Un chirurgien de l’AP-HP a mis aux enchères la radio d’une victime du Bataclan

Pr Emmanuel Masmejean, chirurgien orthopédiste, à l’hôpital européen Georges-Pompidou de Paris sur les plateaux TV en 2015.

La vente  aux enchères de  la radio d’une blessée du 13 novembre par un chirurgien.

Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov.

La page d’Emmanuel Masmejea, sur le site américain OpenSea, intitulée « Emmanuel Masmejean Collection » ne propose qu’un article, qu’il vient de mettre en vente « jusqu’au 19 février 2022 » pour la modique somme de 2 776,70 dollars.

La radio d’un membre humain dans lequel on distingue nettement le long de l’os une munition.

Elle a pour titre « Bataclan terrorist attack – November 13, 2015 – Paris, France » :  » Attaque terroriste du Bataclan – 13 novembre 2015 – Paris, France « .

Emmanuel Masmejean précise à différents endroits sur sa page être le « créateur » et le « propriétaire » de cette « œuvre ».

Il explique aussi dans sa description que sur les « 129 [sic] morts et plus de 300 blessés » lors des attentats du 13-Novembre, 41 patients ont été adressés à l’hôpital européen Georges-Pompidou de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). À partir « de minuit 41 » le 14 novembre jusqu’au 15 novembre « à 1 h 10 du matin », 23 interventions chirurgicales ont été pratiquées sur 22 blessés.

« Parmi ces patients, j’ai personnellement opéré cinq femmes, dont ce cas [celle dont il vend la radio du membre blessé – ndlr].

Cette jeune patiente, qui a perdu son petit ami dans cette attaque, avait une fracture ouverte de l’avant-bras gauche avec une balle restante de Kalachnikov dans les tissus mous », écrit-il dans la description pour appâter le chaland (en anglais).

Emmanuel Masmejean est un chirurgien orthopédiste réputé qui exerce effectivement  à l’hôpital européen Georges-Pompidou de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Il est membre de la Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique, de la Société française de chirurgie de la main, de la Société française de traumatologie du sport ou encore de l’Académie nationale de chirurgie.

Il a effectivement opéré des victimes des attentats de Paris (même si le dossier d’instruction ne porte pas trace de l’opération qu’il revendique sur la jeune femme à l’avant-bras blessé). Dix jours après l’attentat, il accordait un entretien à France TV Info dans lequel il ne mentionnait pas cinq patientes opérées par ses soins mais « deux patients » pour « des plaies de la cuisse avec des lésions du nerf sciatique ». Au cours de cet entretien, le professeur Masmejean expliquait qu’il fallait « mener de front les opérations chirurgicales et le soutien psychologique » mais se félicitait de la chance qu’il avait d’avoir « des patients merveilleux »

Contacté par téléphone vendredi en fin d’après midi alors qu’il se trouvait pour quelques jours à San Francisco, le professeur Masmejean éclate de rire quand on lui expose l’objet de notre appel. 

« Cette image, je ne l’ai pas vendue ! D’ailleurs, je ne suis pas sûr de la vendre. » S’ensuit un long argumentaire sur les NFT qui permettront à l’avenir, selon lui, d’assurer par exemple la traçabilité des implants de prothèse. On lui fait remarquer qu’on ne voit pas bien le rapport avec le fait de mettre en vente une image tirée d’un dossier médical d’une victime d’un attentat.

Il répond  : Je regrette de l’avoir fait. Cette expérience n’est pas concluante, cela ne me satisfait pas. D’un point de vue éthique, je me suis moi-même posé la question… Si vous voulez me faire dire que c’est une erreur, c’est peut-être une erreur. En plus, ça m’a coûté de l’argent, c’est complètement débile ! »

 La question de sa rémunération semble un point sensible pour le professeur Masmejean. Sur sa page LinkedIN, le chirurgien s’est aussi plaint ces derniers jours du trop peu d’argent que rapporte l’activité libérale à l’AP-HP. Sans compter « l’argent volé par l’AP-HP » sur les droits d’auteur concernant les publications scientifiques.

Quant à avoir demandé l’autorisation préalable de l’AP-HP pour utiliser la radio, il répond que non« On publie des éléments tirés de dossiers médicaux dans des revues scientifiques, on n’a jamais demandé l’autorisation à l’AP-HP. Cette diapo-là, je l’ai présentée dans le monde entier, à Harvard, etc. »

 Et l’autorisation de la patiente ? « Non, je n’ai pas demandé l’autorisation à la personne concernée », reconnaît Emmanuel Masmejean, qui certifie que la victime n’est pas identifiable. On lui lit les informations, figurant dans la description de son œuvre, qui comportent plusieurs éléments d’identification.

« Je ne savais pas que que c’était présenté comme cela, assure-t-il.

— C’est vous qui l’avez écrit, lui fait-on remarquer.

— Oui, j’ai fait des conneries. Ce qui est écrit là est une erreur, je l’assume », concède-t-il.

Quelques minutes après avoir raccroché, le professeur envoie un message annonçant qu’il a « annulé la vente ». L’annonce est toujours sur OpenSea mais cette fois sans tarif, alors qu’une demi-heure plus tôt, il assurait que ce n’était pas possible.

 

 2,018 total views,  2 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Plus je connais l’humain… et plus j’adore les oiseaux ! Envie de vomir

  2. La cupidité n’a vraiment aucune limite pour ce genre d’individu
    Déjà, contrairement à ce qu’il affirme (il n’est pas à un mensonge prêt) bien au dessus des tarifs remboursés par la sécurité sociale0
    Espérons que le procureur de la république saura demander une peine à la hauteur de cette ignominie. e n’est plus du ressort de l’ordre des médecins qui risque de ne même pas l’exclure

  3. Ordure de médecin ,se faire du fric sur le dos d’une victime du Bataclan , aucune morale ce salopard de toubib et tous ceux de son acabit . Notons le nom de ce charognard et des autres pour ne pas les oublier le jour J !

  4. Hormis toute consideration ethique,pour ceux qui sont interesses a voir gratuitement a la tv, la radio d une balle dans un tissu moux ou dans un os ou meme dans la tete, il suffit de regarder la chaine ID discovery qui fait des enquetes sur les meurtres au usa.c est une chaine tres serieuse. Vous y verrez des balles logees un peu partout sur des cliches radios. Vous y verrez egalement des cliches de ceux qui ont recu des pierres sur la tete, des coups de sabre,de toutes sortes d objets contendants.en realite,on ne voit pas grand chose, je veux dire qu il n y a rien de « sensationnel ». Rien a voir avec la vision propre du corps explose,bousille etc. Ce type devrait etre raye de l ordre des medecins.je jure qu il ne le sera pas.en revanche ceux qui ont prescrit des trucs de bases comme l hcq,les bons antibiotiques,ceux la ont ete non seulement radies mais menottes et foutus en gav.ce pays est le pire de l europe de l ouest, oui pire que la gb,l allemagne,l italie, autriche et nederlands au vu du nombre d exactions commises.avec pareil tyran,j espere que chacun est lucide qu on a emprunte les mm methodes chinoises.et ce n est que le debut

    • Avec un président qui donne le ton, et une bande de polichinelles pourris vendus, qui règnent encore au Conseil constitutionnel, les autres suivent le mouvement.
      Quand un gouvernement oblige à une piqûre de la MORT, une radio par comparaison, ça ne devient pas grand chose.
      Quand un gouvernement fait entrer des milliers d’assassins potentiels, que dire d’une radio ?
      Les citoyens d’un pays régi de la sorte, deviennent aussi pourris aussi corrompus, et n’ont plus de limite morale.

  5. Hormis le coté sordide de la proposition ça confirme que ces toubibs sont prêts à tout pour du pognon, y compris prêts à vacciner avec des cocktails chimiques dont ils ignorent tout.
    Ce qui doit aussi agacer le gouvernement c’est que ça fait apparaître les petits inconvénients du vivre ensemble.

  6. La personne n’est pas identifiable, alors Môssieur se laisse aller a son penchant dans la récupération du fric sans aucune contrainte morale. A-t-il dépouillé d’autres victimes? il vaudrait mieux le savoir, ça confirmerait que ce type est un fou furieux. Voulait-il rattraper un dépassement d’honoraires? (sorte de tic nerveux répandu en médecine libérale).

  7. Quand Damien Tarel a giflé ( petite claquoune!) macrouille il n’aurait pas du dire « Montjoie Saint-Denis à bas la macronie » mais tout simplement beugle J’ASSUME!!!!!
    Ca aurait peut-être marché qui sait?

  8. Souvenez vous lors de l’attentat de Nice, y’en a qui ont tenté de voler la poupée d’une petite fille morte. On se demande pourquoi…..

  9. L’ignominie et la pourriture totale dans toute sa splendeur mais lorsque l’on sait où  » travaille  » cette ordure rien de très étonnant puisqu’il exerce à l’aréopage de tous les corrompus de la médecine, et effectivement lorsque vous voyez sa réplique  » d’ailleurs ça m’a coûté de l’argent  » on n’a pas à chercher bien loin sa déontologie, pauvre type encore un bienfaiteur de l’humanité qui a choisi ce métier par vocation. Ces sous-êtres humains ont atteint et dépassé un tel degré d’ignominie qu’ils ne se rendent même plus compte de ce qu’ils sont devenus (mais il est vrai qu’il faut avoir aussi les bases à la naissance) et de ce qu’ils racontent !!!

  10. Les radiographies, comme tous les documents médicaux, sont la propriété du patient. Celui-ci ayant survécu, elle est donc à lui et non pas au médecin. Il n’a aucun droit de la vendre. La radio de Marilyn Monroe a pu être vendue parce qu’elle était morte depuis plus de cinquante ans et donc qu’il y avait prescription.

  11. Et aujourd’hui ils cachent encore les mutilations dont ont ete victimes de nombreux morts,egorgements,ouverture de l’abdomen,testicules coupees etc…

  12. ORDURE, il devait être interdit d’exercer mais avec ces pourritures du CNOM qui interdisent des traitements qui soignent il n’en sera rien!

    • je ne juge pas l ‘affaire , MAIS interdire ? Avons nous assez de médecins pour en interdire de travailler ?
      Si devais y avoir sanction … je ne juge pas non plu ,
      mais plutôt si sanction , le faire bosser double et peut être biendans un désert médical

  13. Là c’est la décadence morale. Vendre des radios de patients victimes du Bataclan, aux enchères, c’est vraiment la preuve que quelque chose ne tourne pas rond.
    Est-ce qu’il sera sanctionné pour cela, pas sûr?

    • Non, le Conseil de l’Ordre a sanctionné seulement les médecins qui ont désobéi à jupiter, ceux qui ont voulu respecter le serment d’Hippocrate et qui ont soigné leurs patients.
      Voilà l’ennemi, celui qui soigne, Raoult en sait quelque chose.
      Dans notre société dirigée par la gauche, le monde tourne à l’envers, il est temps de revenir à droite.
      La barre à tribord, vite !!!! assez de folies ont été commises.

Les commentaires sont fermés.