La Caroline du Sud propose une loi qui rendrait illégal le fait de demander un certificat de vaccination

Le vent tourne, ce n’est pas le moment de lâcher ! Quand on vous dit que ça bouge !

QUE FAIT LA FRANCE TRES SOUCIEUSE DES DROITS DE L’HOMME ?

La proposition de loi de l’État rendrait illégal de demander le statut vaccinal d’une personne

Une nouvelle loi proposée en Caroline du Sud rendrait illégal pour certaines institutions de demander à une personne son statut de vaccination COVID-19 .

« Le gouvernement n’a pas le droit de vous obliger ou de vous dire de vous faire vacciner ou de menacer vos moyens de subsistance si vous ne le faites pas », a déclaré le représentant de l’État William Chumley, co-sponsor du projet de loi, connu sous le nom de H.4848.

Un représentant d’une entité publique, privée ou à but non lucratif qui pose des questions sur le statut vaccinal d’une personne contre la COVID-19 devrait être condamné à une amende de plus de 14 000 $ ou à une peine d’emprisonnement d’au plus un an, ou les deux, selon le texte du projet de loi .

« La Caroline du Sud ne voulait pas participer à ce combat« , a déclaré Chumley aux médias locaux. «Cela nous a été apporté par le gouvernement fédéral.»

Le projet de loi est actuellement discuté dans un comité de la Chambre d’État.

Les législateurs qui ont parrainé le projet de loi ont déclaré qu’ils soutenaient la mesure car elle peut servir de rempart contre la coercition du gouvernement.

« Il s’agit de protéger les gens contre le fait d’être forcés ou contraints de se faire vacciner à des fins d’emploi, d’admission à l’école ou de services gouvernementaux », a déclaré le représentant de l’État Wayne Long, un républicain, à Channel 2 News .

« Je reçois des appels de personnes littéralement chaque semaine suppliant la législature de prendre une sorte de mesure pour protéger les droits des personnes, pour protéger leur vie privée et pour les empêcher d’être forcés ou contraints à obtenir un vaccin qu’ils ne veulent franchement pas obtenir. », a ajouté Long. « Et même pour les personnes qui ont reçu le vaccin, j’ai parlé avec beaucoup d’entre elles, c’est vraiment une question de confidentialité. »

L’avocat du droit du travail de Caroline du Sud, Jeremy Summerlin, a déclaré aux médias locaux qu’il pensait que le projet de loi serait très difficile à mettre en œuvre.

« Vous mettez les employeurs dans une position impossible », a fait remarquer Summerlin. « Vous avez maintenant une loi (proposée) de l’État qui dit que si vous posez des questions à ce sujet et essayez de vous conformer à la loi fédérale, vous irez en prison », a-t-il ajouté.

« Et si vous demandez à votre collègue son statut vaccinal et que vous êtes juste en train d’avoir une conversation? » il a dit. « Et si vous êtes infirmière et que vous posez la question à une collègue infirmière à ce sujet ? Voulez-vous que les forces de l’ordre locales entrent et les arrêtent à cause de cette loi ? »

Le projet de loi intervient deux semaines après que la Cour suprême, dans une opinion majoritaire de 6 à 3, a bloqué une norme temporaire d’urgence de l’Administration de la sécurité et de la santé au travail (OSHA) qui obligeait les employés des entreprises de 100 travailleurs ou plus à se faire vacciner ou à se soumettre à tests hebdomadaires. Et mardi, l’OSHA a publié une annonce indiquant qu’elle retirerait officiellement la règle mercredi.

Le COVID-19 est la maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois) .

Jack Phillips

Journaliste de dernière minute
Jack Phillips est un journaliste de dernière minute à The Epoch Times basé à New York.

Traduction Google

https://www.theepochtimes.com/proposed-state-law-would-make-it-illegal-to-request-a-persons-vaccine-status_4235736.html?utm_source=partner&utm_campaign=ZeroHedge

 

 1,395 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Si un employeur demande le statut vaccinal, il faut qu’il le fasse par l’intermédiaire du médecin du travail. Mais qui applique des textes qui sont considérés comme obsolètes dés qu’ils sont vieux de quelques années…

  2. Le plus simple, si l’on craint les répercussions jurifiqies de cette loi à venir – espérons-le – il suffit de ne pas poser la question qui fâche, quelles qu’en soient les circonstances ! Non ?

  3. Tant que Macron sera aux manettes, ce sera impossible chez nous. Chassons ces pourris, tous ces pourris, et ce sera la fin de nos ennuis.

    • @Argo , FAUX de FAUX !!!! il y a des employeurs ICI EN FRANCE qui respectent et la loi et les lois , ici dans le Sud Ouest , une tres grosse entreprise , un neveu de retours d’un covid transmis par un vacciné , au retours de son arrêt maladie , il s’est retrouvé devant son DRH qui lui a demandé si tout allait bien et a un moment a démarré , :  » etes vous vacc… » » n’a pas fini sa phrase et s’est excusé 3 fois , excusez mois la LOI m’interdit de vous poser la question .Si les gens qui travaillent qui par peur ont souillé le fond de leurs dessous avaient apporté a leurs patrons le document a signer qui va bien , les engagent financierement et juridiquement , en établissement hospitaliers public ou privés , en entreprises diverses publiques ou privées ,il n’y aurait eu en France que peut être 30 % de piquousés au lieu des 65a 70 % actuels en chiffre vrai .C’est au peuple de decider , mais les francais sont versatiles , comment voulez vous que des nazis francais au niveau international obligent un peuple a se faire piquouser puisque avant cela il faudrait supprimer 10 a 12 LOIS mondiales , internationales et surtout francaises interdisant toutes obligations , discriminations et toutes menaces et tout chantages ….allons , les 70 % de francais descendants du petainisme se sont par PEUR ET TROUILLE PRECIPITE comme des lemmings avec une rare violence vers les vaxinodromes eugenistes et chez les cohortes de medecins , infirmiers , infirmieres ULTRAS CORROMPUS a 800 et 400 euros par jours d’injections mortiferes , les marchands de lessive ont du avoir leur chiffre d’affaire monter en fleche , des milliers de tonnes et de tonnes de slips et culottes en rabio a laver , pauvre France , alors qu’il sufisait sans obligations AUCUNE de dire NIET !!!!!!!!! avec le document qui va bien …Le meilleur carburant des mondialistes ,autres banquiers pervers et ultras pourritures politiques et Elysenne : chantage de Polic-vopos-kapos par peur , ..triste

1 Rétrolien / Ping

  1. Il faut arrêter les criminels de Bigpharma, tous ceux à la tête du Nouvel Ordre Mondial, chez nous, Macronescu et ses complices, et les empêcher de nuire à jamais ! 20 ans, doublement vaccinée : myocardite, crise cardiaque, dialyse puis amputation d

Les commentaires sont fermés.