Professeur Raoult : pourquoi Omicron résiste-t-il au vaccin malgré les 10 milliards d’injections ?

Encore une interview choc, des déclarations choc à enregistrer, conserver, rappeler, sans cesse, partout !

On a fait plus de 10 milliards de doses de vaccin et il y a plus de cas que jamais.

Le gouvernement est content, on a beaucoup vacciné mais le résultat sur l’épidémie n’est pas convainquant.

Transcription ci-dessous de la plus grande partie de la video

On a à présent les données de la DRESS,  les vaccinés finissent par être plus infectés que les non vaccinés. Il se passe quelque chose, qui n’est pas très convainquant. Sur les formes graves c’est très compliqué à évaluer parce qu’il y a plusieurs manières de le faire.  Un très bon travail vient de sortir de la Public Health en Ecosse, pour ne pas se limiter à ce qu’on voit en France où on a un taux de vaccination tout à fait extraordinaire.

Avec le nombre de personnes qui ont eu une dose, deux doses, trois doses… ils font une analyse assez intéressante, analyse du risque relatif pour 100 000 personnes combien y en-a-t-il qui sont infectés ?

Dans le groupe des non vaccinés, avec omicron c’est 1000 pour 100 000 ; 1500 de plus quand vous avez reçu une dose ; 2897 de plus quand vous avez reçu 2 doses, soit 2 fois plus, et 1755 quand vous avez reçu 3 doses !

Donc, déjà, sur le nombre de cas sur leur étude épidémiologiste, ils montrent que la protection vis-à-vis des  cas est relativement modeste.

Après, vous avez l’hospitalisation, vous avez autour de 60 pour les non vaccinés, pareil pour 1 dose, puis 2 doses vous avez 78 et la dernière 14,82. Ce qui est différent c’est pour 3 doses. Je suggère d’être très attentif, parce qu’on a vu qu’il y a plus de cas dans les 15 jours ou 3 semaines  qui suivent l’injection, et puis il y a moins de cas et ça revient au même au bout de 3 mois. (Rappel, il a expliqué dans une précédente interview que Quand ce vaccin a été testé, il a été décidé de ne pas prendre en compte ce qui se passait dans les 15 jours suivant la vaccination parce que les gens ne sont pas protégés..)

Il faudra un peu de temps pour voir (la 3ème injection c’est très récent) ce qu’est la vraie protection vis-à-vis des formes graves.

 

Pour la 3ème dose on verra bien, en tout cas pour les deux premières doses c’est très clair.

Deux de ces vaccins, en marketing, disaient qu’il y avait 99% de protection, c’est pas raisonnable, on a sauté un certain nombre d’étapes qui ne nous ont pas permis de voir un certain nombre de choses.

Vis-à -vis de la presse, quand vous essayez d’être lucide, lucide finit en « complotiste »… Si vous êtes lucide alors c’est que vous êtes complotiste ! On n’est pas obligés de croire au Père Noël ! Moi je ne crois plus depuis mes 7 ans, alors quand on me vend un truc comme ça je ne crois pas que c’est aussi simple que ça !!!

Or, les cas qui surviennent très précocement, juste après les injections sont ENLEVES des décomptes !

J’ai refusé de faire un faux témoignage, ça m’a coûté cher puisque je n’ai pas voulu retirer ma plainte contre le Directeur de l’assistance Publique de Paris, je n’ai pas été prolongé, je perds 4000 euros par mois. Mais j’ai pris mes responsabilités. Je lui ai dit que je ne voulais pas perdre ma crédibilité.

 

Qu’est-ce qui se passe ? On a un premier Ministre qui reçoit 2 doses vaccinales qui fait le Covid. On a un Ministre de la Santé qui, lui, a fait 3 injections et qui fait un Covid.

Ils sont touchés dans leur chair. Comment, touché dans sa chair on peut encore croire aux messages que l’on donne en disant « vous n’allez pas faire de Covid si vous êtes vaccinés »  ?

 

C’est une chose incroyable, qu’expliquait Baudrillard en 78, il a expliqué qu’on finirait par avoir un domaine d’hyper réalité dans lequel cette hyper réalité c’est une réalité digitale qui n’a plus que de très très lointains rapports avec la réalité observable. On a des mondes parallèles, et un monde dans lequel des gens disent « écoutez, si vous vous vaccinez pas, c’est épouvantable » et puis, ces mêmes malades un moment continuent à avoir un discours d’une violence extrême qui n’est pas justifiée par les faits.

Les gens âgés, obèses, malades exposés à faire des formes graves, on peut bien les vacciner, ils ont un bénéfice à espérer, mais ceux qui n’ont pas de bénéfice à espérer, franchement, les faits laissent penser que ce n’est pas la peine de prendre des mesures extrêmes pour les obliger à faire quelque chose dont on voit que ça ne marche pas. Ce n’est pas raisonnable.

 

Comment expliquez-vous le phénomène omicron ? Il faut revenir au départ. Au départ une partie des gens qui ont des notions de virologie ont pensé qu’ils avaient à lutter contre un virus, un seul, toujours le même et donc  qu’il faisait une cible simple.  Il suffisait donc de faire des vaccins contre cette cible ou de faire des anticorps contre cette cible pour le contrôler mais c’est pas comme ça que ça s’est passé.

 

J’ai essayé d’expliquer au début que ces virus changent, qu’il existe des variants, que ces virus font une mutation à peu près tous les 15 jours, et parmi ces mutations il y en a qui les rendent plus virulents et donc ces virus s’épuisent à force d’avoir des mutations. Ils font des cycles d’environ 3 mois. On ne sait pas ce que fera omicron, peut-être qu’il fera 3 mois, sauf s’il y a un sous-variant d’omicron qui fait un deuxième rebond, pour accepter les mutations sans perdre sa capacité d’infecter, il faut en moyenne 3 mois, 3 mois et demi, quatre mois, c’est la durée de vie d’un être vivant qui se multiplie.

Mais il y a des variations chez ces virus qui sont importantes, en particulier  dans la spike. La spike c’est ce qui est le plus variable, donc on a attribué à la spike du premier virus toutes les fonctions qui faisaient qu’il était virulent, qu’il était actif et donc on a fait des anticorps qu’on appelle anticorps monoclonaux et on a fait des vaccins basés sur la spike. Mais les virus varient et en particulier si vous mettez une pression  sur la spike, bien entendu, dans cette zone-là qui va être sélectionnée comme étant la plus variable et donc en utilisant un vaccin juste basé sur la spike, en en faisant 10 milliards, il y a une chance pour vous sélectionniez ce qui échappe complètement aux armes qui sont dirigées contre ça. C’est ce qui se passe avec Omicron.

Ici on a pris la spike de différents virus et on les a comparées.

Vous voyez que c’est très différent, ici vous avez des gens qui ont fait omicron alors qu’ils ont fait delta, et ça c’est relativement nouveau.

Si vous n’arrivez pas à créer une immunité naturelle chez des gens qui ont eu une maladie, qui a suscité une réaction immunitaire importante, comment vous allez y arriver chez des gens qui sont en bonne santé avec un vaccin basé sur une toute petite partie du virus ?

 

Vous voyez c’est des mutations qui changent la protéine et la forme de la spike…Chez omicron, vous voyez le nombre d’acides animés  qui ont changé par rapport à la base du virus de Wuhan. Vous comprenez donc bien que si vous avez tant de changements, un vaccin qui est basé là-dessus ne peut pas marcher contre ça.

Maintenant il faut remettre les médecins dans la boucle pour qu’ils s’occupent des malades, on ne peut pas exclure les médecins !

Il faut vacciner les gens à risque et c’est tout. Le reste ça ne sert à rien. Quant au discours disant qu’on va contrôler l’épidémie, on voit bien que c’est impossible de contrôler l’épidémie avec le vaccin.

Au départ, le vaccin était vendu pour ne pas faire la maladie, maintenant on fait la maladie quand même, même moins grave. C’est difficile de nier cela..ce sont des données chiffrées et scientifiques.

 

 1,383 total views,  2 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. L’orgueil et le dépit animent ces gens là. Il n’y a pas pire que les bouchés dans leur genre. Ces personnes se croient intelligentes en voulant faire vivre tout le monde sous cloche. Ajouter à cela leurs mensonges incessants malgré le peu de dangerosité d’Omicron. L’Afrique du sud était le fer de lance, et a montré que ce virus est entré dans les classiques. les gens se font vacciner en masse et le virus frappe en masse. Mais nos dirigeants tiennent absolument à vacciner les petits enfants. Où va-t-on ? Comment comprendre le quoi qu’il en coute, mais pas 1 centime pour l’hôpital ! Nous sommes obligés de suspecter les dirigeants de collaboration avec des instances de l’ombre qui leur dictent quoi faire. Tout ça pour nous miner et nous mettre à genoux. Espérons que le Pol pot poudré foutent le camp lui et ses apparatchiks.

  2. Il y a 30 ans que les chercheurs veterinaires recherchent le moyen d’eradiquer le coronavirus du chat et ils n’y parviennent pas…..la grippe on ne peut l’eradiquer et il en est de meme du Covid 19 faudra vivre avec.
    Maintenant oui je crois reellement que ca a ete cree de la main de l’homme selon certains chercheurs le genome de ce virus est impossible a se creer seul,de plus s’il est semsible a l’hydroxychloroquine et a l’ivermectine et encore artemisia c’est parce qu’on y a insere un germe du paludisme et ces produits detruisent le paludisme donc detruisant ce germe qui en fait partie ils detruisent le virus.
    Je suis persuade que les gouvernement sont parfaitement au courant et que c’est bien la raison pour laquelle ils ont interdit ces produits qui fonctionnent parfaitement ailleurs dont Inde,Japon.

    • Cela signifie qu’ils veulent prolonger l’épidémie, et qu’ils font tout pour nous empêcher de nous soigner.
      C’est particulièrement pervers et sadique.

  3. ============================

    Sur le site : AFP-FACTUEL dont la ligne est de dénoncer les fausses infos on trouve ceci :

    ◙ Non, le CHU de Lille ne refuse pas les dons de sang des vaccinés contre le COVID-19
    https://factuel.afp.com/http%253A%252F%252Fdoc.afp.com%252F9WF6YB
    _________________

    Hé bien, si l’info : « le CHU de Lille ne refuse pas les dons de sang des vaccinés contre le COVID-19 » est un mensonge ; alors la gestion de la crise sanitaire montre l’incompétence gouvernementale.

    Dans un commentaire datant du début de la « crise sanitaire », j’avais parlé des problèmes que devraient, il me semble, représenter les collectes de dons de sang, de transfusions sanguine, greffes, transplants ; et plus encore après que les campagnes de vaccination ARNm anti-CODID aient commencé, du fait que, dès lors, tous les organismes de vaccinés sont contaminants.

    Puis, en ce qui concerne les transfusions sanguines, la pénurie que la vaccination devrait entraîner déjà parce que, en temps ordinaires, la collecte de sang connaît des périodes de manque de dons ; ensuite parce qu’à présent nous sommes confrontés à une explosion de cas de malades, de décès et de personnes vaccinées contaminantes plus de 80%.

    NB : Beaucoup de sportifs vaccinés sont gravement, voire, mortellement touchés. Certains, notamment des footballers s’écroulent sur le terrain. Bien sûr le vaccin est en cause. Mais, je ne peux m’empêcher aussi de penser aux transfusion sanguines auxquelles ont recours certains sportifs pour « se doper ». Y aurait-il un rapport ?

  4. On sait que les injections a ARNm ne fonctionnent pas et sont de fait une escroquerie mondiale en plus d’etre un vecteur de propagation du virus,mais au fait ET SI C’ETAIT FAIT EXPRES ? Parce comme beaucoup j’ai vu la video de ce discours de dingue de Bill Gates qui veut reduire la population mondiale et j’ai lu les extraits sur facebook du livre de Attali ou il parle de cette fameuse epidemie a venir des annees avant qu’elle n’arrive.
    Et ce phenomene n’arrive absolument pas avec les vaccins chinois a virus inactive pourquoi ?
    Dans les pays asiatiques Thailande,Cambodge,Vietnam avant les les ARNm n’arrivent tres peu de cas de Covid,depuis les ARNm explosion de cas et des morts c’est comme en Europe.
    La difference c’est qu’ils indemnisent effets secondaires et morts.
    Mais ils continuent ces ARNm et helas avec la pub qu’ils font la population est absolument persuadee que c’est la meilleure chose a faire infirmieres comprises….moi j’ai pas voulu leur disant que c’est du poison et on m’a regarde comme un illumine,peu importe j ‘ai eu mes injections non ARNm a virus inactive et tout est OK.
    A noter aussi que l’ambassade de France a Bangkok a fait importer ces saloperies et tout ces vieux nigauds de francais ici se sont precipites pour avoir leurs injections parce que c’etait gratuit et on peut rien leur dire ils y croient dur comme fer ,et quand on met sur des sites des interventions de virologues ils disent que c’est du complotisme ( ces piques creveront avant moi assurement d’effets induits ca me derange pas )

Les commentaires sont fermés.