Le village immémorial s’appelle « les Nègres » : un élu régional veut l’interdire pour « racisme » !!!

J’ai entrepris la rédaction d’un dictionnaire amoureux et poétique du terroir (https://resistancerepublicaine.com/2020/11/28/et-si-lon-ecrivait-un-dictionnaire-amoureux-et-poetique-du-territoire-rural-francais/).

Une initiative qui n’est pas insignifiante si on lit cet article de la « Charente libre » (groupe Sud-ouest, un torchon que les gens achètent avant tout pour la rubrique nécrologie comme tant de quotidiens locaux sans grand intérêt).

https://www.charentelibre.fr/charente/verteuil-un-elu-regional-en-croisade-contre-le-hameau-les-negres-7484478.php

Verteuil: un élu régional en croisade contre le hameau “Les Nègres”

Verteuil: un élu régional en croisade contre le hameau “Les Nègres”
Karfa Sira Diallo est tombé sur “Les Nègres” sur la route de ses vacances.

Photo repro CL
Par Henry GIRARD, publié le 30 décembre 2021 à 20h01.
L’élu néo aquitain Karfa Sira Diallo s’est filmé devant le panneau « Les Nègres » pour dénoncer l’appellation du lieu-dit qu’il estime « raciste ». « Un jugement stupide » pour le maire excédé.

D’emblée, le ton est donné. « C’est un symbole de l’histoire de l’esclavage, de la traite des Noirs, du racisme sur la place publique. »Le tout frais conseiller régional écologiste de Nouvelle-Aquitaine, Karfa Sira Diallo, sur la route de ses vacances…

Ainsi cet élu régional croit que le nom du village provient de l’esclavage. Sauf que le seuil du Poitou n’est pas le Bordelais !

Jamais les pauvres gens de ce hameau n’ont participé à un titre ou à un autre à l’esclavage. Coincés entre la Charente et les Deux-sèvres, ils vivaient pauvrement de l’agriculture…

En réalité, j’ai pu constater dans mes recherches que de nombreux lieux-dits charentais comportent le mot « nègre » ou « négrier » pour renvoyer à la couleur noire, tout simplement.

On utilisait couramment le mot « nègre » dérivé du latin « niger » pour désigner sans aucune connotation un lieu.

Plusieurs lieux dits s’appellent ainsi « le cerisier négrier ». Diallo (encore un) croit peut-être que le cerisier en question avait participé à la traite négrière !!!

Encore un exemple de non intégration, de refus d’assimilation de la part d’une personne qui, de plus, a été élue conseiller régional, rien que ça !

Il est vrai que c’est un petit plaisir en cette époque de « cancel culture » que de voir en passant sur la Route nationale 10, un grand axe entre Bordeaux et Poitiers, cette appellation qui n’a jamais choqué personne pendant des siècles et des siècles.

On en sourit car on comprend bien que cela n’a aucun rapport avec le racisme. Les Français utilisaient ce très beau mot sans repentance ; c’est un très joli mot car il fait écho directement au latin. Pourquoi devrions-nous renoncer à employer les mots riches de notre langue ?

Il fallait bien qu’un jour un inculte s’indignât de cette appellation typique du terroir et avec ses gros mocassins, vienne remettre en cause la mémoire de la ruralité…

La réponse est toujours la même : « on est chez nous » !

 1,335 total views,  1 views today

image_pdf

49 Commentaires

  1. My brother recommended I may like this web site.

    He was once entirely right. This put up actually made my day.
    You cann’t consider simply how a lot time I had spent for this info!

    Thanks!

    My webpage – Motorradauswahl

    Traduction :
    Mon frère m’a recommandé d’aller voir ce site Web.
    Il avait entièrement raison. Cette lecture a agrémenté ma journée.
    Vous ne pouvez pas simplement imaginer combien de temps j’ai passé sur ces informations !
    Merci!

  2. Bien des Français portent le nom de Négre , celui -çi vient du Patois du sud-Ouest signifiant noir dont l’origine est latine , celle-ci vient des ramasseurs de noix qui au contact de ce fruit sec se noircissaient les mains …plus tard on découvrit le Broux de noix pour teinter le bois .Dans la langue Catalane ou Valencienne Negre est la couleur noire . Donc tout celá n’a rien à voir avec les noirs d’Afrique ou l’esclavage !

  3. Sirha Karfa Diallo, peut-être lui-même descendant d’esclavagistes !
    Diallo est un patronyme généralement Peul qui signifie vaillant, courageux, autrement désigne un guerrier qui allait capturer d’autres noirs pour les esclavagiser…
    D’autre part, les Peul sont un peuple essentiellement originaire du continent indo-asiatique et nord africain, peut d’ascendance africaine, autrement dit des colonisateurs de l’ouest africain !
    Tout pour plaire !

  4. Les nouveaux débarqués, sitôt installés, sitôt reconnus par les idiots utiles du Grand Remplacement, n’ont qu’une idée en tête, faire table rase de notre histoire.
    Tout les chiffonne, ils se sentent insultés, ils s’accrochent à des mots qu’ils ne comprennent pas, ils ramènent tout à eux, leur petite personne, leur ego surdimensionné. Dans leur immense ignorance, ils s’imaginent que ce panneau les concerne, que ce nom ne peut être qu’une insulte à leur noble personne.

  5. Que voulez-vous, c’est la joie de s’installer dans un nouvel habitat : changer les meubles, le décor, pour marquer son territoire et qu’il devienne son reflet. Sauf que ceux qui se sentent « nègres » ne l’entendent pas de cette oreille. Ils ont leur jockey : l’esclavage et le racisme attaché, oubliant que leurs ancêtres y ont barboté tout autant, en toute innocence, parait-il puisqu’ aujourd’hui sans aucune repentance manifestée.

  6. Que ce connard de mal blanchi retourne d’où il n’aurait jamas dû sortir !!!

  7. Bientôt, pour faire la sauce de salade, nous n’aurons plus le droit d’utiliser de vi NAIGRE à cause de la sonorité raciste du mot. Si N’GOULOUGOULOU KOUROUMBA ne se plaît pas chez nous, il y aura bientôt des élections à Bobo Dioulasso (mais c’est sûrement moins bien payé qu’en FRANCE raciste). Il s’y trouve peut-être un hameau appelé  » Les Babtous  » …

  8. Ils ont voulu nous interdire  » la tête de Nègre » dans les pätisseries alors qu’il fallait fouetter les blancs pour le réaliser , Ils ont voulu faire changer des enseignes de magasins très anciens à Lyon  » Au Nègre  » torrefaction ,  » Au Nègre » Chocolatier…Bientôt ils s’attaqueront  » au petit-noir » dans les cafés …Stop !

  9. « Nègre » est le nom de la famille fondatrice de ce hameau qui a d’abord été simplement une ferme.
    Un très grand nombre de lieux portent ainsi le nom de famille des habitants les plus anciennement connus et généralement fondateurs, quantité de hameaux, mais aussi des villages (les Vigneaux, Les Pujols, Les Martys, Les Sauvages…) et des villes, à commencer par « Paris », la cité des « Parisii » anciennement Lutèce.
    Ce crétin inculte immigré du fin fond de sa brousse sénégalaise (Diallo est un patronyme Peul du nord du Sénégal) a réussi a se faire connaître. C’est ça la France du 21e siècle.

    • Il va aussi falloir débaptiser tous les « Moreau » français, l’un des noms les plus fréquents en France (dans le top 10) :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Moreau_(nom_de_famille)
      « Le patronyme Moreau est une variante francisée de Morel, qui est un surnom pour quelqu’un à la peau foncée, tel un maure. (« Moreau » se dit aussi de la robe d’un cheval d’un noir foncé et luisant) ».
      L’homme blanc Pascal Nègre était encore président d' »Universal Music »…

  10. qui est ce qui a pu mettre dans sa liste un bamboula pareil ? il ne doit pas bouffer des escargots.

  11. Il y a aussi un sommet appelé le ‘mourre nègre’… Il y aura bien un crétin décervelé pour y trouver à redire… On m’aurait raconté qu’on en serait là un jour je ne l’aurais pas cru…

  12. Dans quel pays vous pouvez critiquer ceux qui vous accueillent ? Réponse la France si le mot negre le gène qu’il retourne d’où il vient
    Ils auront au final la peau des Français

  13. Comment peut on encore èlire des cons comme ça ? Escrologes ? Et combien d ‘indemnitès ..€€€ .Le peuple est vraiment con !

  14. C’est comme ça, les gros nez – ou nez-gros – sont des gens inintelligents, c’est prouvé, démontré.

  15. Encore un qui sait où se trouve la caisse d’allocations familiales ! Qui vit en France et veut nous faire la leçon au lieu de balayer devant sa case.

  16. Quand c’est pas un Traoré c’est un Diallo, quand c’est pas Mohamed c’est un islamo-gauchiste écolo qui vient nous faire C… avec ses névroses…

  17. « Pourquoi devrions-nous renoncer à employer les mots riches de notre langue ? »

    Parce qu’un ignare et allogène doté d’un QI standard africain de 70 et élu conseiller régional par la prestidigitation républicain et l’aide de ses congénères déjà sur place en a décidé ainsi ?

  18. Bientôt « montcuq » y passera aussi, pour « homophobie.
    Si si, ce patelin existe!
    Il y a aussi POIL, les féministes velues par conviction s’en chargeront.
    Aussi risible que lamentable.
    Bonne année tout de même! :))

    • Mais oui, Montcuq existe bel et bien, c’est un petit village où j’ai passé deux ans de mon enfance !

  19. Bien sûr, on comprend immédiatement si on est français qu’il s’agit d’un nom soit de l’ancien français, soit du latin, c’est la même chose pour bon nombre de communes. Changer ce nom, c’est comme supprimer l’histoire de cette commune et de notre pays, tout ça parce que des gens venus d’ailleurs sont susceptibles, nous devrions peut-alors supprimer le mot noir du dictionnaire ?

    • En 2017, les habitants de ce village ont subi des dégradations…
      https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/charente/angouleme/negres-panneaux-lieux-dit-degrades-charente-1304937.html
      Elles leur ont donné l’occasion d’exprimer leur attachement au nom de ce hameau, attachement qui peut s’expliquer très légitimement par le fait que des générations et des générations d’ancêtres ont vécu sur des terres ainsi appelées.
      La violence des gauchistes est sans frontière.
      Et ce sont les mêmes qui nous somment d’accepter l’islam parce que les musulmans le demeureraient par attachement à leurs racines finalement, racines étrangères.
      N’y a-t-il pas là quelque contradiction ?!
      Et pourquoi serait-ce à celui qui accueille de céder, de changer pour faire plaisir à son « hôte »?
      Il me semblait qu’un minimum de politesse était de respecter la personne qui nous accueille chez elle. Quand on est invité chez quelqu’un, si on commence à critiquer la décoration de la maison ou l’apparence de son bienfaiteur, normalement on se fait mettre dehors avec un bon coup de pied dans le derrière…

  20. Avec « ces gens-là » qui resteront majoritairement pour très longtemps encore des incultes,puisqu’ils ne sont que des « Français-Préfecture » et nullement de cœur, par la faute de cet obsolète Droit du Sol qui donne quasi-automatiquement une carte d’identité Française et d’appartenance à cette forfaiture démocratique qu’est l’UE actuelle. Ce droit devrait être le plus vite possible abrogé car il est devenu un « Cheval de Troie » à partir du moment où la France est entrée dans une ère de progrès technologiques exponentiels entraînant une énorme révolution sociétale qui ne peut qu’attirer les peuples scientifiquement défaillants de par leurs cultures gelées par l’immobilisme et les superstitions de leurs foies religieuses, lesquelles font fi de prendre en considération l’acception totale des Droits de l’Homme qui comporte pourtant un volet de devoirs parallèles aux protections sociales dont ces Français exogènes sont friands. Ceux-ci sont un peu à la France ce que sont les peintures fraîches aux grilles de jardin en réfection, ils se régalent du bénéfice d’un État Civil complaisant jusqu’au point de pouvoir obtenir des responsabilités politiques tel cet hurluberlu perdu dans un monde très majoritairement de caucasiens de culture judéo-chrétienne et mâtinée hellénisme, qu’il semble pour le moins de façon subliminaire avoir appris à détester.
    Quant à moi, vu les temps qui courent,j’achèterai dorénavant des « têtes d’Africains » en pâtisserie, en priant de ne pas me retrouver devant la 17ème correctionnelle pour apologie néo-cannibalesque « renversée » . Quelle époque !
    Allez, et Bonne Année 2022, »les petits » – comme on dit en pays cévenol.

    • C’est un élu écolo…
      Qu’y a-t-il donc d’écologique dans toute la paperasse qu’implique un changement de nom du hameau, sans compter les changements de panneaux. C’est écologique de fabriquer des panneaux de signalisation ??

  21. La bêtise n’a pas de bornes.
    Malheureusement, elle ne cesse de prospérer et d’être soutenue par sa soeur, la mauvause foi.

    Cet homme de « couleur » (ainsi dénommé par un euphémisme qui se veut anti raciste et bien pensant – et qui me convient bien car, en lui-même, protecteur face aux ligues dites anti-racistes et à la justice de mon pays-), n’est qu’un idiot !

    En fait, ce genre d’homme renie son appartenance.

    Si j’étais noir, je serais fier d’être rattaché à la « négritude », telle qu’elle a été sublimée par Senghor, condisciple de Pompidou à Normale Sup.

  22. Il ferait mieux d’aller traquer l’esclavage qui existe encore en Afrique entre noirs au lieu de nous faire la morale, dont d’ailleurs je me fous totalement et qu’il peut se mettre en suppositoire.

  23. Si lui pas content … lui retourne chez lui … tout ces étrangers commencent a nous faire chier

    • li manger de la chair humaine canibale, ah non c’est un vert li manger des pissenlits par li racine

  24. La science a trouvé un « vaccin » contre une certaine maladie en quelques mois! Et ça marche du tonerre de Zeus! Et toujours pas depuis le temps, de vaccin(s) contre la connerie crasse!! Et je ne suis pas sur que les ancetres de ce Mr portaient de gros mocassins! Même aujourd’hui ils ont des pompes en pneu!

  25. Qu’est ce que tu fous chez les descendants des méchants trafiquants déguisé comme eux, et né grâce à leur médecine, l’Africain ?
    Tu nous dois absolument tout, jusqu’à l’existence.
    On en a marre de vous et vous n’allez plus tarder à le comprendre.

  26. C’est vrai que dans notre vielle France il y a des noms d’endroits, de monuments que nos remplaçants extra-européens jugent racistes !
    Au fait, tout ces étrangers ont-ils été obligés de venir par la force, NON !?
    Alors s’ils sont pas heureux, qu’ils se cassent loin de la France, ça nous fera des vacances !!

  27. Une chance pour la France ?non une malchance plutôt, et ceux que ca défrise qu’il y aie des villages qui s’appellent les négres,negrerie,negrats etc…et trouvent ca raciste alors que ca ne l’est pas ,et bien ils peuvent toujours quitter NOTRE PAYS on ne les retient pas .

  28. Une couveuse formidable : la Poule Soie.
    Autrefois appelée : la Poule Nègre Soie.

    Pour la découvrir, un article de « Poules Club » sur le sujet : https://poules-club.com/poule-soie/

    La poule porte le nom de « Soie » du fait de l’air duveteux de son plumage.
    La poule PORTAIT aussi le nom de « Nègre » du fait de sa couleur de peau : sous son plumage, sa peau a la particularité d’être NOIRE.

    C’est en 2009 que la Nègre Soie est devenue simplement Soie… ce qui a permis d’homologuer les nouvelles variétés de Soie (qui ont la peau ROUGE)…

    En ce moment, on voit la Soie à la télé : https://www.youtube.com/watch?v=D9R6wBKtBso
    Quand vous voyez cette pub, exclamez-vous bien que « ce sont des NÈGRES Soies »!

  29. Avec un nom pareil, ce n’est pas plutôt ce « conseiller régionlal » qui devrait réfléchir à se trouver un nom moins racisé ? Il ne serait pas le premier entre Voltaire et Hallyday…

  30. Encore un gaucho de merde qui ne veut pas vexer la diversité.
    Arrêter de voter pour ces branquignoles.

  31. J’ai des idées noires à cause de cet élu. Je rumine de bien sombres pensées. Du coup, je vais aller me faire un petit noir bien serré, histoire de ne plus broyer du noir. Ce matin, le ciel est sombre, de gros nuages noirs s’amoncellent à l’horizon. À la radio, Hallyday chante :  » Noir c’est Noir ». Que sont devenues les Négresses Vertes?

    • Youpi!…. merci Argo
      Ma dose journalière de rigolade !
      Du coup je revois la vie en rose !

    • Attention au comptoir interdit le petit noir…
      Et pas qu’un nègre viennent commander 1 blanc sec !

  32. Cela me fait enrager quand je vois autant de c… ! A Biarritz aussi ils ont tellement harcelé la Pharmacie du quartier La Négresse qui était donc la « Pharmacie de la Négresse » que ce pauvre pharmacien à changé le nom de son établissement ! Il a pris une dénomination basque qui veut dire femme noire ! Et quand on sait qui sont ceux qui sont à l’origine de cette abomination…. On est sali que par la merde, n’est ce pas ?

  33. Il paraît que pour la gauche (et la droiche), « l’immigration est une chance pour la France ».

    Avec le temps, on s’aperçoit que ces pépites à majorité musulmane ne veulent qu’une chose : nous remplacer et remplacer notre culture/civilisation par la leur. Aidés en cela par les islamo-gauchistes supprimant ou rejetant les saints de l’éphéméride, le Tour de France, le sapin de Noël, le « joyeux Noël » et… la toponymie plurimillénaire de notre pays.

    Je signale au passage que les hameaux « Les Nègres », « La Nègrerie », « Les Négrats », « Les Négrels » sont nombreux en France. Une toponymie qui n’a rien à voir avec l’esclavagisme (et quand bien même, on s’en foutrait) mais plutôt avec la couleur du sol ou de la végétation. Pour l’inculte et susceptible Diallo, sachez qu’il y a 1000 ans, la plupart des paysans qui vivaient dans ces hameaux étaient des serfs…

    A signaler : l’ouvrage « Toponymie générale de la France » par le toponymiste blanc… Ernest Nègre 🙂

    • Une chance pour qui ….
      Une chance qui tourne de manière irréversible vers le chaos et l’affrontement civilisationnel

    • Cela me fait penser à un commentaire dans une BD que j’ai reçue en cadeau de Noël: « Le Var -Terre d’histoire- chez Signe) ».

      Sur 52 pages, une seule consacrée aux « pillages et aux saccages » (sans citer par ailleurs l’esclavage par enlèvement, la castration des hommes, la relégation des femmes dans les bordels et autres courants « actes de barbarie »), commis par « des sarrasins » (qu’il a bien fallu quand même citer), mais en relativisant la « chose », car les dit sarrasins « n’étaient pas les seuls à piller » (donc circonstance atténuante) puiqu’ils auraient été accompagnées d’autres pillards venus (tenez-vous bien), de l’Espagne, de la Ligurie, de la Corse, de la Sardaigne, de la Sicile et des Baléares (ce qui d’ailleurs -à moins que je ne me trompe- revenait certainement au même, puique nombre de ces territoires étaient en ces temps, également soumis par les dits sarrasins).

      Mieux, toujours dans cette BD : à une question posée par un quidam à un « sachant » sur la signification de l’appelation de « Les Maures  » pour le massif montagneux et boisé qui s’étend depuis environ Roquebrune jusqu’à Toulon, la réponse tombe, sentencieuse :  » Là encore, il faut être prudent ! le terme de « Maure » qualifierait plutôt l’aspect sombre des forêts du massif et des zones incultes ».

      C’est-y pas beau ça, mesdames messieurs, une telle pitoyable pirouette ?

      Déconstruction! déconstruisons ! dans tous les dommaines !

Les commentaires sont fermés.