’emplacement des  700 magasins Monoprix pour se réfugier !

Mesdames, ne venez plus vous plaindre de la faune qui traîne dans nos rues.

Un gadget à deux mois de l’élection présidentielle !

Le ministère de l’Intérieur a officialisé le 10 février un partenariat avec une application contre le harcèlement de rue.

Le ministère de l’Intérieur et le groupe Monoprix ont signé le 10 février une convention avec l’application Umay. Celle-ci répertorie la liste des lieux sûrs où les femmes peuvent se réfugier en cas de harcèlement de rue.

Avec ce partenariat, les gendarmeries et les commissariats de police rejoignent le dispositif.

Leur dernière trouvaille laisse pantois :

Mesdames, si vous êtes en train de vous faire agresser  ou violer, courez au Monoprix le plus proche !

Schiappa est toute fiérote d’annoncer que 700 magasins du groupe Monoprix doivent intégrer la liste des «safe places» (lieux sûrs, bravo pour l’anglicisme, ça fait moderne et technique) d’ici le mois de juin. Les Monoprix vont être « labellisés » : le terme en jette,  on est rassurés.

Le cabinet de Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur chargée de la Citoyenneté, voit dans cette collaboration « la suite logique de la création du délit d’outrage sexiste, en 2018, qui visait à pénaliser le harcèlement de rue ».

Avant d’intégrer un nouveau «lieu sûr» à sa liste, Umay assure former les employés, «parce qu’il est important de connaître les bons gestes, les choses à dire et à ne pas dire à une victime. Par exemple, on ne met pas une personne dans la réserve sans son autorisation», explique Pauline Vanderquand, cofondatrice de l’application. Le personnel des 700 magasins Monoprix devra ainsi passer par une journée de formation pour que l’enseigne puisse apparaître sur l’interface, avec notamment des «jeux de rôles pour se rendre compte du quotidien des femmes dans la rue», explique Umay.

https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/umay-la-nouvelle-application-pour-aider-les-victimes-de-harcelement-de-rue-908810

https://www.liberation.fr/societe/droits-des-femmes/harcelement-de-rue-le-gouvernement-sallie-a-une-application-les-associations-denoncent-une-fausse-solution-20220219_OKSZASPRCJD5LBL5M6SA44K4TI/

Autrefois, les magasins Monoprix servaient tout bêtement à faire des emplettes.

Aujourd’hui, Monoprix est considéré comme le dernier refuge de la femme blanche. Mais qu’est ce a donc changé en si peu de temps ?

1932 : Création de l’enseigne Monoprix et ouverture du premier magasin à Rouen.

 1947 : Premières marques propres.

 1950 : Lancement du libre-service.

Et que se passe-t-il le soir, quand les magasins sont fermés ? Quand il n’y a pas de réseau ? Pour les femmes qui n’ont pas de téléphone ? Une femme qui va se faire violer a-t-elle le temps de consulter son téléphone et de courir chez Monoprix ?

On se demande bien pourquoi les agressions sexuelles sont aussi nombreuses.

Darmanin et Schiappa n’en parlent pas. Ils préfèrent indiquer les Monoprix sur une carte.

Avec tous les aliens qu’il y a en France, il va falloir beaucoup de Monoprix dans les villes françaises.

Lors d’un second quinquennat, Macron va certainement proposer aux femmes de porter le voile dans la rue pour éviter de tenter les nouveaux-venus ou de rester dans le lieu sûr par excellence : leur cuisine. Comme Brigitte qui montre l’exemple.

Quelle farce.

Darmanin et Schiappa frappent très fort. On en rirait si le sujet n’était pas aussi sérieux.

Ils font semblant de protéger les nôtres mais déversent des  prédateurs par milliers dans nos  rues, qui viennent jusque dans nos bras violer nos filles, nos compagnes, nos mères et même nos grands-mères.

A un moment donné, Monoprix ne suffira pas, nous devrons nous défendre nous-mêmes. 

 

 1,418 total views,  1 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. Y a t-il des monoprix à tous les coins de rue dans toutes les villes comme toujours les politiques à coté de la plaque à part Paris que connaissent ils du reste du pays que connaissent ils des quartiers qu’ils aillent se promener sans gardes du corps et sans flics ils verront bien une fois agresser la réaction qu’ils auront .

  2. C’est tout ce qu’elle a à proposer, la solution c’est de virer toutes ces racailles de chez nous et d’arrêter d’en faire entrer dans notre pays tant et plus .tolérance zéro point barre .

  3. C’est vraiment une grosse conne !!! Elle est ministre et elle ne sait pas que lorsqu’on sonne à la porte d’une brigade de gendarmerie après 18h00, si ce n’est pas la brigade de permanence, le coup de sonnette atterrit au COG (Centre Opérationnel Gendarmerie) au chef lieu de département d’où le militaire de la gendarmerie de permanence qui répond transférera l’appel à la brigade concernée. Pour peu que la patrouille soit à l’autre bout de la circonscription en train de constater un accident de la route, vous avez le temps d’être violée par toute la bande. Quelle conne, mais quelle conne ! Quant à la caissière de Monoprix payée au SMIC à ras les pâquerettes , elle va sûrement risquer sa vie pour faire un travail de police… et pour peu qu’elle estourbisse l’agresseur, elle se retrouvera aux Assises pour usage exagéré de la force ayant entrainé la mort…..

    • Oui, c’est une honte d’entendre ça. Remédier à de très graves problèmes par un tel rafistolage, c’est aberrant. Sûr que Macron va récompenser Schiappa, il adore les nazes, ça doit l’amuser. N’a-t-il attribué la légion d’honneur à Buzyn qui a mis la vie des gens en danger ? Bientôt la légion d’honneur pour remercier Schiappa de ses propositions ridicules ?

  4. On voit que le mot répression, n’est jamais prononcé. Elle est ministre, mais elle ne sert à rien. C’est tout ce qu’elle a trouvé, c’est lamentable.
    Il ne faut pas toucher aux agresseurs, c’est aux Blanches à s’adapter, et à composer avec les agressions.

  5. Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.  »
    Michel Audiard

  6. Bordeaux : la mairie écologiste met en place « des bornes téléphoniques » pour lutter contre les agressions sexuelles dans les transports
    Les femmes fortes et indépendantes sont enfin sauvées.
    Grâce à la mairie écologiste de Bordeaux, elles pourront appeler quelqu’un pendant qu’elles se font violer par des arabes et des noirs.
    https://www.ouest-france.fr/faits-divers/harcelement/harcelement-dans-les-transports-le-dispositif-demandez-angela-dans-le-tram-de-bordeaux-80ac19d0-9015-11ec-9122-5cf218f7911c
    On se demande pourquoi les agressions sexuelles ont triplé entre 2012 et 2020.
    Pierre Hurmic n’en parle pas.
    Il préfère lutter contre les arbres de Noël.
    Avec tous les arabes et les noirs qu’il y a en France, il va falloir beaucoup de bornes dans les villes françaises.

  7. Comme dit l’autre, pince-moi je rêve. Combien d’années d’études pour trouver des solutions aussi stupides ? Et s’il n’y a pas de Monoprix, ou s’il est loin (les Monoprix sont toujours dans des zones très commerçantes et jamais à l’écart, dans les endroits les moins fréquentés et donc les plus dangereux) , ou si le prédateur attend sa proie à la sortie, qu’est-ce qu’elle préconise, la dame ? Les Monoprix vont-ils rester ouverts très tard le soir et la nuit, moments d’intense activité pour les prédateurs sexuels ? C’est vraiment lamentable, un véritable aveu d’impuissance en réalité. Entre une Schiappa qui propose des solutions aussi connes et la justice de Dupond-Moretti qui nie l’insécurité et relâche les délinquants sans parler de la clique à Haas qui ne veut rien savoir des viols commis par les immigrés, les femmes n’ont pas fini d’être agressées, violées, blessées, tuées. Il faut vraiment que tout ce beau monde qui nous gouverne dégage.

  8. La schiappa peut monter sur scène avec un numéro pareil elle est sur de faire salle comble ! Vous êtes sur??c’est dure à croire une annonce comme ça . Ils sont en plein concours de vrais pros du rire

  9. Manque plus que les flics style les inconnus :  » Après 10 minutes ils décident de prendre l’ascenseur  »  » La femme devra répondre de son viol au commissariat  »

  10. « (avec son air de poule qui a trouvé un couteau) »

    que c est mimi cette expression typique des juifs de mon enfance en Tunisie , encore plus savoureux en judéo-arabe, sous les ficus de l avenue jules ferry,a l arrêt du tram Numéro 6 …… 😆

  11. Dernier conseil de Schiappa :  » madame ne vous énervez pas , pendant que le clandestin vous viole en vous faisant cadeau du sida , syphilis , véroles et le reste , SVP soyez aimable de patienter, nous rénovons le Monoprix a l’angle de la rue macronus , vous repassez d’ici 3 mois les travaux seront terminés .merci de patienter .
    Si on construit autant de Monoprix que de mosquées et a la même vitesse on arrivera a en sauver quelques une a la saint glinglin

  12. Ah, la rigolade ! Pitié, les amies et amis,à mon âge en lisant les commentaires précédents, j’ai tellement rigolé que j’aurais pu me faire pipi dans le slip !

  13. Social : les femmes battues qui portent plainte recevront un kit de secourisme gratuit.
    C’est un progrès considérable qui permettra aux victimes de se soigner elles mêmes et leur évitera de longues heures d’attente dans les services des urgences souvent saturés.
    Une nouvelle avancée dans la politique féministe du gouvernement : Toute femme battue ou violée, sous réserve de justificatifs probants, bénéficiera d’un kit de secourisme complet et gratuit.
    La sous ministre des droits des femmes, Mme Schiappa, fera prochainement une démonstration en ligne, sur son blog personnel.

    Les kits seront disponibles dans les commissariats et les gendarmeries dès le mois de mars. Ainsi, grâce à notre gouvernement, la cause des femmes avance à grands pas.

  14. C’est comme pour les trottoirs élargis de De Haas : on ne touche pas aux harceleurs !

    • Un gouvernement qui ne lutte pas contre la pedophilie (pour ne pas dire autre chose de désobligeant) peut-il lutter contre le harcèlement et les agressions sexuelles , alors même qu’il encourage les violeurs à entrer en France illégalement ?

  15. Quel foutoir!! Dans un pays normal on dirait aux femmes qu’en cas d’agression il faut aller vers la patrouille de police la plus proche sachant qu’il y aurait suffisamment des patrouilles de police pour couvrir tous les endroits à risque. Mais en macronie la police est employées à cogner sur les gaulois qui manifestent pacifiquement, a foutre des PV aux personnes âgées qui portent mal leurs masques ou qui n’ont pas de passe vaccinal valide, bref à emmerder les gaulois tel que l’a souhaité l’homuncule de l’Élysée. En macronie on laisse tranquille toute la faune qui n’est pas française et qui agresse, vole, viole,tue et on l’encourage même puisque toutes ces CPF savent très bien que la justice de merde du yéti leur donnera le quitus et ne les importunera pas. Tiens j’ai une idée à suggérer à la gourdasse Schiappa : elle devrait conseiller à toutes les femmes de porter la burqa c’est très seyant et on en trouve même sur Amazon (si c’est pas une honte)
    https://www.amazon.fr/Yaqeen-Fichu-Femme-Taille-Unique/dp/B0786PG1YH/ref=sr_1_7?adgrpid=1352400239680740&hvadid=84525273930196&hvbmt=be&hvdev=c&hvlocphy=116306&hvnetw=s&hvqmt=e&hvtargid=kwd-84525542444902%3Aloc-66&hydadcr=15317_1903082&keywords=burqa&qid=1645349724&s=apparel&sr=1-7

  16. C’est pas possible. Son niveau de connerie était déjà très bas, je ne pensais pas qu’elle pouvait creuser encore. C’est quoi, la qualité première des gens de LaRem ? D’avoir juste deux neurones qui leur permettent de ne pas se chier dessus en public ?

    • Elle annonce cela fièrement. C’est nul comme solution. Des élites complètement hors-sol, et qui finalement se soucient peu des Blancs. Les migrants d’abord, les Blancs après.

  17. Voilà !, c’était ça la solution, on imagine très bien la femme se faisant violer consulter son portable pour trouver le Monoprix le plus proche, et qu’elle ne vienne pas se plaindre ensuite alors qu’elle en avait un à 5 minutes à peine en courant vite
    Il va de soi que le violeur devra se renseigner sur les horaires d’ouvertures, chacun doit y mettre du sien
    Donc avant de sortir les femmes devront vérifier que leur portable soit bien chargé, et qu’il comporte la dernière version du logiciel  » Ji vi ti violi  » disponible sur le site
    Gouvernement.de.connards.fr
    Comment en est t-on arrivé là, c’est pas possible nous vivons un cauchemar collectif
    De toute façon ce pays est devenu un immense asile psychiatrique où des fous sont élus par des cinglés

  18. Merci pour vos excellents articles. C’est ça la Macronie : moins de services publics, moins de fonctionnaires, alors on bricole.
    On n’appelle plus la police, on va à Monoprix se cacher derrière une boîte de cassoulets.
    On paye ses impôts au bureau de tabac.
    https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/ressources-humaines/15993231-payer-ses-impots-au-bureau-de-tabac-339835.php
    On ne peut plus se faire soigner à l’hôpital aisément, tandis que les médecins disposent toujours d’une liberté d’installation qui les incite à aller se dorer la pilule au soleil… d’où des déserts médicaux.
    Etc !

Les commentaires sont fermés.