Vou porté lé prénon… elles vous plaisent les « variantes » orthographiques du « chercheur » Benzitoun ?

Pourquoi ne pas renouer avec la langue française telle qu’elle était jusqu’au XVIIe siècle, où l’orthographe était vivante? Il faudrait faire preuve de plus de tolérance et considérer les écarts non comme des fautes mais comme des variantes. par Christophe Benzitoun, Maître de conférences en linguistique française à l’université de Lorraine membre du laboratoire ATILF, Analyse et  Traitement  Informatique de la  Langue  Française

https://www.atilf.fr/


https://www.fdesouche.com/2022/01/26/democratisons-lorthographe-il-faudrait-faire-preuve-de-plus-de-tolerance-et-considerer-les-ecarts-non-comme-des-fautes-mais-comme-des-variantes-explique-le-linguiste-ch/

 1,817 total views,  2 views today

image_pdf

69 Commentaires

  1. Chère Christine; Votre article a rencontré un vif intérêt de la part des commentateurs ! Personnellement, je vais importer dans mon recueil de citations votre brillante définition que vous nous offrez généreusement par le moyen de votre vidéo.
    A savoir :  » Ce que se conçoit bien s’énonce clairement – Ce qui s’écrit bien est clair dans votre tête- Ce qui s’énonce clairement doit être bien écrit. »
    Pour ma part, je connaissais déjà la formulation rimée suivante : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire nous viennent aisément. »
    Encore merci, chère Christine.

  2. Zemmour pour moi est l’exemple même de l’homme qui par la culture va sauver le monde, il a des connaissances larges et expérimentées et il possède ce que peu de gens possèdent, l’amour de son pays et l’amour de ses compatriotes, ainsi cet homme est animé par une mission très noble et pleine d’avenir. Zemmour aime les Français mais à travers la France il aime aussi le monde en rétablissant la nationalité propre à chacun. Quand il demande aux musulmans de rester chez eux ce n’est pas pour leur nuire mais pour leur bien et pour le nôtre, il sait très bien par son savoir que l’islam est incapable de s’assimiler à notre culture.

    • Là où je vous suis, c’est la MISSION que ZEMMOUR a bien voulu se donner.
      Cette mission est de nature difficile et épuisante, risquée aussi. Il n’avait besoin de rien, son statut bien établi, ses livres bien vendus, sa vie bien réussie.
      Je dirais qu’il n’avait nul besoin de se lancer dans cette galère.
      Rien à voir avec les autres polichinelles qui achètent les voix de ceux qui sont venus nous détruire pour être sûrs de garder leur gamelle.
      Il s’engage dans un combat titanesque et incertain, et cela par amour de la France, ce pays qui l’a adopté et dont il est tombé amoureux.
      C’est digne d’un héros et s’il l’emporte , nous lui devrons une reconnaissance éternelle, d’ailleurs il passera dans les livres d’histoire pour la postérité.

      • Tout à fait, Zemmour n’avait pas besoin de ce poste et c’est d’ailleurs pour ça qu’il se sent libre comme l’air, il peut se consacrer pleinement à son programme de reconstruction d’une France libre et souveraine sans dépendre des influences de ce système pourri.

    • Bravo et merci Pascal ALEVEK. VOUS AVEZ EXACTEMENT exprimé ce que je pense aussi d’Eric ZEMMOUR et de sa façon de voir les choses au plan de la géopolitique en préconisant que chaque peuple de chaque pays gère sa société nationale selon sa constitution propre et culture et notamment sa ou ses spiritualités. Plus personnellement je pense que les Droits de l’Homme Universels, quoiqu’en pensent certains égarés dans la sensiblerie castratrice, si l’on peut en faire un exemple universel, aujourd’hui la France a des « trop petits bras » pour tenter de l’imposer aux autres états du monde. Quant à l’UE au plan géopolitique elle n’est qu’un « Machin à 27 » comme aurait probablement dit un certain Charles de Gaulle . La France, force atomique autonome, doit d’abord s’occuper de son propre Peuple, de le défendre et de rester Maîtresse chez elle en expulsant et en pratiquant la déchéance de nationalité des trublions qui nous emmerdent avec les religions et que si ils ont l’autorisation de la libre croyance CHEZ NOUS, nos lois resteront supérieures à celles édictées par les religions hors des Institutions Françaises et de la volonté de notre Peuple; volonté exprimée par le truchement de ses représentants du Palais Bourbon ou par voie de Référendum !
      Tout le reste n’est que foutaise, escroquerie intellectuelle et trahison de notre essence culturelle, de notre Histoire léguée par nos chers aïeux.
      VIVE ZEMMOUR, VIVE LA RÉPUBLIQUE ET SA MARSEILLAISE !

  3. Apprendre l’orthographe est une tâche ardue.
    Cela demande quelques années.
    Quand l’enseignant nous explique l’origine du mot, et pourquoi il s’écrit de cette façon, ça rend l’apprentissage plus intéressant.
    On entre dans une forêt, impénétrable et obscure, au début, et on avance pas à pas, vers la lumière.
    Au final quel plaisir d’avoir si bien appris !
    L’apprentissage de l’orthographe ouvre l’esprit à la réflexion, il permet également la rigueur et nous donne les clés de l’analyse .

  4. Benzitoun c’est de l arabe, porté au maghreb par juifs et musulmans et àa signifie olivier

    traduit en berbère, ça donne ZEMMOUR !! 😆 😆

  5. Merci Christine pour cette intervention.
    J’aimerais que l’on fasse faire une dictée à ce chercheur sur un texte de Balzac par exemple. Je pense que la correction nous réserverait quelques surprises.

  6. Lui – du moins je l’espère – maîtrise certainement la langue française. Mais il refuse cette maîtrise ,pas bien difficile à acquérir si elle est bien enseignée, pour les autres. J’ai connu quelques specimen(s) de l’espèce, qui écrivaient en un français parfait , mais clamaient qu’il s’agissait là d’une « valeur bourgeoise », instaurée par la bourgeoisie pour assurer sa domination sur les autres classes sociales . Etc.,etc..

    • A Victoire : Il est possible en effet qu’accepter, voire encourager les fautes d’orthographe sous un prétexte vaseux ait pour origine un projet inavoué de conservation de la suprématie des élites cultivées sur le vil peuple.
      De toute façon, cela ne peut pas relever d’une bonne intention. Quand on veut du bien à un pays et à ses habitants, on fait tout pour les tirer l’un et les autres, conjointement, vers le haut ou on essaie au moins de tirer les jeunes vers le haut. Là, c’est exactement le contraire. Destruction de la langue française et abêtissement du peuple, quel beau programme en vérité ! Oui, le maître des cons fait rance !

  7. En rapport avec mon commentaire n°585714
    https://resistancerepublicaine.com/2022/01/27/vou-porte-le-prenon-elles-vous-plaisent-les-variantes-orthographiques-du-chercheur-benzitoun/#comment-585714

    Ça tombe bien : « EN MÊME TEMPS « , Les stocks gaziers allemands et français passent sous la barre des 40%.
    https://fr.sputniknews.com/20220127/les-stocks-gaziers-allemands-et-francais-passent-sous-la-barre-des-40-1054634955.html

    À leur niveau le plus bas depuis des années, les stocks européens de gaz sont remplis à moins de 40%, selon les données de Gas Infrastructure Europe (GIE), et ce, malgré l’arrivée record de gaz liquéfié. L’Autriche, les Pays-Bas et la Bulgarie comptent parmi les pays affichant les indicateurs les plus faibles.

  8. C’est bien joli tout ça, mais celui qui envoie une lettre de motivation pour un emploi pleine de fautes d’orthographe n’a aucune chance d’être retenu. Enfin du moins dans le privé car travaillant dans une administration dont je ne citerai pas le nom, certains jeunes, pourtant sélectionnés par concours, font au moins 3 fautes dans un simple courrier ! Quelle honte, quand on envoie ça aux usagers du service public !

    • J’ai vécu 30 dans une station balnéaire réputée de la cote Normande … Il y avait assez souvent des fautes d’orthographe ,parfois de tournure ,et de temps en temps des traductions au mot a mot Français-Anglais . Génial pour une ville impliqué tous les ans dans les commémorations du 06 Juin 1944.

    • Une mienne connaissance, écolo-bobo-gaucho-je-mange-bio-je-roule-à-vélo, me soutenait que la vague de froid et de sale temps , c’est dû au réchauffement climatique : à cause de la chaleur, la banquise fond , créant des courants très froids dans les océans…Et voilà pourquoi etc., ou l’art d’avoir toujours raison, comme disait Schopenhauer.

  9. Napoléon a dit que faire des fautes d’orthographe, c’était se montrer cul nu. Beaucoup de nos contemporains ont le fion à l’air en permanence.

    • On constate et c’est indéniable une baisse du niveau d’expression écrite dans notre pays et il ne s’agit pas seulement des français d’origine étrangère mais de bons Français bien de chez nous qui ont des bacs, des licences et même des diplômes plus élevés. Quand le niveau de français baisse, cela veut dire qu’il y a une baisse du niveau général.

      • Philippe Nemo: « Pourquoi ont-ils tué Jules Ferry ? La dérive de l’école sous la Ve République » (Grasset,1991). « Le chaos pédagogique: enquête sur l’enseignement des collèges et des lycées de la République » (Albin Michel,1993). « La régression intellectuelle de La France » (Texquis ,2011).

      • exact mais il a été reconnu que le niveau actuel du BAC est équivalent à celui du certificat des années 60 ( sauf pour l anglais et les matières supplémentaires que nous n avions pas) je le vois fréquemment avec certains de mes petits enfants

        • Absolument en accord avec vous ! Ce qu’il était « ardu » ce « CERTIF » mais combien nous étions heureuses (x) de l’avoir… à l’époque. A présent, plus de 85% « reçoivent » le BAC !!! laissez-moi sourire !!!

          • Oui, le certif avait le mérite de reconnaitre la base de l’enseignement scolaire et c’était une base solide, aujourd’hui le bac est très approximatif, un enseignement plus général certes mais les fondamentaux sont négligés comme l’arithmétique et l’orthographe.

  10. L’économie de l’écriture c’est une connerie, on constate déjà beaucoup d’incompréhensions à cause d’un manque de maitrise de notre langue, je parle surtout des islamo africains alors je n’imagine pas une simplification. L’écriture, c’est le reflet de votre culture, de votre instruction, de votre intelligence, vous êtes en quelque sorte jugé sur votre expression écrite et orale alors cherchez toujours à vous améliorer même si c’est difficile.

    • @Pascal ALEVEK ; vous avez tout à fait raison ! Ceci dit, Goeth a écrit que le fait d’apprendre ne serait-ce qu’une seule langue étrangère permet d’améliorer, d’approfondir, la maîtrise de sa langue natale et que cela est en fait pratiquement indispensable!
      J’ai pu constater personnellement que c’était tout à fait exact!
      Ce qui ne veut, à mon sens, absolument pas dire que le fait d’imposer scolairement une langue étrangère à des enfants de « Primaire » qui balbutient encore dans l’apprentissage des règles grammaticales et de l’orthographe de leur langue nationale, aille dans le sens de leur intérêt. Cela pouvant s’apparenter, pour moi, à apprendre la pratique de la course de haies avant de marcher correctement!
      Si notre bien chère Christine me lit, je serais heureux, à condition qu’elle en ait le temps, de me délivrer son avis sur la question, même succinctement …
      Bonne journée à tous deux.

      • La question serait donc en définitive non pas le fait d’apprendre une ou plusieurs langues autres que la sienne car cela ne pouvant être qu’un enrichissement pour notre propre langue mais si c’est une bonne chose d’aborder d’autres langues sans maîtriser la sienne comme les enfants pour reprendre votre exemple ? Pour cette question pointue, j’avoue avoir un doute car je suis témoin de différentes expériences : ma première femme dont la langue maternelle était l’espagnol me disait qu’elle ne pouvait pas correctement transmettre sa langue à ses enfants car pour elle c’était trop difficile de jongler entre le français et l’espagnol (ses enfants sont nés en France). Par contre mon frère qui s’est marié à une Allemande ne rencontre pas cette difficulté, ses deux enfants sont parfaitement bilingues alors qu’ils ne sont pas encore adolescents. Dans le premier cas, ma femme n’était pas enseignante en langue, par contre la femme de mon frère était enseignante en allemand et interprète au parlement européen d’où peut être la différence ?

        • @ Pascal ALEVEK; Je suis tenté de vous répondre qu’en ce qui concerne l’épouse de votre frère, sa position d’interprète est, me semble-t-il, une référence d’excellence linguistique. A ma connaissance cette profession serait bien mieux rémunérée que la profession de traducteur,ou de traductrice par les institutions »européennes de Bruxelles et Strasbourg » …Et ce, à juste raison évidente!
          De plus, les allemands d’après mes relations passées avec certains d’entre eux plutôt intellectuels, enseignants ou dans le cadre du tourisme hôtelier, ils sont très souvent de très bons trilingues (Allemand, Anglais et Français), tandis que les français d’équivalence culturelle et les anglais qui, eux, semblent « traîner les pieds » encore plus que nous pour s’enrichir d’une langue étrangère à la leur, c’est dû au fait de la suprématie de l’anglais, puis de son américanisation langagière depuis 1914/1918! Car, de la Renaissance au milieu du 19ème siècle l’Est de l’Occident Européen, y compris la Russie jusque l’Oural, avait trois langues de référence et diplomatiques au sein des cours royales et impériales : le Français, l’ Allemand et le Latin pour ceux – en partie non négligeable, qui étaient catholiques outre-Rhin. Ceci ayant été également valable mais plus temporairement pour l’Angleterre-même, en ce qui concerne le Français surtout.
          Quant à comparer les situations de votre première épouse et de votre belle-sœur, il est à mon sens normal que les enfant de linguistes que sont les interprètes soient logiquement avantagés par rapport à ceux d’une personne dont la gymnastique langagière n’est pas la spécialité et qui manque obligatoirement de méthodologie enseignante, en la matière…
          Je me souviens avoir été frappé un après-midi où je me déplaçais en autobus dans la capitale par le Français excellent avec lequel s’exprimaient trois ou quatre hommes Africains, habillés à l’Européenne, qui devaient avoir environs une petite trentaine, le tout assorti d’un accent dû à leur origine. Sans conteste possible ces hommes ne pouvaient qu’appartenir à une certaine élite intellectuelle qui ne risquait pas d’emmerder les autres passagers …Des vrais CPF, celles-ci, bien que l’expression n ‘étaient pas encore de mise à l’époque !
          Pour conclure, sans craindre d’être caustique, je dirai que la pratique des langues est assimilable à l’Art comme la peinture, la musique et la littérature mais que la majorité des pratiquants baragouinent, peignent des « croûtes », produisent du bruit, et écrivent « comme ils peuvent », idem pour le sport !
          J’ai été « potache », excusez-moi, mais parfois cela me reprend encore; à mon âge c’est bien plus une honte qu’autre chose !
          Bien amicalement !

          • Merci pour votre réponse, je suis d’accord avec vous, toutes les connaissances et expériences vont enrichir un homme et lui permettre de mieux comprendre le monde pour créer. Le domaine de l’art est un bon exemple que j’ai moi-même expérimenté mais bien sûr comme beaucoup de nos compatriotes, je cherche à en apprendre plus pour m’améliorer et heureusement cela n’a pas de fin.

  11. Ah oui, je comprends…Avec des gugus comme çà, Christine Angot pourrait sans conteste être éligible aux débats de l’Académie Française!
    Surce beaunne soie raie à tousse !

    • @Pascal ALEVEK; je réponds à votre post de ce jour pour vous dire que cela m’a fait plaisir de savoir que nous partageons en plus de notre amour pour notre belle France, celui de l’intérêt pour l’Art, la culture en général…
      Bien que j’aie  » perdu la foi », ce qui est difficile à vivre lorsque la vieillesse nous envahit, j’ai cependant gardé comme postulat philosophique – que la pratique d’une discipline artistique créative m’a factuellement procuré – que si l’Homme a été crée comme le dit la Bible par et A L’IMAGE d’un Dieu source de toute Vie et toute choses, la seule preuve à la fois matérielle et spirituelle de cette affirmation, me semblerait être que c’est la pratique de la création d’œuvres artistiques de la part de l’Humanité, qui intrinsèquement, à l’origine, sont SANS UTILITÉ PRATIQUE au regard de l’instinct de conservation; quand celui-ci par contre est LA SEULE MOTIVATION MOTRICE pour toutes les autres espèces vivantes et un minimum évoluées que sont surtout les mammifères ! Soit en conclusion, pour ma part, que c’est la seule expression effective et bien matérielle qui conférerait une certaine logique au postulat de cet acte de CRÉATION DIVINE DE L’HUMANITÉ ET PAR EXTENSION EXTREMME ET LOGIQUE, DE L’UNIVERS !?.. Cette thèse que j’ai progressivement élaborée m’oblige aujourd’hui à osciller entre athéisme catégorique et agnosticisme, ce qui est assez torturant au niveau de la conscience (surmoi) tandis qu’elle ne poserait pas de problème à un bouddhiste pour qui l’existence d’un Dieu est très secondaire, puisque celui-ci ne réclamerait pas d’être invoqué et adoré. Les bouddhistes ne priant que le Bouddha qui était un Prince Indien doublé d’un philosophe, alors que le Christ est partie d’une Sainte Trinité Suprême pour les chrétiens !
      En espérant ne pas vous avoir fatigué à me lire puisque je n’ai pas d’abord écrit un brouillon et que je suis bien conscient qu’il m’arrive sur le site de commettre beaucoup de fautes d’orthographes, grammaire et syntaxiques, ce qui me rend malade à la relecture après publication, étant à forte tendance perfectionniste ! Bref tous les handicaps !
      Sincères souhaits de bonne soirée à vous et vos proches…

      • Je pense avoir compris votre texte, vous faites le lien entre la création artistique et la création divine qui devrait être l’être humain, ainsi la production artistique serait notre filiation avec le créateur. Je pense aussi qu’il y a un lien entre l’artiste qui crée de manière désintéressée et la spiritualité qui d’ailleurs n’est pas toujours religieuse. Vous êtes agnostique et vous avez raison de l’être car le doute pour moi est la probité de la foi.

  12. Moi qui complexe quand je me rends compte que j’ai envoyé un sms ou un mail avec des fautes d’orthographe…
    Un de mes regrets, avoir écouté mes parents qui me disaient que le latin est une langue morte et que cela ne sert à rien.
    Aujourd’hui, j’incite mes gosses à envisager le latin. Tout le contraire de ce qu’on m’a dit.

    • Je ne suis pas certaine que « faire du latin » aide à maîtriser la langue française. Mais c’est un excellent outil de formation, par sa concision. Et, si on fait un peu de recherche étymologique, permet de comprendre le comment et le pourquoi de ce qui peut sembler, à première vue, des « fantaisies » orthographiques du français.

      • Le latin sert à tout, à l’orthographe, pour l’étymologie, pour l’histoire, pour la compréhension des institutions, sans parler de la formation intellectuelle

      • Si, si, le latin est très important pour comprendre le français et toutes les langues latines, je m’en suis aperçu avec ma femme qui a étudié le latin contrairement à moi. En réalité, c’est ce qui fait la différence entre quelqu’un de pointu en français et quelqu’un qui a un français plus limité.

  13. Vont avoir du mal à se comprendre dans l’avenir ! Déjà « en se parlant les gens se comprennent » soi-disant ; pourtant ça devient déjà bien compliqué. Alors s’ils s’attaquent à l’écrit …. je crois que le nouveau langage universel s’appellera la castagne ou « le grand silence » !

  14. Vont avoir du mal à se comprendre dans l’avenir ! Déjà « en se parlant les gens se comprennent » soi-disant ; pourtant ça devient déjà bien compliqué. Alors s’ils s’attaquent à l’écrit …. je crois que le nouveau langage universel s’appellera la castagne !

  15. Ben voyons,on va faire régresser les enfants, ,et petit à petit faire disparaître notre langue,déjà il faut voir les sms chez les jeunes ,n’importe quoi ,il en a beaucoup des idées comme ça le benzitoun

    • Ce maître des conférences est tout simplement, par un habile tour de passe-passe (en remplaçant un mot négatif : « faute » par un mot qui a dû lui être inspiré par le virus covid : « variant ») en train de légitimer la destruction de la langue française.

    • Régression depuis le commencement des années 70.Avec la complicité des syndicats et de professeurs dépourvus de formation et qui commettaient de monstrueuses fautes de français. Et je n’évoque pas leur inculture abyssale.

    • a t on l origine du nom benzitoun? je regarde sur google et que me dit on? qui vit ou a vécu en algérie! alors ne nous étonnons pas trop !

  16. Le but c’est de tuer les langues, en l’occurrence, la langue française pour parvenir à imposer la langue universelle du mondialisme.

  17. Benzitoun devrait déjà se pencher sur les populations arabes de colonisation qui ne maitrisent pas l’arabe classique et littéraire, la plupart n’écrive et ne parle qu’un dialecte arabe qui vari selon les pays. Bref, ces populations ne sont pas fichu de connaître leur propre langue alors je comprends tout à fait sa démarche de vouloir bougnouliser le français.

  18. Il est grand temps de reprendre l’enseignement de notre langue ainsi que les bases du Latin, du Grec et du Celte… Quelle horreur de voir galvauder notre langue, son écriture , la prononciation des mots , l’orthographe , l’ordre de ceux-ci dans la phrase ; la disparition du subjonctif ….

  19. Moi je juge les personnes sur leur expression ecrite et leur orthogaphe ca me donne une idee de leur niveau intellectuel.
    Eh oui j’ai eu mon certificat d’etudes primaires en 1960 et a l’epoque les couillons actuels n’auraient meme pas pu le reussir et encore moins l’examen difficile d’entree en 6eme et pourtant on leur a donne le BAC et certains vont a l’universite !!!
    Autre epoque c’est vrai mais c’etait l’epoque ou on lisait,c’est par les livres qu’on apprend par avec le TV et les jeux video.
    Et oui il y avait la discipline stricte et ca bronchait pas dans les classes sinon ca partait en baffes et coups de regles sur les doigts,le bonnet d’ane et au coin en fond de classe.
    Et notre instruction etait tellement bonne qu’ayant du quitter en 4eme pour rentrer en apprentissage puis engage dans l’armee a 18 ans j’ai ete selectionne immediatement et j’ai pu suivre les enseignements de 2 ecoles militaires dont saint-Maixent et sortir brevete a moins de 20 ans…..aujourd’hui au niveau Bac il y a des recales….

    • Ce n’est pas pour critiquer, mais les accents font aussi partie de notre belle langue Française.
      Les accents sont accessibles à tous, même sur un écran de smartphone.

    • Tout comme vous j’ai eu mon Certificat d’études primaires, mais en 1964. Sur certains mots il manque des accents, à l’époque c’était une demie faute.

      • Moi aussi, mais plus tôt !
        Ce fut mon premier diplôme universitaire !

    • idem ai passé le certicicat en 60 mais étant élevée par ma grand mère qui travaillait encore à 69ans c est moi qui ai décidé d entrer dans le monde du travail. et ne l ai jamais regretté

  20. Wallah ma chère christine, il fo fère plésir a la diversité tou en tétruisen notre culture et notre povre france. Wallah.

  21. Imposer l’orthographe aux enfants, mais quelle horreur! Quelle atroce CHARGE MENTALE!!!
    Et si on demandait au petit bout de chou de la vidéo ce qu’il en pense?
    https://www.youtube.com/watch?v=ptBGbhdkJTw .
    Bon on lui posera la question quand il aura fini de ramoner. Et lui expliquer au passage que le blackface c’est une oppression abominable.

  22. Ben voyons !! c’est vrai que c’est plus facile d’adapter la langue , individuellement comme ça nous chante, que de faire des efforts pour l’apprendre!
    Effort : je parle toujours de ma mère qui n’avait pas un gros niveau de connaissance mais qui a toujours écrit sans faute !!!

    • C’est ça ! plutôt que d »apprendre on écrit comme des bourrins mais tout le monde ne s’appelle pas Champollion pour arriver a déchiffrer !

  23. Je lis parfois des trucs enfin j’essaie et ça pique les yeux ! Je me souviens aussi un jour avoir composé le mot « parcimonie » au scrabble je crois , une des participantes détentrice d’un master de je ne sais quoi me fit alors remarquer que les noms propres étaient interdits ………… Nou parl bien la fransse parl boricco…..hi! han ! hi! han !

  24. Christophe Benzitoun, Maître de conférences en linguistique française à l’université de Lorraine ne voit aucune objection aux fautes d’orthographe les plus choquantes et prône la tolérance. La suite logique, c’est que La langue française va donc bientôt disparaître pour faire place à un invraisemblable sabir .
    Des propos aussi consternants me conduisent à croire que le premier venu ramassé dans la rue peut faire office de « Maître de conférences en linguistique ».
    En laissant la parole à de tels individus, la France tombe vraiment de plus en plus bas, sur tous les plans à présent.

  25. Grand merci, chère Christine, pour ton simple mais brillant exposé. L’orthographe respectée est une marque de respect de la langue de base. Et je parle de Respect, pas de politesse.

1 Rétrolien / Ping

  1. Vou porté lé prénon… elles vous plaisent les « variantes » orthographiques du « chercheur » Benzitoun ? | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.