Blanquer a donc imposé un protocole de dingue à nos gosses depuis Ibiza où il se la coulait douce !

Blanquer à Ibiza la veille de la rentrée: en Macronie, on savait, personne n’a rien fait

Ibizagate !
Indécence. Pendant que les profs et les parents attendaient le très tardif protocole de la rentrée, avec des contraintes sans nom pour les élèves, Blanquer lézardait à Ibiza (Baléares) ! Le ministre de l’Education était bien, comme révélé par «Mediapart», en vacances sur l’île des Baléares au moment où il a annoncé dans la presse son protocole sanitaire à la rentrée. Une révélation qui  fragilise encore Macron. Tout le monde savait : la presse a même illustré une interview avec une vieille photo de Blanquer dans son bureau !

Il a bon goût, le Blanquer : tous ceux qui le peuvent se sauvent en Espagne ! 

L’Espagne est la meilleure destination des non-vaccinés libres  !

Pendant que les petits écoliers subissent bêtement des protocoles ubuesques et intenables, le ministre se prend du bon temps dans un coin de rêve au soleil. 

Viva España !

 

Libération /Mediapart
L’information est si baroque qu’elle paraît presque relever de la fiction : «Omicron : Blanquer a annoncé le nouveau protocole dans les écoles depuis Ibiza.»
Cet article paru ce lundi soir sur le site de Mediapart rapporte pourtant des faits bien réels, que le ministère de l’Education n’a pu que confirmer à l’AFP et qui mettent un peu plus la pression sur son locataire, à deux jours d’un nouvel appel à la grève du monde enseignant rincé par près de deux ans de pandémie et la multiplication des protocoles d’accueil des élèves.

Lorsqu’il a annoncé le dimanche 2 janvier dans une interview au Parisien les détails du nouveau protocole sanitaire kafkaïen – très contraignant pour directeurs d’école, enseignants, parents et enfants – qui serait mis en place à l’école dès le lendemain, le ministre de l’Education nationale était bel et bien en vacances dans cette île très « hype » des Baléares, plus connue pour ses soirées animées par des DJ en vogue que pour ses spots de télétravail propices à la concentration…

Le quotidien avait d’ailleurs accompagné cette interview d’une photo de Blanquer, en costume, dans les salons de son ministère, datée du 12 novembre 2021, selon Mediapart.

«Ça devait finir par sortir»

Lundi soir, dans la foulée de la publication, personne au sein de la Macronie ne cherchait à nier, bien au contraire. «Ça devait finir par sortir», a lâché, fataliste, le conseiller d’un ministre influent. De fait, dans les couloirs du pouvoir, les acteurs de la majorité savaient «depuis plus d’une semaine» :«Ça tournait», admet-on dans un cabinet comme du côté d’un député LREM. A l’Elysée, un conseiller du chef de l’Etat répondait dans la soirée, laconique : «Pas de commentaire», avant de renvoyer vers le cabinet du ministre de l’Education nationale «qui a dû répondre dans l’article».

 

«Le mec ose dire qu’il se sent acculé»

Après deux ans de pandémie donc, et alors que la majorité des Français a respecté strictement les confinements et renoncé aux voyages, la présence de Jean-Michel Blanquer à Ibiza lorsqu’il a annoncé le protocole sanitaire auquel devaient désormais se soumettre parents et enfants éclaire en tout cas d’un jour nouveau les événements de la semaine dernière, racontés par Libération.

Jeudi, le monde enseignant s’était fortement mobilisé dans la rue contre la lourdeur du protocole, la gestion des absences, des cas contacts, le non-remplacement des professeurs absents, de l’absence de capteurs de CO2… Même si officiellement, de Brigitte Macron au porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, tout le monde défendait Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education était, en coulisses, désigné coupable de cette fronde. 

 

«Le mec ose dire qu’il se sent acculé, qu’il porte à lui tout seul le fardeau de la crise. Alors que si c’est le bordel, c’est tout simplement parce qu’il n’est pas bon. Il ne connaît pas ses dossiers, il fait des erreurs de com énormes, accuse les pharmaciens d’être fautifs de ses erreurs, ça se passe mal avec le monde éducatif…» pilonnait un macroniste tandis qu’un autre lâchait : «Il n’a pas d’ami au gouvernement, tout le monde le déteste. Et si tu n’as pas deux ou trois ministres avec lesquels t’es pote, tu meurs.»

Macron savait-il ? Va-t-il continuer à le soutenir ?

La question se pose de savoir si Emmanuel Macron savait d’où parlait son ministre lorsque ce dernier a dévoilé ce protocole sanitaire. Et s’il va continuer à le soutenir, après une journée où le ministre sera chahuté aux questions d’actualité ce mardi à l’Assemblée nationale par une opposition dont une partie, à gauche, réclame sa démission depuis au moins une semaine. Ce que n’ont pas manqué de redemander lundi soir le candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot, dénonçant un «niveau de mépris et d’irresponsabilité» «pas acceptable», ainsi que le patron du PS, Olivier Faure, estimant que «la confiance n’est plus possible».

 

 1,464 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Et le gars d’expliquer qu’après avoir travaillé 7/7 et 24/24 pendant des mois il mérite un peu de détente.
    Tu m’étonne qu’il doit être crevé, mais il a encore la force d’emmener sa future prendre du bon temps et baiser à couilles rabattues pendant que les enseignants attendent des directives pour la rentrée.

  2. Blanquer a fait comme son président qui dansait la gigue sans masque, comme son premier ministre 85 à table quand nous étions limité à 6 et les grands-parents dans la cuisine et tous ses collègues qui se gobergent tout en nous faisant chier depuis deux ans. Comme nos députés et sénateurs empilés au bar de l’Assemblée ou du Sénat et qui votent le passe vaccinal sans sourciller. Nous sommes choqués mais dans LEUR MONDE À EUX, Blanquer s’est comporté NORMALEMENT. IL DEVIENT URGENT DE SE DÉBARRASSER DE TOUTE CETTE MERDE !

    • Les nouveaux serfs sont là. Il y aurait une seule chose à faire ; que tout le monde désobéisse comme un seul homme et envoie chier les nouveaux roitelets qui se sentent plus péter.
      Mais à voir les couillons de syndicats de l’EN, qui réclament d’autres masques et des contrôleurs de CO2, c’est pas gagné.
      La servitude volontaire est bien ancrée dans les cervelles molles.

  3. Comme toute cette bande de salopards qui entoure Maconnard 1er, Blanquer applique le principe du « faites ce que je dis, pas ce que je fais » avec une arrogance et un mépris caractéristiques de cette politicaille de merde. La France est sous le joug de leur diktat sanitaire inepte mais eux ils se prennent du bon temps et je gage qu’en Espagne il n’a pas dû trop se soucier des gestes barrière ce salopard

  4. Ben voyons,encore le « fait ce que je dis pas ce que je fais « ,quand je vois la photo de ces pauvres petits avec le masque qu’ils doivent subir toute la journée y compris à la récré , en sport, les tests ,tous ces protocoles à la noix ,pendant que »monsieur »va se dorer la pilule à Ibiza ,y a de quoi avoir la rage .

  5. En fait, il s’est marié à Ibiza avec la journaliste kabana après avoir quitté, après deux ans de mariage (!!!), sa précédente femme (une magistrate) et lui avoir fait un enfant. Il court beaucoup les femmes, il me semble qu’il a 6 enfants. Quand je vous dis que les ministères et le chateau sont de véritables lupanars. Ils sont là pour s’en mettre plein les poches (comme a dit le poudré lorsqu’il est arrivé au chateau en 2017)

  6. Je ne reçois plus aucun article de RR sur ma boite, ni les lettre de RR, depuis le mois d’Octobre., Je suis obliger de chercher les articles sur internet. Merci de voir se qui cloche.

    • Merci Christian je regarde ça et j’essaie de te réinscrire, n’oublie pas de valider le lien qui va arriver dans ta boîte aux lettres bises

      • Même punition pour moi que pour Christian. Heureusement, j’ai conservé bon nombre d’articles que je réouvre pour avoir des nouvelles fraîches.

      • moi, c’est pareil , depuis début décembre, je ne reçois plus les articles, juste une feuille de récapitulation vers 22h , c’est pas pratique, c’était mieux avant.

  7. Ils ont bonne mine les salopards, toutes les preuves sont là tout prouve en effet que cette vaccination est prévu de longue date et que ces mengele continuent à s’enrichir sur le dos des gens et des gosses qui n’en peuvent plus, effets secondaire à la clé et même des morts alors que le virus n’est même plus dangereux, tout au plus un simple rhume. c’est un génocide de masse, un crime contre l’humanité et l’armée devraient intervenir pour arrêter ce génocide et pour juger très très sévèrement ces pourritures qui ne méritent que la corde. Mééééé même l’armée est vendu. Tous des ordures.

  8. Il y avait aussi cette politicarde amerloque AOC alexandra ocazio cortez ou je sais plus qui, qui a filé en FLORIDE!! On se demande pourquoi

Les commentaires sont fermés.