Une intervention urgente refusée à un enfant de parents non vaccinés dans trois pays

Nous sommes entrés dans un monde de fous…

Un garçon de trois ans originaire de Chypre s’est vu refuser une intervention chirurgicale d’urgence en Allemagne, en Israël et au Royaume-Uni parce que ses parents n’étaient pas vaccinés. Le phénomène s’internationalise-t-il?
Des cas de non vaccinés ou de non testés se voyant refuser un traitement ont été signalés en France, aux États-Unis et en Chine. Même histoire en Allemagne, en Israël et au Royaume-Uni.
Après que les hôpitaux chypriotes se sont avérés incapables d’effectuer une intervention chirurgicale pour un garçon de trois ans atteint d’une grave maladie cardiaque, le ministère de la Santé a organisé son transfert en Allemagne le 27 janvier, rapporte Politico le 31 janvier.
Cependant, la veille du départ, l’hôpital de Francfort a déclaré aux autorités chypriotes qu’il n’accepterait pas le garçon parce que ses parents n’étaient pas vaccinés
Chypre a proposé que le garçon soit accompagné d’un tuteur au lieu de ses parents, mais cette suggestion a été rejetée.
Un responsable du ministère allemand de la Santé a confirmé qu’aucune règle n’interdisait aux hôpitaux de traiter les personnes non vaccinées, sans parler des enfants dont les parents ne sont pas vaccinés. Cependant, il a ajouté que chaque hôpital avait ses propres restrictions et prenait ses propres dispositions à l’égard des patients.
Les autorités chypriotes se sont alors adressées à des centres médicaux spécialisés au Royaume-Uni et en Israël, lesquels ont refusé pour la même raison qu’en Allemagne.

Le garçon finalement admis en Grèce

En fin de compte, l’enfant a été transporté par avion en Grèce samedi et doit subir une intervention chirurgicale dans un hôpital privé d’Athènes, selon la directrice générale du ministère chypriote de la Santé, Christina Yiannaki.
« Je sais qu’en Allemagne, les patients non vaccinés sont admis dans les hôpitaux », a déclaré le père du garçon, un citoyen russe résidant à Chypre, cité par Politico.
« Je ne savais pas que je devais être vacciné pour que mon enfant soit opéré dans cet hôpital. Bien sûr, si j’avais su, je l’aurais fait… Je suis en bonne santé et je ne voulais pas me faire vacciner. Il me semble inapproprié qu’une personne en bonne santé soit vaccinée », a-t-il ajouté.

Une discrimination à l’échelle internationale?

La non-admission de non vaccinés prend de l’ampleur en France et ailleurs.
En France, le « la » à l’encontre des non vaccinés a été donné par le Président de la République qui avait déclaré dans une interview au Parisien avoir « bien envie de les emmerder » en présentant cela comme sa « stratégie ».
Un généraliste de Châlons-en-Champagne, dans la Marne, a décidé de ne pas recevoir dans son cabinet les patients non vaccinés ou qui n’ont pas été testés négatifs dans les dernières 24 heures, a rapporté L’Union.
Selon le médecin, ce n’est pas un refus de soins, mais un refus de faire courir un risque à ses patients.
« Les patients non vaccinés ne sont plus autorisés à rentrer dans le cabinet (sauf urgence absolue) », a affiché sur une ordonnance un de ses confrères de Bourgogne-Franche-Comté.
Aux États-Unis, un patient souffrant d’un problème cardiaque héréditaire s’est vu refuser une greffe de cœur car il n’était pas vacciné.
Enfin en Chine, une femme enceinte de huit mois a perdu son bébé, début janvier, après un refus de l’hôpital de la laisser entrer en raison d’un test Covid expiré.

https://fr.sputniknews.com/20220202/une-intervention-urgente-refusee-a-un-enfant-de-parents-non-vaccines-dans-trois-pays-1054939035.html

 1,619 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. c’eut été différend si le petit avait été fils de clando libyens, sénégalais ou éthiopiens. Européen, il n’a pas le droit à l’AME ni aux associations qui amènent en Europe les petits africains malades du cœur…

  2. Il n’y a plus d’humanité dans le monde médical. Les médecins ont perdu la tête.
    Mais il se pourrait que ce soit l’administration de ces hôpitaux qui décide, et cette administration est aux ordres de Big Pharma.
    Pour la médecine libérale, cela restera comme une tache indélébile.
    On retiendra les noms des médecins qui n’ont pas respecté le serment d’Hippocrate.

  3. Idem ici en Italie. De nombreux hôpitaux refusent l’accès aux non vaccinés.
    Ceci correspond parfaitement aux plans de l’oligarchie de Klaus Schwab & co visant à réduire de gré ou de force la population mondiale. Jusqu’ici leur plan fonctionne parfaitement et la liste de leurs victimes vaccinées ou refusées faute se soins ne cesse de s’allonger. Souvent je me dis que si j’étais un mouton je serais tellement plus heureux car je ne me rendrais pas compte que l’on me mène à l’abattoir.

  4. Les forces diabolique sont à l’oeuvre.
    Il y a toujours eu des adeptes pourris jusqu’à la moëlle et à l’âme noire comme du charbon pour vénérer ces forces satanique . Elles arrivent quand il n’y a plus d’humanité, ce qui semble être le cas.

Les commentaires sont fermés.