Crime d’honneur : une fillette de 5 ans assassinée et jetée dans une poubelle par… ses parents

Crime d’honneur : une fillette de 5 ans assassinée et jetée dans une poubelle par ses parents.

Elle avait été kidnappée et violée par un inconnu. Ses parents l’ont assassinée et jetée à la poubelle.

Inimaginable pour quiconque est humain. Normal dans la culture islamique.

Islam « modéré »  ou islam maléfique. La presse de la semaine nous a fourni des exemples de toutes les couleurs. 

Une chose est sûre : l’islam est incompatible avec les valeurs occidentales de respect humain et de fraternité. Ceux qui pensent le contraire devraient parcourir les titres suivants.

coran

Les crimes d’honneur : encouragés par l’islam.

Dans le manuel sunnite sur la charia intitulé Reliance of the Traveller, la section o1.2 énumère les cas de meurtre justifiables, c’est-à-dire ceux pour lesquels le meurtrier ne doit pas être puni. Le n°4 précise qu’un parent peut tuer son enfant sans subir aucune sanction.

Cas cités dans l’ouvrage, dans lesquels un musulman peut tuer, sans craintes de poursuites :

– Un enfant ou une personne aliénée, quelles que soient les circonstances.

– Un musulman pour avoir tué un non-musulman

– Un sujet juif ou chrétien de l’État islamique pour avoir tué un apostat de l’islam

– un père ou une mère (ou leurs pères ou mères) pour avoir tué leur progéniture, ou la progéniture de leur progéniture.

De la même manière, dans l’islam chiite, le Grand Ayatollah Khomeini, une autorité religieuse chiite suprême, déclare dans son livre A Clarification of Questions (Westview Press, Boulder, Colorado, 1984, p. 429) que pour être puni, le meurtrier ne doit pas être le père ou le grand-père de la victime. Par ailleurs, l’ayatollah Khomeini écrit dans son guide pour les musulmans sur le viol des enfants, Tahrirolvasyleh (quatrième édition, Darol Elm, Qom, 1990) :

Un homme peut avoir du plaisir sexuel avec une enfant aussi jeune qu’un bébé. Cependant, il ne doit pas la pénétrer. S’il pénètre et que l’enfant est blessée, il devient responsable de sa subsistance toute sa vie. Cette fille, cependant, ne comptera pas comme l’une de ses quatre épouses permanentes. L’homme n’aura pas le droit d’épouser la sœur de la fille.

Même Amnesty International reconnaît le problème endémique des « crimes d’honneur »/violences « d’honneur » et le décrit comme suit.

Les crimes d’honneur sont fondés sur la croyance profondément ancrée que les femmes sont des objets et des marchandises, et non des êtres humains ayant droit à la dignité et à des droits égaux à ceux des hommes. Les femmes  sont considérées comme la propriété de parents masculins et sont censées incarner l’honneur des hommes à qui elles « appartiennent ». Le corps des femmes est considéré comme le dépositaire de l’honneur familial.

L’enfant de cinq ans qui a été agressée en Syrie puis assassinée par ses propres parents a énormément souffert de son agresseur, et ses parents, qu’elle considérait comme ses protecteurs, se sont révélés tout aussi sauvages que son agresseur.

Mais l’Occident crie à l’« islamophobie » tout en ignorant les brutalités les plus odieuses inspirées par les textes islamiques contre des innocents. Les dirigeants politiquement corrects et leurs partisans ne posent jamais la question suivante : quel type de musulman ne condamne jamais les abus commis au nom de l’islam ?  

Une fillette de cinq ans qui avait été violée par un inconnu a fini  assassinée par sa famille dans un soi-disant « crime d’honneur ».

 

Les parents de la fillette ont tué leur fille de sang-froid après qu’elle avait été kidnappée et violée par un homme non identifié dans la région d’Al-Shahba en Syrie le 18 novembre.

Le corps de l’enfant a été retrouvé dans un conteneur à ordures à Manbij, dans le nord de la Syrie, le 27 janvier, avant d’être transféré à l’hôpital Al Furat, situé dans l’est d’Alep.

Les parents de la fillette ont nié avoir tué leur fille et l’enquête est en cours.

La fillette de cinq ans a été enlevée par un inconnu qui circulait à moto après avoir quitté sa maison pour rejoindre son père dans les vergers d’oliviers.

Après des recherches, la fillette a été retrouvée près d’une route entre les villages de Deir Jamil et de Kafr Naha, dans un contexte de recrudescence des crimes dits « d’honneur » dans le pays.

En juillet de l’année dernière, une jeune fille avait été traînée dans une maison abandonnée et abattue

Une vidéo circulant en ligne montre la jeune femme, identifiée comme étant Eida Al-Hamoudi Al-Saeedo, 18 ans, abattue dans un village situé à la périphérie de la ville d’Al-Hasakah, au nord-est de la Syrie.

La jeune femme avait tenté de s’enfuir avec son amant mais sa famille et sa tribu l’ont suivie avant de la capturer, rapporte Akhbaralaan.net.

Eida, qui était originaire de la ville d’Al-Hasakah, avait été emmenée dans la maison abandonnée par son père et son frère, ainsi que d’autres hommes de la tribu Al-Sharabain.

Elle avait été affamée et battue pendant plusieurs jours avant d’être exécutée par sa famille, selon le Centre de documentation des violations dans le nord de la Syrie, qui a identifié Eida comme la victime de l’attaque……. par sa tribu dans le cadre d’un « crime d’honneur », après avoir tenté de s’enfuir avec son amant et refusé d’épouser son cousin en Syrie.

MailOnline , références sur les textes  CHRISTINE DOUGLASS-WILLIAMS

Nigeria : Des musulmans assassinent onze chrétiens et tuent une grand-mère en la brûlant vive dans sa chambre

Mama Fide (à droite), chrétienne brûlée vive dans le village de Kurmin Masara par des assaillants musulmans.

 Morning Star News

Danjuma Enoch raconte que sa grand-mère, connue sous le nom de Mama Fide, a été brûlée à mort dans l’attaque à 3 heures du matin dans le village de Kurmin Masara, dans le comté de Zangon Kataf, dans le sud de l’État de Kaduna.

« Grand-mère n’a pas pu s’échapper lorsque l’attaque a eu lieu, car elle était très âgée et aveugle », a déclaré Enoch à Morning Star News. « Alors que d’autres personnes se sont précipitées pour s’échapper, grand-mère est restée dans sa chambre qui lui servait de dernier refuge. » Elle y a été brulée vive.

Les assaillants étaient des bergers Fulani (musulmans), et que les Fulanis ont perpétré de nombreux assauts dans la région.

« Grand-mère était notre grand-mère survivante et une arrière-grand-mère pour beaucoup de nos plus jeunes », a déclaré Enoch. « Nous ne pouvons qu’imaginer à quel point il a été horrible pour elle de rendre son dernier souffle de cette façon après avoir vécu longtemps dans sa vieillesse. C’est douloureux et triste. Le sang de grand-mère se lèvera sûrement et parlera contre ses tueurs et leurs commanditaires. »

Les assaillants ont brûlé de nombreuses maisons.

Les bergers musulmans ont presque entièrement brûlé la communauté chrétienne de Kurmin Masara presque entièrement. Jusqu’à présent, neuf cadavres ont été retrouvés, dont celui de Mama Fide, qui a été brûlé à mort dans sa chambre. D’autres victimes chrétiennes disparues sont toujours recherchées.

Les bergers fulanis ont attaqué à plusieurs reprises en janvier. Beaucoup de ces événements maléfiques ne sont même pas signalés.

La Malaisie et la Turquie font les yeux doux aux talibans.

La Malaisie demande officiellement à Twitter de retirer un commentaire critiquant les musulmans sympathisants des talibans

Malaysiakini

La Malaisie est souvent qualifiée de « modérée », mais elle ne l’est pas ! Ces dernières années, elle a évolué vers une adhésion plus stricte à la doctrine islamique.

La Commission malaisienne des communications et du multimédia (MCMC) a exigé que Twitter supprime le tweet de l’analyste politique James Chin : celui-ci critiquait les sympathisants musulmans des talibans.

« Normalement, le MCMC prend des mesures contre les personnes qui critiquent la royauté, les dirigeants du gouvernement ou les institutions. Si vous regardez mon tweet, il n’entre dans aucune de ces catégories. Je parlais uniquement de la communauté musulmane ou de la société civile musulmane en Malaisie en général. Je n’ai nommé personne ni aucun groupe islamique en Malaisie. »

L’analyse de Chin met en évidence une tendance inquiétante en Malaisie : le pays s’est éloigné d’une application modérée de la loi islamique pour appliquer la charia de manière plus stricte.

Erdogan en phase avec les talibans.

La principale priorité des talibans est de faire progresser la charia. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré : « Comme les talibans ont tenu des pourparlers avec les États-Unis, ils devraient tenir ces pourparlers avec la Turquie de manière beaucoup plus confortable. Car la Turquie n’a rien qui contredise leurs croyances. »

Les talibans ne sont pas considérés comme un groupe radical par les pays qui soutiennent la charia, quoi qu’en pensent les Occidentaux. Les talibans partagent une vision avec les États islamiques sur leur stricte adhésion à la charia.

 

Kenya : un musulman explique avoir décapité un soldat à la machette « au nom d’Allah », « pour que l’islam puisse régner sur le monde entier ».

 

Rashid-Mohamed-Salim a égorgé des dizaines de chrétiens au nom de l’islam

D’où lui est venue cette idée ? Pourquoi les enseignements pacifiques de l’islam, si évidents pour les dirigeants occidentaux non-musulmans, lui ont-ils échappé ? 

coran

« Le terroriste le plus recherché du Kenya arrêté en RDC », International Christian Concern.

Rashid Mohamed Salim, l’un des terroristes les plus recherchés du Kenya, a été capturé par des jeunes de la région samedi dans un village de la RDC. Salim a été remis aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et arrêté.

« Ce jeune homme est un grand terroriste. Il a joué un grand rôle dans les meurtres de chrétiens dans cette partie de Beni », déclare une source à Beni à la CPI. Nous avons reçu des photos et des vidéos le montrant en train d’égorger des chrétiens et des policiers. On dit que c’est lui qui les capture ou les fait capturer par des camarades et les publie comme propagande. Il est déjà commandant des Forces démocratiques alliées (ADF) ».

Interrogé sur une vidéo le montrant en train de décapiter un officier des FARDC, Salim justifie : « Les rebelles ADF m’ont donné une machette pour décapiter le soldat du gouvernement que nous avions capturé. Ils m’ont dit d’attirer l’attention de tous les peuples du monde sur le fait qu’il y avait de l’islam au Congo, et qu‘ils étaient invités à venir répandre la religion islamique pour que l’islam puisse dominer le monde entier. J’ai donc tué le soldat des FARDC au nom d’Allah ».

Salim, qui a fait des études universitaires, s’est radicalisé à l’adolescence dans une mosquée populaire de Mombasa, au Kenya. Il a été associé au recrutement de jeunes dans des groupes terroristes en Afrique de l’Est et à diverses activités terroristes..…

Allemagne : un massacre djihadiste dans un train Intercity déjoué par la police

Ces policiers célébraient-ils la diversité comme il se doit ou étaient-ils « islamophobes » ? Ne devraient-ils pas être punis pour avoir troublé la glorieuse mosaïque multiculturelle de l’Allemagne et empêché ces pieux croyants d’exprimer leur foi ?

NDR

Le jeune de 17 ans, qui a été arrêté samedi à la gare centrale de Hanovre, a nié lors d’une première audience avoir planifié un attentat.

Le téléphone portable et d’autres supports de stockage du jeune homme sont actuellement en cours d’évaluation, a indiqué un porte-parole. « Bien sûr, nous vérifions également avec qui il était en contact. » Jusqu’à présent, cependant, il n’y a pas eu d’autres arrestations. Il fait l’objet d’une enquête car il est soupçonné d’avoir préparé un acte de violence grave et dangereux contre l’État.

Selon le parquet, il aurait « été instruit par d’autres sur les compétences nécessaires pour commettre un attentat à motivation islamiste ». Il est « sur le radar » des autorités depuis la mi-2020 et a été remarqué à plusieurs reprises comme un « cas test pour l’islamisme ».

Selon le« Kölner Stadt-Anzeiger », le jeune a été en contact avec un groupe d’islamistes à Hanovre. À partir de là, on lui a demandé de mener une attaque à Cologne.

Inde : une foule musulmane attaque des hindous qui s’étaient rassemblés pour rendre hommage à un homme assassiné pour un post prétendument blasphématoire.

« La police a demandé à chacun de ne rien poster sur Internet qui puisse heurter les sentiments religieux de quelqu’un. »

L’apaisement n’est jamais la réponse. Cela ne fera qu’enhardir les agresseurs à pousser les victimes à accepter encore plus de charia.

Kishan Bharwad, abattu pour blasphème contre l’islam

coran

La tension communautaire a prévalu à Chhota Udepur après qu’une foule musulmane a attaqué un groupe d’hindous qui s’étaient rassemblés dans un temple pour rendre hommage à Kishan Bharwad, le jeune qui a été abattu pour un post prétendument blasphématoire.

Des hindous étaient réunis dans le temple dimanche soir. Là, une foule musulmane s’est rassemblée avec des armes.

Selon le plaignant Raju Rathwa, un certain Anas Makrani l’a frappé dans le dos avec une barre de fer. Un certain Maniar Zeeshan a frappé un certain Rahul à la tête avec un tuyau de fer. De même, Smit Singh Chauhan a  été lui aussi agressé.

D’autres jeunes de Chhota Udepur ont diffusé un message sur les réseaux sociaux qui aurait blessé les sentiments religieux de la communauté musulmane. Après le dépôt d’une plainte auprès de la police, ces messages ont été retirés. Cependant, malgré cela, de jeunes musulmans ont attaqué ceux qui avaient publié le message. La police a demandé à chacun de ne rien poster qui puisse blesser les sentiments religieux de quelqu’un.

 

Enrichissement mutuel : un réfugié afghan, condamné pour le viol d’une fillette de trois ans, affirme que c’est son droit culturel

USA. Quelles conséquences cela a-t-il d’avoir fait entrer avec carte blanche plus de 76 000 Afghans l’année dernière sans tenir compte des questions d’assimilation culturelle ?
Et en parlant d’assimilation, je ne pense pas à la nourriture et aux vêtements, mais aux valeurs fondamentales.

En début de semaine, Mohammed Tariq, 24 ans, un réfugié afghan, a été reconnu coupable d’avoir agressé sexuellement une fillette de 3 ans sur la base du corps des Marines de Quantico, où il vivait temporairement avec de nombreux autres réfugiés.

Tariq a tenté d’expliquer par l’intermédiaire d’interprètes que sa conduite était acceptable dans sa culture. Il s’avère que Tariq a été amené en Amérique au cours de l’été, lorsque les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, parce qu’il était un entrepreneur pour les soldats américains.

Merci Biden !

https://lesobservateurs.ch/2022/01/31/enrichissement-mutuel-un-refugie-afghan-condamne-pour-le-viol-dun-enfant-de-trois-ans-affirme-que-cest-son-droit-culturel/

 90,269 total views,  2 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. …Et aujourd’hui, le Figaro et sa bien-pensance, ainsi que celle de « France 2 » et France Inter viennent aux informations, tenter de nous faire croire que tout les marocains sont catastrophés, par la mort d’un petit garçon mort au fond d’un puits. Les médias « aux ordres » de l’Exécutif adepte du « en même temps » Présidentiel tirent les ficelles pour nous faire avaler la couleuvre que ces peuples au prophète pédophile sont des parents en tous points identiques à ceux d’Europe. Mais que nenni, que nenni, braves gens; rappelez-vous bien que nous sommes en période pré-électorale et que la quête de bulletins de vote des « Français-papiers » est commencée !

  2. Irrécupérables
    « « crime d’honneur »,… et refusé d’épouser son cousin en Syrie. » – eh oui, toujours les mêmes causes produisant les mêmes effets

  3. Bien sûr, le meurtre de cette fillette est d’une barbarie insupportable.
    Seul aspect positif : elle a ainsi échappé à l’épouvantable vie qui l’attendait, celle d’esclave sexuelle et domestique, soumise, mariée très jeune, contre son gré à un porc pervers.
    Que cette malheureuse victime repose en paix.

    • C’est en effet le triste sort des femmes dans pas mal de pays islamiques.
      Celui des hommes n’est guère meilleur. Triste vie pleine de haine, de terreur, d’interdits, (tout ce qui est source de plaisir, de joie, de progrès, de culture, étant forcément qualifié de satanique et passible de terribles punitions) que la vie des islamistes.

  4. Une enfant de cinq ans bonne à jeter comme un détritus parce qu’elle a été violée. C’est complètement inconcevable pour tout être civilisé.
    Voilà quelle est la religion d’amour. Une abjection, une horreur. Une religion de psychopathes.

    • Psychopathe; oui bien sûr, c’est bien pour cela « qu’Il » ne se sent bien que parmi « eux » !!

    • L’hypocrisie des musulmans : j’ai connu une jeune fille qui, pour ne pas que l’on sache qu’elle avait couché avec son fiancé, a préféré se faire avorter avant son mariage. Un enfant non prématuré né au bout de six mois de grossesse aurait en effet tout révélé. Plutôt tuer : une fillette de cinq ans ou avorter que d’accepter qu’une fille ne soit plus vierge. Que ces super connasses de néo-féministes ouvrent enfin les yeux !

      • Tout le monde ferme les yeux en France, dans ce pays pendant ce temps là on préfère faire venir sur les plateaux de télé des soit disant experts en sectes pour dire au peuple que les très pacifiques chrétien appelés Témoin de Jéhovah sont des criminels tout en refusant de parler de ces vrais criminels qui servent un faux prophète comme si il était Dieu lui-même, ils en rendrons compte un jour au, vrai, Dieu de la Bible.

  5. mélenchon, tu devrais lire cet article pour que tu te rendes compte des bienfaits de ta créolisation que tu voudrais nous imposer et surtout des conneries que tu dis à longueur de temps !!

  6. Merci, Jules Ferry, pour ces infos. Et nos dirigeants encouragent cette religion chez nous? Appellent à l’immigration et même la souhaitent? Quelle bande de dégénérés ! Pas de ça chez nous!

  7. L’islam : une fabrique de dégénérés. Mééééé c’est accueilli par la plupart des pays européens dont la France qui lui déroule le tapis rouge. Nos dictateurs ne valent pas mieux que les dégénérés qu’ils protègent.

Les commentaires sont fermés.