Chez Hanouna, Didier Raoult dézingue l’efficacité de la vaccination contre le Covid

Et l’élément le plus intéressant, c’est que la meute des hystéro-dingues des invités habituels d’Hanouna se taisent, on les sent ébranlés, mouchés, interpellés… inquiets ?

Didier Raoult va finir par être un habitué de « Touche pas à mon poste ». Pour la troisième fois depuis le début de la saison, le célèbre microbiologiste répondait aux questions de Cyril Hanouna vendredi soir 7 janvier. En visioconférence depuis l’IHU Méditerranée, le controversé spécialiste des maladies infectieuses est revenu sur le variant Omicron, dont il confirme la moindre dangerosité par rapport à ces variants prédécesseurs. « Je n’aime pas les prédictions mais globalement, ce qu’il se passe souvent, quand un virus s’adapte à un nouvel éco-système, en l’occurrence l’homme, au fur à mesure il devient plus contagieux et moins dangereux. C’est ce qu’il s’est passé avec la grippe. Nous avons vraiment mesuré dans toute l’année 2021 le pourcentage d’hospitalisés et de morts avec le premier virus et tous les variants puis maintenant Omicron. Clairement, la proportion de gens hospitalisés est très faible », a-t-il commenté.

Alors que le texte du projet de loi sur le pass vaccinal a été voté jeudi 6 janvier, Cyril Hanouna a également demandé au professeur quels arguments il soumettrait aux Français récalcitrants pour les inviter à se faire vacciner. Fidèle à ses positions, Didier Raoult a réaffirmé quelles étaient en son sens les personnes à risques. « En général, jusqu’à 50 ans, il n’y a pas d’endroit dans lequel on voit une surmortalité depuis deux ans liée à ce virus. Ça peut faire partie d’une stratégie de lutte contre l’épidémie mis on ne peut pas dire aux gens, ‘vous mettez votre propre santé en danger en ne vous vaccinant pas’. On a l’impression que ça décroche à partir de 54 ans, concernant les risques de faire quelque chose d’un peu plus grave. On sait que c’est l’âge et l’obésité qui font le risque de cette maladie », a-t-il commenté.

Au terme de l’entretien, Didier Raoult s’est fendu d’un tacle à l’encontre du gouvernement, niant l’efficacité de la vaccination d’un point de vue épidémique et par conséquent, remettant en cause la pertinence de la stratégie du tout vaccinal. « Sur le plan épidémique, est-ce qu’on a une évidence que ça sert à quelque chose ? Je suis désolé de ne pas être d’accord avec les autorités, la réponse est non, ça ne contrôle pas l’épidémie. Pas du tout. C’est dans les pays où on a fait le plus de vaccins qu’il y a le plus de cas« , a-t-il affirmé. Des propos qui devraient encore une fois être vivement commentés.

https://www.programme-television.org/news-tv/Didier-Raoult-4681804#xtor=AL-54

.

[…]

S’il affirme qu’il ne sait pas pour Omicron, compte tenu du caractère récent de l’apparition de ce variant, Didier Raoult semble en revanche plus catégorique concernant l’efficacité du vaccin de manière plus globale sur le Covid.

« Jusqu’à 50 ans il n’y a pas d’endroit où l’on voit une surmortalité développée depuis deux ans liée à ce virus. Ça peut faire partie d’une stratégie de lutte contre l’épidémie mais on ne peut pas dire aux gens ‘vous mettez votre propre santé en danger en ne vous vaccinant pas’. Nous, on a l’impression que ça décroche à partir de 54 ans : les risques de faire quelque chose d’un peu plus grave sont plus significatifs et chez les gens qui sont obèses. On sait que c’est à la fois l’âge et l’obésité qui font les risques de cette maladie », analyse-t-il.

[…]

 1,301 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Il parle du vaccin alors qu’il sait très bien que ce n’est qu’une injection et que le terme « vaccin » n’a pas été homologué. Pourquoi n’est il pas plus franc que les autres sur ce point ?

  2. Il reste prudent, néanmoins, il est très clair. Le vaccin n’évite pas l’épidémie puisque les pays les plus contaminés sont ceux qui ont le plus vacciné.
    En outre, c’est la première fois que j’entends dire que les gens vaccinés ont souffert plus gravement que les non vaccinés, une fois atteints par la maladie.
    Ceci contredit les affirmations stupides et non fondées selon lesquelles le vaccin évite les formes graves.

    Non, Raoult nous le dit carrément, le vaccin augmente les formes graves et c’est sans doute pour cela que des triples vaccinés sont morts de la covid, si c’est ça éviter les formes graves ?
    Est-ce qu’on peut dire à la famille : il est mort de la covid mais grâce à ses trois doses de vaccin, il a évité les formes graves ?

  3. Ce qui me réjouit c’est de voir la g,,,des chroniqueurs d’hanouna pour certains qui étaient virulents contre les nons vaccinés et qui s’aperçoivent qu’ils se sont fait avoir ,ça leur rabat leur caquet et les fait redescendre .

  4. En gros Raoult dit la même chose que Geert Vanden Bossche, mais il se montre beaucoup plus discret sur les effets secondaires du vaccin, il les connait forcément mais il s’est placé à lui-même une limite à ne pas dépasser c’est évident
    Il s’en tient aux effets sur les personnes obèses et fragiles, alors que ce que dénonce Geert Vanden Bossche c’est le déplacement immunitaire, qui consiste à remplacer les défenses naturelles par celles du vaccin en rendant les gens vulnérables à tous les virus et ce quel que soit l’âge, sans oublier les effets du vaccin sur l’organisme que l’on voit sur des jeunes et moins jeunes
    Raoult n’est pas suffisamment convaincant

    • Pas suffisamment convaincant ? En fait ça dépend pour qui. Pour moi une conviction est une affaire personnelle, le résultat d’un long et pénible travail, rien à voir avec un vulgaire point de vue. Personne ne peut me convaincre, par contre on peut me rouler dans la farine, en me racontant des salades. En me faisant prendre des vessies pour des lanternes, et en même temps.
      Je pense comme vous, que Raoult s’est fixé des limites à lui-même, il fait très attention à ce qu’il dit. Malgré ça on continue à le faire passer pour un charlatan, à lui faire dire ce qu’il n’a pas dit. Pire, on lui fait dire le contraire de ce qu’il dit. Je pense que si les Français faisaient vraiment preuve d’esprit critique nous n’en serions pas là.

Les commentaires sont fermés.