Morbihan : 3 malfrats détruisent le resto… mais les flics demandent le pass sanitaire…

Le resto ouvre à nouveau ce soir, mercredi, allez le soutenir…  C’est à Baud, dans le Morbihan !

https://www.fdesouche.com/2021/12/21/baud-56-un-bar-attaque-par-des-gens-du-voyage-des-jeunes-blesses-la-gendarmerie-nationale-ne-fait-rienet-interroge-sur-le-pass-sanitaire/

 896 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Les gens du voyage ne sont qu’un concentré de racailles, je crois que c’est ce qu’il y a de pire au monde donc je ne suis absolument pas étonné de ce qui s’est passé, en ce qui concerne les FDO, j’ai renoncé à porter un jugement sur eux, ce sont des exécutants de base et comme tous les fonctionnaires ils obéissent bêtement aux ordres, parfois ils manquent cruellement de psychologie dans des situations complexes et là évidemment on peut les détester pour ça.

  2. Petit bistrot de Baud,que je ne connais pas bien que connaissant ce gros bourg( la « Vénus de Quinipily » est toute proche)
    Cette histoire pue. Par La bêtise humaine ,celle des gendarmes aux ordres (comme c’est parfois le cas en milieu rural) coincés dans leurs frustrations administratives dictée par leur hiérarchie et ça pue le règlement de compte … Je n’ai pas ( encore)trouvé la pétition que le gérant a mis en ligne mais je m’y emploie

  3. Comportement abominable des gendarmes, ce ne sont plus que des agents du fisc. La police n’est plus là pour protéger les français honnêtes mais pour les faire chier et surtout leur foutre plain de prune pour enrichir l’état macronien..C’est la France de Macron il ne tient qu’à nous de bien voter aux présidentielles si on veut que cela cesse

  4. J’ai eu maille à partir avec les gens du voyage. Je me rendais à la déchetterie de mon village, un de ces énergumènes avait installé sa caravane dans le chemin qui y menait. Après s’être fait virer par les tracteurs des agriculteurs,il s’est installé ailleurs dans un chemin privée. Il s’est engueulé avec le propriétaire qui voulait rentrer chez lui. Il a cassé le bras de l’épouse de ce dernier. Le propriétaire du chemin a pris sa 22 long rifle et a flingué l’agresseur qui est mort sur le chemin de l’hôpital. Le propriétaire a été condamné à de la prison. Quand il y a problème, les gendarmes ne se déplacent pas, par contre en cas de drames, ils rappliquent. Les gens dits du voyage ne viennent plus dans notre commune, tous les accès sont fermés.Tout le canton a réagi de même. Maintenant ils s’installent à côté des ronds-points, sur des aires de repos, etc. Ils ont pourtant des terrains aménagés mais ils ne veulent pas y aller, il faut payer l’eau, l’électricité, etc. En pleine nature, c’est gratuit, ils se branchent sur les bouches d’incendie pour l’eau et font des branchements sauvages d’électricité, et évacuent les eaux usées de leur machine à laver dans les ruisseaux. On entend pas les Verts sur ce sujet.Et il faut voir les sites après leur départ, des papiers et des étrons partout. L’été, ça pue!

  5. chère Christine, vous ne découvrez pas d’aujourd’hui, que les « forces du désordre établi » ne sont là que pour harceler le bon populo et obéir aux crapules du gouvernement. Pour un héroïque Jalamion, combien de petits auxiliaires de la gestapo ?

  6. Les camps des  » Djobi, Djoba  » , sont un véritable concentré de
    saloperies !! Braquages , vols , agressions , trafics en tous genres et … allocs bien sûr! voilà de quoi vivent ces déchets qui n’ont jamais rien foutu de leur vie ! Mais , c’est bien connu , nos  » chers élus  » protègent les racailles et pissent sur le peuple qui bosse et qui paie impots, taxes , amendes etc.. pour nourrir toute cette m… ! Foutre le feu à tous ces
    camps de  » voyageurs « , ou plutôt ces déchetteries , serait un soulagement pour les populations environnantes !! Comme le chantait Johnny ; allumez le feu !!

  7. Christine, ma fille sous la pression de son patron a craqué et elle c’est faite vacciner une première dose de cette saloperie de merde pour pouvoir continuer à travailler et elle a fini à l’hôpital avec un effet secondaire. Elle est rentrée mais ne se sent pas bien. Le diagnostic est d’après les toubibs de merde « alergie au vaccin ». Je suis très très inquiet.
    Les ordures du gouvernement, sachez si vous me lisez que je vous hait au plus
    Haut point et que j’écume de rage de ne pas pouvoir vous foutre mon poing dans la gueule. Bande de pourritures.

    • C’est à devenir fou, ami, on croise les doigts pour qu’elle se remette très vite… en tout cas pas de dose supplémentaire pour elle. Je t’embrasse

      • Chère Christine;
        Par le passé les voyous ainsi que bien des gens qui n’appartenaient pas à cette engeance avaient coutume de nommer les policiers par les noms de « cognes » ou de « poulets ».
        Sous Hollande et Macron l’appellation de « chapons » semblerait plus conforme de par la récurrente actualité …

    • Bonjour Cher Ami,
      Je ne saurai trop insister:
      Il est, ABSOLUMENT, vital que chacun fasse ce qu’il a à faire:
      Par exemple: les retraités peuvent, sans contrainte, refuser la piquouse. J’assume de culpabiliser ceux qui se font piquouser par confort, qu’ils disent !
      Si chacun, qui le peut, fait ce qu’il peut, alors, je dis qu’il fait ce qu’il doit !
      Dois-je préciser:
      Qu’avec mon épouse, Michèle, nous ne sommes pas piqués?
      Que nous remuons ciel et terre pour diffuser le maximum d’infos nationales et locales ?
      Même si le succès n’est pas ce que nous souhaitons, on continue le combat !

      Que faire d’autre ?
      Bon courage pour toi et ta famille, très sincèrement,
      Gérard

      Note complémentaire:
      Plus que branchés sur les techniques de soins «divergents» des médecines officielles, si tu veux un coup de main, c’est très volontiers. Demande nos coordonnées à Christine.

      • Pour s’opposer à la vaccination obligatoire, il existe le code de Nuremberg mais aussi la convention d’Oviedo. La France a ratifié cette convention internationale en avril 2012.

        Son article premier stipule : « Les Parties à la présente Convention protègent l’être humain dans sa dignité et son identité et garantissent à toute personne, sans discrimination, le respect de son intégrité et de ses autres droits et libertés fondamentales à l’égard des applications de la biologie et de la médecine. »

        Son article deux précise : « L’intérêt et le bien de l’être humain doivent prévaloir sur le seul intérêt de la société ou de la science. »

        Ainsi, il est acté que l’être humain prime sur le collectif et sur la science. Un gouvernement qui a ratifié cette convention ne peut donc obliger, directement ou indirectement, un adulte et encore moins un enfant à se faire injecter un produit pour « sauver des vies ». Tout autant, il ne peut faire injecter le produit expérimental d’un laboratoire, toujours en phase trois puisque sous AMM conditionnelle, à n’importe quel individu que ce soit. Pourtant, c’est ce que préconisent certains médecins et scientifiques et ce que font nos gouvernants, en complète contradiction avec les deux premiers articles de cette convention ratifiée par notre pays en avril 2012.

      • Merci Michèle, mais pour le moment seul le temps nous dira si elle va récupérée.

    • Meilleure santé à elle. Encore tout l’après-midi, les virologues et autres épidémiologistes nous serinaient que le vaccin était sans danger. Je comprends et partage votre colère! Mon fils, vacciné sous la pression lui-aussi depuis août est toujours mal portant. Aucun médicament n’a amélioré son état.

    • Toute ma solidarité avec vous et votre fille depuis l’Italie du sud. J’espère que nos peuples se soulèveront au plus vite pour renverser, arrêter, juger, condamner à mort et exécuter les assassins qui usurpent le pouvoir pour crime contre l’humanité. Il s’agira de la moindre des justices que nous puissions rendre à leurs victimes innocentes.

    • Je partage ta rage, Christian, ce qui t’arrives est très dur à vivre. Nous souhaitons que ta fille recouvre au plus vite sa santé initiale. je suis de tout cœur auprès de toi.

Les commentaires sont fermés.