200 millions de dollars destinés aux « enfants somaliens du Minnesota » détournés pour acheter des voyages à la Mecque

La revue de presse hebdomadaire de l’islam commence par les Etats-Unis !

Tous les chemins mènent à La Mecque, même l’aide humanitaire des contribuables américains versée à l’association pour les petits Somaliens de l’Etat du Minnesota !

La morale de cette histoire, comme aurait dit La Palisse  : si vous importez la Somalie et l’islam, vous aurez la Somalie et l’islam chez vous

L’association Feeding Our Future  (F.O.F.) a reçu grâce à Biden 200 millions de dollars destinés aux seuls « Somaliens du Minnesota ».

L’association est poursuivie pour  détournement, l’argent ayant servi à acheter une Porsche, des propriétés africaines ou des voyages à la Mecque.

Safari, le restaurant préféré de la représentante musulmane  Ilhan Omar prétendait nourrir 6 000 enfants par jour.

Ilhan Omar 

 

Daniel Greenfield

Le FBI en perquisition dans les bureaux de l’association humanitaire  « Feeding Our Future »

 

Feeding Our Future ( Nourrir notre avenir),  une organisation caritative alimentaire du Minnesota dont les bureaux ont été perquisitionnés par le FBI suite à des accusations de fraude massive que certaines estimations chiffrent à plusieurs centaines de millions de dollars, affirme vouloir faire du « monde un endroit meilleur pour tous ».

10 membres du personnel de Feeding Our Future se vantent de parler le somali, d’autres l’arabe et des langues apparentées souvent parlées par les minorités musulmanes, mais seuls 3 parlent l’espagnol et 1 seul connaît le chinois. Le directeur des opérations de l’organisation, le directeur des coordinateurs du programme alimentaire, le directeur du soutien au programme alimentaire et plusieurs administrateurs, semblent tous être somaliens.

La page d’accueil de leur site est ornée d’une photo de femme portant un hijab qui dévore un hamburger.

La pandémie a détruit des vies, des centaines de milliers de personnes sont mortes, des millions de gens ont perdu leurs entreprises et leurs emplois, mais un grand fleuve d’argent gouvernemental de Biden coule à flots vers ceux qui connaissent les ficelles. 

 

En 2019, Feeding Our Future a distribué 3,4 millions de dollars de fonds d’aide alimentaire reçus des contribuables aux organisations à but non lucratif qu’elle parrainait. En 2020, ce montant est passé à 42 millions de dollars, puis à 197 millions de dollars en 2021 sous Biden.

Ce sont des chiffres impressionnants pour une organisation caritative qui se concentre sur les Somaliens du Minnesota.

Bien qu’il puisse y avoir des enfants somaliens musulmans affamés dans l’État, 197 millions de dollars leur permettraient largement d’acheter tous les repas des steakhouses cinq étoiles puis d’envoyer les gamins faire un tour à Las Vegas loin de la neige.

Selon l’avocat d’Aimee Bock, la fondatrice de Feeding Our Future, qui n’est pas somalienne, « tout ce que Mme Bock a fait, c’est nourrir des enfants ». L’avocat en question a  représenté une recrue somalienne de Daesh.

Lorsque plus de 200 agents du FBI ont convergé vers les bureaux de diverses organisations à but non lucratif, leurs mandats de perquisition indiquaient que les groupes d’aide somaliens avaient reçu « des dizaines de millions de dollars » mais que « presque aucun de ces fonds n’avait été utilisé pour nourrir des enfants ».

Les bureaux de Feeding Our Future à Minneapolis sont situés près de la mosquée somalienne Abu Huraira et non loin d’une multitude d’organisations communautaires somaliennes.

La mosquée somalienne Abu Huraira à Minneapolis (la ville de George Floyd !) un jour de fête.

 

La fondatrice s’est bien servie : 600 000 dollars rien que pour le mari au casier judiciaire bien rempli (et lui-même fils de criminel) !

Une partie de l’argent serait allée à Aimee Bock, la fondatrice de FOF et à son petit ami, Empress Malcolm Watson fils, apparemment un garant de caution qui traquait les fugitifs recherchés, qui avait déjà été arrêté pour violence domestique et dont l‘entreprise de construction a reçu 600 000 dollars de l’association alimentaire à but non lucratif.

Le seul client figurant sur son site porte le prénom « Aimee ».

Bill Glahn, un journaliste d’American Experiment qui a enquêté sur cette affaire, a noté que le  casier de Malcolm Watson, Jr. « présente une liste impressionnante de rencontres avec les forces de l’ordre locales. Quatre condamnations pour crime, une pour vol par escroquerie et une pour agression domestique », ce qui est encore plus lourd que le casier judiciaire de son vénéré père, Empress Malcolm Watson père.

A partir de là, cela devient assez compliqué.

Selon les documents du FBI, Abdikerm Abdelahi Eidleh, un employé de Feeding Our Future, contrôlait plusieurs locaux cibles, ouvrait plus de 20 comptes bancaires au nom de ses diverses entités et « sollicitait et recevait des pots-de-vin » de la part des groupes recevant de l’argent pour la nourriture des enfants.

Selon Feeding Our Future, la « connaissance approfondie du programme d’aide à l’enfance USDA Child and Adult Care Food Program » de l’organisation a permis  aux  » programmes de soins aux enfants et aux adultes à maximiser leur remboursement ». Il s’agissait des groupes au nom desquels elle agissait en tant que sponsor.

Feeding Our Future  recevait une commission administrative de 10 % sur le dessus. Mais ce n’était pas suffisant.

 

Le restaurant Safari, qui propose une « cuisine somalienne traditionnelle » comme des frites et une quésadilla de poulet safari [plat mexicain], où la représentante Ilhan Omar avait célébré sa victoire, participait à l’arnaque du programme fédéral de nutrition des enfants.

La représentante Ilhan Omar s’adressant à ses partisans au restaurant Safari à Minneapolis après une victoire convaincante dans la primaire démocrate du cinquième district du Congrès, le mardi 14 août 2018.

Vidéo de présentation sur la page Facebook du Safari Restaurant : voilées et barbus à la manœuvre : 

Ambiance : le patron accueille des jeunes mariés (FB)

 

Safari n’était qu’un des nombreux fournisseurs qui prétendaient nourrir des milliers d’enfants.

Il a aussi été découvert que « cinq des sites sont des centres religieux ».

Les fédéraux ont surveillé plusieurs sites de repas de Feeding Our Future et n’ont trouvé personne sur les lieux censés nourrir 50 000 enfants. Selon le FBI, l’argent volé n’a pas été utilisé pour nourrir les enfants, il a été versé à diverses sociétés écrans et façades gérées par des Somaliens et a été utilisé pour acheter tout, d’une Porsche à des propriétés africaines.

Selon le média Twin Cities Pioneer Press, la société de restaurant S&S Catering dirigée par Qamar Ahmed Hassan a reçu 13,8 millions de dollars de fonds fédéraux. Les mandats du FBI notent que « Qamar Ahmed Hassan a émis des chèques d’une valeur approximative de 27 000 dollars depuis les comptes bancaires de S&S Catering… à Amax Travel, une agence de voyage spécialisée dans les forfaits de voyage Hajj. »

Le Hajj est l’obligation islamique pour tout musulman de se rendre à la Mecque.

Une partie des fonds d’aide humanitaire partait en voyages à La Mecque

Amax Travel propose des voyages dans les villes saoudiennes de La Mecque et de Médine, dont l’accès est interdit aux non-musulmans, des hôtels cinq étoiles et des visites guidées par des imams.

 

Les politiques qui gravitent autour de l’affaire.

 

 Ilhan Omar, Omar Fatah et Jamaal Osman (d’origine somalienne).

L’une des organisations à but non lucratif associées à Feeding Our Future, Stigma-Free International, a été créée par Jamal Osman, membre du conseil municipal de Minneapolis. Cet homme politique somalien est un allié politique de la représentante Ilhan Omar.

Il avait déjà fait l’objet d’une enquête sous couverture de Project Veritas, qui semble montrer son frère « fouillant dans des piles de bulletins de vote éparpillés sur son tableau de bord » et déclarant : « Aujourd’hui même, nous en avons 300 pour Jamal Osman. »

L’homme en question aurait également travaillé pour la campagne politique dIlhan Omar

L’ampleur et la portée de la fraude présumée sont aussi vastes que le réseau qui l’a perpétrée. Les mandats du FBI énumèrent de nombreuses personnes, dont la grande majorité sont des musulmans somaliens, une variété vertigineuse d’organisations à but non lucratif qui ont reçu l’argent, et une grande variété de destinations pour l’argent. La fraude a été alimentée par de fausses accusations de racisme et de discrimination de la part  de ses destinataires.

Une vidéo de soutien à Feeding Our Future au restaurant Safari met en scène de nombreux politiciens locaux, dont le sénateur Omar Fatah, le premier musulman somalien au sénat de l’État, qui avait été soutenu par les Socialistes démocrates d’Amérique.

 

La migration à frontières ouvertes ne nourrit pas notre avenir. Elle nous vole notre avenir.

Daniel Greenfield

et : https://www.americanexperiment.org/history-between-ilhan-omar-and-safari-restaurant-goes-back-years/

Suède : un parti islamiste promet de prendre le contrôle de la région sud de la Suède

Le leader du parti, Mikail Yüksel, a promis qu’ils « prendront le contrôle » de la région de Skåne, dans le sud de la Suède, qui comprend Malmö, la troisième ville de Suède et un foyer d’islamisme et d’antisémitisme.

https://nyadagbladet.se/inrikes/islamistparti-lovar-ta-over-hela-skane/

Le chef du parti

Dans un message sur Twitter, le parti islamiste Nyans déclare qu’il est en passe de « prendre le contrôle de toute la Scanie » et que Malmö est la première sortie.

Nya Dagbladet a déjà attiré l’attention sur ce parti qui, entre autres, demande que l’islamophobie devienne une classification de crime à part entière et que les musulmans bénéficient d’une position minoritaire spéciale en Suède. Il a également accusé tous les autres partis suédois d’être racistes.

Le fondateur et chef du parti, Mikail Yüksel, a déjà fait partie du Parti du centre, mais il en a été chassé après qu’il a été découvert qu’il avait des contacts étroits avec l’organisation pan-turque d’extrême droite, les Loups gris, et que le parti aurait des contacts étroits avec le dictateur turc Recep Erdogan.

Dans une publication sur Twitter, Mikail Yüksel affiche une photo de la réunion des candidats du parti et écrit : « Bientôt, nous allons prendre le contrôle de toute la Scanie avec Malmö en tête ».

Un « réfugié » syrien aspirait à tuer un nombre record d’Allemands…

https://www.morgenpost.de/berlin/article234524715/Prozess-gegen-mutmasslichen-Islamisten-Anschlag-geplant.html

(Illustration : Merkel et ses protégés en 2015)

Un Syrien est jugé à Berlin jugé pour avoir planifié l’une des pires attaques terroristes en Allemagne.
Cette attaque terroriste était censée avoir la dimension des attentats terroristes qui avaient déjà secoué les populations en Europe. Mais l’homme a été arrêté avant.

Le jeune homme de 29 ans, tout de noir vêtu, a suivi calmement la lecture de l’acte d’accusation. En réponse aux questions du président du tribunal, il s’est contenté de hocher la tête en silence. Son client n’a pas voulu commenter les accusations, a déclaré son avocat. L’accusé est actuellement déjà en prison pour d’autres crimes.

Selon l’acte d’accusation, il était impliqué dans les idées islamistes radicales depuis juillet 2017 et prônait l’idéologie de l’organisation terroriste Daesh. À partir de novembre 2018 au plus tard, il avait planifié de commettre un attentat en Allemagne.

Au printemps 2019, selon l’acte d’accusation, l’accusé s’est ensuite informé de manière intensive et répétée sur la construction de bombes dans un groupe de discussion avec des partisans de Daesh. Il était question d’explosifs plastiques, de colis piégés et de bombes magnétiques, de fusils d’assaut kalachnikov et de mitraillettes.

En août et septembre 2019, l’homme de 29 ans a acheté des produits chimiques tels que de l’acétone, une solution de peroxyde d’hydrogène et de l’acide sulfurique – des substances nécessaires pour produire le très explosif triacétone triperoxyde (TATP). Le TATP a été utilisé lors d’attaques terroristes à Paris.

Selon des informations antérieures, la police a appris l’existence de l’homme en 2019 grâce à un renseignement fourni par un service de renseignement étranger. La police a ensuite observé le suspect de manière intensive sur une plus longue période. Le sénateur de l’intérieur de Berlin de l’époque, Andreas Geisel (SPD), a déclaré plus tard que les dernières semaines avant l’arrestation avaient été très stressantes, car d’une part, la police devait rassembler suffisamment de preuves pour une arrestation et d’autre part, elle devait frapper à temps avant une attaque.

Le 5 novembre 2019, un juge a délivré le mandat d’arrêt. Le 19 novembre 2019, l’unité spéciale GSG 9 de la police fédérale a pris d’assaut le nouvel appartement de l’homme près de la mairie de Schöneberg, dans l’ouest de Berlin, et l’a arrêté. Selon l’acte d’accusation, les produits chimiques trouvés dans l’appartement de l’homme à l’époque comprenaient de l’acétone et une solution de peroxyde d’hydrogène. En outre, il avait conservé une batterie de voiture contenant de l’acide sulfurique dans un local de stockage de la cave.

Le procès se poursuivra ce jeudi (9h30). Les premiers témoins doivent être interrogés, en premier lieu un policier. Jusqu’au 25 mai, 23 autres dates de procès sont prévues au total.

Un tribunal pakistanais condamne un enseignant hindou à la prison à vie pour blasphème.

L’enseignant hindou a été arrêté en 2019 et il est en prison depuis en tant que prisonnier en attente de jugement pour les accusations de blasphème.

Depuis 1947, 18 femmes et 71 hommes ont été tués de manière extrajudiciaire pour blasphème.

https://www.ndtv.com/world-news/pakistan-court-sentences-hindu-teacher-to-life-imprisonment-over-blasphemy-charges-in-sindh-2757403

Iran : dix chrétiens convertis forcés de suivre des cours de rééducation dirigés par des religieux islamiques.

En Iran chiite, se convertir au christianisme ou à toute autre foi en dehors de l’islam constitue une « propagande contre la République islamique. »

Mais il existe un moyen de contourner ce problème : la rééducation pour ramener le converti à l’islam. Et s’il refuse, l’islam chiite, comme l’islam sunnite, prescrit la mort pour apostasie :

Il n’y a pas de liberté de religion dans l’islam, ni de liberté d’expression, et pourtant, lorsque les groupes islamiques dominants installent leurs groupes de défense des musulmans dans des sociétés libres au nom des « droits de l’homme », ils imposent leur subterfuge avec l’ « islamophobie » à l’ensemble de la société afin de continuer à étendre les principes de leur religion partout où ils vont, mais ils le font (ironiquement) sous couvert de « tolérance », de « diversité » et d’« antiracisme. »

Christian Post

Afrique du Sud : des frères jumeaux se convertissent à l’islam et préparent des massacres djihadistes dans des mosquées chiites et lors d’événements juifs.

The Citizen

De plus en plus de convertis à l’islam ont l’idée folle que leur religion de paix les appelle à faire violence aux incroyants. Les autorités du monde entier restent résolument incurables face à ce phénomène fréquent.

L’Azerbaïdjan annonce qu’il va effacer les inscriptions arméniennes sur les sites religieux du territoire qu’il a revendiqué lors de la guerre de 2020.

Ce genre d’effacement de l’histoire a eu lieu partout dans le monde islamique. En Inde, il y a eu la destruction à grande échelle des temples hindous. En Afghanistan, pratiquement toutes les traces de la présence hindoue et bouddhiste ont été effacées. En Afrique du Nord, il n’y a pratiquement aucun signe de la forte présence chrétienne qui a duré sept siècles. Et ainsi de suite. Les frontières de l’Albanie caucasienne correspondaient à peu près à celles de l’Azerbaïdjan actuel, et les Azerbaïdjanais essaient donc d’établir qu’ils ont toujours été là, et que les Arméniens sont des intrus. C’est la même chose que les efforts « palestiniens » pour détruire les preuves historiques et archéologiques de la présence ininterrompue des Juifs sur la terre d’Israël.

Eurasianet

 

 67,218 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Ils savent très bien tirer sur la corde sensible des mécréants. Les mécréants adorent les enfants et offrent facilement de l’argent en leur faveur.
    Les saloperies somaliennes se foutent des mécréants assez cons, pour leur payer une Porsche, des voyages et des villas en Afrique.
    Alors qu’un enfant qui souffre fera craquer un blanc, les musulmans sont plutôt enclins à les mettre en première ligne en cas de guerre pour se protéger.

  2. Ces grognasses à l’air maussade (L’islam, c’est la joie et l’épanouissement) ressemblent-elles toujours à des spermatozoïdes fatigués ?

  3. la jeune fille sur la photo n est pas Ilhan Omar

    cette pourriture d ilhan omar c’est la Houria Bouteldja « américaine » trés bronzée

    les parents de cette agitatrice ne sont surement pas arrivés aux US sur le « Mayflower »

    mais ceux de la créatrice du PIR, la « boute elle jacte »sont bien arrivés en France, fuyant l algerie crevarde, sur un avion d Air France
    et depuis, cette misérable doit tout a cette France qu elle hait

    même son boulot (a l institut du monde arabe) dirigé par le Juif honteux Jack, non, Djack Lang (le maudit)immense lècheur de babouches, récompensé par Miterand, et grand amateur de petits garçons marocains

    si Z passe va y en avoir du boulot……..et au cri de  » DIEU LE VEULT  » aprés 40 ans de Allah se barre

  4. Et tous les présidents d’associations diverses et variées,telle SOS Racisme, les comités Théodule, les observatoires qui n’observent rien, qui chez nous s’engraissent sur le dos des Francais qui tirent la langue? Qui coûtent des centaines de millions d’euros chaque années ! Peut-être même quelques milliards?Merci Jules Ferry de dénoncer ce fait de détournement de fonds. Cette corruption est mondiale! Ces gens-là ont fait de la maison Terre une caverne de voleurs! Il y a pourtant assez d’arbres de Paris à New-York pour les y suspendre!

  5. Aidons les musulmans à conquérir le monde. Et des complices par millions.
    Est-ce par la haine qu’ils ont d’eux mêmes ? Ou ce sont des détraqués du cerveau. Vraiment comment peut-on faire la guerre contre soi-même et vouloir détruire sa civilisation. Ils n’ont rien compris de ce que c’est l’islam.

Les commentaires sont fermés.