J. Bolsonaro en Russie : sourires et poignées de mains ; il y a les petits présidents et il y a les autres…

Le président russe Vladimir Poutine s’est félicité mercredi 16 février de discussions «constructives» avec son homologue brésilien Jair Bolsonaro, lors de son premier voyage officiel à Moscou. Poutine salue les liens avec le Brésil.

Quel accueil ! 

Il y a les petits présidents et il y a les autres…

Le Président Bolsonaro arrive en Russie

 

 

Quelques jours plus tôt au Kremlin :

«Le Brésil est notre partenaire principal en Amérique latine», s’est félicité Vladimir Poutineà l’issue de cette rencontre, faisant l’éloge de «pourparlers constructifs» qui contribueront à «renforcer davantage les relations russo-brésiliennes». Se disant «solidaire» de la Russie, Jair Bolsonaro a estimé que sa visite était «un signal pour le monde entier» que les relations de son pays avec Moscou «ont de bonnes perspectives», selon la transcription du Kremlin. Dans leur déclaration commune, adoptée à l’issue de la rencontre, les deux dirigeants ont souligné leur «volonté de renforcer le partenariat stratégique et d’approfondir le dialogue politique». Ils ont également mis l’accent sur un «important potentiel de coopération» dans le domaine énergétique, notamment pour le nucléaire.

 Jair Bolsonaro s’est rendu jeudi en Hongrie, dirigée par son allié nationaliste Viktor Orban. Face aux critiques, le président brésilien, qui ne cache pas son admiration pour Vladimir Poutine, un «homme fort», a souligné que le Brésil, grand producteur et exportateur agricole, «dépend en grande partie des engrais de la Russie». Dans leur déclaration commune, les deux présidents «ont constaté avec satisfaction l’augmentation des livraisons des engrais russes au Brésil».

Le Figaro

 1,723 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Non ? Le paltoquet a vraiment dit :  » Merci beaucoup monsieur le Président  » et ajouté ensuite  » Merci Vladimir  » ? Pour avoir l’air d’être son pote ?
    Le paltoquet, en plus d’être psychopathe, pervers narcissique, menteur et tyrannique, ne serait-il pas en plus ridicule ?

    • Le soufflet que Vladimir a mit a notre « nabot Léon » !! en lui attribuant un guignole en robe comme traducteur-teuse-trice !! je pense qu’un tel affront ,il le méritait et qu’aucun français de cœur n’en a été offusqué et s’est senti rabaissé,
      cela ne s’adressait pas a la FRANCE mais bien a macronet !

  2. L’humiliation est encore d’autant plus grande que si Poutine avait décliné l’entrevue sollicitée par Macron! Chaleureuse poignée de main avec Bolsonaro, tapis rouge et honneurs militaires à sa descente d’avion; accueil sibérien et grande distance avec son homologue français.
    Poutine a l’art de savoir recevoir à bon escient.

  3. En fait, le micron, il est tellement con qu’il a atterri là où ils ne l’attendaient pas !!! La voilà la vraie raison.

  4. D’aucun ont dit que s’était pour ne pas se laisser polluer aux effluves du virus. Mon oeil !
    Ce serait-y pour pas chopper la « chtouille », voir le Sida? Et je le comprendrais. Quand-on voit l’autre fiotte se frotter contre ses sales mignons…

  5. Des Hommes dignes et droits qui regardent la vérité en face et ne composent pas avec leurs ennemis comme ça se passe chez nous avec l’islam entre autres .

  6. apparemment Vlad’Poutine serait allergique aux petites salopes à la langue bifide
    et au double langage du type Macron
    (vu sa distanciation prise avec le bouffon de Biden)
    normal et logique puisque salope un jour, salope toujours
    et ça c’est du Macronella la p’tite pute US et UE toute crachée ..!

  7. Ça fait vraiment plaisir voir ses deux patriotes et amoreaux de leurs pays se rencontrer , j’espère qu’après avril sera le tour pour un président patriote en representation de la France se rencontrer avec Poutin et Bolsonaro et travailler pour combattre ensemble la mafia mondialiste

  8. Ça fait vraiment plaisir voir ses deux patriotes et amoreaux de leurs pays se rencontrer , j’espère qu’après avril sera le tour pour un président patriote en representation de la France se rencontrer avec Poutin et Bolsonaro et travailler pour combattre la mafia mondialiste

  9. Hé oui, il y a de vrais hommes d’état et les petits bouffons qui s’agitent et gesticulent pour se donner une apparence d’homme d’état.. Je vous laisse deviner à quelle classe apparient Macron

  10. Poutine, Bolsonaro, Orban, Zemmour, Andrzej Duda. Si tous ces hommes forts voulaient se donner la main face au sénile américain, van der leyen et à micron (Mc Kinsey), la face du monde changerait.

  11. J’ai aussi constaté la différence de traitement avec Papa Scholtz, avec l’Allemand, pas d’humiliation, on est dans un autre registre.

1 Rétrolien / Ping

  1. J. Bolsonaro en Russie : sourires et poignées de mains ; il y a les petits présidents et il y a les autres… | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.