Réquisitoire contre les collabos soumis à la dictature sanitaire

Je voulais faire une longue vidéo sur la formidable intervention de Martine Wonner, hier, à l’Assemblée. Et puis j’ai eu une autre idée, après avoir écouté cela…

En près de sept minutes, voilà une vidéo qui dit tout, de manière féroce et impitoyable, contre la grande majorité de nos compatriotes qui, depuis deux ans, se soumettent, toujours davantage, à la dictature sanitaire et aux pertes de libertés qui vont avec.

s, voilà une vidéo qui dit tout, de manière féroce et impitoyable, contre la grande majorité de nos compatriotes qui, depuis deux ans, se soumettent, toujours davantage, à la dictature sanitaire et aux pertes de libertés qui vont avec.

 

 

 

 1,549 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Peut-on avoir le lien pour sauvegarder cette vidéo, et la transmettre à des ex-amis, avant de couper les ponts ?…
    Merci.

  2. Personnellement je suis désespérée… Quand je vois autant de c… autour de moi. J’ai beau leur expliquer, et leur démontrer avec preuves ! Car je fais beaucoup de recherches sur le net un peut partout, surtout où tout le monde ne vas pas… Il y a des recoupements qui se font avec vous aussi. Ils me regardent et disent ah bon ? On a pas vu ça à la TV… Alors je commence à rire, sous leur nez, certains ne comprennent pas, d’autres se vexent… C’est pas grave, J’ai ma conscience pour moi.

    • Ne vous en faites pas; quand la grenouille commencera à s’ébouillanter nous allons entendre leurs gémissements. Comme vous dites : « j’ai ma conscience pour moi ».

  3. Bientôt x variants, bientôt x vaccins. Tous les trois mois, tous les mois? Les Français ne sont pas des moutons mais des cons dans leur grande majorité !

  4. Le pass vaccinal franchit une étape supplémentaire. Nous étions plusieurs dès juillet à annoncer cette dérive vers le « système chinois » et à dénoncer ces mesures discriminatoires, jamais vues en France sauf en temps de guerre. Une revue de juristes, très intéressante, fait le point:la Revue du Droit Public, n° spécial sur les « états d’exception ». Le résumé commence ainsi: « l’État de droit est à la dérive ». Le discours de Castex hier à l’Assemblée est révélateur de l’esprit actuel du gouvernement, qui souhaiterait en finir avec le vote des députés, si possible même avec les Assemblées, afin de mettre le pays « en ordre » (c’est son expression). L’antiparlementarisme, l’appel à l’ordre, tout cela évoque des choses bien connues et on est étonné de voir des gens habituellement si prompts à évoquer « les heures sombres de notre histoire » rester muets devant de tels propos. Comprenons bien que cette « crise sanitaire » est un prétexte pour imposer un système que les Français n’auraient jamais accepté en temps normal et qui a pour modèle un régime totalitaire: le communisme (en réalité l’hyper-étatisme) « capitaliste » chinois. Ce pass vaccinal est d’autant moins justifié que le variant omicron est peu dangereux et que les non-vaccinés ne constituent aucun risque épidémique (comme le rappelait Marine, un non-vacciné testé négatif est moins dangereux qu’un vacciné contaminé). Le plus affligeant est de voir le Conseil constitutionnel et le Conseil d’État se coucher, comme cela se passe dans les dictatures où ces institutions ne sont que des simulacres. Macron aura installé une psychose collective, il aura annulé l’esprit critique, dressé les Français les uns contre les autres, ciblé une catégorie de la population désignée comme bouc émissaire, il aura aussi affaibli l’image présidentielle, ruiné le pays avec un quoi qu’il en coûte qu’il faudra rembourser (jeunes lecteurs, j’ai une pensée pour vous…), il aura aussi détruit une partie de la fonction publique, dégradé l’enseignement (avec une réforme du bac qui rend cet examen inutile et grotesque). Je ne parle même pas du grand remplacement… Mais au moins ces gens ont le sens de l’humour puisqu’ils se présentent comme « le cercle de la raison » !

Les commentaires sont fermés.