Les Pays-Bas annoncent un plan pour donner aux gens jusqu’à six doses de vaccin COVID

Les Pays-Bas (le terme Hollande est proscrit depuis trois ans : https://www.leparisien.fr/international/pourquoi-il-ne-faudra-plus-appeler-les-pays-bas-par-le-surnom-hollande-au-1er-janvier-29-12-2019-8225883.php ) ont décidé de gagner le record européen de la débilité.
Après le tir sur manifestants à balles réelles, on passe à l’annonce de 6 doses de vaccin. Hugo de Jonge, ministre de la santé, a en effet annoncé que le pays se prépare à l’administration de trois doses de rappel supplémentaires. Nous avons donc un « vaccin » qui fonctionne sur le principe de 6 injections.
Pour être tout à fait juste et relativiser, il faut reconnaître que la débilité est la nouvelle normalité.

Hugo de Jonge, ministre de la Santé des Pays-Bas, a indiqué que le pays pourrait préparer trois autres vaccins de rappel contre le coronavirus.

De Jonge a écrit mercredi au parlement de son pays, suggérant que les Pays-Bas devraient envisager des séries supplémentaires de vaccins de rappel pour lutter contre de nouvelles variantes, dont deux en 2022 et une autre en 2023.

La lettre indiquait également que les Pays-Bas disposaient de suffisamment de vaccins de rappel pour leur campagne de rappel actuelle.

Dans la lettre, De Jonge a écrit: « Certainement parce que seulement la moitié d’un vaccin ordinaire est nécessaire pour une dose de rappel de Moderna, nous avons maintenant suffisamment de vaccins pour la campagne de rappel en cours et il existe une base suffisante pour d’éventuelles séries de rappel supplémentaires au deuxième trimestre. et l’automne 2022 et en 2023 ».

Les Pays-Bas ont acheté des stocks de vaccins en gros afin d’éviter les pénuries.

Le pays a commandé près de 6 millions de vaccins supplémentaires aux côtés des 12 millions déjà achetés à Pfizer/Biontech.

Il existe déjà un accord avec Pfizer/Biontech pour au moins 17,5 millions de doses supplémentaires avant 2023. On ne sait pas qui sera éligible pour ces injections de vaccin de rappel contre les coronavirus en 2022 et 2023.

Pfizer/Biontech travaille sur un vaccin adapté à la variante actuelle d’Omicron.

Pfizer/Biontech a indiqué qu’il lui fallait au moins 100 jours pour développer, approuver et augmenter la production d’un vaccin modifié. La livraison est prévue au plus tôt en avril.

Le 29 décembre, les personnes nées en 1983 et 1984 ont été invitées par les services municipaux de santé publique à recevoir leurs rappels. Le lendemain, les personnes nées entre 1985 et 1986 ont été informées qu’elles pouvaient programmer la leur.

Le site Web du gouvernement néerlandais a également mis en évidence les données actuelles sur la vaccination dans le pays.

Au 26 décembre, 89 % des personnes âgées de 18 ans ou plus avaient reçu au moins une dose de vaccin. Au total, 85,9% des personnes âgées de 18 ans et plus sont complètement vaccinées.

Seulement 20 pour cent de la population âgée de 18 ans ou plus a été complètement vaccinée et a reçu un vaccin de rappel, cependant, tous les groupes d’âge ne sont actuellement pas en mesure de planifier leur rendez-vous de rappel.

Au 29 décembre, les Pays-Bas comptaient en moyenne sur sept jours 12 390 cas confirmés de coronavirus.

Le 29 décembre, 51 patients COVID-19 ont été signalés morts, soit une diminution de 24 au jour le jour. Un total de 20 852 personnes sont décédées dans les 28 jours d’une infection au COVID-19 aux Pays-Bas depuis le début de la notification des décès.

Traduction google

https://www.newsweek.com/netherlands-vaccination-booster-coronavirus-covid-shot-1664296

 1,144 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Les Pays bas prennent la tête des pays totalitaires en Europe, ils ont été les premiers à légaliser le cannabis, je me demande s’il y a un rapport.

  2. Deux vaccinés de mes connaissances viennent d’attraper la covid, leur médecin leur a dit : vous avez de la chance, si vous n’étiez pas vaccinés, ça aurait pu être pire ». C’est avec cette affirmation mensongère, qui ne repose sur aucune analyse scientifique, qu’ils arrivent à retomber sur leurs pieds après une jolie pirouette.

    • @Frejusien

      S’ils n’avaient pas etc…
      Pas de doute, leur médecin traitant est un pro…

      du boniment.

      Ou comment avoir toujours raison : « je vous ai engagé dans un traitement qui n’a pas marché, mais je vous ai tout de même sauvé la vie même si ça n’en a pas l’air ! » Je suppose qu’il a eu droit aux remerciements, lui ainsi que Pfizer.
      Et à aucun moment, on se pose la question, « mais quel drôle de vaccin est-ce là, qui ne m’empêche pas d’attraper la maladie ? ».
      Mais chut ! Surtout ne remettons pas en cause le dogme, car c’est bien d’un dogme qu’il s’agit.

  3. On peut comprendre les Paybasiens et Paybasiennes : habiter un pays qui a le même non qu’un des pires imbéciles français, ce n’est pas très glorieux. Mais leur stratégie anti covid laisse penser que c’était mérité…

  4. Il y a diverses erreurs dans l’article du parisien. La « Hollande » est constituée non pas de deux provindes éponymes mais aussi de la Province d’Utrecht.
    Hollande est effectivement la Région qui donne son nom au pays, comme l’Angleterre ( bonjour les Ecossais et autres), l’Autriche,bonjour les Carinthiens et Tyroliens)mais l' »autre pays du fromage » vu la quantité de fromages en Belgique,s’il y a un autre pays du fromage c’est bien ce pays !

    Par ailleurs, côté noms bizarres pour un pays ou région, que penser de  » Hauts de France » juste à côté du « Plat pays », autre définition qui ne convient pas à la Belgique puisqu’il s’agit en fait de la Flandre ! J’ai malice à dire « Bas de France » mais ce faisant je trouve que le nord de la France devrait se nommer Pays-Bas de France puisque la plus grande partie du territoire en a fait partie Somme d’Amiens comprise.

  5. Ben tiens ,il faut bien écouler les stocks ,ces vaccins ne sonts pas payants sinon ils seraient capables de les brader ,c’est janvier c’est la période des soldes pffff.vraiment des dingues .

    • Vaccins gratuits ? c’est quoi, çà, gratuit ?
      Ils sont payants ( tout compris, le prix de revient est de 80 $$$ ! )
      Vaccin, boîte, seringue, transport, réfrigération (-80 ° )docteur qui pique, la pub à la télé, non la pub partout,les dossiers, les fonctionnaires etc…
      Et qui paye ?
      L’état, mais l’état, c’est nous, on paye tous, même les non vaccinés !

      • De toutes façons vaccines ou pas on casque , pour les alcooliques, fumeurs ,drogués, migrants qui ne payent rien et ont droit à tout avec l’ame, la CMU, alors ceux qui râlent après les non vaccinés hospitalisés qui coûtent du fric à la sécu ,qu’ils râlent aussi pour ceux cités plus haut plus,les diabétiques, les hypertendus,ceux qui ont du cholestérol etc etc etc …

  6. Je suis heureux de constater qu’au pays du Gouda, on ne lésine pas sur la marchandise. Les pompes funèbres vont faire de bonnes affaires. Vermeer reviendrait, il peindrait La Jeune fille à la seringue.

  7. Pourquoi 6 doses, le peuple ne crève pas assez vite, alors ils accélèrent les choses.

    • Pour l’instant, c’est tous les 3 mois.
      Un vaccin, c’est une protection – à vie – pour 10 ou 5 ans, pour un an pour la grippe saisonnière ( grippe saisonnière, pas mensuelle )
      La définition du mot vaccin est dans le Petit Robert, ici , le terme ne convient pas, c’est une thérapie génique, donc un traitement, pas un vaccin. Un vaccin donne l’immunité presque totale, ce qui est loin, très très loin ici d’en être le cas.
      Les non vaccinés et non contaminés donc non contaminants doivent se protéger de vaccinés.qui eux le sont

Les commentaires sont fermés.