Raoult : le vaccin contre le Covid ne marche absolument pas !

Pour le directeur de l’IHU Méditerranée Infection les données sont formelles, le vaccin contre le Covid «ne marche absolument pas». Il voit par conséquent dans les contraintes imposées du «totalitarisme».

Notant une explosion des cas positifs aux Etats-Unis ou en France – comme en témoignent les données de l’université John Hopkins – le professeur Didier Raoult expose, ce 1er février, une analyse au vitriol de la situation actuelle.

«Ce qui est extrêmement étrange et intéressant, c’est le niveau de tension sur la volonté d’augmenter la couverture vaccinale pour un vaccin dont on a la preuve sous les yeux qu’il ne marche absolument pas», remarque le directeur de l’IHU Méditerranée Infection. «Il n’y a aucun intérêt à vacciner une population qui n’est pas à risque. Aucun, puisque l’épidémie flambe de plus en plus au fur et à mesure qu’on fait des vaccins. On est sorti de la science. C’est de la croyance, de la religion», lance-t-il.

Martelant que le vaccin «n’arrête pas l’épidémie» ni ne présente d’intérêt pour les personnes «qui n’ont pas de facteur risque», le professeur Raoult met en garde contre la volonté de certains de contraindre à la vaccination, en menaçant par exemple de ne plus les soigner : «Quand on veut que les gens vous obéissent alors que ça n’a plus de sens, ça s’appelle le totalitarisme. On ne peut pas rentrer dans une société totalitaire à cause de cette histoire.»

Quand on menace les gens de ne plus les soigner ou de les enfermer, c’est de la dictature

«Vous ne pouvez pas foutre les gens en camps de concentration ou les enfermer à la maison, ou faire des camps gigantesques pour maintenir les gens parce qu’ils ne vous obéissent pas. Sinon, vous tombez dans des choses qui nous rappellent une partie de la Deuxième Guerre mondiale», insiste-t-il. «Ce qu’on essaie d’imposer, c’est une opinion. Une opinion de cette nature, quand on menace les gens de ne plus les soigner ou de les enfermer, c’est de la dictature», poursuit-il encore.

Selon Didier Raoult, l’acceptation sociale de ces mesures imposées s’expliquerait par la tendance de l’être humain au conformisme – il cite les l’expérience de Hash – et à l’obéissance qu’il appuie par l’expérience de Milgram. Sans oublier le rôle des médias dans lesquels règne une certaine «homogénéité», qui selon lui omettent des informations et «pensent à votre place». A ses yeux, les réseaux sociaux, sur lesquels la «tolérance à la divergence» n’est du reste «pas très grande», sont malgré tout une bouffée d’oxygène, puisqu’ils donnent accès à des informations censurées ailleurs : «Il y a beaucoup de choses qui sont fausses, mais il y a beaucoup de choses qui sont vraies.»

«Je veux féliciter ceux qui résistent, qui payent cette discordance. […] Parce que quand vous n’acceptez pas l’obéissance, on vous menace de tout», souligne le directeur de l’IHU Méditerranée Infection.

Le gouvernement français et l’OMS continuent de défendre la vaccination

De son côté, le gouvernement français affirme la nécessité de maintenir des restrictions sanitaires (parmi lesquelles le controversé pass vaccinal) dans le but d’endiguer la pandémie, dans le contexte de propagation du variant Omicron. Le 28 janvier, Le ministre de la Santé Olivier Véran a également réitéré un appel à la vaccination générale pour lutter contre le Covid-19. Pour le gouvernement en effet, s’il existe parfois des effets indésirables du sérum, «ce risque demeure très faible au regard de l’efficacité des vaccins.»

L’OMS, pour sa part, défend toujours aussi la vaccination et par la voix de son directeur Tedros Adhanom Ghebreyesus, soulignait le 22 décembre dernier que «la très grande majorité des hospitalisations et des morts sont des gens qui ne sont pas vaccinés, pas des gens qui n’ont pas eu de dose de rappel». Le responsable de l’organisation réaffirmait également que «les vaccins restent efficaces contre les variants Delta comme Omicron» tout en ajoutant qu’«aucun pays ne pourra[it] se sortir de la pandémie à coups de doses de rappel».

https://francais.rt.com/france/95359-plus-science-religion-raoult-met-garde-danger-totalitaire/amp

 1,917 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Comme cette pseudo épidémie c’est de la foutaise, les dispositifs mis en place par VMC pour lutter contre sont forcément débiles. Comme leurs prédécesseurs, ils croient à l’éolien, au photovoltaïque, à la voiture électrique, au réchauffement climatique anthropique, à la nocivité du CO2 ; le vaccin, autre foutaise, ne heurte pas leur religion. Il faut juste que les Français réfléchissent pas eux-mêmes pour dégager toute cette bande de crétins qui font de la France un autre Costa Concordia.

  2. C’est vrai que lorsque on examine les propos de Véran à la loupe, on n’y comprend vraiment plus rien. Pour le pass, deux vaccins, une contamination, c’est ok. Un vaccin, deux contaminations, ok aussi pour avoir le pass, etc. Un vrai galimatias. Si on est contaminé après deux vaccins, ou même trois si on poursuit le raisonnement, quel intérêt à risquer des effets secondaires invalidants ou mortels. Je me demande si Véran, au bout du compte, n’est pas un malade mental.

    • La psychopathie, c’est contagieux .Un psychopathe au sommet -« Je suis votre chef »-, et toute la hiérarchie se « psychopathise ».Jusqu’aux petits journaleux.

  3. Malgré tous les rapports scientifiques sur les dangers de la vaccinations et son inutilité contre la covid, laREM sourd-dingue n’en démord pas. Le journal « le Parisien » titre: « Pourquoi Israël, pionnier de la vaccination, bat quasiment un record de décès quotidiens? »! Aucune répercussion dans la bulle Élyséenne! La conférence sur les dégâts causés par la vaccination ne les effleure même pas: « https://www.oval.media/fr/2eme-conference-de-pathologie-le-04-12-2021-a-berlin/ » Pourtant elle aurait dû provoquer l’arrêt immédiat de ladite vaccination; ne serait-ce qu’au regard de l’impacte réel de cette pandémie sur les populations. Les vaccins sont en trai de tuer et vont tuer bien plus que le virus. Les non-vaxx sont des témoins à charge?

  4. Christine, la justesse des analyses de Raoult sera reconnue bientôt. Ca va venir !
    Par rapport au sujet, je voudrais attirer l’attention des lecteurs sur les constats faits par Raoult et portant sur les pays ayant pratiqué à outrance la politique  » vaccinale ».
    Il s’en dégage le constat que ce sont les pays occidentaux où l’on compte le plus de contamination ( forcément à cause des non-injectés, bien sûr !) alors que dans les pays du Moyen-Orient, africains et océanique, les contaminations sont bien moindre mais, mais, mais, jusqu’à peu car ouverts maintenant aux injections. Alors que jusqu’à présent, ils optaient pour des traitements démontrant le faible taux de cas.
    Je me suis demandé si l’injections dans les pays occidentaux ne pouvaient avoir comme objectif dissimulé, d’en réduire la population permettant à postériori, d’en favoriser l’immigration de populations préservées ? Vu que selon sarko, je le cite: » Vous voulez que je vous dise ? Et bien, la grande migration n’a pas encore commencé! »
    Et si que des fois, cela se rejoindrait ? et de plus avec l’article d’aujourd’hui de Paco ?

  5. Le gros probleme c’est que nombre de francais croient les intox gouvernementales et ce que disent les medias aux ordres et pire les soutiennent traitant ceux disant le contraire de complotistes meme quand ils apprortent des preuves certaines qui pour ces couillons deviennent des FAKE.
    Oui ce sont des lobotomises et rien a faire pour leur faire changer d’avis.

  6. Par contre je maintiens que quelque part Raoult reste décevant car il refuse de parler de la totale réalité (ce qui n’a jamais été le cas de l’admirable Christian Perronne qui lui n’hésite pas à dénoncer un complot politique de niveau mondial et à accepter la volonté de ces ordures politiques de tuer la population) qu’il ne peut ignorer en tant que sommité mondiale, il est au courant du nombre incroyable de décès à cause de ces poisons injectés et il se cantonne dans des déclarations bien trop tièdes : «Il n’y a aucun intérêt à vacciner une population qui n’est pas à risque. Aucun, puisque l’épidémie flambe de plus en plus au fur et à mesure qu’on fait des vaccins. On est sorti de la science. C’est de la croyance, de la religion» A minima il aurait pu rajouter c’est de la politique !!! Il sait pertinemment que le vaccin pour la grippe H1N1 avait été arrêté après 51 décès occasionnés par ce vaccin, là il sait que nous en sommes à plusieurs dizaine de milliers de mort et il continue à déclamer d’une voix banale qu’il faut vacciner les personnes qui sont à risque ou âgées, désolé chez moi ça ne passe pas, d’autant plus que depuis le début à l’instar de Christine et de tant d’autres j’ai été un farouche partisan de ce très très grand professeur, mais depuis sa trahison vaccinale l’arête dans la gorge est là et bien là malheureusement.

  7. Merci Christine pour cet article qui fait effectivement beaucoup de bien. De votre côté comment allez vous svp ?

  8. Extraordinaire article, qui met des tonnes de baume dans le cœur, car tout ce qui y est dit est exactement le langage que nous disons depuis deux ans, et dont nous faisons l’objet de mépris, de moqueries, en nous faisant passer pour des imbéciles.
    Seulement voilà : dit par la bouche du professeur Raoult, tous ces propos et notre combat sont élevés au niveau de l’Arc de Triomphe. De même pour le professeur Peronne qui a déjà dit les mêmes choses.
    À la lecture de cet article j’en ai été très ému car c’est une reconnaissance au summum de notre combat acharné depuis deux ans.
    Et comme je l’avais dit dans un article sur RR, les « complotistes » comme nous appellent tous les imbéciles dont les yeux et les oreilles sont remplies de boue, pardon de merde, ont parfaitement raison. Pour relire ou lire l’article question cliquez sur le lien ci-dessous :
    https://resistancerepublicaine.com/2021/11/14/les-complotistes-ont-eu-raison-sur-toute-la-ligne-depuis-le-debut-et-cest-maintenant-officiel/

    • Cachou, je n’avais pas lu votre commentaire et ni pris connaissance du lien joint avant de faire mon commentaire ( au passage, je prie les lecteurs d’excuser mes fautes de frappe).
      Pour vous répondre Cachou, il sera fait le constat ( sans doute l’an prochain), à l’issue du bilan des décès injectés, que les non-injectés seront regardés avec considération pour leur opposition et message d’alerte qu’ils entendaient communiquer mais pas entendus car les esprits des gens trop manipulés et par conséquent, fermés à l’entendement. Les injectés s’en voudront d’avoir été ainsi trompés mais trop tard pour beaucoup d’entre eux pour être sauvés.
      C’en est triste mais que pouvions-nous faire de plus quand il est refusé d’entendre !
      Tous mes liens familiaux ont succombé à la propagande injectable pour être le seul à m’y être opposé.
      je redoute l’avenir proche d’en voir partir et parmi eux, mes deux enfants jeunes adultes et donc libres de leurs décisions prises malgré mes avertissements qu’ils ne voulaient pas entendre.

      • Henri je ne puis que vous rejoindre et comprendre votre légitime inquiétude. Je suis dans le même cas que vous car ma fille aînée et mon gendre tous deux âgés de 30 ans et encore non injectés à cause de tout le combat que nous menons depuis le début parlent maintenant de se faire  » vacciner « , et ce après avoir résisté jusqu’ici. je n’en peux plus et vis en plus dans la terreur par anticipation. Chaque jour qui passe me fait progresser dans la haine de ces ignobles criminels, dans le désespoir de la non intervention de ceux qui pourraient le faire (les forces armées qui ne font que pondre de temps à autre un discours rassuriste par la voix de leurs gradés et pour se donner bonne conscience mais en réalité ce sont des traîtres à leur Patrie qui renient eux aussi leur serment d’engagement à servir le peuple et à le défendre d’une agression caractérisée) et que plus grand chose ne pourra punir ces ignobles individus et sauver les innocents qui restent. Où sont les sauveurs ???????

        • Mélancholy Man, je vous remercie de votre solidarité. Je pense que bien d’Autres personnes sont également dans cette inquiétude. Je vais compléter la mienne pour vous dire que je demande si j’en serais le survivant.
          Essayez encore d’insister auprès de votre fille et gendre, de ne pas passer à l’acte. J’ignore s’ils ont des enfants, mais les informations qui nous parviennent sur les décès de nouveaux-nés devraient leur faire ouvrir les yeux sur les conséquences à venir et ce, même si un seul du couple a été injecté.
          Faites leur connaître l’article sur le sang; les statistiques américaines sur les fausses-couches et décès de nouveaux-nés.
          Les enfants sont en danger et j’ai appri ce soir, qu’il s’en compte actuellement ( dixit le gouv qui s’en vante) 240.000 injectés.
          Aussi, attirez l’attention autour de vous de ce que contiennent ces produits présentés comme vaccin à savoir le graphène. Il est la cause des mortalités et plus à venir. Le graphène agit comme des antennes dont la sensibilité est supérieure au micron-onde de nos cuisines pour développer chez les personnes injectées tout type de cancers.
          En fait, chacune de ces personnes sont en quelque sorte radio-activées par les sources d’émissions micro-ondes.
          Alors, s’il vous est possible de sauver que deux personnes de plus autour de vous, je y encourage.

      • Amis patriotes Henri, ton post m’a ému.
        D’abord parce qu’il dit la vérité. Que pouvons-nous faire de plus, quand nous avons fait tout notre maximum pour convaincre des gens qui ne veulent rien entendre ? Plus rien.
        Oui, dans les années à venir il y aura des dégâts humains colossaux. Des morts, des handicapés, le but recherché des mondialistes étant d’anéantir une grosse partie de l’humanité.
        Quand tu dis que tous tes liens familiaux ont succombé à la propagande, c’est d’une très grande tristesse, mais, si cela peut apporter un peu de baume à ton cœur, dis-toi bien que c’est le cas de la quasi-totalité des patriotes qui s’opposent violemment à toute cette dictature pompeusement appelée « sanitaire » qui s’installe progressivement.
        J’ai trois enfants et deux d’entre eux se sont laissés avoir et se sont faits « vacciner » pour pouvoir aller manger un steak-frites dans un restaurant et aller voir un film au cinéma. Ils connaissent parfaitement de ce qui se passe puisque je leur en ai parlé abondamment. Mais le pas sanitaire et maintenant le pass vaccinal font qu’il ne voulait pas vivre avec des restrictions.
        Une de mes trois enfants, refuse par contre, avec son conjoint, catégoriquement tout cela. Lui et elle sont cadres à Leroy Merlin dans deux magasins différents et ils sont les seuls de ces deux magasins à ne pas avoir été empoisonnés par ses injections. Ils tiennent le coup et je les en félicite.
        Merci de ton témoignage.

Les commentaires sont fermés.