La Turquie transforme une autre église en mosquée le soir de Noël

La Turquie transforme une autre église Sainte Sophie en mosquée le soir de Noël

Riche revue de presse pour cette dernière semaine de l’année : quelques titres de la presse internationale rassemblés pour éclairer sur la véritable nature de l’islam, dogme totalitaire et destructeur présenté comme « religion de paix »….

Greek City Times

Cette fois-ci, la conversion a eu lieu dans la ville d’Ainos en Thrace orientale, où le génocide grec a commencé en 1913, avant la Première Guerre mondiale.

La Turquie a transformé la veille de Noël l’église Sainte Sophie d’Ainos (Enez), à Adrianoupoli (Edirne), en mosquée (Mosque-i Sharif) après l’achèvement de sa « restauration » par la Direction générale des institutions.

L’église Sainte Sophie d’Ainos (Enez) est un édifice byzantin du 12e siècle.

« Après l’inauguration l’année dernière de la mosquée Sainte-Sophie à Istanbul (sic), nous nous retrouvons aujourd’hui pour l’inauguration de la mosquée Sainte-Sophie à Ainu-Edirne », a déclaré le président turc des affaires religieuses, Ali Erbas.

L’église chrétienne historique n’a pas été utilisée en raison des dégâts causés par un tremblement de terre. Elle a été restaurée 56 ans plus tard et ouverte à la prière (musulmane) du vendredi par Ali Erbas.

Le président turc des affaires religieuses, Ali Erbas a parlé dans son discours de la culture islamique 

« Il y a quelques mois, nous avons visité les pays des Balkans. Lorsque nos yeux voient un minaret, nos cœurs se mettent à palpiter. Partout où nous voyons une mosquée ou un minaret, nous sommes heureux. Nous sommes en train de rouvrir la mosquée Sainte Sophie  pour le culte. Qu’Allah tout-puissant la bénisse. Quelle belle unité et solidarité nous avons ! »….

Angleterre : deux hommes de Bradford emprisonnés pour « esclavage moderne » d’un garçon vietnamien contraint de travailler dans une ferme de cannabis

 

Zain Bashir, 25 ans, Usmaan Tasif, 26 ans

DEUX hommes de Bradford ont été condamnés pour avoir participé à la traite d’un garçon vulnérable afin de le faire travailler comme esclave dans une ferme de cannabis de la ville.

https://www.thetelegraphandargus.co.uk/news/19800123.two-bradford-men-jailed-modern-slavery-boy-made-work-cannabis-factory/

Tous deux ont plaidé coupable d’avoir organisé ou facilité le voyage du jeune Vietnamien le 23 janvier en vue de son exploitation, en violation de la loi sur l’esclavage moderne.

Le procureur Katherine Robinson a déclaré aujourd’hui à la Bradford Crown Court que l’enfant avait été vendu comme esclave au Vietnam et transporté en Chine.

Il a ensuite été amené au Royaume-Uni dans un camion et sauvé par les autorités d’une ferme de cannabis à Bradford en novembre.

L’enfant a été placé dans une famille d’accueil aimante de la région, mais il a disparu. Une recherche à grande échelle par vidéosurveillance l’a montré montant dans une Mercedes.

Le tribunal a appris que Tasif conduisait la voiture et que Bashir était passager.

Les deux accusés ont refusé de fournir les codes d’accès à leurs téléphones mais la police a réussi à accéder à celui de Bashir et a trouvé des photos et des vidéos relatives à des fermes de cannabis.

Angleterre : A Bradford, les musulmans représentent un quart de la population

USA/Kentucky : un musulman a rejoint Daesh, a participé à un camp d’entraînement du djihad, a reçu des armes et un entraînement physique.

Mirsad Hariz Adem Ramic possède la double nationalité américaine et bosniaque.

MailOnline

Un musulman du Kentucky qui a voyagé en Syrie pour rejoindre Daesh comparait devant un tribunal fédéral pour faire face à de multiples accusations de terrorisme quelques jours après avoir été expulsé de Turquie vers les États-Unis.

République démocratique du Congo : Un musulman tue au moins six personnes dans un restaurant le jour de Noël dans le cadre du djihad


International Christian Concern
Au moins six personnes sont mortes et plusieurs ont été blessées après qu’un kamikaze présumé des Forces démocratiques alliées a attaqué le restaurant Ishango, dans l’est de la République démocratique du Congo, à 19 heures, le jour de Noël.

 

Turquie : Une autre église historique au bord de l’extinction

http://www.agos.com.tr/tr/yazi/26516/erzurum-surp-minas-kilisesi-nasil-kurtulur

Une autre église historique est saccagée et laissée à l’abandon en Turquie. Victime d’abus depuis des décennies, l’église Surp Minas, située dans la ville d’Erzurum, est maintenant prise au milieu d’un projet de transformation urbaine. En outre, elle a été en grande partie détruite par les pilleurs.

L’histoire de cette église est un exemple des nombreuses violations et profanations subies par presque toutes les églises historiques de Turquie.

Construite par les Arméniens en 1790, l’église de Surp Minas est actuellement menacée d’extinction. L’église, qui a servi d’écurie pendant des années, a été prise pour cible par la municipalité de la ville, les habitants musulmans et les pilleurs, entre autres. Les images sur les murs intérieurs de l’église ont été largement effacées, ses murs profanés.

L’église est devenue une propriété privée après la Première Guerre mondiale, période pendant laquelle la Turquie ottomane a perpétré le génocide chrétien de 1913 à 23.

En 1934, le maire de l’époque, Muhammet Cevdet Orhan, voulait soit transformer l’église « abandonnée et inutilisée » en mosquée.

En 2019, l’église était impactée par les tas d’ordures et de gravats que la municipalité déversait dans la zone.

Russie : Poutine affirme que 32 attaques terroristes ont été déjouées en 2021.

Tass 

Poutine ne dit pas de quel type de terroristes il s’agissait, du moins en ce qui concerne ce rapport, mais il s’agissait presque certainement de djihadistes islamiques. C’est la menace terroriste internationale que personne n’ose nommer.

Nigeria : Des musulmans assassinent douze chrétiens dans un massacre djihadiste alors qu’ils sortaient de la messe.

Les médias de l’establishment en parleraient…si les rôles étaient inversés !

 Morning Star News

ABUJA, Nigeria

Le Nigeria a été le pays où le plus de chrétiens ont été tués pour leur foi l’année dernière.

Dimanche 19 décembre, les terroristes de la province d’Afrique de l’Ouest de Daesh (ISWAP, nouveau nom de Boko Haram) ont tué 12 chrétiens lors d’une attaque dans l’État de Borno, dans le nord-est du Nigeria et ont incendié neuf maisons.

Les islamistes ont attaqué le village à prédominance chrétienne de Kilangal, dans le comté d’Askira-Uba, dans l’après-midi, peu après la messe .

Les terroristes ont également pillé les magasins.

Selon des sources, les assaillants n’ont rencontré aucune résistance. Abdul Balte, résident du quartier, a déclaré que les personnes tuées étaient des chrétiens.

« Les attaques ont été menées par ces terroristes armés sans résistance de la part des militaires de la région », a déclaré Balte. « Les chrétiens qui ont survécu ont été contraints de fuir le village ».

« Ces attaques persistantes de Boko Haram sur nos villages nous ont laissés dans une pénurie perpétuelle et la perte de notre peuple », a déclaré Joshua. « Je prie pour que le Seigneur entende nos prières et guérisse notre terre ».

Markus Njidda, habitant de la région, a qualifié les attaques menées contre les chrétiens de sauvages.

Un  » terroriste potentiel  » d’Arabie Saoudite arrêté après avoir traversé la frontière ouverte de Biden

Fox News

Un  » terroriste potentiel  » d’Arabie Saoudite attrapé après avoir traversé la frontière ouverte de Biden

Selon Fox News, l’homme de 21 ans a été appréhendé jeudi soir alors qu’il entrait aux États-Unis en provenance du Mexique par Yuma, en Arizona.

 

Un musulman du Canada admet avoir dévalisé une bijouterie d’Edmonton pour financer le djihad de Daesh.

Canadian Press

Cette affaire est une illustration du lien entre la petite criminalité et les activités du djihad.

 » Un Canadien plaide coupable devant un tribunal américain d’avoir financé les activités de Daesh en Syrie « .

Selon une déclaration du ministère de la Justice des États-Unis, Abdullahi Ahmed Abdullahi a admis avoir fourni de l’argent à ses quatre cousins, pour financer leurs activités terroristes en Syrie.

Selon la déclaration, il a également admis avoir cambriolé une bijouterie d’Edmonton en 2014 pour financer le voyage des conspirateurs depuis l’Amérique du Nord afin de soutenir et de rejoindre les combattants terroristes en Syrie.

« Les réseaux terroristes ne peuvent pas survivre sans des gens comme Abdullahi », a déclaré le procureur américain Randy Grossman dans le communiqué…..

Le communiqué indique que les activités terroristes comprenaient le meurtre, l’enlèvement et la mutilation de personnes en Syrie.

En outre, Abdullahi a admis que lui et d’autres personnes ont viré et fait virer de l’argent à des intermédiaires tiers à Gaziantep, en Turquie, non loin de la frontière syrienne, pour soutenir les combats et les activités terroristes en Syrie…..

Nigeria : Des musulmans assassinent au moins 38 personnes, incendient des maisons, des produits agricoles et des véhicules.

Independent

Nigeria : la police islamique et la Hisbah vont interroger les parents de la nouvelle Miss Nigeria, Shatu, au sujet de sa participation à un concours de beauté.

http://saharareporters.com/2021/12/22/islamic-police-hisbah-interrogate-parents-new-miss-nigeria-shatu-over-participation

Elle a été couronnée la 44ème reine du concours lors de la cérémonie qui s’est tenue à Lagos.

Le Conseil de la Hisbah (charia)de l’État de Kano a annoncé son intention de convoquer les parents de Shatu Garko, 18 ans,  la gagnante de Miss Nigeria 2021, à propos de la participation de leur fille au concours de beauté.

Shatu Garko, passionnée d’équitation, a représenté la région du Nord-Ouest du Nigeria lors du concours.

Bien qu’elle soit la plus jeune concurrente, Shatu Garko a battu 17 autres candidates pour devenir le premier modèle portant un hijab à porter la couronne de Miss Nigeria.

Cependant, dans une conversation avec BBC Pidgin, Haruna Ibn-Sina, commandant du conseil Hisbah de Kano, a déclaré que l’invitation avait pour but d’interroger les parents de Shatu Garko sur la participation de leur fille au concours.

Selon lui, la participation de Shatu Garko au concours de beauté était contraire aux principes islamiques, ajoutant qu’un tel acte pourrait encourager d’autres filles à faire de même.

Il a déclaré : « Nous (Hisbah) avons confirmé que Shatu Garko est une musulmane de l’État de Kano et que ses parents viennent de Garko LGA. Kano est un État régi par la charia et c’est pourquoi nous ne laisserons pas tomber cette affaire.

« Nous allons convoquer les parents pour leur parler des actes de leur fille et du fait que ce qu’elle a fait est illégal dans l’islam. Ceci afin de leur faire comprendre qu’elle ne peut pas continuer dans cette voie et aussi d’empêcher d’autres filles de la copier.« 

Il a ensuite cité plusieurs versets du Coran et des enseignements de l’islam pour montrer que l’action de Shatu Garko est « illégale ».

Ibn-Sina a également affirmé que les organisateurs de tels concours de beauté s’exposent à la colère d’Allah.

 

Londres : l’agresseur sexuel qui se faisait passer pour un bon samaritain 

Sharif Abbas

Un homme portant un gilet pare-balles a proposé d’aider une femme blessée après qu’elle soit tombée dans les escaliers d’une station de métro, mais il s’est rendu au sous-sol et l’a agressée sexuellement.

Daily mail

Sharif Abbas, 30 ans, s’est précipité pour « aider » la jeune femme de 19 ans à Bond Street.

Elle s’était cassé le poignet et s’était coupée à la tête en tombant sur le quai du métro.

Abbas a conduit la femme blessée hors de la station et dans un sous-sol voisin.

Angleterre : l’imam est l’un des deux accusés de vol à main armée

https://tt.loopnews.com/content/imam-one-2-charged-tobago-robbery

La police a déclaré que deux hommes, dont un imam, ont comparu devant un magistrat de Scarborough pour vol à main armée.

Vers 10 h 55 ce jour-là, deux hommes – âgés de 27 et 28 ans – sont entrés dans l’établissement bancaire et ont annoncé un hold-up.

L’un des hommes était armé d’une arme à feu. Ils ont ligoté les deux femmes dans l’agence et ont procédé au vol de plus de 16 000 $ ainsi que d’une caisse.

Cependant, à leur insu, la police avait été prévenue de ce qui se passait, et peu après, des officiers étaient dans la zone et les deux hommes ont été arrêtés.

L’argent liquide ainsi qu’un pistolet Glock chargé de six cartouches ont été retrouvés.

La police a découvert un cadavre de femme. La tête et les paumes avaient été séparées du corps. 

L’arrestation du premier suspect le 6 décembre 2021 a conduit à l’arrestation de trois autres suspects à Iwo, dans l’État d’Osun, par la police. Ils ont tous avoué avoir étranglé la femme à mort dans le but de l’utiliser pour des rituels.

Kenya : Des musulmans battent un pasteur chrétien, lui cassant la jambe, pour avoir quitté l’islam

coran

Des musulmans d’origine somalienne au Kenya brisent la jambe d’un pasteur converti

Par Morning Star News le 23 décembre, 20211 Commentaire

NAIROBI, Kenya (Morning Star News) – Un pasteur d’origine somalienne au Kenya souffre toujours beaucoup après avoir été battu par des musulmans somaliens dans le nord-est du Kenya le 3 décembre pour avoir quitté l’islam, selon des sources.

Le pasteur, dont le nom n’est pas divulgué pour des raisons de sécurité, a déclaré que les quatre Somaliens d’origine kenyane l’ont attaqué sur une route près de la ville de Wajir, lui fracturant un os de la jambe, après avoir dirigé une réunion de prière clandestine avec 13 nouveaux chrétiens d’origine somalienne.

Incapable de parler pendant près de deux minutes en raison de la douleur causée par ses blessures lorsque Morning Star News lui a parlé mercredi (22 décembre), le pasteur a déclaré que deux semaines avant l’attaque, il avait reçu un SMS anonyme et menaçant.

Le message disait : « Nous recevons des informations selon lesquelles tu es maintenant un chrétien. Tu as manqué notre réunion de prière du vendredi. Si c’est vrai, alors tu risques ta vie ».

Le pasteur a mis sa foi en Christ il y a quatre ans, mais l’a gardée secrète en assistant aux prières de la mosquée jusqu’à ce que COVID-19 lui donne une excuse pour se retirer. Il a dit qu’il connaissait les quatre musulmans qui l’ont arrêté.

« Ils ont commencé à me questionner sur le fait que je n’assistais pas aux prières du vendredi à la mosquée », a-t-il déclaré à Morning Star News. « J’ai gardé le silence, et l’un d’eux a menacé de me tuer si je continuais à me taire ».

Le pasteur a déclaré qu’un autre des assaillants a dit aux autres : « Je pense que c’est vrai qu’il a rejoint le christianisme, c’est pourquoi il ne répond pas à notre question. »

« Immédiatement, l’un a commencé à me gifler tandis qu’un autre me tenait avec l’intention de m’étrangler, et je suis tombé », a-t-il dit. « Ils ont commencé à me frapper avec des objets durs autour de mon genou. J’ai alors crié à l’aide et hurlé de douleur. Dieu merci, à ce moment-là, un véhicule s’est approché avec des lumières vives, et les agresseurs se sont enfuis, me laissant dans une mare de sang. »

Le véhicule s’est arrêté, et le passant l’a emmené dans un hôpital de Wajir, a-t-il dit. Le pasteur, père de trois enfants âgés de 8, 5 et 3 ans, a déclaré avoir appelé sa famille le lendemain. Il est sorti de l’hôpital au bout de cinq jours.

Le pasteur a quitté la Somalie il y a 15 ans et possède la double nationalité kenyane et somalienne. Lui, sa femme et ses enfants ont déménagé dans un lieu non divulgué.

« Je sais que si je signale cette affaire à la police, alors les agresseurs pourront facilement trouver un moyen de me tuer, moi et ma famille », a-t-il déclaré. « Ma famille est terrifiée, et cela nous met beaucoup de pression ».

 241,750 total views,  3 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. « La Turquie transforme une autre église en mosquée le soir de Noël

    GROSSIERES COQUILLES SUCCESSIVES sabotage !!

    lire

    « la fRANCE TRANSFORME EN EGLISE LA GRANDE MOSQUEE DE PARIS LE JOUR DE L AÏD EL KEBIR « 

  2. L’islamerde religion de paix ,de tolérance et d’amour ? Combien continue de croire en ces sornettes que la gauchiasserie et la bien pensence distillent à longueur de journée ?

Les commentaires sont fermés.